Concepts Ubik Piazza Virtuale Projets History News Contact Us
Advanced Search - Link me to an Advanced Search!
 Home » English » Français» 



  

CANALWEB (1998-2001)


UniversCity TV, avec son experience acquise dans les médias numériques et interactifs, s'est associé à la création de Canalweb, le premier opérateur européen de télévision sur internet. 

cwLe développement de la télévision numérique s'accompagne d'un changement profond dans la production, la distribution et la consommation de programmes audiovisuels. Une consommation plus individuelle, des postes de réception plus interactifs, vont accélérer l'émergence d’un véritable marché de la télévision thématique ou à centre d'intérêt qui gagnera en part de marché sur le temps de consommation de programmes généralistes. Ce mouvement, amorcé il y a 20 ans en France avec l'apparition des premières chaînes privées et du câble, va s'amplifier, porté par la généralisation et la multiplication des canaux de diffusion numérique d'ici à 2010 : numérique hertzien, câble, satellite, réseau téléphonique, ADSL, boucle locale radio, ou UMTS.
Dans ce nouveau paysage audiovisuel, le téléspectateur accédera à ses programmes à la demande sur de nombreux terminaux, qu'il s'agisse de sa télévision, de son PC, son PDA ou son téléphone mobile. Aux côtés de programmes généralistes, conçus pour être diffusés à un instant donné vers une très large audience, on trouvera une multitude de programmes thématiques, consommables en direct ou à la demande. Ces programmes seront très différents de ce qu’on appelle aujourd’hui abusivement  la « télévision thématique », qui ne répond plus réellement à la demande actuelle. Jeux vidéo, pêche, moto, auto, jardin, santé, histoire, informatique, sexualité, échecs, musiques, infos locales, finances, etc. : ces programmes spécialisés répondront précisément aux attentes de populations ciblées et passionnées aux goûts de plus en plus précis. Le paysage audiovisuel numérique ressemblera à une maison de la presse où l'on trouve d'un côté quelques piles de journaux à fortes diffusion et de l'autre des étagères remplies de centaines de magazines à centre d'intérêt.

cwLa plupart des techniques de production et de diffusion de cette nouvelle télévision ont été développées et utilisées quotidiennement par CanalWeb sur le réseau Internet. Les téléspectateurs de CanalWeb pouvaient déjà consommer entre 60 et 100 programmes en direct chaque semaine et accéder à la demande à un bouquet de plus de 150 programmes thématiques au travers d'un EPG (guide de programmes électronique) unique au monde. Ce sont des techniques de ce type, c'est-à-dire celles de la production « low-cost » et de la diffusion « IP » (Internet Protocol), qui seront utilisées par les opérateurs numériques classiques dans les années qui viennent. Les distributeurs de haut débit internet, les compagnies de téléphone ou les opérateurs de télévision numérique ne font que reprendre ce que Canalweb a développé. Ce double savoir faire éditorial et technologique, ainsi que son catalogue de programmes ont donné à CanalWeb une avance importante dans ce secteur très compétitif.

La création de ce nouveau paysage audiovisuel va favoriser l'émergence de nouveaux entrants. CanalWeb, en un peu plus de deux ans, a créé un savoir faire et des produits qu'aucun opérateur classique n'a su développer. Ce fut le premier opérateur de télévision numérique sur IP, proposant un bouquet de programmes thématiques accessible  uniquement sur le téléviseur interactif le plus performant et le plus répandu, le PC.

Le savoir faire de CanalWeb s’exerça dans trois domaines de la télévision numérique : chaînes thématiques, chaînes de marque et d’entreprise, télévision locale :
 
  • cwLes chaînes thématiques ont vocation a être produites et distribuées à la demande dans des conditions proches des programmes de CanalWeb. Confrontées à des distributeurs numériques qui privilégient les chaînes généralistes et pénalisent financièrement les chaînes à centre d'intérêt, ces dernières doivent réinventer leur distribution. Elles peuvent dès aujourd'hui compléter leur distribution broadcast par une diffusion interactive et à la demande sur un PC domestique. Inversement, une chaîne de télévision financière comme TVBourse (partenariat à 50-50 CanalWeb/ EuroNext-la Cote Bleue) doit logiquement se consommer sur un PC, mais pourrait bénéficier d'une exposition utile sur des chaînes grand public. Plus généralement, les programmes thématiques distribués sur Internet par CanalWeb peuvent enrichir la programmation de chaînes généralistes broadcast, de chaînes thématiques ou de chaînes locales.
  • Les chaînes de marques, freinées par la réglementation et les coûts de diffusion inadaptés proposés par les opérateurs classiques, se tournent vers des modes de diffusion interactifs sur Internet. Ces chaînes, ainsi que les chaînes d’entreprise, constituent le fer de lance de l’offre « BtoB » de CanalWeb.
  • Enfin CanalWeb a constitué un réseau de télévision locale diffusé via internet avec cinq grand titres de la presse régionale. Ce réseau baptisé TVWeb Régions doit s'ouvrir à d'autres titres de la PQR afin d'offrir une couverture nationale. Chaque antenne de ce réseau fera partie intégrante du dispositif de télévision locale de sa région. Ainsi, TV7 Bordeaux, dont CanalWeb est actionnaire, se rapprochera de TVWeb33 le moment venu. De même TVWeb Midi et TLT (Télé Toulouse) seront intégrés dans le pôle télévision de la Dépêche du Midi.
 
 Les objectifs de CanalWeb furent :

  • cwDéveloppement de la première plate-forme de télévision numérique IP haut débit en Europe en association avec un ou deux partenaires industriels. Cette plate-forme pourra irriguer les paraboles tournées vers ce satellite ainsi que les têtes de réseaux des câblos opérateurs et opérateurs ADSL ainsi que les autres réseaux numériques terrestres. Elle pourrait également servir de base à la commercialisation d’une solution DTH par un distributeur tel que CanalSatellite ou TPS
  • Développement du premier bouquet de programmes thématiques en poursuivant la politique de production interne dans ses studios numériques de la rue Troyon, mais également en diffusant une version interactive de chaînes thématiques existantes, en utilisant les stocks thématiques de sociétés de production audiovisuelle et en nouant des partenariats de co-production avec la presse magazine.
  • Développement de sa politique d'abonnement à ce bouquet de chaînes thématiques accessible sur PC.
  • Croissance du réseau de télévision interactive locale et mise en route des passerelles avec la télévision hertzienne dans chaque antenne locale. Lancement de TVWeb Paris en partenariat avec le Parisien et d'autres partenaires, notamment dans la perspective du lancement de l'appel aux candidatures sur la fréquence hertzienne parisienne. Nous souhaitons impliquer nos partenaires espagnols de Barcelone TV et le groupe de presse Zeta dans ce projet de City TV.

Un bouquet  hyper thématique

CanalWeb a proposé à son audience  plus de 150 heures de direct par semaine à travers les 300 programmes de son bouquet. Des échecs à la bande dessinée, de la musique aux nouvelles technologies, des jeux vidéos à la gastronomie, CanalWeb embrassa un grand nombre de communautés.
Parmi ses programmes citons Laurent Laurent TV, Special Guest, CyberFemmes, Diagonale, ComixStrip, TVernissage, Shoot&Court, StarTech, JVTV, NewsMedia, GrekFrite, 2100TV, WWWAsia, TéléBocal, Animag, Bridge TV, DJ@Club, L’eau à la Bouche, PsychoNet TV, WebMotoTV, It’s Only, Videon, ParuTV, Solo Opera, Thesaurus, Champs Urbains, Reporter Sans Frontières, DiploTV, Zazinet,  etc.

L'émergence de chaînes corporate

Dans le même temps, CanalWeb a continué le développement de chaînes dédiées aux entreprises et aux collectivités pour leur communication interne et externe (FNAC, Fedex, SBF, Galeries Lafayette, Siemens, Price Waterhouse Coopers, Paribas, Le Revenu Français, L’Expansion, Le Monde, Le ministère des Affaires Etrangères, Le ministère de l’Education, UNESCO etc.)

Archivage des émissions diffusées…cw

Toutes les émissions produites par CanalWeb ont été archivées permettant ainsi la consultation à la demande des programmes diffusés. Ce type de consultation est un des facteurs différenciant fort par rapport à la télévision traditionnelle et représente aujourd’hui plus de 80% des consultations. CanalWeb a produit un catalogue de plus de 8000 heures d’émissions disponibles.

Diffuseurs affiliés 

CanalWeb, et sa filiale TVBourse.net, retransmettaient leurs programmes au travers d’une trentaine de diffuseurs affiliés. Ces accords de diffusion sont amenés à se multiplier en réponse à la forte demande des sites Internet, pour lesquels le contenu vidéo représente un atout concurrentiel majeur. Selon Forrester Research (sept. 99), 70% des sites les plus visités ont des contenus audiovisuels et cherchent à augmenter ces types de médias. CanalWeb a signé de tels accords de diffusion avec des portails généralistes Spray, Freesbee, Tripod, LibertySurf,…), des sites thématiques CPReTrade, SBF, GOA, Sports24,…) et des médias importants (Libération, Le Monde, NRJ,…).

Historique

  • Jacques Rosselin monte le business plan de CanalWeb en partant à la conquête d’actionnaires à hauteur de FF 10 millions et publie CanalWeb, lettre d’information traitant de la rencontre entre Télévision et Internet.
  • Juil. 1998 
    CanalWeb est créé avec 4 investisseurs : Pierre Bergé, Oléron Participations (Jean-Francis Bretelle), CEFID (Dominique Louis) et le Groupe Sud-Ouest (via sa filiale Atlantel Multimédia)
  • Sept. 1998
    Clin d’œil à l’Histoire, CanalWeb s’installe à Paris dans l’ancien siège de l’ORTF, pionnière d’une télévision d’un autre temps. CanalWeb, ce sont alors 15 personnes et un budget de lancement de FF 10 millions.
  • Oct. 1998
    CanalWeb effectue ses premières prestations « corporate » en retransmettant en direct pendant trois jours le Congrés Multimédiaville, le Sommet Franco-Africain et les Trophées de la Création d’Entreprise.
  • Jan. 1999
    CanalWeb prend l’antenne avec 4 premières émissions en direct : Laurent Laurent TV, Comix Strip, Special Guest, Diagonale
  • Fév. 1999
    CanalWeb retransmet en direct la conférence de presse donnée par la Société Générale et Paribas qui annoncent leur projet de fusion.
  • Mars 1999
    CanalWeb reçoit le Clic d’Or 1999 en tant que « meilleur site de média de l’année ». Galileo rejoint l’actionnariat de CanalWeb. Déjà 5 500 internautes se connectent chaque jour sur les programmes de CanalWeb.
  • Avr. 1999 
    Création de la première chaîne consumer avec la Fnac, et installation de studios de diffusion dans cinq magasins.
  • Juin 1999
    Création de TVBourse.net, une filiale de CanalWeb exclusivement consacrée à l’information financière, en partenariat avec la SBF.
  • Juil. 1999
    Ouverture de TV LeMonde et de LibéTV. Accords de distribution avec LibertySurf (Royaume-Uni),  Freesbee (France) et Spray (Suède).
  • Oct. 99 
    Création de la plus grande plate-forme européenne de webcast sur plus de 1400m²
  • Nov. 99
    CanalWeb sponsorise la manifestation NarrowCast 99 et se voit décerner le prix du meilleur site de télévision par Broadcast, revue française des professionnels de l’audiovisuel.
  • Déc. 99
    Jacques Rosselin reçoit le Trophée Net 20 (décerné par « Stratégies » et «Le Journal du Net ») pour CanalWeb, « l’idée la plus brillante ».
  • Jan. 2000
    lancement d’EuropeanStreaming, consortium de webcasters européens (Hollande, Suède, Belgique, Italie, Suisse etc.), à l’initiative de CanalWeb.
  • Mai 2001
    Canalweb disparait, dans l'eclatement de la bulle speculative.
    Sa plateforme technique est rachetée par WestCast.

L'équipe fondatrice

Jacques ROSSELIN, Président du Directoire
Jean-Francis BRETELLE, Président du Conseil de Surveillance
Beatrice Lecacheux, Commercial
Denis FORTIER, International
Romain GIRES, Technologie 
Philippe VALACHS, Administration & Finances
Patrick VALLEE, Production
Christian VAN DER BORGHT, Haut-Débit, Prospective


 

Concepts Ubik Piazza virtuale Projets Histo Contact Us
UniversCity TV a obtenu le label Eureka audiovisual