Recherche

Valérie  Pietri  

C.M.M.C - Université de Nice

Articles de l'auteur

vol 66 : L'autre et l'image de soi
VRAIE ET FAUSSE NOBLESSE : L’IDENTITE NOBILIAIRE PROVENÇALE A L’EPREUVE DES REFORMATIONS (1665-1718)
Les réformations de noblesse engagées dans les années 1660 en Provence révèlent les difficultés de concilier les exigences monarchiques et les traditions locales en matière de reconnaissance de la qualité nobiliaire autour de la détermination des critères qui permettent de différencier vraie et fausse noblesse. L’image du noble est confrontée non seulement à celle du roturier mais aussi à celle de l’usurpateur. Pourtant l’enjeu profond relève davantage d’une lutte de représentations entre une noblesse reposant sur le genre de vie et l’autorégulation et une noblesse définie par un statut juridique et la reconnaissance royale. Cette confrontation est l’occasion pour une partie de la noblesse provençale d’exprimer ses propres spécificités fondées sur un héritage historique et une pratique sociale.
vol 63 : villes et solidarités
Urbanité et solidarités : une approche des relations intranobiliaires
La ville du XVIIIe siècle est un espace privilégié d’observation des évolutions de la vie sociale de la noblesse. Sous l’influence conjuguée d’une pression démographique croissante et d’une mainmise royale plus ferme que jamais, le visage des cités modernes s’est profondément transformé. La mise en place de nouveaux équilibres a modifié les règles du jeu social et politique. Les élites municipales traditionnelles subissent la concurrence des “parvenus” mais également [...]