Le Conseil général I Le rapport d'activité 2001  I Les interventions du CG I La qualité de la vie I L'éducation

    Accueil du siteChercherS'abonner à l'Avant-PremièreContacter le Conseil général 
 

 

Les trois écoles départementales de neige et d'altitude d'Auron, La Colmiane-Valdeblore et Valberg sont ouvertes aux classes de neige, classes vertes ou rousses, de novembre à juin et fonctionnent sous forme de centres de vacances hors périodes scolaires.

 
 

 

Les enfants font des séjours de trois semaines. Dans une année, près de 57 723 journées/enfants sont assurées dont 15 000 journées/enfants pendant les vacances scolaires.

Elles permettent aux enfants de mieux connaître la montagne, l'histoire et les traditions locales, l'économie rurale, l'habitat en montagne, et d'aimer et d'apprécier la nature durant toutes les saisons.

 

 
 

 

Pour découvrir la richesse et la variété du milieu naturel, mais aussi sa fragilité et la nécessité de le respecter, des randonnées à thèmes (faune, flore) sont organisées notamment avec le concours des responsables du Parc national du Mercantour.

La ferme pédagogique de Roquebillière est un atout supplémentaire pour les enfants qui fréquentent l'école de neige de La Colmiane-Valdeblore.

Ces expériences apportent aux enfants un enrichissement important tant au niveau pédagogique que social. Dans le cadre sécurisant de leur classe, accompagnés par leurs instituteurs, ils viventparfois leur premier séjour loin de leurs parents et font ainsi l'apprentissage d'une certaine autonomie.

Conscients de la valeur de ces séjours pour les écoliers du département, l'Assemblée départementale a consenti de très importants efforts financiers pour l'équipement et le fonctionnement des trois écoles de neige et d'altitude des Alpes-Maritimes.

Les équipements sportifs (600 paires de ski paraboliques, 700 paires de chaussures) sont mis à disposition des enfants.
Les prix de la pension, du transport en autocar, des remontées mécaniques, des diverses activités sont entièrement inclus dans le prix de journée soit :

  • 62,30 francs à la charge des familles (pour les familles nécessiteuses, des bourses départementales peuvent être accordées),
  • 55,80 francs à la charge de la commune d'origine de la classe.
    Pour 2001, la participation du Département s'est élevée à 15 127 890 francs.

Le budget des écoles de neige est un budget annexe à celui du Département.
Pour 2001, il était de 36 045 748 francs.

Les écoles de neige disposent d'un personnel départemental (adjoint gestionnaire, animateurs, cuisinier, lingère, agents d'entretien...).
Outre les emplois fixes à l'année qu'ils offrent, ces établissements constituent un volet de la politique d'aménagement du territoire du Conseil général, en créant des foyers d'activités pérennes dans les vallées.

Toutes ces actions que le Conseil général mène en faveur des écoles de neige et d'altitude entrent dans le cadre de la double volonté de l'Assemblée départementale d'une part, de donner à tous les enfants les moyens de s'épanouir et d'autre part, de maintenir la vie dans les communes du haut pays.
Les Alpes-Maritimes sont pilotes dans le domaine des écoles de neige et d'altitude.

 

 



























Retour en haut de page Accueil du site Chercher S'abonner à l'Avant-Première Contacter le Conseil général

© Tous droits réservés par le Conseil général des Alpes-Maritimes