ENS LSH - Colloque - Pour une histoire critique et citoyenne, le cas de l’histoire franco-algérienne

Pour une histoire critique et citoyenne
Le cas de l’histoire franco-algérienne

20, 21, 22 juin 2006


Partenaires

L’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines

L’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines s’inscrit pleinement dans le XXIe siècle. Installée à Lyon depuis 2000, elle connaît aujourd’hui une étape essentielle dans son processus d’affirmation nationale et internationale. Réalité ancienne, héritière de traditions accumulées - celle des écoles de Fontenay-aux-Roses, de Saint-Cloud mais aussi de Fontenay-Saint-Cloud -, l’ENS LSH représente aussi un pari tourné résolument vers l’avenir : celui de construire un établissement prestigieux en sciences humaines et sociales au cœur de la région Rhône-Alpes, espace particulièrement riche dans les domaines de l’enseignement et de la recherche.

Désormais solidement implantée à Lyon, l’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines entend s’adapter aux défis, sans cesse plus nombreux, posés par les changements du système d’enseignement supérieur et de recherche. Son évolution actuelle en est la preuve tangible. En choisissant d’instaurer des partenariats forts avec les autres établissements d’enseignement supérieur rhônalpins, sans oublier sa vocation nationale, l’ENS LSH est résolument entrée dans le système Licence Master Doctorat (LMD). En se définissant comme un pivot de la mise en place d’un pôle « université de Lyon » et un acteur enthousiaste du développement de Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) permettant de rassembler tous les intervenants (des établissements d’enseignement supérieur aux collectivités territoriales, des organismes de recherche aux acteurs économiques) autour de projets mobilisateurs, elle conforte sa place, pour chaque nouvel axe de recherche qu’elle soutient, pour chaque nouvelle manifestation scientifique qu’elle propose, au sein du tissu scientifique régional, national et international. Parallèlement, l’ENS LSH constitue, par vocation, un centre majeur dans le processus de diffusion et de valorisation des savoirs en sciences humaines et sociales. De l’édition au sens classique du terme à la mise en ligne de contenus expérimentaux, de la production de revues électroniques à la réalisation de produits audiovisuels, l’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines assume pleinement son rôle international de relais du travail des scientifiques au profit de l’ensemble de nos concitoyens.

Maintenir et développer sa tradition d’excellence en matière d’enseignement et de recherche ; produire, diffuser et valoriser des connaissances et des savoirs offerts au plus grand nombre ; telles sont les règles et les ambitions d’une Ecole au cœur du système d’enseignement supérieur et de recherche national.

Olivier Faron - Directeur de l’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines

Portail Ecole ouverte

Le portail Ecole Ouverte vous permet d’accéder aux ressources publiées sur internet par les chercheurs, les enseignants et les élèves de l’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines.

L’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Lyon

Les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres sont des établissements publics d’enseignement supérieur, placés sous la tutelle du Ministère de l’Éducation Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Ils ont le statut d’établissement public à caractère administratif. Créés en 1991, ils sont au nombre de 31 répartis en métropole et dans les départements et territoires d’outre mer. Ils assurent une quadruple mission :

-  de formation initiale des enseignants L’IUFM prépare aux concours de recrutement, ainsi qu’à leur futur métier, les Professeurs des Écoles, de Collèges, de Lycées d’Enseignement Général, Technologique et Professionnel, les Conseillers Principaux d’Éducation, les enseignants spécialisés.

-  de formation continue L’IUFM participe à la formation continue des enseignants et leur offre par là-même, la possibilité d’actualiser leurs connaissances et de renforcer leurs compétences professionnelles tout au long de leur carrière.

-  de formation de formateurs L’IUFM se charge de la formation de ses propres formateurs et propose, plus largement, aux enseignants des formations leur permettant de devenir eux-mêmes formateurs.

-  de recherche en éducation et didactique L’IUFM impulse, au carrefour de la recherche et de l’innovation pédagogique, des projets de recherche pluridisciplinaires, associant universitaires et enseignants du premier et du second degré.

L’IUFM de l’Académie de Lyon accueille chaque année, dans ses quatre centres de formation (Bourg-en-Bresse, Lyon, Saint-Etienne, Villeurbanne), près de 3000 étudiants préparant les concours et 2000 stagiaires en formation professionnelle initiale. L’IUFM est membre du Pôle Universitaire Lyonnais, Groupement d’Intérêt Public qui rassemble les établissements d’enseignement supérieur du deuxième site universitaire français.

La Cimade

La Cité nationale de l’histoire de l’immigration

La Cité nationale de l’histoire de l’immigration est une nouvelle institution culturelle consacrée à l’histoire de l’immigration en France depuis les années 1820 à nos jours. Cette histoire, dont les témoignages matériels et immatériels feront l’objet d’une collection dans le cadre d’un musée national, sera mise en avant dans des expositions permanentes et temporaires. La Cité sera également un lieu de rencontre et de dialogue avec la diffusion de spectacles vivants, l’accueil de conférences ou de colloques, montrant la diversité et la richesse de la société française d’aujourd’hui. Cette partie encore méconnue de l’histoire de France deviendra accessible au plus grand nombre grâce à une médiathèque regroupant une documentation, des archives et d’autres fonds, notamment sonores et audiovisuels. La Cité installée au Palais de la Porte Dorée se fixe également pour principe de travailler étroitement avec tous ceux en France et à l’étranger qui oeuvrent pour la valorisation de l’histoire et la mémoire de l’immigration en France.

Le Cercle des algériens et franco-algériens en Rhône-Alpes

L’association EL FERGANIa

Ensemble de musique Arabo-Andalouse, dont la spécialité est le Mâalouf de Constantine, EL FERGANIa s’est constituée en association pour porter un projet à vocation pédagogique : Fonder une école de musique à Lyon baptisée « Enfants de tous Pays » avec le parrainage de Cheikh ENRICO MACIAS. Les « noubas » suites musicales transmises de générations en générations, dans une relation précieuse maître/élève, sont diffusées par des familles, de musiciens dont les FERGANI, de Constantine, d’où l’intitulé de notre association. Ces trésors de l’Andalousie médiévale, sont d’un raffinement musical et poétique et doivent être préservés dans un apprentissage méthodique et rigoureux. Ouvrir une classe de Mâalouf à Lyon, c’est apporter une postérité à un travail de préservation initiée par des familles qui accueillent en héritage ces vestiges du Patrimoine culturel Andalou. De nos jours EL FERGANia, intervient par ses « nuits andalouses » pour rapporter poèsie lyrique et chantée à un public qui rêve d’un âge d’or où tous se respectaient avec ses ressemblances. « Amitié entre les peuples... » « Egalité de tous devant la musique... » sont des thèmes pour lesquels l’association musicale et artistique apporte sa contribution. Un projet de création d’un opéra avec des arrangements musicaux tirés des « noubas » du Mâalouf est en route : Carmen de Bizet mode arabo-andalou

Mercredi 21 juin à l’Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines : Fête de la musique "Nuit andalouse" organisée par l’association El Fergania (Mâalouf de Constantine).

L’Association France Algérie Rhône-Alpes

L’Association France Algérie Rhône-Alpes, créée le 11 décembre 1999, s’inscrit dans l’histoire récente de L’Association France Algérie Nationale. L’Association France Algérie nationale est née au lendemain de l’indépendance de l’Algérie de la volonté d’hommes et de femmes de progrès conscients de l’existence entre les deux pays d’une communauté de culture et de destin que l’histoire a tissée et que la géographie impose.

Son but est d’œuvrer à la création et au renforcement des liens de coopération et de solidarité entre les deux pays, ceci, dans le respect de leur indépendance et des valeurs auxquelles ils se veulent attachés

Pour ce faire l’Association France Algérie Rhône-Alpes entend :

1-Renforcer son action d’information de l’opinion publique sur les réalités algériennes souvent méconnues ou bien déformées.

2-Œuvrer pour une restauration de l’image des Algériens, et- des enfants nés de l’immigration algérienne en France.

3-Agir auprès des autorités gouvernementales françaises et algériennes pour l’adoption de mesures facilitant la circulation des personnes et des échanges économiques scientifiques et culturels entre les deux peuples

4-Appuyer toutes initiatives tendant à instaurer des relations de partenariat entre acteurs des sociétés civiles françaises et algériennes, notamment dans le domaine des investissements (scientifique, économique, culturel).

Nous voulons croire qu’œuvrer dans le sens d’un rapprochement entre Français et Algériens, d’une rive à l’autre de la Méditerranée participe à l’œuvre humaine d’une plus grande compréhension entre Français et Algériens en France et en Algérie.