Recherche

vol 62 L'évènement dans l'histoire des Alpes-Maritimes

Sous la direction de Robert Escallier
1 juin 2001

sommaire détaillé

  • Ralph Schor  :  Avant-propos
    “Qu'est-ce qu'un événement ? Est-ce un fait quelconque ? Non pas ! C'est un fait notable”, observe Anatole France (Le Jardin d'Epicure ). Pour Pierre Larousse, c'est un “fait excitant”. François Guizot précise : “Les événements sont plus grands que ne le savent les hommes, et ceux-là mêmes qui semblent l'ouvrage d'un accident, d'un individu, d'intérêts particuliers ou de quelque circonstance extérieure ont des sources bien plus profondes et une bien autre portée” (Ess [...]
  • Pascal ARNAUD  :  EVÉNEMENT ET FAIT ARCHÉOLOGIQUE : LES ÉVÉNEMENTS DE 69 ET LEUR IMPACT SUR LES ALPES-MARITIMES
    Que les témoins des événements de 68 se rassurent, il n'y a pas d'erreur dans le titre d'une communication qui ne devrait pas non plus bouleverser le calendrier de l'histoire. Les événements dont nous allons traiter remontent certes bien au printemps, mais au mois de mars, et à l'an 69 de notre ère, lorsque l'assassinat de Galba mit face à face deux prétendants à sa succession : Othon et Vitellius. La double défaite d'Othon à Crémone, puis à Bédriac, le conduisit au [...]
  • Jean-Rémy BEZIAS  :  LA CONFERENCE DE CANNES : DIPLOMATIE ET COTE D'AZUR (JANVIER 1922)
    Au début de 1922, l'événement a bien lieu dans les Alpes-Maritimes. Cannes est à la une de la presse locale, nationale et internationale. Pourquoi ? Du 6 au 13 janvier s'y déroule une réunion au sommet des puissances vainqueurs de la guerre pour dessiner les relations internationales en Europe après les traités de paix. Comment reconstruire le continent, quelles relations nouer avec la Russie soviétique, faut-il une alliance franco-anglaise et peut-on assouplir le paiement des [...]
  • Robert CHARVIN  :  LES OBSTACLES A LA MORT D'UNE DYNASTIE : LA RESISTIBLE CHUTE DE JACQUES MÉDECIN
    Malgré le constat de l'existence du phénomène de corruption régnant sur de nombreux espaces et dépassant les frontières politiques, la science politique française est demeurée discrète. C'est pourtant, dans certains cas, ce qui est qualifié “politique de la France” qui est profondément affecté. Les relations complexes du Ministère de la Coopération, aussi longtemps qu'il a existé, par exemple, avec la cellule élyséenne chargée de la politique africaine, avec certains [...]
  • Henri COSTAMAGNA  :  LA DESTRUCTION DU CHATEAU DE NICE VUE PAR LES CONTEMPORAINS DE CET ÉVÉNEMENT(1691-1706)
    Très tôt les princes savoisiens perçurent l'intérêt stratégique de l'agglomération niçoise. Tête de plusieurs grandes routes conduisant vers l'Italie à travers les Alpes, elle allait être enfoncée en coin entre des Etats puissants par son inclusion dans un duché, interposé de toute sa longueur entre la France et la péninsule latine. Pendant la lutte acharnée qui devait opposer le premier royaume à la maison d'Autriche, malgré la souplesse diplomatique de ses souverains [...]
  • Yvan Gastaut  :  LA FRANCE DE NICE ET DU SUD-EST JOURNAL-ÉVÉNEMENT (1926-1928)
    Si la naissance d'un journal est vécue comme un événement pour ses concepteurs et pour l'opinion publique, elle ne représente pas forcément un événement pour l'historien. C'est d'autant plus vrai pour la période de l'entre-deux-guerres durant laquelle la presse, très fournie, est à la fois marquée par la densité et l'irrégularité de ses parutions. La naissance, la vie ou la disparition d'une feuille peut s'apparenter à un événement historique si plusieurs [...]
  • Paul GONNET  :  LA FERMETURE DE LA FRONTIERE FRANCO-SARDE ET SES EFFETS
    La modeste et brève intervention que j'ose vous proposer en cette matinée n'a pas pour but de vous apporter des lumières sur un “événement” bien connu de l'histoire régionale, mais d'aborder une réflexion sur les aspects de la réalité qui se cache derrière ce mot, et du rôle de l'événement dans la construction historique. Vous connaissez tous la chronique : depuis 1830 les épidémies de choléra se renouvellent en Europe ; pour que soient épargnés le pays et la cité de [...]
  • Paul ISOARD  :  LE 11 NOVEMBRE 1942
    “Citoyens de la Zone Niçoise !” Fidèles à la parole donnée, nous n'avons jamais manqué aux accords réciproques d'armistice. Dans le but d'empêcher que le sol de France ne puisse devenir un nouveau théâtre de guerre, à cause de débarquements de forces militaires anglo-américaines, nous occupons temporairement la zone démilitarisée. Pas un de Vous ne doit penser à d'intentions hostiles de notre côté.” C'est par la lecture de ce texte imprimé sur des tracts, lancés à [...]
  • Loredana LATIL  :  LA CRÉATION DE L'EXPOSITION CINÉMATOGRAPHIQUE CANNOISE EN 1939
    La création de l'Exposition Cinématographique Cannoise en 1939 peut être entièrement considérée comme un événement marquant dans l'histoire des Alpes-Maritimes. En effet, le projet de cette manifestation (qui devient définitivement en 1946 le Festival International du Film) peut s'envisager comme "fait notable" à part entière, rassemblant trois caractéristiques essentielles : · Pensé avant tout comme un outil de diplomatie internationale, il est au centre de la lutte [...]
  • Christian LOUBET  :  MATISSE (1869-1954) et la Chapelle St Dominique à Vence (1950-1952)
    Enthousiasmé par la lumière niçoise lors de son passage en 1916 (il rend alors visite au patriarche Renoir et s'installe à l'hotel Beau Rivage), Matisse séjourne à Nice en 1918 et 20 avant d'y résider à partir de 1921, sur le Cours Saleya. " Quand je compris que chaque matin je reverrai cette lumière, je ne pus croire à mon bonheur " avouait -il. C'est en 1938 qu'il s'installe au Régina de Cimiez. Dans une chambre organisée comme un décor de théatre, avec des tentures, des [...]
  • Dominique OLIVESI  :  LA PRESTATION DU SERMENT DU SERVICE D'ORDRE LEGIONNAIRE (S.O.L.) AUX ARENES DE CIMIEZ LE 22 FEVRIER 1942
    “Pour faire accepter, puis comprendre et enfin aimer un Etat totalitaire à un peuple qui a vécu depuis soixante ans dans une démocratie parlementaire, un rassemblement de masse comme la Légion n'est pas suffisant sous sa forme actuelle. Il faut qu'à l'intérieur même de la Légion existe une force réelle, une force agissante qui soit l'instrument révolutionnaire par excellence”. C'est en ces termes qu'au début de l'année 1942, les statuts et les règlements intérieurs du [...]
  • Jean-Louis PANICACCI  :  LA VISITE DU GENERAL DE GAULLE A NICE (9 AVRIL 1945) PERCEPTION ET REPRESENTATIONS
    Le 9 avril 1945, à l'issue d'une tournée d'inspection militaire qui l'a conduit sur le Rhin et dans les Alpes (Grenoble, Saint-Pierre d'Albigny, Beaulieu), le chef du Gouvernement provisoire de la République française accomplit une visite officielle dans le chef-lieu des Alpes-Maritimes. Son programme est chargé : revue d'unités de la 1° DFL et remise de la croix de la Libération à la 13° demi-brigade de la Légion étrangère, ainsi que de la croix de guerre à divers [...]
  • Romain H.RAINERO  :  L'OPINION PUBLIQUE ITALIENNE ET L'ANNEXION DE LA BRIGUE ET DE TENDE A LA FRANCE
    Parmi les problèmes posées à l'opinon publique italienne au lendemain de la deuxième guerre mondiale, et surtout après la signature du traité de paix de Paris entre les Nations Unies et l'Italie le 10 février 1947, la rectification de la frontière alpine entre l'Italie et la France, qui entraînait le passage des territoires de La Brigue et de Tende à la France, suscita évidemment d'importants remous. Dans ce contexte, même l'utilisation des termes eut son importance : les [...]
  • Laurent RIPART  :  LA“DÉDITION” DE NICE À LA MAISON DE SAVOIE  ANALYSE CRITIQUE D'UN CONCEPT HISTORIOGRAPHIQUE
    Peut-on considérer que l'entrée en 1388 du comte Amédée VII dans la ville de Nice ait pu être la conséquence d'une libre “Dédition” des Niçois à la maison de Savoie ? La question peut sembler iconoclaste, mais elle mérite d'être posée puisque le terme de “Dédition” ne constitue qu'un néologisme moderne, qui apparut pour la première fois au XVIIe siècle sous la plume des historiens niçois Honoré Pastorelli et Pierre Gioffredo. Engendré par l'érudition niçoise de [...]
  • Alain RUGGIERO  :  1838 : LA FAILLITE DE LA MAISON DE COMMERCE GIOAN UN ÉVÉNEMENT À ÉCLAICIR
    Cette faillite à laquelle plusieurs contemporains font allusion est en effet mal connue : est-ce véritablement un événement au sens qui a été précisé au début de nos travaux ? Y-a-t-il une part d'exagération de la part des Niçois du XIXe siècle ? Les lignes qui suivent vont reprendre la logique de mon cheminement qui de façon épisodique m'a permis de collecter quelques informations à ce sujet dans différents dépôts d'archives. Cet événement (à supposer qu'on attribue [...]
  • Ralph Schor  :  LES INCIDENTS DE L'ÉGLISE SAINT-JAUME, PREMIER COUP D'ARRET AU FASCISME ITALIEN A NICE (21 avril 1924)
    Dans la Nice des années 1920, la présence italienne était très forte. En effet, les 40 000 Transalpins recensés dans le chef-lieu des Alpes-Maritimes représentaient près du quart des habitants. La majorité de ces immigrés formaient une main-d'oeuvre appréciée dans le bâtiment et les emplois peu qualifiés de journaliers ou manoeuvres. D'autres étaient employés dans les hôtels et les magazines ou de l'habillement, confection, entretien, blanchissage. Les plus favorisés [...]
  • Veronique THUIN  :  LA CONSTRUCTION DE L'HOTEL DU PARC IMPERIAL
    L'événement suppose une mutation, dans un temps relativement court, de caractère remarquable. La construction d'un bâtiment, comme l'Hôtel Impérial en est un exemple. L'événement se situe à l'échelle de la ville et l'Hôtel a donné son nom, il a imprimé sa marque à un quartier jusqu'à nos jours. Le caractère spectaculaire du bâtiment, pour ses contemporains, justifie également le terme. Avant de parler de sa beauté, il faut évoquer ses dimensions. Il se place au rang [...]
  • Olivier VERNIER  :  CHRONIQUE IMPRESSIONNISTE D'UNE MORT ANNONCEE
    Toute réforme administrative peut être considérée comme un événement, c'est-à-dire un ensemble de faits significatifs ou notables, pour les contemporains mais aussi pour les analystes qui en ont bâti la discipline de l'histoire de l'Administration. Les réformes de l'administration territoriale ont un impact naturel sur les populations concernées et la discipline relativement récente de la géographie administrative tente d'appréhender ces événements. Ils sont souvent de [...]