Recherche

Robert  Escallier  

Articles de l'auteur

vol 67 : Du cosmopolitisme en Méditerrannée
LE COSMOPOLITISME MÉDITERRANÉEN      RÉFLEXIONS ET INTERROGATIONS 
La remontée actuelle du concept de cosmopolitisme permet de restituer l’évolution de la ville méditerranéenne, ses modes d’organisation, les temps forts de la qualification des sites, le renouvellement des paysages, dans un temps long.  L’hypothèse retenue est l’existence de plusieurs âges du cosmopolitisme méditerranéen, témoins de la mise en place d’ordres urbains successifs. La logique de l’Etat-Nation avait brisé le fragile équilibre des réseaux assurant l’interface entre l’Empire Ottoman et les impérialismes européens. L’affaiblissement des Etats, suite à l’internationalisation des économies et à l’instauration d’un nouvel ordre spatial, la métropolisation, s’accompagne-t-il de l’émergence d’un nouveau modèle de cosmopolitisme urbain en Méditerranée ?
vol 63 : villes et solidarités
Avant-propos
Tout au long de la deuxième moitié du vingtième siècle, la Méditerranée occidentale a connu des transformations radicales tant dans les domaines du politique, de l’économie que dans ceux de la géographie et de la sociologie. Les villes méditerranéennes dont on louait hier encore la solidarité du modèle d’organisation et la permanence d’une réalité sociale et culturelle inséparable d’une façon de vivre ensemble entre “cittadini” au travers des relations [...]
vol 64 : Les enjeux de la métropolisation en Méditerranée
METROPOLES ET GLOBALISATION DANS LE MONDE ARABE ET MEDITERRANEEN : ETAT, ENJEUX ET PERSPECTIVES
Le monde méditerranéen et arabe, espace de vieilles civilisations urbaines, est riche d’une vingtaine de très grandes villes. Rares sont pourtant les villes fortes et productives, actrices de l’économie monde. Actives dans leur « périmètre national », la plupart des villes de premier rang, métropoles incomplètes, ont fait longtemps illusion. Avec l’ouverture au monde et avec la globalisation des marchés, la grande ville arabe et méditerranéenne peine à se situer sur la toile des villes du monde, à l’exception des métropoles de la Méditerranée européenne qui prennent appui sur de riches et denses territoires. De ces incertitudes naissent de nombreuses interrogations sur leur capacité à faire face aux multiples enjeux  de la nouvelle métropolisation, enjeux économiques et enjeux sociaux qui touchent jusqu’au plus intime des sociétés : l’identité, la citoyenneté, soit une remise en cause de la citadinité classique méditerranéenne et arabe.
vol 63 : villes et solidarités
De la tribu au quartier, les solidarités dans la tourmente
Introduction La solidarité est définie comme la relation existante entre les personnes conscientes d’appartenir à la même communauté d’intérêts. Elle entraîne, pour les unes, l’obligation (morale) de ne pas desservir les autres et de leur porter aide et assistance. Dans la société marocaine ancienne (pré-moderne), la solidarité est un devoir, une obligation (à référent religieux) et une pratique sociale inscrite dans la quotidienneté. La correspondance entre l’idéal et [...]