barreStandardH.gif (3091 octets)

GT-franc.gif (6839 octets)

 

Le clavier de votre ordinateur est-il normalisé?

par Azim Mandjee, conseiller en francisation des technologies de l’information
(mise à jour : janvier 99)
.

Vous cherchiez un clavier français et on vous a livré un clavier anglais? Ou le contraire? Ne courez plus deux claviers à la fois. Il existe, depuis longtemps déjà, un clavier qui répond à tous vos besoins, il s’agit du clavier normalisé.

C’est une norme appelée Clavier canadien pour le français et l'anglais CAN/CSA Z243.200-92 qui a été conçue pour établir au Canada une seule disposition de clavier convenant à la saisie des caractères tant en français qu'en anglais et donc valable d’un océan à l’autre. En 1992, elle succède à la norme préliminaire établie en 1988 qui a été expérimentée dans divers milieux de travail. L'Association canadienne de normalisation (CSA) l'a fait approuver par le Conseil canadien des normes.

Cette norme vise exclusivement le bloc alphanumérique du clavier, soit 48 touches. Elle détermine la disposition des touches servant à obtenir les caractères de l'Alphabet latin no 1 qui comprend deux groupes de caractères, le groupe 1 de 127 caractères et le groupe 2a de 64 caractères répartis sur trois niveaux de clavier. L'ensemble fait partie de la norme internationale ISO-6937.

Voici l’illustration des groupes et des niveaux à partir d’une touche de clavier.

touche3.jpg (27016 octets)

Le caractère > s’obtient à l’aide de la touche Alternative, sélection du niveau 3.

- Le caractère " s’obtient à l’aide de la touche Majuscule, sélection du niveau 2.

- Le caractère · (point médian) s’obtient à l’aide de la touche Contrôle, sélection de groupe.

- Le caractère ÷ s’obtient à l’aide des touches Contrôle, sélection de groupe et Majuscule, sélection du niveau 2.

- Le caractère . (point ordinaire) s’obtient directement.

L'ensemble de ces caractères est soutenu par la page de code 850 multilingue qu'on trouve sur les micro-ordinateurs de l'environnement DOS et la page de code ANSI 1252 qu’on trouve dans l’environnement Windows et dont l’équivalent s’appelle ISO/CEI 8859-1 (Alphabet latin no 1). ANSI 1252 et ISO/CEI 8859-1 sont compatibles entre elles c’est-à-dire que les caractères ont les mêmes valeurs décimales d’une page à l’autre. ANSI 1252 a quelques caractères de plus. Ces pages de codes sont codées sur 8 bits, soit 256 caractères et permettent l’emploi de 14 langues basées sur l’alphabet latin dont bien sûr le français. Rappelons que la page de code 863 ne supporte pas entièrement le français et est donc à proscrire.

En fait, avec ce clavier, il est non seulement possible de générer tous les caractères anglais et français avec les caractères les plus souvent utilisés au moyen d’une seule touche mais aussi les caractères de 12 autres langues basées sur l’alphabet latin (espagnol, allemand, suédois, ...). À l’heure de la mondialisation, voilà un atout de plus pour la performance et l’excellence. Il est même possible de générer maintenant le symbole de l'euroeuro qui est utilisé effectivement depuis le 1er janvier 1999.

Les avantages

  • Uniformisation des claviers sur les différents appareils DOS, Windows (3.x, 95, 98, NT 4...), Macintosh, UNIX;

  • Intégration des normes déjà établies par l'Organisation internationale de normalisation (norme ISO);

  • Accès plus direct aux caractères accentués les plus couramment utilisés (majuscules et minuscules) dans la langue française;

  • Accès aux principaux symboles arithmétiques, commerciaux, typographiques et même aux caractères d'autres langues que le français;

  • Uniformisation du jeu de caractères à tous les niveaux de traitements : micro-ordinateurs, mini-ordinateurs et ordinateurs centraux;

  • La norme est adoptée par les grands de l'industrie comme Microsoft, Apple, IBM, etc. Un pilote de clavier est désormais fourni à partir de la version 6.2 de MS-DOS. Les versions 3.0 à 3.11 de Windows ainsi que Windows 95/98/NT intègrent le clavier normalisé (version préliminaire 1988) sous le nom de « clavier canadien multilingue ». Le Macintosh l'intègre sous le nom de « ISO canadien » ou « CSA-Canadien »;

  • En adoptant la norme complémentaire ISO-9995-7 définissant les pictogrammes sur les touches de motion, le clavier est compréhensible dans toutes les langues.

Où le trouver?

Il existe plusieurs programmes pilotes de clavier mis au point au Québec. Nous nous contenterons d'en citer quelques-uns avec leurs caractéristiques (voir le tableau). Tous ces pilotes sont conformes à la norme CAN/CSA Z243.200-92. Le clavier normalisé est exigé et utilisé entre autres par le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral. Les entreprises l’adoptent aussi pour sa facilité d’utilisation et pour l’uniformisation de leurs claviers. On trouve même des claviers ergonomiques normalisés (modèle Solidus,...). Les claviers des portables de certaines grandes marques sont également normalisés.

 

petit clavier

Cliquer pour afficher le clavier au complet



Pour de plus amples renseignements, vous pouvez vous adresser au Service de la francisation des entreprises et des technologies de l'information, Office de la langue française, 125, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H2X 1X4, tél. : (514) 873-8268, télec. : (514) 864-3948, ou écrire à : amandjee@olf.gouv.qc.ca

barreStandardB.gif (3205 octets)