meet
maison des écrivains étrangers et des traducteurs

Accueil du site > 4. Rencontres et prix littéraires > 5. Le prix de la jeune littérature latino-américaine

5. Le prix de la jeune littérature latino-américaine

Crédit photo W.Yin

Organisé chaque fois dans une capitale de l’Amérique latine, il est remis à un écrivain de moins de trente-cinq ans, n’ayant pas encore publié de livres, mais qui peut avoir publié déjà en revues ou en anthologies.

La meet publie ensuite en édition bilingue l’œuvre du lauréat, et invite le lauréat à une résidence de deux mois pendant les rencontres littéraires « meeting » de novembre.

Le Prix de la Jeune Littérature Latino-américaine est soutenu depuis sa création par les services culturels des ambassades de France, le réseau des Alliances Françaises, et par diverses actions de mécénat privé.

Le Jury

Le jury du Prix de la Jeune Littérature Latino-américaine, modifié chaque année, est composé de traducteurs, d’écrivains français et latino-américains.

Ont à ce jour participé à ce jury :
Fabiola Asensio, traductrice (Colombie)
Miguel Angel Campodónico, écrivain (Uruguay)
Sergio Chejfec, écrivain (Argentine)
Carlos Cortés, écrivain (Costa Rica)
Patrick Deville, écrivain (France)
Quince Duncan, écrivain (Costa Rica)
Françoise Garnier, traductrice (France)
Bernard Grau, conseiller culturel (France)
Christophe Josse, traducteur (France)
Pierre Lartigue, écrivain (France)
Nicasio Perera San Martín, critique (Uruguay)
Paul Louis Rossi, écrivain (France)
Rodrigo Soto, écrivain (Costa Rica)
Ana Teresa Torres, écrivain (Venezuela)
Rafael Castillo Zapata, écrivain (Venezuela)
Leonardo Padura (Cuba)
Mirta Yáñes (Cuba)
César López (Cuba)

Articles de cette rubrique

  • Les lauréats

    Montevideo Alfredo Nicolás Peláez, La nostalgie de l’enfer traduit de l’espagnol (Uruguay) par Christophe Josse (meet, 1998) San José de Costa Rica Jesús Vargas Garita, Le vilain et les aveugles traduit de l’espagnol (Costa Rica) par Françoise Garnier (meet, 2ooo) Caracas Salvatore Maldera Sattori, Encore un air sinistre traduit de l’espagnol (Venezuela) par Christophe Josse (meet, 2oo2) La Havane Yam Montaña, Paysage avant l’aube traduit de l’espagnol (Cuba) par Françoise Garnier (...)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Web design Imediagin | 3 visiteurs en ce moment - visites : 12662
'use strict';