Rien de ce qui est kaki, bleu marine ou bleu ciel ne nous sera étranger

La préhistoire des drones français



On croit souvent que les drones sont une nouveauté dans l'armée française. Le dernier numéro (261 - 4ème trimestre 2010) de la Revue historique des armées montre qu'il n'en est rien. Elle consacre un article de dix pages à "l'utilisation des drones dans les missions de reconnaissance de 1960 au conflit du Kosovo" et remet en lumière des systèmes souvent oubliés.

Le premier drone, au sein de l'armée de l'air, fut un avion à réaction Vampire, piloté à distance. Il fit son premier vol en 1957 et des essais se poursuivirent dans le Sahara, avant que le concept soit abandonné. Au début des années 60, l'armée de terre confie à Nord-Aviation le soin de développer un engin de reconnaissance sans pilote, le R20 - dérivé de l'engin cible CT-20. Ce gros bébé, lancé depuis un camion Berliet, fut abandonné en 1976, devant son peu de succès technique.

Dans les années 80, l'armée de terre perçoit enfin le CL-89, puis le CL-289, en coopération avec les Canadiens et les Allemands. Il s'agit d'un engin (dont les derniers ont été tirés l'été dernier) qui servait à désigner des cibles pour l'artillerie à longue portée, LRM et surtout nucléaire (Pluton, Hadès).  Le CL-289 sera employé en Bosnie (1995) puis au Tchad (2009) pour des missions de renseignement. Durant la guerre du Golfe (1990-91), l'armée de terre mit également en oeuvre le MART (Mini Avion de Reconnaissance Piloté).
 
L'armée de l'air revient dans la boucle en 1995, avec l'acquisition de quatre drones israéliens Hunter. Ils ratent de quelques semaines les opérations offensives contre la Serbie en 1999, mais seront ensuite déployés au Kosovo.

Cette préhistoire des drones est douloureuse : elle montre que ni les militaires, ni les industriels, ni les politiques n'ont compris l'importance de ces engins. Trente ans ont été perdu, qui ne se rattrapent pas, ou alors bien difficilement... Dès 1982, les Israéliens utilisaient leurs drones au dessus du Liban. Ils sont, avec les Américains, les leaders industriels dans ce domaine.

Photo : un R-20 (Crédit : DR via l'association Servir et défendre )
La préhistoire des drones français

Mardi 14 Décembre 2010
Jean-Dominique Merchet



Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet
Jean-Dominique Merchet, journaliste à Marianne, je m'occupe des questions militaires depuis une vingtaine d'années. C'est une passion dans laquelle je suis tombé tout petit... Né en 1959, franc-comtois et versaillais, je suis un auditeur de l'Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN 49). J'ai créé ce blog en 2007.

News Marianne2.fr
Le site de l'hebdomadaire Marianne : "le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti" (Albert Camus).



Liste de liens

Widgets Amazon.fr