Accueil » BMX » Matthias Dandois : Le retour du king !
Matthias Dandois : Le retour du king !

Matthias Dandois : Le retour du king !

BMX
Le communiqué Red Bull sur les exploits de la saucisse nationale au Japon...



Matthias Dandois a remporté ce week-end le King Of Ground au Japon, deuxième des trois manches de la Coupe du monde de BMX Flat. Le Français figure plus que jamais en tête du circuit et retrouve sa bonne vieille place au sommet des podiums. KOGratulation !

Un numéro un mondial ne pleure pas ses défaites bien longtemps. Matthias Dandois vient de le confirmer ce week-end au Japon, dans la Mecque du flatland. Alors qu'on craignait que sa deuxième place aux Mondiaux de Cologne il y a quelques jours ne lui sape le moral, le maître s'est rappelé au bon souvenir de tout le monde en remportant le King Of Ground, deuxième des trois manches de la Coupe du monde de la saison de BMX flat.

Au pays du soleil levant, on a pu que constater la supériorité du petit Français alors que tout le gratin de la discipline était rassemblé dans un grand théâtre de la ville de Komatsu.
Ambiance de feu, même si l'armada japonaise n'a que moyennement apprécié de se faire voler la vedette sur ses terres. Mais elle a bel et bien dû se contenter de six places dans le top 10, à défaut d'occuper la plus haute marche du podium. Rien ne vaut une bonne vieille Marseillaise entonnée à l'autre bout de la planète pour redonner le sourire à notre flatlander national.



Après cette victoire, Matthias Dandois figure plus que jamais en tête de la Coupe du monde. Pas besoin de calcul savant pour le départager de ses concurrents, il a remporté tous les contests du circuit depuis le début de l'année. Il ne lui reste plus qu'à confirmer sa suprématie le 1er août à la Nouvelle Orléans, lors de la grande finale du championnat. Une simple place dans les cinq premiers du contest et ce sera un nouveau titre mondial à inscrire dans son palmarès.

Matthias Dandois : "Quand on arrive au KOG, on entre dans le pays du flat. Ici au Japon, il y a tant de pratiquants, de compétitions, de shops et de sponsors qu'on sait que l'on va affronter le plus haut niveau mondial. S'imposer là-bas, surtout pour un étranger, c'est un exploit. Mon première battle s'est déroulé contre un Japonais sorti de nulle part. Il s'est entraîné dans son coin pendant pas mal de temps, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'ai tout envoyé direct et c'est passé. En demi-finale, j'étais opposé à Youhei Buchino, celui qui a fini 2ème l'année dernière. Il a touché le sol vers la fin malgré un beau run et ça a suffi pour me qualifier.
Finale. Encore un Japonais face à moi : Shinishi Kiba. J'avais un battle en moins que lui dans les pattes. J'étais donc plus frais. Je l'ai laissé commencer pour voir ce qu'il avait dans le ventre.
Et puis j'ai géré. Et j'ai gagné !"

Photos : Vincent Perraud et Manu Sanz












Bmx Force



vues: 3531 j'aime: 0
     



SUR LE FORUM

'use strict';