La Ligue ROC
agit
pour la faune sauvage

 


BIODIVERSITÉ UNE PROTECTION NÉCESSAIRE
Constat
Pourquoi préserver la biodiversité ?
Les propositions de la Ligue ROC

VIVRE AVEC LA FAUNE SAUVAGE
Principes pour une politique de protection de la faune
SOS pour les « nuisibles »
Les petits prédateurs
Les grands prédateurs
Les grands animaux de la forêt
• Défendre les oiseaux migrateurs
Echinoccocose

PETITS PRÉDATEURS
Belette
Blaireau
Fouine
Hermine
Martre
Putois
Renard

GRANDS PRÉDATEURS
Loup
Ours

GRANDS ANIMAUX DE LA FORÊT
Cerf
Chevreuil
Sanglier

MILIEUX ET ÉQUILIBRES NATURELS
Natura 2000
Refuge ou comment interdire la chasse chez soi
Guyane
La prédation
• Les pesticides
• Le plomb
L’ivermectine
La bromadiolone

ARCHIVES
• Eléphants
• Ibis chauve
• Abeille
• Dauphins
• Lindane
• Les forêts après tempête
• Un parc national à Fontainebleau

BIODIVERSITÉ : LE CONSTAT

Nous sommes une espèce parmi des millions d'autres ; dans cette addition : l’espèce qui a développé le cerveau le plus riche en neurones. Ce n’est pas forcément une situation définitive. Tout va dépendre en grande partie de nous, du sort que nous réservons aux autres espèces, et au bout du compte à la nôtre. Depuis un siècle les soustractions amputent dramatiquement cette richesse, la faisant décroître vite. Nous éliminons plus de mille fois plus d’espèces qu’avant l’époque industrielle. Cette extinction massive, la sixième dans l’histoire de la terre, l’humanité en est la cause. Elle pourrait en être la victime.
Telles sont les questions qui se posent, variantes du « Où allons-nous ? »
Hubert Reeves, Président de la Ligue ROC


DES CHIFFRES EFFARANTS

5435 espèces animales connues sont menacées d’extinction dans le monde. Cela concerne 24% des espèces de mammifères et 12% des oiseaux d’eau. On estime que 25% des reptiles, 20% des amphibiens, 30% des poissons et 34 000 espèces végétales sont menacées. Côté vertébrés, les connaissances sont dérisoires…
La France, y compris l'Outremer, est au 5ème rang mondial en nombre d’espèces animales menacées avec 263 espèces contre 831 aux USA, 499 en Australie, 388 en Indonésie et 274 au Brésil.
La France est au 9ème rang pour les plantes.
La France possède des territoires dans 5 des 25 points chauds de la biodiversité mondiale.
La Métropole comprend 4 des 6 zones biogéographiques de l’Europe de l’Ouest avec 25% de zones inventoriées comme étant d’intérêt écologique.
Source : Comité français de l’UICN


ON DÉCOUVRE ENCORE DES ESPÈCES NOUVELLES...

La presse s’est par exemple fait l’écho sur une période de trois mois (troisième trimestre 2003) de la découverte d’une nouvelle espèce de poisson en Amazonie, de deux espèces de piranhas (herbivores !) en Guyane, d’un hippocampe (le plus petit du monde) au Canada, d’un rorqual (baleine)…
N’oublions pas que l’on estime à 10 millions le nombre d’espèces (sans les virus et bactéries) existantes et que l’on en a identifié et nommé 1,4 million d’espèces seulement dont 750 000 insectes, 250 000 plantes et 42 000 vertébrés (cf « Mal de Terre », Hubert Reeves).


ENGAGEMENT

La Communauté internationale s'engage à stopper la perte de la biodiversité d’ici à 2010…

La Ligue ROC sera vigilante.