Mode & Design

Publié le 07/01/2009 à 09:01 Le Point.fr

Effets "cuir travaillé"

Par Fabrice Léonard - Pages coordonnées par Marine de La Horie

Effets

.

Si le cuir lisse naturel fut à la mode la saison passée, rien ne va plus pour lui cet hiver. Désormais plus la peau est travaillée, mieux c'est ! Et toutes les techniques - la gravure, la patine, la peinture et même la scarification - sont mises à contribution pour inventer des effets détonnants. Quand certaines enseignes du luxe façonnent des cuirs façon épi de blé ou nervures de bois sur des manteaux, sacs et souliers, d'autres gravent des carrés de peau type croco à s'y tromper ! Pour tonifier un blouson en cuir nappa, certains créateurs l'ajourent de perforations microscopiques inspirées du Nylon des vêtements de sport. L'art de la patine, maîtrisé à merveille par les chausseurs italiens, est repris par les éditeurs de mobilier. Ils appliquent des cirages de couleur sur les cuirs de fauteuils, de commodes ou de boîtes, afin de créer un effet vieilli ou dégradé.

Trench en alligator patiné (prix sur demande), pull en mérinos rebrodé de plumes en soie (5 675 euros), pantalon en laine mohair (565 euros), gants laine et soie (300 euros) et bonnet en laine et soie (565 euros), Burberry Prorsum , 01.40.07.77.77.

Blouson en cuir vieilli à lunettes intégrées dans la capuche (1 050 euros), C.P Company , 01.42.68.06.67.

Derbys Derby One R en cuir grainé et patiné (365 euros), n.d.c. , 01.42.01. 51.00.

Richelieus à double boucle en cuir épi (460 euros), Santoni , 01.53.93. 95.95.

Jeu de dames et d'échecs Obertura imaginé par Jaime Tresserra en cuir perforé et intérieur en bois de cèdre, jetons en simili ivoire (5 232 euros), Tresserra Collections , 01.44.50.55.00.

Sac 48 heures en cuir façon patchwork (prix sur demande), D&G , 01.42.86.00.44.


5 COMMENTAIRE(S)

Kalimero

Cuir = Mort

jeudi 15 janvier | 18:05

Savez-vous que pour les vêtements en cuir on tue ? Ah mais ce n'est pas grave ce ne sont que des animaux que l'on tue pour leur chair (dont on n'a pas besoin car je ne consomme rien d'origine animale depuis plusieurs années et toujours vivant et en très bonne santé), leur cuir ou leur fourrure... L'humanité sera responsable quand elle ouvrira les yeux sur tous ses crimes. Salutations aux ignorants et aux pires : les "je ne pense qu'à ma gueule et je ne fais aucun effort".

souchard

Vive le cuir !

samedi 10 janvier | 16:50

Et tant pis pour les casses pieds ! Pourquoi ne pas utiliser la peau des veaux, vaches, cochons ? Ceux et celles qui ne sont pas content sont des bizarres aux psy. Et puis l'embellir ! Tant mieux, d'ailleurs la peau demande beaucoup de travail, pour arriver aux vêtements !

Banide

@rosabijou

vendredi 9 janvier | 17:23

"Non content de sacrifier les bêtes sur l'autel de la mode, il faut en plus que leur peau ne ressemble plus à de la peau ! Jusqu'où iras-tu humain ?" En même temps, on mange bien de la viande ... Donc la peau elle va où ? Je pense qu'elle va justement à la mode, siège auto, canapé ... C'est mieux que de jeter la peau à mon avis.

rosabijou

Insoutenable frivolité de l'être

jeudi 8 janvier | 18:29

Non content de sacrifier les bêtes sur l'autel de la mode, il faut en plus que leur peau ne ressemble plus à de la peau ! Jusqu'où iras-tu humain ?

Shaman

Pouvoir d'achat

mercredi 7 janvier | 21:57

Manifestement, tout le monde ne connaît pas la crise.

Votre commentaire

(obligatoire) 0 caractères sur 3000

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les internautes et ne sont pas rédigés par la rédaction du Point.

Il est interdit d'écrire des commentaires contraires aux lois françaises.

Le Point se réserve le droit de supprimer les commentaires ne respectant pas la charte éditoriale du Point.

Le commentaire une fois diffusé ne peut etre supprimé ou modifié qu'en envoyant un email.

[ Plus ]

  • Femmes en toques

    Femmes en toques

    Elles ont pris le pouvoir en cuisine, glanant les étoiles, imaginant toute l'année des tables de fête.

Spécial Montagne 2009
Spécial Cognac et Armagnac

Spécial cadeaux