Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger

Faux réserviste : ouverture d'une enquête préliminaire sur le cas Léopold Jimmy (actualisé)

Des "failles" dans la sécurité révelées par cette affaire



Selon nos informations, une enquête préliminaire (et non d'une information judiciaire, comme écrit précédemment par erreur) a été ouverte le 17 mars par le Parquet de Paris concernant la cas de Léopold Jimmy, faux réserviste de l'armée de l'air, dont nous retracions sur ce blog les aventures. Confiée à la brigade de gendarmerie de l'air de Paris, cette enquête, ouverte à la suite de la déposition d'un colonel de l'armée de l'air,  vise des faits de "port illégal d'uniformes et de décorations" et d'"usurpation de titres".  Ces délits peuvent être sévèrement punis (15.000 euros d'amendes et trois ans de prison) mais dans le cas de Léopold Jimmy, mythomane qui n'a causé aucun véritable préjudice, la Justice pourrait se contenter d'un "rappel à la loi" ou d'une condamnation légère. En revanche, cette affaire ne restera pas sans conséquence sur la sécurité de l'armée de l'air, où des "failles", selon l'expression d'un proche de l'enquête, sont apparues. La sécurité des bases, la DPSD, la sécurité personnelle du ministre de la défense, toutes ont été prises en faute dans cette affaire : comment un mythomane peut-il être autorisé à pénetrer en uniforme sur une base aérienne ? S'entretenir même brièvement avec Michèle Alliot-Marie ? Participer à une cérémonie patriotique sous l'Arc de triomphe ? Toutes ces questions sont aujourd'hui posées.
Léopold Jimmy, né en 1964, portait l'uniforme de capitaine de l'armée de l'air, la croix du combattant, l'insigne de chuteur opérationnel, celui du troisième niveau commando ainsi que celui des commandos de l'air ! Tout était bidon.
Faux réserviste : ouverture d'une enquête préliminaire  sur le cas Léopold Jimmy (actualisé)

Mercredi 23 Mars 2011
Jean-Dominique Merchet



Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne, je m'occupe des questions militaires depuis une vingtaine d'années. C'est une passion dans laquelle je suis tombé tout petit... Né en 1959, franc-comtois et versaillais, je suis un auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49). J'ai créé ce blog en 2007.

Le Mag

A partir de 5,99 € abonnez-vous à Marianne Numérique

S'abonner

News Marianne2.fr
Le site de l'hebdomadaire Marianne : "le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus).




Widgets Amazon.fr