La chasse en France
Etat des lieux

 

o LIGUE ROC

o FAUNE SAUVAGE

o NON-CHASSEUR

o ANIMAL SENSIBLE

o CHASSE

o POUR LES JEUNES

o COMMUNIQUÉS

o PUBLICATIONS

o SOUTENIR ET AGIR


LIGUE ROC
26 rue Pascal
75005 PARIS
01 43 36 04 72




analyse mesure frequentation internet par


LES VICTIMES
Tableaux de chasse
Espèces chassées
Comparatif européen
Lâchers d’animaux d’élevage
Problèmes posés aux non-chasseurs
Accidents de chasse
• Du plomb dans les cartouches

LES PÉRIODES
On chasse plus de 6 mois par an
Comparatif européen
Chasse aux oiseaux, au Québec

LES CHASSEURS
Comparatif européen
Vous êtes chasseur, ouvrons le dialogue
Point de vue d'un chasseur

DIFFÉRENTES PRATIQUES (EXEMPLES)
Chasse de nuit
Chasse à courre
«Les chasses traditionnelles»
Chasse à l’arc
Déterrage
Piégeage
Braconnage


LES CHASSES DITES TRADITIONNELLES

Les chasses dites «traditionnelles» sont des méthodes de capture ne nécessitant pas le fusil mais des engins décrits dans chacun des arrêtés ministériels précisant les conditions de capture. Un arrêté ministériel du 30 décembre 1988 fixe le cadre général.

Il s’agit d’arrêtés permanents pour:

  • les filets à nappes fixés à terre (capture des vanneaux et des pluviers dorés dans le département des Ardennes),
  • les lacs (nœuds coulants en crin pour la capture des grives et des merles noirs dans les Ardennes),
  • les matoles (cages pour la capture de l’alouette des champs dans les Landes, le Lot et Garonne, le Tarn et Garonne),
  • les pantes (filets horizontaux) pour la capture de l’alouette des champs (Gironde, dans les Landes, le Lot et Garonne et les Pyrénées Atlantiques),
  • les gluaux (capture des grives dans les Alpes de Haute Provence, les Alpes Maritimes, les Bouches du Rhône, le Var, et le Vaucluse)

et d’arrêtés annuels pour:

  • les filets verticaux (cols des Pyrénées),
  • les filets rabattants (Gers,Gironde, Landes, Lot- et- Garonne, Pyrénées- Atlantiques) pour la capture du pigeon ramier.
Les animaux tués par ces méthodes ne sont pas comptabilisés et sont souvent oubliés dans la présentation des résultats annuels de la chasse.

Par ailleurs, le caractère «traditionnel» est trop souvent un alibi facile. Les 4X4, par exemple, permettent d’aller plus vite et plus souvent au sommet des cols pyrénéens. La pression de chasse de la «traditionnelle» chasse aux palombes est, en conséquence, bien différente de ce qu’elle était…


• Un exemple à connaître
La capture des grives et des merles au lacet
La tenderie aux grives consiste à attirer l’oiseau en présentant des baies de sorbier qu’il apprécie beaucoup mais qu’il ne peut saisir qu’en passant la tête dans un nœud coulant… qui se resserre autour de son cou. La grive se débat, s’étrangle et meurt après une agonie de plusieurs minutes.

Cette méthode de capture n’a pas la sélectivité prétendue par ses pratiquants. Des espèces protégées se font prendre et leurs cadavres jetés. Il y a là un indigne gaspillage de vies. N’oublions pas que la société évolue, les exemples de pratiques (de toutes sortes !) ayant évolué au cours du temps ne manquent pas…

Des informations sur ce thème dans nos publications !