Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger

BPC Mistral : la France remporte le contrat avec la Russie



L'Elysée vient de publier un communiqué commun avec la présidence de la Fédération de Russie annonçant que les autorités russes viennent de retenir l'offre française pour la construction de Bâtiments de projection et de commandement (BPC) de la classe Mistral.

"Au terme de l'appel d'offre international lancé le 5 octobre dernier pour la fourniture à la Marine russe de 2 bâtiments de projection et de commandement (BPC), les autorités russes ont retenu l'offre présentée par le consortium formé par les industriels français DCNS et STX et les chantiers navals russes OSK" lit-on dans ce communiqué.  "L'offre du consortium prévoit dans un premier temps la construction en commun de 2 navires de ce type, qui devrait être prolongée par la fabrication de deux unités supplémentaires". 

Selon l'Elysée, "la construction des BPC pour la Russie représentera pour les industriels français DCNS et STX l'équivalent de 5 millions d'heures de travail ou 1000 personnes pendant quatre ans, en majorité à Saint-Nazaire".

Ce contrat est l'aboutissement d'une longue discussion, débutée à l'automne 2009. La vente de deix BPC est une première dans les relations entre la France et la Russie : c'est la première fois qu'une coopération militaire de ce niveau est établie entre les deux pays. Celle-ci avait fait grogner quelques pays européens ou caucasiens, souvent relayés par les Américains et les milieux néo-conservateurs. La Géorgie et les pays baltes n'apprécient guère de voir la France vendre des équipements militaires à la Russie.

Conçus par DCNS, les BPC sont des porte-hélicoptères avec des capacités amphibies. D'un tonnage de 20.000 tonnes, ce sont de très gros bateaux mais peu guerriers. Pour l'instant, la France en a commandé trois, dont deux sont en service, le Mistral et le Tonnerre. Aucun contrat à l'exportation n'avait été jusqu'à présent conclu, l'Australie ayant un temps marqué son intérêt. Le prix d'un BPC est estimé à plus de 400 millions d'euros.
BPC Mistral : la France remporte le contrat avec la Russie

Vendredi 24 Décembre 2010
Jean-Dominique Merchet



Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne, je m'occupe des questions militaires depuis une vingtaine d'années. C'est une passion dans laquelle je suis tombé tout petit... Né en 1959, franc-comtois et versaillais, je suis un auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49). J'ai créé ce blog en 2007.

News Marianne2.fr
Le site de l'hebdomadaire Marianne : "le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus).



Liste de liens

Widgets Amazon.fr