Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger

Le Qatar va-t-il racheter l'Hotel de la Marine ?



"On s'attend à trouver des capitaux qatariens pour financer la transformation de l'Hotel de la Marine en hôtel, avec galeries d'art et salles de vente" pouvait-on lire dans le Figaro de lundi. On sait que la Marine doit quitter cet immeuble historique, place de la Concorde, pour rejoindre Balard en 2014.

L'Hotel, qui est le jumeau du Crillon - suscite de vives convoitises. Classé Monument historique, il ne pourra être vendu par l'Etat, mais on peut toujours s'arranger... en le louant pour une très longue durée. Le dossier le plus avancé est celui porté par Alexandre Allard, propriétaire du Palace Royal Monceau. Il s'est assuré le soutien de l'ancien ministre de la culture Renaud Donnedieu de Vabres et bénéficie déjà de l'appui financier de QIA, le fonds d'investissement du Qatar. 

L'architecte Jean Nouvel et le créateur Philippe Starck pourraient être sollicités afin d'aménager le bâtiment pour en faire "un palace pour millionnaires", avec des "appartements de grand luxe accueillant les acheteurs potentiels des ventes aux enchères mais aussi de grands collectionneurs et de grands mécènes", comme le dénonce la Tribune de l'Art. Ce magazine sur internet, très engagé dans la défense du patrimoine, critique "l'opacité autour de l'appel à projets pour la reprise de l'Hotel de la Marine". Il y a en effet tout lieu d'être inquiet.

(Photo : Bouygues)

Ce post est ouvert aux commentaires, soumis à modération.
Le Qatar va-t-il racheter l'Hotel de la Marine ?

Mercredi 22 Décembre 2010
Jean-Dominique Merchet


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

40.Posté par LA FOA le 27/12/2010 08:59
@Jean Surnom Méthodique le 25/12/2010 18:26

Si vous commencez à confondre l'Indochine, l'Algérie et l'hôtel de la Marine.... Et que vous mettez tout dans le même sac....
Je vous propose un voyage... dans la réalité !!!
Réveillez-vous et arrêtez de vivre avec des souvenirs que souvent vous enjolivez !
Nous sommes en 2011 (bientôt !), et la France ne fout le camp que pour les défaitistes ; que préférez-vous : "en avant" ou "suivez-moi " ???

39.Posté par rapa nui le 26/12/2010 14:04
Avant la vente de ce lieu, il est intéressant de noter que le SGA via son bras (dés) -armé,à savoir le SPAC en reprend la gestion à compter du 01.01.2011.
Saviez-vous que ce lieu ne peut pas nourrir le personnel non officier, et que cette engeance doit aller tous les midi déjeuner à la Pépinière !!!!!!
Ce lieu abrite encore des relents de royauté que les autre armées ont finies par abandonner.

38.Posté par Jean Surnom Méthodique le 25/12/2010 18:26
@ LA FOA le 23/12/2010 11:22

Nous ne contestons pas que la Marine s'en aille dans des locaux plus modernes, mais que ses remplaçants ne soient pas choisis pour valoriser ces locaux et la France. Parfois, j'ai l'impression que les fonctionnaires ne savent pas penser en dehors de leur nombril. Or, entre le fonctionnaire et le Saoudien, il y a des gens qui s'appellent .. "les Français". Nous fera t-on vraiment croire qu'il n'est pas possible de trouver en France des intérêts français capables de se mobiliser pour acquérir ces locaux et les valoriser au mieux des intérêts de tous ?? Encore faut-il les chercher ! En réalité, l'administration nous fait encore un de ces abandons de place dont elle a le secret : Indochine, algérie, hôtel de la Marine, même combat, après moi, le Déluge ! ;)

37.Posté par Jean Surnom Méthodique le 25/12/2010 18:23
+1 JCM. Je dirais même plus : notre pays vit au-dessus de ses moyens. Il faut absolument que nous nous recentrions sur les fondamentaux, en amont (ceux qui permettent au reste d'exister). Ce qui implique de faire un tri. Pas sûr que les politiciens actuels (qui nous ont mis dedans, qui plus est) soient même capables de cela ^^ Or ils ont quasi toutes les manettes, et ils refusent au peuple, aux "gens" (vous, moi, nous) de compenser la nullité des "élites" (sous peine d'être accusés de "populisme", qui est une façon nouvelle d'accuser les gens de braconner un gibier qui appartiendrait de droit au souverain du moment, le politicien).

Bref ! Pour résumer, je pense que nous devons réapprendre très vite, et sans en appeler aux politiciens, à faire la part des choses, en toute intégrité.

Cordialement.
http://leblogdumoulin.wordpress.com

36.Posté par JCM le 24/12/2010 17:22
Pourquoi la France n'a-telle plus les moyens ?
Pourquoi importons nous tout ?
Pourquoi n'avons nous plus de frontières ?
Au profit de qui ?

Notre pays a été appauvri. Voilà le résultat.


35.Posté par JCM le 24/12/2010 17:17
Quand on sait ce qui peut advenir des objets,des boiseries, des décorations historiques, quand certains architectes "modernes" se mettent à se faire plaisir, on peut s'inquiéter.
On peut craindre aussi des disparitions d'objets, de portes, d'éléments de décors.


Surtout, je pense que cela coupera les marins de certains racines, ce qui n'est pas forcément bon.

34.Posté par jefflachapelle le 24/12/2010 10:14
Que de tempêtes dans un verre d'eau. Ce bâtiment est sur la place de la Concorde et devrait le rester. j'imagine difficilement quelqu'un le démonter pour l'emmener dans son pays. Quand au reste, les salons, les boiseries, dites moi qui en profite, étant donné que c'est pas accessible au public ? Lorsque ce sera les salons d'un hôtel, on pourra aller y prendre un verre et les admirer

33.Posté par Jean Surnom Méthodique le 24/12/2010 09:10

Voilà la conséquence de la loi votée récemment (par nos parlementaires) qui permet de céder les biens publics.

Vu l' emplacement de cet immeuble (sur la Place de la Concorde, face à l' Assemblée nationale, aux pieds des Champs, à deux pas de l' Élysée, etc), il est inadmissible qu' on ne lui trouve pas un rôle.

C' est, selon moi, une marque d' incompétence prononcée.
http://leblogdumoulin.wordpress.com

32.Posté par Asinus le 24/12/2010 07:55
avec cette equipe de mercantis regnant,comme disait l'autre:
desormais ,nous civilisations savont que nous sommes mortelles!

31.Posté par Ronin le 23/12/2010 14:28
Eh oui !
on vend la France dans ce qu'ellle a de plus évocateur,
petit bouts par petit bouts.

Bientôt restera plus qu'un grand musée, géré, en plus, par nos, trés chers amis, emirs ou autres chinoiseries. Si au moins cela servait à quelque chose, mais malheureusement ...

30.Posté par diego maradona le 23/12/2010 12:06
Le départ de l'EMM de cet emplacement historique est surtout le symbole de l'interarmisation à marche forcée que l'on impose à notre armée. Plus qu'un symbole, c'est toute l'histoire et la culture de la marine qui vont rester rue royale, tandis que les marins d'état-major iront subir la loi d'airain de l'interarmisation dans les locaux du balargone. Notre armée se meurt à petit feu, faute de vision et de gout pour la chose militaire de notre classe politique, qui impose réforme sur réforme à ces institutions multiséculaires qui ont fait la gloire et la grandeur de la France. Victime de l'hérésie technocratique, l'âme de notre armée, et avec elle celle de la France, va aller s'éteindre sur les bords du périph.

29.Posté par un marin le 23/12/2010 11:56
Si vous taper :http://www.budget.gouv.fr/cessions/hotel_marine/som.htm vous n'avez pas accès à tout . En particulier on ne peut accéder au " Procès-verbal de la Commission nationale des monuments historiques "si on ne possède pas le mot de passe ; c'est bien là le hic , et je pense que la tribune de l'Art n'a pas tort de dénoncer une certaine opacité :
réf : http://www.corlobe.tk/article22369.html
L’opacité la plus totale règne autour de l’Hôtel de la Marine. Les documents promis aux repreneurs potentiels semblent classés Confidentiel puisqu’ils ne sont accessibles via cette page Internet que pour les possesseurs du mot de passe. Nous avons demandé plusieurs fois, par mail et par téléphone, en tant que journaliste, à obtenir le précieux sésame et à visiter de fond en comble le bâtiment. Nous n’avons reçu au mieux que des réponses dilatoires.
L’article est disponible sur le site du journal.
Référence :
La Tribune de l’Art
Le problème est de savoir si le locataire sera obligé de respecter un cahier des charges (ne pas recouvrir la cour intérieure par exemple ), cahier des charges que l'on ne connaît pas , et pour cause ! sauf à connaitre le mot de passe ...


http://orange.fr

28.Posté par CAY le 23/12/2010 11:31
Tout est dit dans les commentaires et souvent n'importe quoi.
Le bâtiment de l'EM de la Marine est totalement inadapté aux fonctions d'un État-major. La Marine aurait dû déménager depuis longtemps... mais elle n'avait pas de point de chute jusqu'au projet du "Ballardrome". Donc l'abandon par les militaires de ce bâtiment est logique.
Mais ceux qui pensent que l'État brade son patrimoine sont dans l'erreur. L'ancien bâtiment de l'EM de la Marine sera loué.

27.Posté par LA FOA le 23/12/2010 11:22
J'ai travaillé à l'hôtel de la Marine ; des électriciens, mécaniciens, menuisiers, etc., qu'ils soient civils ou militaires, maintiennent, à coup d'ingéniosité, l'excellent état de ce bâtiment ; et ils en faut de l'ingéniosité... Honneur à eux depuis des décennies. Il n'est nullement question d'un monde de planqué comme certains le laissent entendre ici. Le seul à y habiter est le chef d'état-major de la Marine. Les autres y effectuent des gardes de nuit... comme il sied à tout bon militaire ! Et les escaliers qui montent et qui descendent dans tous les sens sont aussi pour ceux qui y travaillent à longueur d'année.
Mais il est en grand temps de passer à des locaux plus modernes.
Et quand à ceux qui crient au scandale.. il est temps aussi de comprendre, et d'accepter, que la France n'a pas plus les moyens d'investir dans l'entretien de son patrimoine. Alors que vaut-il mieux : regarder des ruines et se féliciter qu'elles soient à nous, ou alors, dans une location, se féliciter de l'entretien et de la continuité dans le temps de ces chefs d'oeuvre ?
N'oubliez pas que, grace au mécénat, Versailles aurait eu du mal à se relever de la tempête de 1999, que la galerie des glaces serait restée dans un état lamentable, et j'en passe.

26.Posté par Domintx le 23/12/2010 09:13
Très curieusement, lorsque j'étais au lycée, il y a déjà un bon bout de temps, j'avais une copine dont le père était officier de marine et la famille habitait là. J'ignore s'il était "planqué" ou pas, je suppose que pour finir sa carrière là, il fallait avoir fait des choses avant.
J'y ai donc dormi, et c'était assez incroyable de passer la nuit dans ce bâtiment chargé d'histoire et d'histoires, et réveillée par un soldat qui balayait une cour en sifflotant...
C'est vrai que notre patrimoine immobilier - mais pas qu'immobilier - part dans tous les sens, car nous n'avons plus d'argent et surtout plus d'envie.

25.Posté par acr26 le 23/12/2010 04:07
Les jeux sont faits car les dés sont pipés... Copinage, copinage !

24.Posté par Robespierre le 23/12/2010 00:48
L'appel à projets est consultable sur le site du ministère du budget a l'adresse suivante :
http://www.budget.gouv.fr/cessions/hotel_marine/som.htm

La procédure est tout sauf opaque et Les commentaires de la Tribune de l'Art ont une fois de plus tout du procès d'intention. Ce blog vaut bien mieux que se faire l'echo des ces fantasmes affligeants du "tout est joué d'avance" ...

23.Posté par Merlu le 23/12/2010 00:27
N'en déplaise à certains, quel est l'intérêt de loger une armée dans des bâtiments historiques ?
Le coût d'entretien exorbitant, l'inadéquation à l'emploi ou plus prosaïquement le gout d'une frange de la population militaire à vivre dans des fastes surannés?
J'ai trop longtemps vécu dans ce genre de bâtiment pour savoir à quel point ils sont inconfortables et inadaptés. Nous avons voulu mener une réforme avec nos bases de défense mais une fois de plus nous n'avons pas eu le courage de faire une réforme en profondeur. Avec les moyens de communication modernes, quel est le besoin d'avoir des états-majors en centre ville, vulnérables à souhait? Réalisons de vraies économies d'échelle et mettons tout le monde sur des camps!!!
Désolé pour ce joyaux de la Royale mais si ces locataires fortunés peuvent le rénover à l'identique, tout le monde sera gagnant !!!

22.Posté par Irnerius le 22/12/2010 23:55
Pourquoi pas un Mc Do?
Ces hôtels d'ancien régime étaient la représentation de nos éilites. Ils le restèrent sous les républiques, jusqu'à celle-ci et ce président qui veut brader ce monument comme De Gaulle a bradé le fleuron de l'empire.
On ne peut que déplorer que certains s'en réjouissent, comme s'il y avait une inéluctable fatalité à adhérer à l'économie libérale et à gérer la France comme une épicerie ou une étude de notaire.
Pour moi comme pour les siècles de nos ancêtres qui nous contemplent, la France ne s'amenuise pas quand elle s'endette, elle se déshonore quand elle se vend.

21.Posté par Jean Surnom Méthodique le 22/12/2010 23:52
Si encore nos "élites" ne faisaient pas tout leur possible pour stériliser à coups de copinages le dynamisme des gens, des Français, on pourrait imaginer que ces lieux prestigieux accueillent un vrai "Ministère du numérique", de l'internet (et pas un machin pour politiciens, ou d'un truc créateur de ressources. En fait, on crève de la politique. D'un abus de politique. Qui est devenue une chose trop grave pour être laissée aux politiciens.
http://leblogdumoulin.wordpress.com

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne, je m'occupe des questions militaires depuis une vingtaine d'années. C'est une passion dans laquelle je suis tombé tout petit... Né en 1959, franc-comtois et versaillais, je suis un auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49). J'ai créé ce blog en 2007.

News Marianne2.fr
Le site de l'hebdomadaire Marianne : "le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus).



Liste de liens

Widgets Amazon.fr