Mardi 16 septembre 2008

Lundi, septembre 15, 2008 - 20:20

Liste des brèves AFP
 
Géorgie: l'Otan soutient Tbilissi, l'UE promet 500 millions d'euros

Le secrétaire général de l'Otan, Jaap de Hoop Scheffer, a promis lundi "d'amplifier" le partenariat avec la Géorgie, tandis que l'Union européenne annonçait une aide financière pour la reconstruction de ce pays du Caucase après son conflit armé avec Moscou.

Avant d'arriver à Tbilissi, M. de Hoop Scheffer a aussi jugé "inacceptable" le projet de russe de maintenir 7.600 hommes dans les républiques séparatistes de Géorgie, avant d'atténuer ses propos afin de ménager la présidence française de l'UE.

Cette visite "nous permet d'évaluer nos relations, d'avoir des discussions approfondies sur la sécurité de la région et d'étudier notre souhait d'encore amplifier le partenariat Otan-Géorgie", a déclaré M. Scheffer à l'ouverture du premier conseil Otan-Géorgie dans la capitale géorgienne.

Le président géorgien Mikheïl Saakachvili, qui aspire depuis quatre ans à faire entrer son pays dans l'Otan, a appelé à "accélérer son intégration" à l'Alliance, un mois après l'offensive militaire de son puissant voisin russe qui a en partie détruit les infrastructures et l'armée géorgiennes.

Le secrétaire général de l'Otan a accusé la Russie d'avoir alors "fait un usage sans dicernement de la force" en ripostant par une opération de grande envergure à la tentative de Tbilissi de reprendre militairement le contrôle de la région séparatiste pro-russe d'Ossétie du Sud.

Il lui a demandé d'appliquer pleinement l'accord de paix négocié le 12 août par le président en exercice de l'UE, Nicolas Sarkozy, ainsi que les mesures complémentaires convenues le 8 septembre entre le président français et son homologue russe Dmitri Medvedev.

Au terme de ce plan, les forces russes doivent se retirer de Géorgie, hors territoires séparatistes d'Abkhazie et d'Ossétie du sud, d'ici au 10 octobre, au fur et à mesure que des observateurs internationaux seront déployés.

M. de Hoop Scheffer a nuancé en revanche ses propos sur le maintien d'une présence militaire russe en Abkhazie et Ossétie. "Il était loin de mon intention de dire que ce que faisait l'UE était inacceptable. L'UE fait un très bon travail", s'est-il justifié lors d'une conférence de presse.

Il s'est gardé par ailleurs de formuler des engagements concrets sur l'adhésion de la Géorgie à l'Otan, l'Alliance atlantique ne voulant pas donner le sentiment de chercher l'affrontement militaire avec la Russie, alors que Moscou accuse Washington de vouloir "réarmer" la Géorgie.

L'Allemagne, la France et la Belgique, qui s'étaient opposés au sommet de l'Otan de Bucarest en avril à ce que la Géorgie accède au "Plan en vue de l'adhésion" (MAP, selon l'acronyme anglais), qui lui aurait donné le statut formel de candidat, n'ont pas changé d'avis après ce conflit.

Le chef d'état-major interarmées américain Michael Mullen a concédé que le chemin serait "très long" pour la Géorgie jusqu'à l'adhésion, rappelant que "l'Otan s'engagerait à une défense collective" si l'ex-république soviétique entrait dans l'Alliance.

La Commission européenne a de son côté annoncé une nouvelle aide pour la Géorgie de 500 millions d'euros sur la période 2008-2010, pour aider à la reconstruction après le conflit avec la Russie.

Normalement, la Géorgie reçoit entre 30 et 40 millions d'euros par an de la part de la Commission européenne au titre de la politique européenne dite de "voisinage".

Indifférent à la réprobation internationale, le président russe Dmitri Medvedev, qui a reconnu le 26 août l'Abkhazie et l'Ossétie, a annoncé pour sa part qu'il signerait "cette semaine" avec elles des permettant à Moscou d'y disposer de bases.

Concrétisant l'établissement de relations diplomatiques, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a achevé lundi en Ossétie du Sud sa visite dans ces régions séparatistes, dénoncée par Tbilissi comme la suite d'une "tentative d'annexion" des territoires géorgiens.

News Briefs

Meteo

Actuellement

  • New York
    Quelques nuages. Doux.
    17°C
  • Rio de Janeiro
    Drizzle. Brouillard. Doux.
    18°C
  • London
    Partiellement ensoleillé. Frais.
    13°C
  • Paris
    Nuages épars. Frais.
    13°C
  • Moscow
    Overcast.  Nippy.
    7°C
  • Istanbul
    Ensoleillé. Chaud.
    27°C
  • Mumbai / Bombay
    More clouds than sun. Chaud.
    28°C
  • Beijing
    Brouillard. Chaud.
    26°C
  • Tokyo
    Quelques nuages. Doux.
    24°C
  • Shanghai
    Partiellement ensoleillé. Chaud.
    29°C
  • Sydney
    Clear.  Refreshingly cool.
    16°C
  • Johannesburg
    Quelques nuages. Doux.
    23°C