Formule 1

Catégories

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ABS
Anti-Lock Braking System.
Ce système électronique empêche les roues de se bloquer lors d'un freinage brusque. A l'aide de capteurs, un microcontrôleur détermine si les roues commencent à se bloquer et réduit la pression de freinage en conséquence. L'ABS fut introduit en Formule 1 afin de procurer un meilleur taux de décélération durant le freinage. Il fut bannit en 1993, afin de promouvoir" la course" en Formule 1.

Accords Concorde
Ces accords indiquent les droits et les devoirs des écuries et de la FIA. Il réclame aussi l'unanimité pour les décisions importantes. Les accords Concorde ont actuellement été perpétués jusqu'en 2012.

ADR
Accident Date Recorder, "Boite noire".
Un composant électronique qui contrôle et enregistre toutes procédures électroniques dans les monoplaces de Formule 1. La boite noire est prévue pour fournir des informations sur les causes possibles d'un accident. La boite est positionnée de telle sorte qu'elle soit accessible sans avoir à n’enlever aucune partie de la voiture.

Aérodynamique
L'étude de l'interaction de l'air et des corps solides en mouvement. La règle de base pour dessiner une monoplace pour la Formule 1 et de créer le maximum de déportance (ou poussée) et le minimum de résistance a l'aire possible.

Angle d'attaque
Détermine l'angle auquel un aileron de Formule 1 est fixé durant les réglages. Plus large est l'angle, plus grande sera la déportance.

Aquaplaning
L'aquaplaning intervient lorsque qu'il y a davantage d'eau entre les pneus et la piste que ne peut en déplacer la bande de roulement du pneu. Dès lors la voiture "flotte" et ne peut plus être contrôlée par le pilote. Les courses de F1 peuvent être stoppées si il y a risque d'aquaplaning. Dans des conditions très humides, la voiture de sécurité est généralement utilisée afin de garder le peloton a une vitesse moindre.

Autoclave
Un autoclave est un récipient à parois épaisses et à fermeture hermétique conçu pour réaliser sous pression la cuisson de composants composites. Cette méthode donne aux matériaux une grande résistance, tout en maintenant un poids relativement faible.