Le mauvais génie
Sandrine Hubaut , Science et Avenir Hors-Série Le Rêve Dec. 96

Science et Avenir
Hors-Série Le Rêve
Sommaire général

ACCUEIL DU SITE
En Français
En Anglais

Le rêve des Descartes - Photomontage de Pierre Léotard.

Au cours de la nuit du 10 novembre 1619, Descartes ressentit une souffrance physique, curieusement identique à celle qui venait de le frapper en rêve : surpris par des fantômes alors qu'il marchait par les rues, il fût saisi d'une douleur au flan droit. Il ne pouvait plus avancer que courbé et voulut chercher refuge dans une église. Un vent violent allait l'y précipiter quand il se réveilla. Il redouta d'avoir été la proie de quelque mauvais génie qui, après l'avoir tourmenté dans sa chair, voulut se rendre maître de son esprit, puisque sous l'apparence du vent, il " tachait de le jeter par force dans un lieu où il voulait aller volontairement ". Descartes attribua son réveil à l'intervention divine qui l'avait arraché à la possession démoniaque. IL interpréta ce rêve comme un avertissement touchant sa vie qui pouvait " n'avoir été aussi innocente devant Dieu que devant les hommes ". Le problème du libre arbitre est ici posé car le mauvais génie, qui représente l'instinct et les pulsions inconscientes, ne peut nous aliéner sans notre consentement. Paradoxalement c'est en rêve que Descartes, philosophe de la raison, eut l'intuition que la liberté humaine s'enracine dans des mouvements obscurs de l'âme.

Sandrine Hubaut

Signaler un problème Envoyer le lien Haut de la page

Modifié le : 11/12/2000