background image

]

[

Le relevĂ© de dĂ©cisions interministĂ©riel du 19 fĂ©vrier 2001 prĂ©cise : 

“L’IGN assurera l’en-

tretien de ce rĂ©fĂ©rentiel Ă  un rythme au moins annuel. Ă€ cette fin, il organisera d’ici 2007
le systùme de recueil et de gestion des informations qu’il produit de façon à ce qu’un
objet dĂ©terminĂ© ne donne lieu qu’à une opĂ©ration de collecte unique quel que soit le
produit dans lequel cet objet apparaĂźt.”

C’est dans cette optique que s'est mis en place dĂšs la fin 2001 la mise Ă  jour en conti-
nu reconduite et inscrite dans le contrat d'objectifs et de moyens signĂ© entre l’État et
l’IGN le 10 septembre 2003.

La  mise  Ă   jour  en  continu 

de s  donnĂ©e s  du  RGE

R Ă‰ F Ă‰ R E N T I E L   Ă€   G R A N D E   Ă‰ C H E L L E

background image

L'Etat a confiĂ© Ă  l’Institut GĂ©ographique National la rĂ©alisation du RĂ©fĂ©rentiel Ă  Grande

Echelle (RGE), couvrant l’intĂ©gralitĂ© du territoire national. Celui-ci est constituĂ© de

4 composantes : la composante orthophotographique (image numĂ©rique Ă©laborĂ©e

Ă  partir de prises de vues aĂ©riennes), la composante topographique (reprĂ©sentation

des Ă©lĂ©ments majeurs du paysage), la composante parcellaire (reprĂ©sentation des

emprises fonciĂšres issue du plan cadastral) et la composante adresse (identifica-

tion des rues, des bĂątiments et des lieux-dits par leur nom et leur numĂ©ro).

L’IGN met tout en Ć“uvre pour que les objectifs dĂ©finis par la demande gouverne-

mentale soient totalement atteints en 2006 en particulier pour les composantes

adresse et topographique du RGE qui seront mises Ă  jour annuellement.

Cette mission nationale pour laquelle l’IGN travaille en synergie avec des partenaires

permettra Ă  tous d’accĂ©der Ă  une information gĂ©ographique de meilleure qualitĂ© en

faisant faire de rĂ©elles Ă©conomies Ă  la collectivitĂ©.

CONTEXTE

En France, la demande de données géographiques possédant une bonne actualité

devient impĂ©rative depuis l’arrivĂ©e des techniques numĂ©riques. Pour satisfaire ce

besoin, l’IGN a dĂ» changer de philosophie. En effet, jusque lĂ , la mise Ă  jour consis-

tait Ă  rĂ©cupĂ©rer toute l’information disponible sur un secteur fixĂ©, ceci, avec une

pĂ©riodicitĂ© dĂ©finie (au minimum quelques annĂ©es). Pour avoir partout et rapidement

une bonne actualitĂ©, il faut passer d’une logique d’opĂ©rations de mise Ă  jour sec-

torielles pĂ©riodiques Ă  un suivi prospectif, thĂ©matique et continu des Ă©volutions.

Une nouvelle Ă©dition de carte, par exemple, pourra alors ĂȘtre dĂ©cidĂ©e en fonction

de son obsolescence et non plus en fonction des moyens disponibles. 

LA MISE Ă€ JOUR 
EN CONTINU 
DES DONNÉES DU RGE

[

les objectifs dĂ©finis par le gouvernement 

Principes de la mise Ă  jour en continu

background image

UN SUIVI PROSPECTIF DES Ă‰VOLUTIONS

La satisfaction des utilisateurs passe aujourd’hui par la livraison de produits dont

les informations sont le plus possible en accord avec la rĂ©alitĂ© du terrain. Cette actua-

lisation est facilitĂ©e par le dĂ©veloppement du numĂ©rique dans le domaine de l’in-

formation gĂ©ographique.

Être en contact avec ceux qui sont Ă  la source de l’information et qui sont aussi

les principaux usagers des bases de donnĂ©es garantit l’élaboration d’un vĂ©ritable

rĂ©fĂ©rentiel utile Ă  tous. Cette dĂ©marche conduit l’IGN Ă  se rapprocher de ses inter-

locuteurs et Ă  privilĂ©gier un indispensable redĂ©ploiement de ses moyens de pro-

duction par un suivi prospectif, thĂ©matique et continu des Ă©volutions.

LES PARTENARIATS

Comme il est prĂ©cisĂ© dans le relevĂ© de dĂ©cision interministĂ©riel, l’IGN devra Ă©viter

toute redondance dans l’élaboration du RGE. De ce fait il Ă©tablira systĂ©matiquement

des partenariats avec les organismes tels que les services dĂ©concentrĂ©s de l’Etat,

les conseils gĂ©nĂ©raux, les services d’incendie et de secours, les communautĂ©s

urbaines ou d’agglomĂ©rations, aptes Ă  fournir une information fiable et rĂ©guliĂšre-

ment mise Ă  jour. Une vĂ©ritable politique d’intĂ©gration de donnĂ©es gĂ©ographique

voit donc le jour, pour aboutir Ă  terme Ă  un entretien rĂ©gulier et rapide du RGE.

La mise Ă  jour porte en prioritĂ© sur les rĂ©seaux (routier, ferrĂ©, hydrographique, Ă©lec-

trique), la toponymie et les adresses. La mise Ă  jour des limites administratives, du

parcellaire et du bĂąti se fera Ă  partir de transmission par la Direction GĂ©nĂ©rale des

ImpĂŽts des Ă©volutions du plan cadastral.

Progressivement la mise Ă  jour de la composante topographique du RGE sera Ă©ten-

due aux chemins et, en agglomĂ©ration, aux Ă©quipements publics.

La mise Ă  jour de la composante adresse s’appuiera sur les collectivitĂ©s locales et

les organismes publics.

La composante orthophotographique du RGE est renouvelĂ©e tous les 5 ans.

Parallùlement, et c’est le second concept important, la mise à jour doit s’effectuer

grĂące Ă  une collecte unique. Une Ă©volution du terrain ne sera collectĂ©e qu’une seule

fois et devra permettre la mise à jour de l’ensemble des produits cartographiques

et numĂ©riques de l’IGN.

Il s’agit donc bien d’une double rĂ©volution : l’IGN ne fera plus plusieurs fois la mĂȘme

chose et intĂ©grera les informations gĂ©ographiques produites ailleurs.

Contenu de la mise Ă  jour

background image

COLLECTE ET CONTRÔLE 
DES DONNÉES

Plus de 100 personnes ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© rĂ©parties entre les centres inter-rĂ©gionaux depuis

2001 pour assurer le travail de collecte de donnĂ©es. Ces techniciens, interlocuteurs

uniques des collectivitĂ©s, disposent de moyens informatiques performants, leur per-

mettant Ă  la fois de saisir, de traiter les informations gĂ©ographiques et de gĂ©rer leur rĂ©-

seau de partenaires. Leurs compĂ©tences professionnelles et leur goĂ»t du relationnel ga-

rantissent  un  partenariat  de  qualitĂ©  avec  les  producteurs  locaux  de  donnĂ©es

géographiques.

Afin de contrĂŽler l’homogĂ©nĂ©itĂ© des travaux de collecte sur tout le territoire, les donnĂ©es

de mise Ă  jour sont consolidĂ©es au plan national pour assurer le respect des spĂ©cifica-

tions des composantes du RGE et la cohĂ©rence de l’ensemble. La conservation et la dif-

fusion des données sont également traitées à ce niveau.

www.ign.fr

Direction de la Communication 

‱

136 bis rue de Grenelle, 75700 PARIS 07 SP

TĂ©l : 01 43 98 83 06 

‱

TĂ©lĂ©copie : 01 43 98 82 83 

‱

Mel : dircom@ign.fr

Guadeloupe

Martinique

RĂ©union

Mayotte

Guyane

RÉPARTITION DES CENTRES

INTER- RÉGIONAUX POUR 

LA COLLECTE DES DONNÉES

La mise Ă  jour en continu

n’est efficace quavec 

des moyens de collecte

proches des sources locales

d’information et des

Ă©volutions elles-mĂȘmes.

C’est pourquoi le

renforcement des moyens 

de production des centres

inter-rĂ©gionaux de l’IGN 

est apparu nĂ©cessaire. 

Ces centres, au nombre 

de six :

■ 

Aix-en-Provence

`

■

Bordeaux, 

■

Lyon, 

■

Nancy, 

■

Nantes

■

Paris

Ces centres ont des zones

d’activitĂ© calĂ©es sur les

territoires des rĂ©gions.

Organisation et moyens 
de la mise Ă  jour en continu