Les 4 quadrants de Ken Wilber

Niveaux de conscience et lignes de développement

Kenwilber.com

Site officiel.

A philosopher of everything

Article écrit par Carter Phipps sur Ken Wilber et sa philosophie intégrale.

Clinton at Davos

Bill Clinton appelle, à Davos, à l’évolution de la Conscience et à un monde davantage intégré.

Integral Politics - A Summary of Its Essential Ingredients

Article de Ken Wilber appliquant son modèle intégral à la politique.

Spiral Dynamics

Articles, vidéos et audios sur  la « spirale de l’évolution » du sociologue Don Beck.

The Integral View

Série d’entretiens audio où l’inventeur et entrepreneur Steve Mc Intosh explore les théories intégrales les plus récentes.

 

La vision intégrale permet d’élargir la perspective dans laquelle un individu ou une entreprise évolue, en prenant simultanément en compte leurs dimensions intérieures, extérieures, individuelles et collectives, pour mieux  « transcender et inclure »  les antagonismes et la complexité du monde.

En d’autres termes, pour que vous ayez  une vision complète d’un marché ou d’une situation et puissiez prendre les meilleures décisions possibles en toute connaissance de cause, vous devez  prendre en compte  une perspective globale incluant les quatre dimensions de la réalité.

Les 4 quadrants de Ken Wilber

Notre approche s’appuie sur les travaux de Ken Wilber – un philosophe américain de génie, encore peu connu en France – dont nous adaptons le modèle au monde de l’entreprise. Parfois surnommé l’Einstein de la Conscience, ses ouvrages ont beaucoup inspiré le président Bill Clinton. Ce dernier l’a d’ailleurs cité lors du Forum économique mondial 2006 à Davos : « (au sujet de la promotion de la démocratie auprès de l’électorat populaire) Le monde a besoin d’être davantage intégré mais cela requiert un niveau de conscience bien supérieur au niveau actuel ainsi qu’une capacité à voir au-delà des différences qui nous caractérisent. »

Le génie de Ken Wilber réside dans le fait qu’il a réussi à trouver le dénominateur commun à tous les systèmes de connaissance. Après trois années passées à étudier deux cents modèles hiérarchiques, il a découvert qu’ils obéissaient tous à quatre classes majeures (ou quadrants) qui décrivent toutes les facettes de la réalité (intérieure, extérieure, individuelle et collective) et que tout événement, être humain, objet ou organisation peut être vu à partir de ces quatre perspectives.

les 4 cadrans de Ken Wilber

Appliqué à un être humain, le quadrant supérieur gauche représente la vue intérieure de l’individu (pensées, émotions, sensations, …) et le quadrant supérieur droit représente son aspect extérieur (atomes, molécules, cellules, organes, …). Dans la partie inférieure, le quadrant gauche représente l’intérieur du collectif (culture, valeurs partagées, …) et le quadrant droit représente la vue extérieure du collectif (social, comportement collectif, …).

Sur ces quadrants peuvent ensuite venir s’intégrer les niveaux de conscience et les lignes de développement d’autres modèles tels que les niveaux cognitifs du psychologue Jean Piaget, les niveaux moraux de Lawrence Kohlberg, les niveaux culturels du philosophe Jean Gebser, les niveaux spirituel de Sri Aurobindo ou les niveaux colorés de la spirale de l’évolution telle que définie par les sociologues Clare Graves et Don Beck.

Niveaux de conscience et lignes de développement

Niveaux de conscience et lignes de développement

Niveaux de conscience et lignes de développement

Le modèle de Ken Wilber avec ses niveaux de conscience représente une carte de la réalité qui simplifie, sans la renier, la complexité de la nature et des organisations humaines. Mais sa valeur tient surtout  dans son applicabilité car, dès que l’on commence à voir  la réalité sous l’angle des quatre quadrants et l’activité  humaine sous l’angle d’un processus de développement tendant vers des niveaux de conscience et de complexité croissants – chaque niveau transcendant et incluant le précédent – alors on détient une grille de lecture des situations, des organisations et des Hommes qui permet de naviguer dans la complexité du monde et de trouver des solutions globales capables d’assurer la pérennité et l’évolution des organisations et des individus qui les composent.