Accueil Chine Monde Afrique Economie Culture/Edu Science/Tech Santé Société Environnement Tourisme Sports
-
UEMOA : des experts en commerce réfléchissent sur la facilitation des échanges
-
L'Egypte va accueillir le Forum économique mondial sur le Moyen-Orient
-
Entretien téléphonique entre Kadhafi et l'émir du Qatar
-
Les opérations à terme du pétrole brut grimpent suite aux troubles au Nigeria
-
La France souhaite renforcer la coopération avec l'Algérie dans la lutte antiterroriste
UEMOA : des experts en commerce réfléchissent sur la facilitation des échanges
  2008-05-06 14:38:18  

     LOME, 5 mai (Xinhua) -- Des experts en matière de commerce des  huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA) ont ouvert lundi à Lomé un atelier de formation de trois  jours sur la facilitation des échanges, a-t-on constaté sur place. 

     Les participant doivent discuter notamment des enjeux des  négociations commerciales sur la question de la facilitation des  échanges, du traitement spécial et différencié dans le cadre de la facilitation des échanges, et des méthodes d'évaluation des  besoins sur une meilleure assistance technique.  

     Le séminaire est appelé à fournir aux Etats membres de l'UEMOA  les éléments clefs à la compréhension du processus et à leur  permettre de cerner les principales questions qu'un accord sur la  facilitation des échanges devrait couvrir. 

     Selon Alain Boko, directeur du Commerce extérieure de l'UEMOA,  la facilitation des échanges fait partie des négociations  multilatérales du cycle de Doha et "il est nécessaire que les  administrations compétentes des Etats membres de l'UEMOA  impliquées dans le processus de facilitation des échanges puissent être mises à niveau". 

     Pour le ministre togolais du Commerce et de l'Industrie Yandja  Yentchabré, cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la mise en  oeuvre de la politique commerciale commune de l'UEMOA. 

     "L'évaluation de nos besoins et priorités nationales et  régionales devra nous permettre de mieux bénéficier d'une  meilleures assistance technique corollaire au processus de  négociation sur la facilitation des échanges", a-t-il indiqué.