Recherche

Stéphane  Mourlane  

CMMC - Université de Nice

Articles de l'auteur

vol 66 : L'autre et l'image de soi
L’ITALIE ET LES ITALIENS SOUS LE REGARD DES DIPLOMATES FRANÇAIS (1958-1969)
Les ambassadeurs véhiculent au travers de leur correspondance un ensemble d’images et de représentations qui influent sur le processus de décision en politique étrangère. La correspondance des ambassadeurs de France à Rome entre 1958 et 1969 paraît de ce point de vue particulièrement intéressante du fait de leur proximité avec le centre de décision : le Général de Gaulle. Leur perception du « miracle économique » ou de l’organisation et la structure du pouvoir participe d’un système de représentation de l’Italie composite et même brouillé dans lequel l’image de ce pays oscille entre modernité et archaïsme. Cette attitude condescendante structure dans les imaginaires les relations franco-italiennes conçues sur un mode hiérarchique et conforte les Français dans la représentation de la puissance de leur pays sur la scène internationale.
vol 63 : villes et solidarités
Solidarités formelles et informelles : les associations d’Italiens en France depuis 1945
Les associations d’Italiens connaissent en France un essor notable après la Seconde Guerre mondiale. Le ministère italien des Affaires étrangères recense, en 1980, 322 associations dans l’hexagone dont 233, soit 72,4 %, ont été créées depuis 1945 . L’importance du phénomène est à mettre en relation avec la forte présence de l’immigration transalpine qui, jusqu’en 1962 constitue la première nationalité étrangère en France et se maintient, en 1975, au quatrième rang . Des [...]