Rapprocher des continents

Relance du Courrier : Une publication à notre image

Pendant plus de 30 ans (1970–2003), Le Courrier,  alors connu sous le nom Le Courrier ACP-UE, a été une précieuse source d’information sur la coopération entre les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique d'une part, et l'Union européenne d'autre part. Après quatre années d'absence, Le Courrier fait son retour, avec une mise en page très actuelle.

Hegel Goutier, Rédacteur en chef:

Les raisons qui expliquent le retour du Courrier sont multiples et chacun doit avoir la sienne, de l'ordre du sentiment ou de la raison. Toutefois, s’il fallait n’en retenir qu’une, ce serait la suivante : depuis la parution du dernier numéro du magazine, il y a trois ans, le monde a considérablement changé.

Nous voulons proposer une publication au contenu éditorial équilibré, indépendante et autocritique. Pour en faire un outil au service de l'information, de l'éducation et des débats.

Nos principaux objectifs :

Historique du Courrier

La décision prise par la Communauté européenne et les pays africains de créer une publication commune consacrée au développement remonte à la Convention de Yaoundé I de 1963 liant les six pays de la toute jeune Communauté européenne (Traité de Rome, 1960) et 18 pays des Etats Africains et Malgache associés. Yaoundé I prévoyait en effet de développer la capacité des Etats africains dans le domaine de l'information.

Le premier numéro du magazine a été publié en 1970, mais il a fallu attendre la 1ère Convention de Lomé et la création du Groupe ACP en 1975 pour que le magazine développe enfin sa propre personnalité.  La Convention de Lomé mentionnait déjà à plusieurs endroits le titre de la publication (Le Courrier ACP-UE).  Le fait est que ce magazine répondait surtout à une demande du Groupe ACP, qui était convaincu que la coopération avec la Communauté européenne exigeait un outil de ce type, à la fois pour promouvoir la visibilité des relations entre ces entités mais aussi pour informer et éduquer les citoyens aux questions en rapport avec le développement. Convaincus que le savoir-faire de l’Unité Information et Communications de la DG du Développement serait ici un avantage, les Etats ACP ont demandé à la Commission d'assurer la mise en oeuvre de ce projet financé par le Fonds européen de développement. La Commission se voyait ainsi investie d’un rôle en amont et en aval, agissant à la fois en tant que sponsor et que consultant.

Dans le contexte politique international apparu avec la chute du Mur de Berlin, l’Union européenne allait ensuite décider d’axer davantage sa coopération internationale sur le dialogue politique, la promotion de valeurs jugées essentielles pour un véritable développement (comme la démocratie, les droits de l'homme, la bonne gouvernance et l'égalité entre les femmes et les hommes) et une coopération plus décentralisée, dans le cadre de laquelle la société civile et le secteur privé avaient un rôle à jouer. Ce recentrage de la coopération a amené Le Courrier ACP-UE à adopter un style éditorial plus journalistique, tout en restant fidèle à sa vocation de recherche et d'information.

Que pouvez-vous trouver sur ce site Internet ?

Le site Internet du Courrier veut être davantage qu’une simple reproduction du magazine.

Ses principales caractéristiques :