Deuxième réunion du Comité Scientifique et Technique
Vendredi 15 juin 2007, S.A.S. le Prince Albert II a présidé la deuxième réunion de travail du Comité Scientifique et Technique de Sa Fondation.
Conférence débats sur le thème des Biocarburants
S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a invité, par l’intermédiaire de Sa Fondation, une centaine d’acteurs locaux des secteurs de l’automobile et des transports de Monaco et de la région voisine à venir suivre une Conférence débats sur le thème des biocarburants qui s’est tenue ce jour au Grimaldi Forum.



16/07/2007 : Conférence débats sur le thème des Biocarburants
S.A.S. le Prince Albert II de Monaco a invité, par l’intermédiaire de Sa Fondation, une centaine d’acteurs locaux des secteurs de l’automobile et des transports de Monaco et de la région voisine à venir suivre une Conférence débats sur le thème des biocarburants qui s’est tenue ce jour au Grimaldi Forum.

Les intervenants de la société Global Insight Inc. ont présenté les résultats d’une étude internationale réalisée récemment sur l’évolution rapide de l’industrie des biocarburants.

L’Etude intitulée « L’Essor des Biocarburants : quelles implications pour les secteurs de l’Automobile, l’Agriculture et l’Energie » parvient à plusieurs conclusions majeures quant aux technologies actuelles et futures et les implications que celles-ci auront sur la croissance à long terme et le succès des biocarburants comme source d’énergie alternative.

· Les ressources basées sur le maïs et la canne à sucre, actuellement les principales sources pour la production de bioethanol aux Etats-Unis et au Brésil – resteront les sources les plus économiques pour la production de bioethanol dans le monde.

· Les améliorations prévues concernant les technologies utilisées actuellement pour les biocarburants , combinées avec les technologies de seconde génération pourraient résulter à ce que les biocarburants représentent 15% de la demande mondiale de carburant liée aux transports terrestres, et jusqu’à 35% de la demande pour les Etats-Unis et le Brésil.

· Les cultures non alimentaires, tel que le jatropha produit sur des terres non aptes aux cultures alimentaires et les algues produites par les étangs, deviendront des sources importantes pour la production de biodiesel , réduisant ainsi la dépendance à partir des huiles alimentaires, tel que les graines de soja, canola (graines de colza) et l’huile de palme.

· Dans le secteur automobile, les auteurs de l’Etude ont interviewé les principaux constructeurs automobiles et ont constaté que l’industrie n’avait pas besoin de technologies de rupture pour adapter leurs véhicules à un niveau raisonnable de biocarburants. L’Industrie automobile peut et pourra répondre aux demandes du marché et politiques commercialement viables en faveur des biocarburants.

· Les niveaux de biodiesel de 5% (B5) sont possibles sur pratiquement tous les véhicules dans le parc actuel et les nouveaux véhicules peuvent accepter des mélanges jusqu’à 30% (B30)

Cette étude complète a été réalisée par les groupes Energie, Automobile et Agriculture de Global Insight, qui ont travaillé avec une vingtaine de sociétés et organisations représentant différentes perspectives de l’industrie des biocarburants. L’analyse a été structurée sur une base internationale dans laquelle 2 scénarios « Marché Maitrisé » et « Marché Restreint » ont été pleinement évalués.

La présentation de l’Etude qui s’est tenue à Monaco lors de la conférence sur les biocarburants a été suivie par une session questions réponses animée par le Dr Gil RODGERS, Directeur du groupe Energie de Global Insight et M. Philip GOTT, Directeur du Pole Conseil Automobile de Global Insight.

A la suite de cette Conférence, la Fondation Prince Albert II de Monaco, représentée par S.E. M. Bernard FAUTRIER, Vice Président Administrateur Délégué, a signé un partenariat avec la Chambre Régionale d'Agriculture de Champagne-Ardenne représentée par M. Jean NOTAT, Président, pour soutenir sur trois ans le projet LIDEA.

Ce projet consiste en des travaux de recherche et d'expérimentation sur l'implantation de nouvelles cultures lignocellulosiques récoltées ''plante entière'' telles que le miscanthus géant, le sorgho fibres ou le switch grass.

Ces cultures doivent permettre de produire le volume de biomasse nécessaire aux besoins en Biocarburant de 2ème génération. le programme BIOVAL, conduit en parallèle, concerne la valorisation énergétique de la biomassen notamment en bioéthanol de 2ème génération.

Pour clôturer cette Conférence, la Fondation Prince Albert II de Monaco a offert un cocktail aux invités au Grimaldi Forum.
Changement climatique
Canicules, inondations, cyclones... depuis quelques années les effets du changement climatique se font de plus en plus tangibles. L'activité humaine, avec ses énormes rejets...
Biodiversité
Plus de onze mille espèces de végétaux et d'animaux sont menacées d'extinction à brève échéance et le nombre des espèces en voie de disparition a augmenté de 40% entre 1996 et 2004...
Eau
L'eau potable est une denrée rare sur la Terre et cette situation s'aggrave jour après jour du fait de la croissance démographique : 1,3 milliards d'hommes n'ont pas accès à l'eau potable et 4 milliards...