1
Archevêque :
La cathédrale est l'église de l'évêque d'un diocèse. A ce titre elle abrite la «cathèdre» (d'où son nom de cathédrale), siège de l'évêque. L'archevêque est un évêque qui a juridiction sur les évêques de sa province et assure leur lien avec le siège de Rome.
  6
Saint Jean-Baptiste :
Le dernier des prophètes de l'Ancien Testament : c'est lui qui clos la première Alliance et ouvre la deuxième en désignant Jésus comme l'Agneau de Dieu. Sa place est donc à juste titre centrale.
2
Chapitre :
Le chapitre est le collège des chanoines, des prêtres qui avaient pour fonction d'assurer la vie liturgique de la cathédrale ainsi que sa construction et son entretien. Aujourd'hui le chapitre n'a plus qu'une fonction liturgique.
  7
Côté de la lumière :
Le sud est le côté de la lumière et les Apôtres ont annoncé la lumière dans la personne du Christ ... Dans certaines églises, construites après les grandes découvertes, les Apôtres sont figurés au nord : on rappelle alors par cette disposition inversée que désormais les missionnaires doivent aller évangéliser les peuples qui se trouvent dans la nuit parce qu'ils n'ont pas encore reçu la Bonne Nouvelle. On en trouve un exemple remarquable à Saint Sulpice de Paris.
3
La croix :
La forme de la croix s'est assez rapidement imposée aux églises chrétiennes comme à l'art chrétien, du moins à partir du moment où la croix a perdu toute signification d'instrument de supplice infamant et qu'elle a pu devenir signe du salut des hommes et de la gloire de Dieu manifestés en Jésus-Christ.
  8
Jugement Dernier :
On a raison de parler de «Jugement Dernier» mais tout indique à Bourges que le jugement est celui de la miséricorde. On peut même dire que cette grande page de théologie est inspirée par l'esprit franciscain. C'est l'amour du Christ mort sur la croix et ressuscité qui nous juge. S'il y a punition, c'est nous qui nous l'infligeons par où nous avons péché, en nous fermant à l'amour de Dieu : il n'y a que le sang du Christ qui puisse faire le poids devant nos péchés.
4
Vierge Marie :
Au XIIIème siècle le culte de la Vierge atteint son équilibre parfait : la Vierge n'est jamais représentée pour elle-même (même dans les cathédrales qui lui sont dédiées) mais dans sa relation à Jésus, le Fils de Dieu, dont elle est la Mère. C'est au XIIIème siècle que la théologie de l'Incarnation irradie le mieux toute la foi des fidèles, grâce en particulier aux Ordres Mendiants (Franciscains, Dominicains ...).
  9  
5
Saint Étienne :
La cathédrale de Bourges est dédiée, comme d'autres cathédrales, à Saint Étienne, premier martyr chrétien. Au Moyen Age le culte des reliques était essentiel et celui des reliques de Saint Étienne n'a pas manqué de se répandre. A la cathédrale de Bourges, des reliques de Saint Étienne ont été conservées derrière le maître-autel jusqu'à la Révolution.
  10