English  |  Español  |  Français  |    |    | 
 
Groupes de Travail
Rapporteur spécial
Calendrier de réunions
Fonds
Programme de bourses
Projet de declaration
Documents
Fiche d'information No. 9
Décennie internationale
Programme de bourses

Délai de présentation des candidatures: 27 août 2004

Formulaire de candidature

L’objet du Programme de bourses en faveur des autochtones est de donner à des personnes autochtones des deux sexes la possibilité d’acquérir des connaissances dans le domaine du droit international relatif aux droits de l’homme, en général, et les droits des populations autochtones, en particulier, afin d’aider leurs organisations et collectivités à promouvoir et à protéger les droits de leurs communautés .

Le Programme de bourses en faveur des autochtones fonctionnera d’avril à septembre. Les boursiers effectueront un stage de cinq mois au siège du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), à Genève. Ils auront également la possibilité de nouer des contacts avec d’autres organisations gouvernementales ou non gouvernementales. Une fois familiarisés avec les organes, procédures et instruments pertinents, ils pourront acquérir une expérience pratique au HCDH en travaillant avec l’Équipe du projet autochtone.

À l’issue de leur stage, les boursier seront censés avoir acquis une bonne connaissance générale de l’ensemble du système des Nations Unies et s’être familiarisés avec les différents instruments et rouages des droits de l’homme, dont ceux qui concernent plus particulièrement les populations autochtones. À la fin de leur stage, les boursiers devront être en mesure de dispenser, au sein de leur communauté et de ses organisa- tions, une formation aux droits de l’homme et, en particulier, aux droits des popula-tions autochtones , et de pouvoir transmettre le savoir et les informations acquis à l’occasion de leur stage.

Cinq bourses seront attribuées – qui comprendront les éléments ci-après :


1. Un billet d’avion en classe économique du pays d’origine à Genève, et retour.
2. Un logement modeste à Genève pendant toute la durée du programme.
3. Une assurance-maladie pour toute la durée du programme.
4. Une allocation mensuelle pour couvrir les frais de subsistance à Genève.
5. Si nécessaire, un cours d’anglais dans le pays d’origine.

Sélection des candidats :

La sélection des candidats sera faite par le groupe consultatif du Programme de bourses en faveur des autochtones, composé de représentants des populations autochtones. En raison du grand nombre de candidatures reçues, nous ne serons malheureusement en mesure de contacter que les seuls candidat(e) retenu(e)s.

Le groupe consultatif du Fonds de contributions volontaires des Nations Unies pour la Décennie internationale des populations autochtones a adopté les principes et critères généraux ci-après pour la sélection des candidats au Programme de bourses :

Les candidats:

1. L’âge ne doit pas être un facteur d’exclusion empêchant de participer au Program-me de bourses, encore que la préférence doive être donnée à des candidats âgés de 25 à 35 ans.
2. Vu les obstacles socioéconomiques auxquels se heurtent un grand nombre d’autochtones, qui n’ont pas eu accès à une scolarité normale, le fait de n’avoir pas reçu une éducation formelle ne doit empêcher quiconque de postuler une bourse.
3. Les candidats doivent avoir la capacité et la volonté de former d’autres autochtones une fois rentrés dans leurs communautés/organisations respectives.
4. Le candidat doit avoir reçu l’appui de sa communauté ou organisation autochtone.
5. Les boursiers doivent posséder des rudiments d’anglais.

Parrainage d’une communauté ou organisation:

6. L’objectif général du Programme est de donner à des personnes autochtones la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences en matière de droit international relatif aux droits de l’homme, ce qui leur permettra d’aider leurs communautés et organisations respectives à protéger et à promouvoir les droits de leur peuple. Il importe par conséquent que les candidats soient proposés et désignés par une organisation ou communauté autochtone.
7. Il est souhaitable que l’organisation qui parraine un candidat compte un nombre suffisant d’affiliés ou de membres et soit dûment représentative.  

Autres principes et critères:

8. La sélection des candidats boursiers devra tenir compte du nécessaire équilibre entre les régions.
9. Le processus de sélection devra également tenir compte de la situation générale des droits de l’homme dans les pays ou régions dont les candidats sont originaires.
10. Conformément à la pratique suivie par les Nations Unies, la sélection des candidats devra respecter la parité entre les sexes.

11. Dix suppléants seront être choisis pour le cas où certains des cinq candidats sélectionnés ne seraient pas disponible à la date prévue pour le stage. On commencera par en choisir cinq, dans l’ordre (premier, second, troisième, quatrième et conquième suppléant). Mais il ne sera pas nécessaire de classer la seconde série de cinq suppléants par ordre de préférence.

Les demandes de bourses ne seront prises en considération que si elles ont été dûment remplies.

Elles doivent être envoyées par télécopie (fax) ou par courrier ordinaire, mais en aucun cas par courrier électronique (E-mail).

Les demandes de bourses, ainsi que toutes questions relatives au Programme de bourses en faveur des autochtones, doivent être envoyées à l’adresse ci-dessous :

Équipe du projet autochtone
Office du Haut-Commissaire aux droits de l’homme ONUG-HCDH
CH-1211 Genève 10
Suisse

Téléphone : (+ 41 22) 917 9434 ou 917 9272
Télécopie (Fax) : (+41 22) 917 9010
Courriel (E-mail)  : fellowship_prog.hchr@unog.ch

 

 
Plan du site  Contactez-nous