Search Direct User 100 Zoom Quiz ? Libération Diamond clock xml netvibes live anciens-numeros data desintox diapo edito election-2017 election essentiel generique idee jo next portrait radio son alerte top-100 star une video scroll Facebook Twitter insta vine later glass Mail print Facebook Instagram Twitter Calendar download cross zoom-in zoom-out previous next truck visa mastercard user-libe user-doc user-doc-list user-mail user-security user-settings user-shop user-star Ruban abo Losange orange List check Most read
Dossier
Désintox
Tous les articles
Profession politique
Tous les articles
Front national
Tous les articles
Grand Paris, en construction
Tous les articles
Sarkozy à la reconquête de l'UMP
Tous les articles
Top
1
Analyse

Conférence de presse : et Hollande finit agacé...

2
Récit

A Marseille, Jean-Marie Le Pen laisse le terrain à sa fille

3
Tribune

Comment Hollande est sorti d’un «trou noir» de confiance

4
Récit

«Limite», des réacs en vert et contre tous

5
A chaud

Syrie, réfugiés, impôts... retrouvez les principales déclarations de Hollande

    Vu sur le web

    François de Rugy lance un nouveau parti écologiste

    Par LIBERATION (mis à jour à )
    François de Rugy et Jean-Vincent Placé, à l'Assemblée nationale, à Paris le 4 avril.
    François de Rugy et Jean-Vincent Placé, à l'Assemblée nationale, à Paris le 4 avril. Photo Bertrand Guay. AFP

    Le député de Loire Atlantique, ancien co-président à l'Assemblée du groupe EE-LV, qu'il a quitté, monte son parti avec le sénateur Jean-Vincent Placé.

    «Ecologistes !». C'est le nom du nouveau parti de François de Rugy et Jean-Vincent Placé, qui ont quitté EE-LV fin août et, on vous en parlait il y a quelques jours, souhaitaient créer leur propre mouvement. Le point d'exclamation dans le nom, François de Rugy y tient, comme il l'a affirmé à Ouest-France : il sert à «affirmer de la façon la plus claire et la plus simple possible notre identité d’écologiste, qui s’est un peu perdue ces derniers mois, être clair sur ce que nous sommes.»

    Avec un logo vert et bleu un peu surranné, le parti se veut «ouvert» : «Tout le monde est le bienvenu ! Ce qu’on veut, c’est être aussi ouvert que possible, en tant qu’organisation, et surtout du point de vue de l’état d’esprit. C’était d’ailleurs l’ambition au départ de Dany Cohn-Bendit, qui s’est complètement perdue en route.», tâcle au passage le député.

    Le parti se créé à temps pour les élections régionales de décembre, où Rugy veut avoir une stratégie opposée à celle de son ancienne formation : «les stratégies d’EELV de rapprochement ou de suivisme avec la gauche de la gauche, le refus de faire barrage à la menace du Front national, c’est quelque chose qui passe très mal auprès des électeurs et d’un certain nombre d’élus», estime-t-il, «nous, ce qu’on veut, c’est que l’écologie pèse. On ne se résout pas à voir le débat politique français polarisé autour de la droite et de l’extrême droite.» Une rencontre nationale pour ceux qui sont intéressés par Ecologistes ! aura lieu en octobre.

    LIBERATION
    Un mot à ajouter ?