Université de Montréal
Menu
EBSI FAS Bottins Moteurs de recherche Plan du campus Bibliothèques Recherche et innovation Services Actualités EBSI

L'EBSI : son histoire, sa mission

  1. L'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information
  2. Les sciences de l'information
  3. Mission de l'École

1. L'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information

L'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI) est une école professionnelle de la Faculté des arts et des sciences (FAS) dont les programmes de maîtrise en sciences de l'information et de Ph.D. en sciences de l'information relèvent de la Faculté des études supérieures (FES).

L'EBSI est en filiation directe avec l'École des bibliothécaires fondée en 1937. Totalement restructurée en 1961, elle devient partie intégrante de l'Université de Montréal sous le nom d'École de bibliothéconomie. De 1961 à 1970, elle dispense un programme de baccalauréat en bibliothéconomie en un an (1961 à 1966) puis en deux ans (1966 à 1971). A l'instar des autres écoles canadiennes et américaines, et pour être conforme aux exigences de l'agrément de l'American Library Association (ALA), l'École de bibliothéconomie dispense, à partir de la décennie 1970, un programme de maîtrise. Le programme agréé par l'ALA, exige que les étudiants admis en maîtrise, premier grade terminal dans la discipline, possèdent à l'admission un premier cycle universitaire dans n'importe quel domaine du savoir, sciences, sciences sociales, humanités, sciences de la santé, science politique, ingénierie, etc.

L'École a reçu l'agrément pour la première fois en 1969 et son agrément lui fut successivement renouvelé en 1976, 1985, 1992 et 2000. Cette évaluation en profondeur a, pour l'école qui la subit avec succès, valeur de reconnaissance de qualité et lui permet une participation au réseau des écoles agréées nord-américaines. Pour ses diplômés, l'agrément ouvre le vaste marché de l'emploi relié aux champs disciplinaires des sciences de l'information au Québec, bien sûr, mais aussi dans l'ensemble du Canada et aux États-Unis.

De 1971 à 1984, l'École décernait un diplôme de maîtrise en bibliothéconomie (M.Bibl.). En 1984, l'École a pris le nom d'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI) et le libellé du diplôme de maîtrise a été changé en maîtrise en bibliothéconomie et sciences de l'information (M.B.S.I.). En 1998, après une révision en profondeur du programme de maîtrise, le nouveau diplôme est devenu maîtrise en sciences de l'information (M.S.I.).

L'École offre également, depuis 1983, un certificat en archivistique et depuis 2001, un certificat en gestion de l'information numérique. Chacun de ces certificats de 1er cycle comprend 10 cours totalisant 30 crédits.

Enfin, depuis septembre 1997, l'École dispense un programme de doctorat en sciences de l'information (Ph.D.).

2. Les sciences de l'information

« J'ai pu trouver ce que je cherchais parce que je suis monté sur les épaules de la génération qui m'avait précédé. »  Sir Isaac Newton

La société contemporaine est un monde où l'information joue un rôle de plus en plus prépondérant aux plans administratif, économique, social, politique, scientifique, culturel et patrimonial. On la qualifie même de « société de l'information ». Les milieux de l'éducation, de la recherche et du développement scientifique et technique, les administrations publiques et les entreprises privées, les décideurs de tout niveau exigent de plus en plus d'informations valides, pertinentes et facilement accessibles.

La gestion de l'information -sa création, son stockage, son traitement, son analyse, son repérage et sa diffusion- s'est avérée et s'avère de plus en plus centrale et instrumentale dans les progrès technologiques de la société. L'information est devenue une ressource reconnue économiquement, comme en témoigne l'essor des « inforoutes » destinées à en accroître, en faciliter et en démocratiser l'accès pour tous les citoyens.

Les sciences de l'information étudient les propriétés de l'information, les forces qui en gouvernent le flux et les moyens de la gérer pour en optimiser l'accès et l'utilisation. Elles s'intéressent à la création, à la collecte, à l'analyse, à l'organisation, à l'évaluation, à la diffusion, à la transformation et à l'utilisation de l'information consignée et des connaissances sous toutes leurs formes. Les sciences de l'information se situent au carrefour de plusieurs disciplines, notamment la bibliothéconomie, l'archivistique, la communication, l'informatique, la linguistique, la sémiotique, les sciences cognitives et la gestion.

Depuis toujours, les bibliothécaires et les archivistes se préoccupent des documents et de la « gestion » de ces documents, au sens générique du terme, c'est-à-dire de leur recension, de leur acquisition, de leur analyse, de leur traitement, de leur stockage, de leur conservation et de leur exploitation. Ils se préoccupent également, bien sûr, de l'information et des connaissances que ces documents véhiculent. Or, si cette mission n'a pas fondamentalement changé, le contexte, lui, s'est beaucoup élargi et, avec le développement fulgurant de l'informatique et des technologies de l'information et de la communication, le document, l'information et les connaissances sont en train de s'atomiser et de se dématérialiser. Le contexte de leur gestion se désinstitutionnalise et se numérise de plus en plus. Avec le phénomène de l'explosion de l'information sous forme imprimée, encore accentué par la numérisation massive de l'information, il s'avère de plus en plus impérieux de gérer l'information et les connaissances intelligemment, sur quelque support qu'elles se présentent.

À côté des institutions spécifiquement documentaires (bibliothèques, centres de documentation, services d'archives), s'ouvrent d'autres marchés, non institutionnels, directement liés à des fonctions de gestion de l'information dans des environnements nouveaux. Nous en avons identifié deux principaux : l'environnement électronique et l'environnement organisationnel. Arrimés aux contextes documentaires de la bibliothéconomie et de l'archivistique, ces environnements nouveaux nous amènent à ouvrir notre formation à la gestion de l'information électronique et à la gestion stratégique de l'information.

Dans une logique de formation intégrée et convergente, le champ disciplinaire des sciences de l'information s'intéresse aux questions et préoccupations suivantes: Comment l'information est-elle créée, consignée, mémorisée ? Comment doit-elle être traitée, évaluée, analysée, organisée, représentée, modélisée pour être récupérée le plus facilement et le plus rapidement possible ? Comment les besoins d'information se manifestent-ils ? Comment la recherche d'information peut-elle être modélisée, optimisée ?

L'information et les connaissances qui font l'objet d'étude des sciences de l'information sont l'information et les connaissances consignées, i.e. enregistrées sur un support physique permanent. Elles peuvent être sonores, iconiques, manuscrites, imprimées ou électroniques. Elles peuvent être consignées sur papier, en mémoire d'ordinateur, sur disque optique ou tout autre support de conservation et de diffusion.

Les « spécialités » de l'information incluent, entre autres : bibliothécaire, archiviste, recherchiste, gestionnaire de documents, producteur et diffuseur de base de données, concepteur de produits et d'outils multimédia, webmestre, analyste, concepteur de systèmes d'information, courtier en information, cyberthécaire, veilleur, infonaute, ingénieur des connaissances, responsable des politiques d'information, indexeur, catalographe, bibliographe, bibliométricien, formateur.

3. Mission de l'École

Dans le respect de la mission de l'Université, l'EBSI a pour mission de :

  • former des professionnels et des chercheurs à la gestion de l'information consignée et des connaissances en vue de maximiser leur transfert et leur utilisation dans la société ;
  • contribuer à l'avancement des connaissances et des pratiques en gestion de l'information par ses activités de recherche aux plans national et international.

  Accueil - Home Pour nous joindre - To reach us Présentation - Presentation Perspectives d'emploi - Job opportunities

Pour commentaires ou informations : ebsiinfo@ebsi.umontreal.ca
© EBSI - Page mise à jour le 16 août 2002