La plateforme consultative des parties intéressées de l’EFSA discute des allégations de santé et des OGM

Nouvelle
4 décembre 2009

Les membres de la plateforme consultative des parties intéressées de l’Autorité européenne de sécurité des aliments se sont réunis les 1 et 2 décembre 2009 pour la première fois depuis leur renouvèlement par le conseil d’administration de l’EFSA en octobre dernier. Des représentants de 24 organisations européennes actives dans des domaines associés à la chaîne alimentaire ont pris part à des discussions sur l’évaluation des premières séries d’allégations de santé relevant de l’article 13, l’évaluation des risques associés aux OGM, l’approche adoptée par l’EFSA dans le domaine des risques émergents et la nanotechnologie.

Lors de son discours de bienvenue à l’attention des membres de la plateforme à Parme, Catherine Geslain-Lanéelle, directeur exécutif de l’EFSA, a souligné l’importance du soutien et des conseils apportés par la plateforme aux activités de l’EFSA et cité sa participation à diverses réunions techniques (OGM, pesticides, santé des animaux) et groupes de travail.
Geslain-Lanéelle a rappelé aux parties intéressées les objectifs de la règlementation sur les allégations de santé en soulignant que les conseils scientifiques de l’EFSA constituaient pour les consommateurs une garantie indépendante de la véracité des allégations étant donné que l’EFSA ne donnait son aval qu’aux allégations reposant sur une base scientifique solide. « Les évaluations de l’EFSA peuvent également aider le secteur de l’industrie à identifier de futures directions pour des innovations fondées sur une science robuste » a-t-elle déclaré.

Au cours des présentations concernant le travail scientifique de l’EFSA, Juliane Kleiner — responsable de l’unité en charge des produits diététiques, de la nutrition et des allergies — a évoqué divers aspects du travail d’évaluation des allégations de santé par l’EFSA en se référant à un document d’information actualisé, rédigé à l’attention des États membres. Passant en revue diverses questions, elle a expliqué ce que les experts entendent lorsqu’ils déclarent qu’une relation de cause à effet n’a pas été établie ou que les preuves sont insuffisantes pour pouvoir procéder à une évaluation. Elle a également signalé les limites liées à l’utilisation des références, qui ne sont parfois pas disponibles promptement, et elle a mentionné que les études qui ne venaient pas étayer les allégations pouvaient ne pas être prises en considération
 

Poursuivant le dialogue de l’EFSA avec les parties intéressées sur les OGM, Per Bergman, chef de l’unité GMO, a parlé de la coopération dans le domaine de l’évaluation des risques associés aux OGM et des interactions avec les parties intéressées. Il a également expliqué les mises à jour apportées actuellement au document d’orientation sur l’évaluation des risques associés aux OGM, telles que celles concernant l’évaluation des risques environnementaux, la caractérisation moléculaire et l’évaluation de l’allergénicité des plantes génétiquement modifiées. Les membres de la plateforme ont été informés de la stratégie de l’EFSA à moyen et à long terme en matière d’identification des risques émergents dans la chaîne alimentaire humaine et animale et de l’état de préparation de l’EFSA par rapport à d’éventuelles futures demandes d’autorisation de nanomatériaux dans le secteur de l’alimentation humaine et animale. Les membres de la plateforme ont également été informés du travail en cours sur le projet de document concernant la stratégie de communication de l’EFSA et ont été invités à y apporter leur contribution.

La plateforme consultative des parties intéressées, créée en 2005, constitue un important forum d’échange et de dialogue sur des questions clés. La plateforme apporte ses conseils au directeur exécutif de l’EFSA sur des thèmes relevant du travail de l’Autorité et, plus particulièrement, sur l’impact du travail de l’EFSA sur les parties intéressées.

Pour les questions provenant des médias, veuillez contacter:
Lucia de Luca, attachée de presse ou
Steve Pagani, responsable du service presse
Tél: +39 0521 036149
Email: Press@efsa.europa.eu