Accueil Chine Monde Afrique Economie Culture/Edu Science/Tech Santé Société Environnement Tourisme Sports
-
Le Japon s'engage à un prêt de 4 milliards de dollars à l'Afrique
-
Le Premier ministre japonais démarre une série d'entretiens avec les dirigeants africains
-
Un haut responsable du PCC rencontre des hôtes mozambicains
-
Somalie : le navire émirati libéré par les pirates mouille dans le  port de Mogadiscio
-
Mbeki arrive au Japon pour participer à la réunion sur l'Afrique
Le Japon s'engage à un prêt de 4 milliards de dollars à l'Afrique
  2008-05-28 13:45:18  

      YOKOHAMA, 28 mai (Xinhua) -- Le Japon s'est engagé mercredi à  un prêt à bas taux d'intérêt de 4 milliards de dollars à l'Afrique sur les cinq prochaines années. 

     Dans un discours à la session d'ouverture de la 4e Conférence  internationale de Tokyo sur le développement africain (TICAD), le  Premier ministre japonais Yasuo Fukuda a annoncé que le Japon va  offrir ce prêt de manière proactive et flexible sur les cinq  prochaines années et l'offre "va sûrement aider à l'amélioration  des infrastructure". 

     "Je promets que d'ici 2012, d'ici cinq ans, le Japon aura  doublé son aide ublique au développement à l'Afrique, en  l'augmentant progressivement année par année pour atteindre cet  objectif", a déclaré M. Fukuda devant les représentants de 52  pays africains.  

     Il a aussi promis de doubler son aide engagée et la  coopération technique pour l'Afrique vers 2012. 

     Sur les problèmes du changement climatique, M. Fukuda a  souligné la pratique d'un mécanisme du "Cool Earth Partnership",  disant que dans le cadre de ce partenariat, le Japon s'engagera à  fournir une assistance aux pays en voie de développement, y  compris les pays africains. 

     Concernant la révolution verte de l'Afrique, il a exprimé sa  volonté de coopérer avec les pays variés et les organisations  internationales dans les domaines du développement de systèmes  d'irrigation, de l'amélioration des variétés de récoltes et de la formation des ouvriers agricoles. 

     La Conférence internationale de Tokyo pour le développement en Afrique (TICAD), dont la 4e édition se tient du 28 au 30 mai à  Yokohama, est un forum politique initié par le Japon en 1993 pour  promouvoir la coopération entre l'Asie et l'Afrique. 

     Après une dizaine d'années d'évolution, la TICAD est devenue  un cadre global pour faciliter la mise en oeuvre des initiatives  destinées à encourager le développement en Afrique, conformément  au double principe d'"ownership (possession)" africain et de " partnership (partenariat)" international. 

     La TICAD est un événement quinquennal qui s'articule autour de  quatre conférences ministérielles et d'autres rendez-vous.  

     Elle a pour mission de promouvoir le dialogue de haut niveau  entre les dirigeants africains et leurs partenaires sur la  politique et de rechercher du soutien pour les projets de  développement en Afrique.  

     La 4e édition de la TICAD a pour thème : "Vers une Afrique en  mouvement : un continent d'espoirs et d'opportunités". Ses  résultats et conclusions seront soumis aux travaux du sommet du G8 à Toyako (nord du Japon). 

     Outre le Japon, les co-organisateurs comprennent le Bureau du  Conseil spécial de l'ONU pour l'Afrique, le Programme des Nations  Unies pour le développement (PNUD) et la Banque mondiale.