Revenu
de Base

Et vous, que feriez-vous
si votre revenu était garanti ?
Le revenu de base est un revenu inconditionnel, versé dès la naissance et cumulable avec tout autre revenu.

Le revenu de base


Le revenu de base est un droit inaliénable, inconditionnel, cumulable avec d’autres revenus, distribué par une communauté politique à tous ses membres, de la naissance à la mort, sur base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie, dont le montant et le financement sont ajustés démocratiquement.

Il s’agit d’une ancienne idée que cet article résume assez bien.

Quelles seraient les conséquences de la mise en place d’un tel système ?

  1. La rationalisation et une simplification de la sécurité sociale actuelle avec, pour corollaire, une diminution des frais administratifs.
  2. La subsistance garantie pour tous, donc également pour les exclus d’aujourd’hui, les mères ou les pères au foyer, les artistes, les indépendants, etc…
  3. L’individualisation de la Sécurité sociale : le revenu de base est donné à l’individu sans tenir compte du contexte familial ou personnel, du genre cohabitation, charges diverses, etc…
  4. L’incitation à l’embauche : quand on autorise le cumul d’un revenu de base avec un salaire, cela devient une incitation au développement d’emplois de faible valeur financière mais de grande productivité sociale : les soins à domicile, l’assistance sociale, l’aide aux personnes dépendantes, etc…
  5. La suppression du piège de l’emploi : Dans un système d’allocations soumises à des conditions, les chômeurs doivent trouver un emploi financièrement attractif avant d’accepter de lâcher leurs allocations de chômage et de se remettre au travail. Dans un système d’allocations inconditionnelles, même des faibles salaires, ajoutés au revenu de base, peuvent donner des revenus nets acceptables. Le fait de trouver et d’accepter un travail n’est plus pénalisé.
  6. La diminution du coût du travail, avec pour conséquences que :
  • les employeurs peuvent augmenter plus facilement les salaires
  • l’exercice d’une activité accessoire est facilité
  • les entreprises regagneront leur compétitivité, surtout internationale, sans devoir délocaliser,
  • les extensions des activités, nécessitant de l’embauche supplémentaire, ne sont plus freinées,
  • les exportations se feront dans de meilleures conditions entraînant une amélioration de la balance commerciale,
  • les opportunités d’emplois seront multipliées sans que l’Etat ne doive intervenir

Mais (et surtout) il y a aussi les très nombreux effets induits positifs à des niveaux très différents. Sans vouloir être exhaustif, citons quelques exemples :

Au niveau social :

  • Grâce au revenu de base, certains peuvent choisir de ne pas travailler pour se consacrer bénévolement aux autres
  • Dans un société où le taux d’emploi est élevé, l’insécurité est basse
  • Les services étant détaxés, ils sont facilement accessibles : on fait plus volontiers appel à son prochain, il y a plus d’entraide et donc plus de convivialité.

Au niveau des soins de santé :

S’il y a moins de chômage, il y a moins de peur de perdre son emploi, donc moins de stress ce qui est positif pour la santé (comme le montre les expérimentations menées)

Au niveau écologique :

  • On observerait une baisse des “emplois inutiles” et une relocalisation des emplois vers les besoins de proximité. Les trajets en transport vers les centres d’emplois seraient diminués.

Plus que des mots, nous vous conseillons de regarder ce film pour comprendre l’idée du revenu de base :

> Voir aussi: Ressources pédagogiques

Commentaires

CB
20 septembre 2012 à 12:03

Je trouve que votre article http://revenudebase.info/2012/09/revenu-base-utopie-revolution-realite/ aurait sa place ici (A propos > Le revenu de base), car les visiteurs ont besoin d’une définition. De plus, cet article aide à comprendre combien l’idée est transversale à tous les modes de pensée. C’est celui que je choisis pour la faire connaitre à mon entourage, mais je l’aurais préféré plus court pour augmenter ses chances d’être lu.

Rédiger un commentaire