Institut Catholique Toulouse logo
Institut Catholique Toulouse logo

Institut Catholique Toulouse logo
BLE
Bulletin de Littérature Ecclésiastique
Les articles Archive recensions Vous abonner Se procurer un numéro du BLE


Accueil
- Les articles
-
OCTOBRE - DECEMBRE 2000, Tome CI - 4

PRÉSENTATION

Ce numéro du BLÉ dans sa première partie est consacré à la figure de Monseigneur Aimé-Georges Martimort. Il nous a paru en effet de notre devoir d’honorer ainsi celui en qui l’Église catholique a reconnu l’un de ses chercheurs et experts les plus avisés et les plus compétents dans le vaste domaine de la liturgie et de la théologie des sacrements. Toulousain de racine, cet homme avait acquis, par sa compétence et sa science, une réputation internationale.

Doyen honoraire de la Faculté de théologie de l’Institut catholique de Toulouse, Docteur en théologie, Docteur ès lettres avec une thèse sur Bossuet, mainteneur de l’Académie des jeux floraux de Toulouse, consulteur de la Congrégation romaine pour les sacrements, Aimé-Georges Martimort était resté d’une grande discrétion personnelle qui n’avait d’égal que la pertinence et la précision de ses interventions dans tous les domaines touchant sa large spécialisation.

Associé à la grande aventure du Centre national de pastorale liturgique à la fondation et à la direction duquel il participa de 1946 à 1964, il fut également un expert très écouté au concile Vatican II et devint, par ses écrits et ses conseils, un théologien de premier plan au cœur des grands débats suscités par le concile.

Homme de cœur, à l’analyse fine, ce chercheur d’apparence classique était, de fait, un esprit ouvert et un observateur, interprète lucide des cinquante dernières années et des évolutions non seulement au sein de l’Église catholique mais également dans l’ensemble du christianisme.

Comment ne pas noter également sa grande liberté intérieure et sa défense d’une singularité française de l’Église et de la théologie. Rompu aux contacts internationaux et très lié à Rome qui le consulta réguliè-rement, Aimé-Georges Martimort savait aussi dire, lorsqu’il le jugeait nécessaire et sans états d’âme, ses différences voire ses désaccords, pour le bien et des personnes et des institutions qu’il respectait d’autant plus.
Enfin – mais cela confirme bien l’unité de la personne – on rappellera volontiers son courage pendant les années d’occupation et les services qu’il rendit à la résistance en accueillant et en protégeant dans les locaux mêmes de la Bibliothèque de l’Institut de catholique de Toulouse, en plein accord avec le recteur Bruno de Solages, de nombreuses personnalités poursuivies.

Il a franchi le cap de l’an 2000, comme pour nous ouvrir, par son exemple, une nouvelle voie de confiance, faite de fidélié et de liberté.

Mgr André Dupleix,
Pierre Debergé, Directeur du BLE






Robert Cabié - A l'école de Mgr Aimé-Georges Martimort (1911-2000)


Le résumé de cet article n'est pas encore disponible. Following Mgr Aimé-Georges Martimort (1911-2000) Priest in the diocese of Toulouse, doctor of Theology and Literature ; A.-G. Martimort was also the Librarian and Professor of the History of Liturgy in our Catholic Institute. Because he welcomed people who were (...) (Suite...)



Alexandre OLIVAR - Aimé-Georges Martimort : une influence internationale


Cette évocation personnelle de la figure de A.-G. Martimort, est faite de souvenirs de rencontres et de collaborations : sessions du CPL en France, Congrès international d’Assise (1956), journées d’étude de Montserrat (1958), participation au Concile et au Consilium pour la mise en œuvre de la (...) (Suite...)



Joseph DESTIÉ - Aimé-Georges Martimort : un prêtre de l’Église de Toulouse


A.-G. Martimort, malgré ses responsabilités nationales au CPL, puis internationales lors du Concile, n’a jamais perdu le contact avec la pastorale de son diocèse. Fidèle dans ses amitiés, il aimait aider ses confrères prêtres à faire passer les réformes liturgiques, depuis la Veillée (...) (Suite...)



Robert Cabié - Bibliographie de Mgr Aimé-Georges Martimort




Jean-Pierre WEISS - La descente du Christ aux enfers et le thème de la lumière dans les homélies pascales du Pseudo-Eusèbe le Gallican


Dans les homélies pascales du Pseudo-Eusèbe le Gallican le thème de la lumière qui chasse les ténèbres est primordial. Il trouve son expression notamment à travers la descente du Christ aux enfers, dont l’Évangile de Nicodème a fait le récit. La dépendance de nos homélies par rapport (...) (Suite...)



Jean-Michel POIRIER, Sophie DROUOT, Marie-Anne LACOME - Gn 1, 1 – 2, 4a : proposition d’une traduction


Ce travail propose une nouvelle traduction française du texte hébreu massorétique de Genèse 1, 1 – 2, 4a. Des notes explicatives sont données pour éclairer les options adoptées pour cette traduction. Un soin spécial a été apporté pour accorder le plus possible la (...) (Suite...)



Page suivante ... Robert Cabié - A l'école de Mgr Aimé-Georges Martimort (1911-2000)


Plan du site

Recherche sur le site

Contact




Les articles



JANVIER - MARS 1999 Tome C



AVRIL - JUIN 1999 Tome C



JUILLET-DECEMBRE 1999 Tome C - Centenaire



JANVIER - MARS 2000 Tome CI



AVRIL - JUIN 2000



AOUT - SEPTEMBRE 2000 Tome CI - 3



OCTOBRE - DECEMBRE 2000, Tome CI - 4



JANVIER - MARS 2001 Tome CII - 1



AVRIL - JUIN 2001 Tome CII - 2



JUILLET - AOUT - SEPTEMBRE 2001 Tome CII - 3



OCTOBRE - NOVEMBRE - DECEMBRE 2001 Tome CII - 4



JANVIER - FEVRIER - MARS 2002 Tome CIII - 1



AVRIL MAI JUIN 2002 Tome CIII-2



JUILLET - SEPTEMBRE 2002 Tome CIII - 3



OCTOBRE - DECEMBRE 2002 Tome CIII - 4



JANVIER - MARS 2003 Tome CIV - 1





Espace réservé rédacteurs130/_02160000000000000000/anon
Identifiez-vous