Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada
sauter tous les menussauter au menu principal  English  Contactez-nous  Aide  Recherche  Site du Canada
   Español  Accueil  Publications  Actualité langagière
   PortuguÍs  Bureau de la traduction  Outils d'aide à la rédaction
   Italiano  Nederlands      
 
Bureau de la traduction - Le Pavel, didacticiel de terminologie
Présentation générale
Principes de la recherche terminologique
La méthodologie du travail terminologique
Outils
Normalisation
Documentation supplémentaire
Glossaire
 
Contributions linguistiques de Silvia Pavel
 

1.2.4. La différence entre « terme » et « mot »

Le terme, aussi appelé unité terminologique est la dénomination ou désignation d'un concept en langue de spécialité. Cette désignation peut être :

  • un mot de la langue générale ou courante pris dans un sens spécialisé
  • un mot créé de toutes pièces avec un sens spécialisé (p. ex. « quark » en physique particulaire)
  • un syntagme ou regroupement de mots formant une unité de sens
  • une formule chimique, mathématique, etc.
  • un symbole
  • une appellation savante en latin ou en grec
  • un acronyme
  • un sigle
  • une appellation officielle (titre d'un poste, d'un organisme, d'une unité administrative, etc.)

Le terme d'une langue spécialisée se distingue du mot de la langue générale :

  • par sa relation univoque avec le concept spécialisé qu'il désigne dans un domaine donné, aussi appelée « monosémie » (un signe pour un sens)
  • par la stabilité ou la constance de cette relation entre la forme lexicale et le contenu sémantique dans les textes d'une spécialité, aussi appelée « lexicalisation »
  • par sa fréquence d'emploi et par son environnement contextuel relativement invariable (ses cooccurrents), aussi appelée « phraséologie »
  • par sa mise en relief grâce à des effets typographiques (italiques, gras, guillemets)
  • par le répertoire restreint de ses structures grammaticales : la plupart des termes sont des noms communs simples, dérivés ou composés (p. ex. télécommunications) ou des syntagmes nominaux (Union internationale des télécommunications). Ceci n'exclut pas l'existence d'unités terminologiques verbales, adjectivales ou adverbiales (p. ex. télécopier, arboriforme, dendritique).

Il est important de pouvoir discerner les termes des mots parce que le travail terminologique ne consiste pas à dresser le répertoire des mots dans une langue donnée. Cette activité revient au lexicographe qui établit les dictionnaires de la langue générale. Le terminologue se consacre à l'élaboration de vocabulaires spécialisés en reliant des désignations à leurs concepts respectifs dans un domaine particulier du savoir ou de la pratique.

Exercice

Lisez le texte ci-après et répondez aux questions.

Toute étendue de terre consacrée à la culture des fleurs vivaces, des fleurs annuelles ou d'autres plantes florales peut être appelée plate-bande. Sa longueur varie selon les circonstances, sa largeur varie de 3 à 6 pieds si l'on y a accès par un côté seulement, et de 6 à 12 pieds si l'on y accède par les deux côtés. (Tiré de W.H. Perron, Encyclopédie du jardinier horticulteur, Les éditions de l'homme, Ottawa, 1971, page 91).

Question 1

Question 2

Question 3

Question 4

Question 5

Question 6

 

  


Haut de page

Mise à jour par les Services à la clientèle
Mise à jour : 2008-11-25