L'EFSA prévoit de travailler avec des instituts partenaires européens sur Salmonella chez le porc

Nouvelle
19 avril 2007

L’EFSA a été mandatée par la Commission européenne pour effectuer une évaluation quantitative des risques pour la santé publique posés par  Salmonella chez le porc. L’EFSA propose d’externaliser une partie des travaux auprès d’un consortium d'instituts européens afin de bénéficier de pôles de compétences dans ce domaine au niveau européen, et d'assurer une perspective européenne équilibrée sur cette question. Ces travaux sont destinés à soutenir les gestionnaires de risques dans la prise de mesures complémentaires destinées à lutter contre Salmonella, qui touche des centaines de milliers de personnes chaque année dans l'Union européenne (UE), et ce essentiellement par des aliments contaminés dont la viande de porc.

La partie centrale des travaux externalisés consistera en une évaluation quantitative des risques microbiologiques qui devrait fournir une estimation quantitative des facteurs de risques existants et des effets probables des mesures proposées pour les réduire. Les analyses comprendront une évaluation des sources d'infection des porcs d’abattage au niveau de l'élevage; de l'impact des procédures d'abattage sur la contamination des carcasses de porcs ; et des effets attendus d'une réduction de Salmonella chez les porcs d’abattage sur la présence de Salmonella dans la viande de porc et sur les cas d'intoxication alimentaire due à Salmonella dans la population.

Il s'agira de la première fois qu'un certain nombre d'instituts européens regroupent leurs ressources et leurs compétences pour contribuer à la réalisation d'une évaluation communautaire financée et dirigée par l'EFSA. Cette initiative fait suite à la stratégie de coopération et de mise en réseau avec les États membres approuvée par l'EFSA en décembre 2006, et fera intervenir la liste des organisations en mesure d'assister l'EFSA, dressée en décembre sur la base de nominations nationales. L'EFSA a lancé un appel à candidatures auprès des consortiums d'organisations figurant sur cette liste avec une date limite fixée au x juin 2007. Les candidatures devront être adressées à l'EFSA et le consortium sélectionné recevra une subvention de l'EFSA adaptée à la nature des travaux.

La législation de l’UE prévoit la lutte contre Salmonella et les autres agents d'origine alimentaire, notamment l'établissement d'objectifs communautaires de réduction (règlement (CE) nº 2160/2003 de la Commission). Cette évaluation apportera des éléments essentiels qui serviront à la Commission pour la préparation de ces objectifs de réduction de Salmonella chez le porc. La Commission effectuera une analyse coûts-avantages de tous les objectifs éventuels avant qu'ils ne soient approuvés, en prenant en compte les nouvelles données scientifiques quantitatives.