Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /config/ecran_securite.php on line 283
La droite forte http://www.ladroiteforte.com/ La Droite forte a le sarkozysme pour fondation, la France pour espérance, une nouvelle idée de l'Europe pour horizon et le peuple pour boussole. fr SPIP - www.spip.net La droite forte http://www.ladroiteforte.com/IMG/siteon0.jpg http://www.ladroiteforte.com/ 140 144 Camille Bedin à Nanterre http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/camille-bedin-a-nanterre http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/camille-bedin-a-nanterre 2012-10-16T18:11:40Z text/html fr Clemence <p>Camille Bedin tiendra une réunion publique UMP à Nanterre le jeudi 18 octobre à 20h <br class='autobr' /> Parc des Anciennes Mairies, rue Maurice Thorez - RER Nanterre Ville</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_chapo'><p>Camille Bedin tiendra une réunion publique UMP à Nanterre le jeudi 18 octobre à 20h <br class='autobr' /> Parc des Anciennes Mairies, rue Maurice Thorez - RER Nanterre Ville</p></div> Thème n°4 : - La révolution de l'école Forte : pour une école du mérite, de la République et de la Liberté http://www.ladroiteforte.com/les-idees-fortes/article/theme-no4-la-revolution-de-l-ecole http://www.ladroiteforte.com/les-idees-fortes/article/theme-no4-la-revolution-de-l-ecole 2012-10-16T10:20:00Z text/html fr admin ArticleSansLogo <p>1. Nous souhaitons rétablir l'exemplarité de l'Ecole de la République en interdisant le droit de grève des professeurs et leur conférer un nouveau statut spécial comme c'est le cas dans d'autres branches de la fonction publique. L'Ecole de la République est en situation d'échec. Elle ne transmet plus les savoirs et accroît les inégalités.<br class='autobr' /> Un élève sur cinq sort de l'école primaire sans maîtriser les fondamentaux ;<br class='autobr' /> 150 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme ;<br class='autobr' /> Neuf redoublants sur (...)</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/les-idees-fortes/" rel="directory">Les idées fortes</a> / <a href="http://www.ladroiteforte.com/mot/articlesanslogo" rel="tag">ArticleSansLogo</a> <div class='rss_texte'><dl class='spip_document_23 spip_documents spip_documents_center'> <dt><img src='http://www.ladroiteforte.com/IMG/jpg/arton10.jpg' width='500' height='226' alt='JPEG - 53.3 ko' style='' /></dt> </dl> <p>1. <strong>Nous souhaitons rétablir l'exemplarité de l'Ecole de la République en interdisant le droit de grève des professeurs</strong> et leur conférer un nouveau statut spécial comme c'est le cas dans d'autres branches de la fonction publique.<br class='autobr' /> <strong>L'Ecole de la République est en situation d'échec</strong>. Elle ne transmet plus les savoirs et accroît les inégalités. <br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> Un élève sur cinq sort de l'école primaire sans maîtriser les fondamentaux ;<br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> 150 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme ;<br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> Neuf redoublants sur dix, au CP, n'atteindront jamais le baccalauréat ;<br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> 70% d'enfants de professeurs et de cadres obtiennent un baccalauréat général contre 20% d'enfants d'ouvriers ;<br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> Un enfant d'inactif a trente fois plus de chance de sortir sans diplôme du système qu'un enfant de professeur.</p> <p><strong>Face à cet échec, l'Ecole ne manque pas de moyens : elle est parmi les plus riches de l'OCDE. D'après le rapport de la Cour des Comptes</strong>, les moyens humains consacrés à l'Education nationale en 2010 sont de 730 000 professeurs pour 10 millions d'élèves, soit un adulte pour 13,7 enfants. Elle n'a donc pas besoin de réformes de bouts de chandelles, mais d'un bouleversement. L'Ecole de la République a besoin d'une révolution.<br class='autobr' /> <strong>La Droite forte a un objectif prioritaire : renouer avec l'ascenseur social et l'égalité des chances, par la seule voie du travail et du mérite</strong>. Chacun, d'où qu'il vienne, quels que soient son origine et son milieu social, doit pouvoir s'en sortir et réussir par ses efforts et son travail.</p> <p>Pour cela, <strong>la Droite forte propose une Ecole forte</strong>, reposant sur 3 piliers : <br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> Le mérite : pour les élèves, bien sûr, mais aussi pour les professeurs ;<br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> La liberté : liberté de gestion pour les établissements, liberté de choix pour les parents ;<br /><img src="http://www.ladroiteforte.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif" width='8' height='11' class='puce' alt="-" style='' /> Le respect : respect de la transmission, respect de l'autorité, respect du vivre ensemble.</p> <p><strong>Afin d'être appliquées et soutenues par une majorité de Français, les 10 propositions suivantes feraient l'objet d'un grand « référendum sur l'école » soumis à l'approbation du peuple Français.</strong></p> <h3 class="spip">NOS 10 PROPOSITIONS</h3><h3 class="spip">Notre 1ère mesure : </h3> <p><strong>Rétablir l'exemplarité de l'Ecole de la République en interdisant le droit de grève des professeurs</strong> et leur conférer un nouveau statut spécial comme c'est le cas dans d'autres branches de la fonction publique. A l'heure où le gouvernement Ayrault a érigé l'Education en priorité nationale, nous souhaitons que le corps enseignant, au même titre que les fonctionnaires de police (loi 28 septembre 1948), les personnels des services extérieurs de l'administration pénitentiaire (ordonnance 6 août 1958) ou ceux des services de transmissions du ministère de l'Intérieur (loi du 31 juillet 1968), soit également doté d'un statut spécial interdisant le droit de grève. Il n'est pas acceptable que certains professeurs puissent être en mesure de paralyser la société, prenant « en otage » parents et élèves, mais aussi de nombreux maires ruraux. Les professeurs continueraient de disposer de leur droit de retrait (en cas de violence par exemple) et les syndicats auraient pour mission stricte et unique de protéger les professeurs des éventuels conflits avec l'administration et d'améliorer les conditions de travail des enseignants, sans parti pris idéologique, politique et partisan ;</p> <h3 class="spip">Nos autres mesures : </h3> <p>2. Liberté de choix et autonomie pour une Ecole plus performante : <strong>établir la liberté scolaire par la création du chèque éducation</strong> (pour les établissements publics et privés) pour supprimer définitivement le système de la carte scolaire, et, dans le cadre de l'autonomie des établissements, <strong>permettre aux chefs d'établissements de recruter leur équipe de professeurs, de licencier les mauvais enseignants</strong> (licenciement possible après décision unanime d'une commission comprenant le chef d'établissement, le représentant des élèves comme des parents) et <strong>d'avoir l'entière responsabilité de leurs moyens, y compris en ayant recours aux fonds privés</strong> (pour l'immobilier). Aujourd'hui, l'État paie directement les professeurs, dans le cadre d'un système hyper centralisé, et le chef d'établissement ne peut pas recruter son équipe de professeurs ni gérer son établissement en fonction des besoins. Comme le souhaite une majorité de Français (cf. encadré), il faut mettre fin à ce système inefficace en instaurant (comme en Suède) un « chèque éducation » pour supprimer, enfin, une carte scolaire hypocrite et facilement « contournable ». Comme le préconise Jacques Attali, l'État versera ainsi une somme d'argent par élève aux parents. Ces derniers devront utiliser ce chèque pour inscrire leur enfant dans un établissement public ou privé conventionné de leur choix. Grâce au "chèque éducation", l'établissement sera donc financé au prorata du nombre d'élèves, donc en fonction de ses bons résultats, et le chef d'établissement pourra, grâce à l'autonomie, gérer ses moyens au plus près des besoins. En libérant ainsi l'école, il sera désormais possible <strong>d'évaluer les établissements scolaires grâce à une autorité indépendante</strong>. Enfin, en permettant à tous les parents de choisir l'établissement de leurs enfants, <strong>on établit une réelle mixité sociale dans les classes ainsi qu'un financement au mérite des établissements, ce qui stimulera la qualité de l'enseignement et obligera les écoles à être toujours plus performantes</strong>.</p> <p><i>En mai 2010, <strong>un sondage Ifop révèle que 74% des Français sont favorables à l'instauration d'un système (tel que le "chèque éducation")</strong> qui permette à chaque famille de financer la scolarité de ses enfants quel que soit l'établissement choisi. Un système particulièrement soutenu par les plus modestes (84% des ouvriers) et 65% des professions libérales et cadres supérieurs. De même, <strong>81% des Français souhaitent que les directeurs d'établissements scolaires puissent avoir la possibilité de recruter leur équipe de professeurs</strong> par rapport à un projet éducatif bien défini pour disposer d'une équipe professorale soudée autour d'objectifs partagés par tous. </i></p> <p>3. <strong>Soutenir l'autorité des professeurs en rétablissant le vouvoiement obligatoire et réciproque entre professeurs et élèves à partir de la 6ème</strong>. Réintroduire la fonction de surveillant général (CPE à autorité renforcée) dont le rôle principal est le respect du règlement, afin de soutenir les professeurs dans leur tâche éducative ; exiger le renvoi définitif d'un élève en cas de faute grave répétée, et rendre l'élève responsable de sa réintégration dans le système scolaire (non-automaticité de sa réintégration et expression d'une volonté) ; créer des internats disciplinaires pour les élèves les plus difficiles qui nuisent au bon fonctionnement d'une classe ;</p> <p>4. <strong>Rendre obligatoire la publicité du délit pénal d'outrage à professeur au sein de chaque établissement et veiller à son application</strong> : une loi de Dominique Perben permet de punir plus sévèrement l'outrage commis en milieu scolaire (6 mois d'emprisonnement et 7500 euros d'amende), les professeurs devenant ainsi, au même titre que les magistrats et les policiers, dépositaires de l'ordre public. Cette disposition doit être rendue publique au sein de chaque établissement dans chaque classe ;</p> <p>5. <strong>Valoriser le travail et le mérite des professeurs de la République en imposant pour tout nouveau professeur 25 heures de travail par semaine</strong> en contrepartie d'une hausse de salaire de 20%. Chaque famille de France sait qu'un bon enseignant fait un bon élève. Les enseignants sont au cœur du système. Dans une logique de droits et devoirs, ils doivent être mieux payés s'ils travaillent davantage (2h de plus par semaine pour tous les enseignants représentent 44 000 postes supplémentaires !) et en fonction de leur mérite et de leurs résultats, en accentuant considérablement les primes. Pour les nouveaux entrants dans la fonction publique, imposer, en contrepartie d'une hausse de salaires de 20%, les 25 heures de travail par mois ; proposer ce système pour les professeurs en cours d'activité sur la base du volontariat. Responsabiliser les professeurs en récompensant par des bourses l'obtention de critères de gestion : taux d'absentéisme bas, pourcentages d'élèves reçus au Brevet ou au Bac… Il s'agira aussi de remettre au travail les quelque 31 000 professeurs aujourd'hui sans classe et sans activité pédagogique qui n'enseignent pas (décharges syndicales, TZR, « surnombre disciplinaire »,...) ;</p> <p>6. <strong>Placer l'apprentissage des savoirs fondamentaux au cœur des priorités de l'école.</strong> Symboliquement, nous renommerons le ministère de l'Education nationale, « le ministère de l'Instruction nationale ». Il s'agira aussi d'augmenter de 5h par semaine, dès le CP, le nombre d'heures de Français et de créer un examen d'entrée obligatoire en 6ème. Lire, écrire, compter sont les bases de l'apprentissage scolaire et sans maîtrise de ces fondamentaux, c'est non seulement toute la scolarité d'un élève qui est mise à mal, mais son avenir professionnel également. L'illettrisme est aujourd'hui un fléau auquel sont confrontés de très nombreux professeurs. Parce qu'on ne peut pas maîtriser des connaissances solides dans chaque matière sans une maitrise de la langue française, il faut augmenter les heures de français à l'école. Entre 1976 et les années 2000, un élève a perdu 800 heures de cours de français entre le CP et la 3ème, soit l'équivalent de deux ans et demi d'apprentissage. Pour pallier les grandes lacunes en grammaire et orthographe des jeunes Français, il est urgent d'augmenter les heures hebdomadaires d'apprentissage du français en primaire : jusqu'à 5h30/semaine en plus au CP, pour atteindre 15h hebdomadaires ; 2 à 3 heures de plus/semaine en CE1 et CE2 pour atteindre 9h30 ; et 2h30 supplémentaires en CM1 et CM2 pour cumuler 9h30 de français par semaine. Pour consolider ces acquis du primaire, il faut poursuivre cette mesure au collège en adaptant les programmes en offrant 1h de plus par semaine de français aux élèves de chaque classe et cumuler 6h de français par semaine en 6ème et 5ème, puis 5h par semaine en 4ème et 3ème. Afin d'attester que l'élève maîtrise les acquis fondamentaux qui permettent son entrée au collège puis au lycée, le socle commun de connaissances sera sanctionné par des examens d'entrée en 6ème ainsi que par des évaluations en fin de cycle ;</p> <p>7. <strong>Ouvrir l'école de la République au monde de l'entreprise</strong> : supprimer le collège unique, créer l'apprentissage à 14 ans, instaurer des « cours d'entrepreneuriat et d'artisanat » dès la 4ème, rendre obligatoire un stage annuel en entreprise pour tous les professeurs, instaurer un forum des métiers trimestriel dans chaque collège et lycée. Il faut faire entrer le monde de l'entreprise dans l'école pour mettre fin à ce drame de l'échec scolaire qui fait que, chaque année, 150 000 jeunes sortent du système scolaire sans aucune qualification. Aussi, il faut permettre l'apprentissage dès 14 ans, réhabiliter les travaux manuels, instaurer une heure par semaine des cours d'artisanat et/ou d'éveil au monde des PME et TPE délivrés par un artisan ou un chef d'entreprise et organiser chaque trimestre et dès la 6ème au sein des établissements scolaires un forum des métiers obligatoire. Enfin, il faut introduire l'examen du permis de conduire pour tous au lycée. L'apprentissage de la conduite trouve toute sa place à l'école pour différentes raisons : par son rôle éducatif, il permet de fixer, des principes, un code, des repères et le respect d'autrui pour les jeunes. C'est un apprentissage à la vie adulte, un apprentissage à la vie en société et un acquis fondamental qui servira tout au long de la vie. Cette mesure permettra de renforcer la sécurité routière : plus l'apprentissage est précoce, plus il est efficace. Elle vise également à contrer la délinquance routière et principalement les conduites sans permis (évaluées a minima à 300 000 en France en 2012). La sécurité routière est une priorité nationale : il est donc naturel que le permis de conduire devienne une discipline officielle des programmes scolaires. Alors que le coût de cet examen (autour de 1200€) est aujourd'hui un obstacle pour de nombreux jeunes, nous considérons que le permis de conduire doit être accessible à tous comme facteur d'égalité des chances et clé indispensable pour entrer dans la vie active ;</p> <p>8. <strong>Recréer le lien entre l'école et la nation</strong>, en garantissant une heure hebdomadaire d'enseignement des valeurs patriotiques avec épreuve éliminatoire au bac. L'école, dans le prolongement du cadre familial, est un rouage essentiel dans l'apprentissage et la promotion du civisme et la transmissions des savoirs. Recentrer l'école sur ses missions premières, renouer avec des cours d'instruction civique renforcés par l'apprentissage des règles et des symboles de la République (drapeau, hymne, Marianne, la Constitution, les principales lois,…) passe selon nous par l'établissement de cours d'éducation civique, laïque et patriotique. Sur le modèle anglo-saxon initié par Tony Blair depuis mars 2006 (loi éducative sur les « valeurs britanniques »), la citoyenneté patriotique serait ainsi enseignée du primaire à la classe de terminale, quelle que soit la filière et ferait l'objet d'une épreuve éliminatoire au brevet comme au bac ;</p> <p>9. <strong>Etablir l'école du mérite et du respect par le rétablissement des récompenses par matière</strong> (prix de mathématique, de lettres,...) et par celui de l'uniforme obligatoire dans chaque établissement (primaire et collège), choisi par l'établissement dans le cadre de l'autonomie. Cela passe par l'obtention de récompenses (du « bon point » dans le primaire et des bourses scolaires dans le secondaire) et la création d'internats d'excellence ; mettre en place l'usage de l'uniforme propre à chaque établissement, dans le cadre de leur autonomie retrouvée, afin de gommer les inégalités sociales, de sanctuariser l'école, d'instaurer une discipline et de renforcer la fierté d'appartenance à un établissement à l'école primaire et au collège ; recréer le lien entre les anciens élèves et les nouvelles générations par la mise en place d'un « wall of fame » des anciens élèves comme aux Etats-Unis (murs des célébrités du lycée : meilleurs ouvriers, chefs d'entreprise, artistes...) ;</p> <p>10. <strong>Instaurer l'école de l'égalité des chances</strong>. Mettre en place dans chaque lycée français un système de parrainage scolaire républicain, entre des élèves de grandes écoles et ceux d'écoles en zone sensible, à l'instar de l'association Tremplin qui a pour but de donner leur chance à de jeunes lycéens en leur apportant un accompagnement tout au long de leurs études en mobilisant des tuteurs d'autres écoles de ParisTech et de l'Ecole Normale Supérieure ainsi que des jeunes professionnels. <strong>Mettre en place des « Ecoles des parents »</strong> dans lesquelles il y aurait, en fonction du contexte, un rappel des règles de la République et de la laïcité, un apprentissage du Français, des conseils pour l'aide aux devoirs, une prévention renforcée face à la consommation de drogue, ou encore des conseils d'orientation.</p></div> Guillaume Peltier dans la Sarthe http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-dans-la-sarthe http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-dans-la-sarthe 2012-10-15T08:48:38Z text/html fr Clemence <p>Guillaume Peltier sera au Mans pour un diner débat le lundi 22 octobre à 19h au restaurant "Le Relais des Cépages" (à proximité de la caserne des pompiers à Pontlieue)<br class='autobr' /> 207, rue de la Foucaudière. Infos et réservation : ump.sarthe@orange.fr</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_chapo'><p>Guillaume Peltier sera au Mans pour un diner débat le lundi 22 octobre à 19h au restaurant "Le Relais des Cépages" (à proximité de la caserne des pompiers à Pontlieue)<br class='autobr' /> 207, rue de la Foucaudière. Infos et réservation : ump.sarthe@orange.fr</p></div> Geoffroy Didier dans les Côtes-d'Armor http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/geoffroy-didier-dans-les-cotes-d http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/geoffroy-didier-dans-les-cotes-d 2012-10-15T08:31:58Z text/html fr Clemence <p>Geoffroy Didier sera le 2 novembre à 19h dans les Côtes-d'Armor, à Binic<br class='autobr' /> Salle de l'Estran Centre culturel de l'Estran, rue du Général de Gaulle <br class='autobr' /> Réservation : faligot.romain@gmail.com</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_chapo'><p>Geoffroy Didier sera le 2 novembre à 19h dans les Côtes-d'Armor, à Binic<br class='autobr' /> Salle de l'Estran Centre culturel de l'Estran, rue du Général de Gaulle <br class='autobr' /> Réservation : faligot.romain@gmail.com</p></div> Guillaume Peltier dans le Val de Marne http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-dans-le-val-de http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-dans-le-val-de 2012-10-15T08:23:56Z text/html fr Clemence <p>Guillaume Peltier participera à un débat entre les différentes motions le mercredi 24 octobre 2012 à 20h30 à Nogent sur Marne (Salle Charles de Gaulle / 70 grande rue Charles de Gaulle). Infos et réservation : nogent.ump@gmail.com</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_chapo'><p>Guillaume Peltier participera à un débat entre les différentes motions le mercredi 24 octobre 2012 à 20h30 à Nogent sur Marne (Salle Charles de Gaulle / 70 grande rue Charles de Gaulle). Infos et réservation : nogent.ump@gmail.com</p></div> Vous serez absent le 18 novembre et vous souhaitez voter pour la Droite Forte lors du Congrès de l'UMP ? http://www.ladroiteforte.com/actualites/article/vous-serez-absent-le-18-novembre http://www.ladroiteforte.com/actualites/article/vous-serez-absent-le-18-novembre 2012-10-14T09:11:34Z text/html fr admin Cacher <p>C'est possible grâce au vote par procuration ! Si vous n'avez personne à qui donner votre procuration, nous pouvons vous aider car aucune voix ne doit manquer pour la Droite Forte.<br class='autobr' /> Quelques rappels :<br class='autobr' /> ► Qui peut donner une procuration ? Pour pouvoir voter par procuration, vous devez soit être un adhérent 2012 à jour de cotisation (au plus tard le 30 juin 2012 pour les nouveaux adhérents) ou un adhérent 2011 qui devra renouveler sa cotisation avant de pouvoir voter pour son mandant.<br class='autobr' /> ► À qui donner (...)</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/actualites/" rel="directory">Actualités</a> / <a href="http://www.ladroiteforte.com/mot/cacher" rel="tag">Cacher</a> <img class='spip_logos' alt="" align="right" src="http://www.ladroiteforte.com/IMG/arton42.jpg" width='150' height='68' style='' /> <div class='rss_texte'><h3 class="spip">C'est possible grâce au vote par procuration ! Si vous n'avez personne à qui donner votre procuration, nous pouvons vous aider car aucune voix ne doit manquer pour la Droite Forte.</h3><h3 class="spip">Quelques rappels :</h3> <p>► <strong>Qui peut donner une procuration ?</strong><br class='autobr' /> Pour pouvoir voter par procuration, vous devez soit être un adhérent 2012 à jour de cotisation (au plus tard le 30 juin 2012 pour les nouveaux adhérents) ou un adhérent 2011 qui devra renouveler sa cotisation avant de pouvoir voter pour son mandant.</p> <p>► <strong>À qui donner votre procuration ?</strong><br class='autobr' /> Vous donnez votre procuration à la personne de votre choix remplissant les conditions suivantes :</p> <p>La personne qui donne et celle qui reçoit la procuration doivent être dans le même bureau de vote (<strong>le plus souvent, ils doivent être dans la même circonscription</strong>)<br class='autobr' /> Chaque personne qui vote ne peut recevoir <strong>qu'une seule procuration</strong></p> <p>► <strong>Quelles pièces sont à fournir ?</strong><br class='autobr' /> Pour que votre procuration soit valide :</p> <p>1- Le formulaire de procuration signé (Télécharger)<br class='autobr' /> 2- Une copie d'une pièce d'identite fournie par une administration<br class='autobr' /> 3- Un chèque tiré sur votre compte personnel (à l'ordre de l'ANFUMP) si vous n'êtes pas à jour de cotisation 2012 et le bulletin de renouvellement de l'adhésion</p> <p>Si vous êtes absent dimanche 18 novembre et que vous souhaitez voter par procuration pour la Droite Forte mais ne savez pas à qui confier votre procuration <strong>remplissez le formulaire ci-dessous</strong>.</p> <p>Vous serez alors mis en relation avec des responsables de la campagne de la Droite Forte. Ils vous indiqueront la marche à suivre et vous <strong>communiqueront les coordonnées d'une personne</strong> à qui confier votre procuration.</p> <div><span class="base64php1052335170507da3f21af337.98473649" title="PD9waHAgCmluY2x1ZGVfb25jZSgiLi8iIC4gX0RJUl9SQUNJTkUgLiAiZWNyaXJlL2JhbGlzZS9mb3JtdWxhaXJlXy5waHAiKTsKaWYgKCRsYW5nX3NlbGVjdCA9ICJmciIpICRsYW5nX3NlbGVjdCA9IGxhbmdfc2VsZWN0KCRsYW5nX3NlbGVjdCk7Cmluc2VyZXJfYmFsaXNlX2R5bmFtaXF1ZShiYWxpc2VfRk9STVVMQUlSRV9fZHluKCdGT1JNVUxBSVJFX0ZPUk1JREFCTEUnLCAncHJvY3VyYXRpb24nKSwgYXJyYXkoJycsICcnLCAnJywgJycsICdmcicpKTsKaWYgKCRsYW5nX3NlbGVjdCkgbGFuZ19zZWxlY3QoKTsKPz4="></span></div></div> Guillaume Peltier et la Droite forte à Laval en Mayenne http://www.ladroiteforte.com/actualites/article/guillaume-peltier-et-la-droite http://www.ladroiteforte.com/actualites/article/guillaume-peltier-et-la-droite 2012-10-13T16:00:00Z text/html fr admin ArticleSansLogo <p>La Mayenne, nouvelle étape du tour de France de « la Droite forte » ! Guillaume Peltier était ce samedi à Laval, aux cotés de Samia Soultani et les référents de circonscription de "la Droite forte", Patrice, Sophie et Delphine pour présenter la motion et ses idées fortes aux adhérents... Souvenirs de cette belle soirée : café politique avec les jeunes, réunion publique et diner avec quelques membres de l'équipe de Samia ! Un grand merci à tous pour votre mobilisation (...)</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/actualites/" rel="directory">Actualités</a> / <a href="http://www.ladroiteforte.com/mot/articlesanslogo" rel="tag">ArticleSansLogo</a> <img class='spip_logos' alt="" align="right" src="http://www.ladroiteforte.com/IMG/arton46.png" width='150' height='150' style='' /> <div class='rss_texte'><p>La Mayenne, nouvelle étape du tour de France de « la Droite forte » ! Guillaume Peltier était ce samedi à Laval, aux cotés de Samia Soultani et les référents de circonscription de "la Droite forte", Patrice, Sophie et Delphine pour présenter la motion et ses idées fortes aux adhérents... Souvenirs de cette belle soirée : café politique avec les jeunes, réunion publique et diner avec quelques membres de l'équipe de Samia ! Un grand merci à tous pour votre mobilisation !</p> <center><object width='500' height='500'><param name='movie' value='http://www.slideflickr.com/slide/YWQ3ojKb'></param><param name='wmode' value='transparent'></param><embed src='http://www.slideflickr.com/slide/YWQ3ojKb' type='application/x-shockwave-flash' wmode='transparent' width='500' height='500'></embed></object></center></div> Guillaume Peltier sur Public Sénat http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-sur-public-senat http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-sur-public-senat 2012-10-12T13:43:43Z text/html fr Clemence <p>Guillaume Peltier sera l'invité de journal de 22h sur Public Sénat lundi 15 octobre</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_texte'><p>Guillaume Peltier sera l'invité de journal de 22h sur Public Sénat lundi 15 octobre</p></div> Guillaume Peltier dans le Finisère http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-dans-le-finisere http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-dans-le-finisere 2012-10-12T09:29:15Z text/html fr Clemence <p>Guillaume Peltier sera à Brest le samedi 20 octobre pour un déjeuner débat</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_texte'><p>Guillaume Peltier sera à Brest le samedi 20 octobre pour un déjeuner débat</p></div> Guillaume Peltier sur Europe 1 http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-sur-europe-1 http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/article/guillaume-peltier-sur-europe-1 2012-10-12T08:14:24Z text/html fr Clemence <p>Guillaume Peltier sera l'invité d'Europe 1 demain de 10h à 11h, dans l'émission de Michel Field et Olivier Duhamel, Mediapolis</p> - <a href="http://www.ladroiteforte.com/l-agenda-de-la-droite-forte/" rel="directory">L'agenda de la droite forte</a> <div class='rss_texte'><p>Guillaume Peltier sera l'invité d'Europe 1 demain de 10h à 11h, dans l'émission de Michel Field et Olivier Duhamel, Mediapolis</p></div>