Inde

Pays d'Asie du sud

Sommaire

Situation et limites de l'Inde

Située en Asie du Sud dans l'hémisphère nord, l'Inde est un immense pays qui couvre 3 287 590 kilomètres carrés, soit les trois quart du sous-continent indien, et se classe au 7ième rang mondial en terme de superficie.

Dans ses plus grandes distances L'Inde mesure 3 214 kilomètres du nord au sud, et 2 933 d'ouest en Est.
Sa Population est estimée à 1 210 193 422 habitants en 2011, ce qui la met au deuxième rang mondial, juste derrière la Chine.

Située au nord du pays à 216 mètres d'altitude, la capitale New Delhi construite au début du vingtième siècle abrite le siège du gouvernement, le Parlement, la résidence du président et la Cour suprême.
La ville abrite une population de près de 250 000 habitants au sein du Territoire de Delhi, dont elle est également la capitale et qui compte en tout 16,3 millions d'habitants.
La rivière Yamuna traverse la ville du nord au sud, et la majeure partie de la ville se trouve sur sa rive droite.

Le 22 mars 1911 l'occupant britanique a décidé de déplacer la capitale de Calcutta jugée trop excentrée, vers la ville de Delhi qui avait été la capitale historique de plusieurs empires indiens.
Une nouvelle ville, nommée « New Delhi » à partir de 1927, est construite au sud de la vieille ville. Elle est inaugurée le 13 février 1931.
En 1947, l'Inde indépendante confirme New Delhi comme capitale du nouveau pays, l'Inde.

L'Inde possède un littoral de 7 516 kilomètres, et partage 14 103 kilomètres de frontières terrestres avec six pays voisins qui sont, en partant du nord et dans le sens horaire :
au nord, 1870 kilomètres avec la Chine ; 1 690 kilomètres avec le Népal ; 605 kilomètres avec le Bhoutan ; puis encore 1 510 kilomètres avec la Chine ;
au nord-Est, le Myanmar sur 1 463 kilomètres, et le Bangladesh sur 4 053 kilomètres ;
à l'Est et au sud-Est le golfe du Bengale ;
au sud-ouest et à l'ouest, la mer d'Arabie ;
au nord-ouest, le Pakistan sur 2 912 kilomètres.
Dans l'extrême nord-ouest, le gouvernement indien revendique une frontière avec l'Afghanistan puisqu'il considère que l'intégralité de l'État du Jammu-et-Cachemire fait partie du territoire de l'Inde. Cet état a une frontière commune avec l'Afghanistan. Un cessez-le-feu signé en 1948 sous l'égide de l'ONU a gelé les positions indiennes et pakistanaises. Depuis, cette frontière avec l'Afghanistan est tenu par le Pakistan.
Au niveau de l'État indien du Bengale-Occidental, la frontière entre le Bangladesh et l’Inde est l'une des plus complexes du monde.
Le Bengale-Occidental comprend 92 enclaves du Bangladesh, lequel possède 106 enclaves indiennes.
Pour tout compliquer, 3 enclaves indiennes sont situées à l’intérieur même d’enclaves bangladaises, à l’instar de 21 enclaves bangladaises entourées par une enclave indienne.
Enfin, l’une des enclaves indiennes se situe à l’intérieur d'une enclave bangladaise, elle-même à l’intérieur d’une enclave indienne (au nord de la ville de Debiganj).

L'Inde est divisée en 28 États eux-mêmes subdivisés en districts, 6 territoires fédéraux, et le territoire national de la capitale New Delhi.
Ces divisions suivent des différences linguistiques et ethniques plutôt que géographiques. Les États ont leur propre gouvernement élu tandis que les territoires fédéraux sont gouvernés par un administrateur nommé par le gouvernement fédéral.

L'Inde possède deux archipels, les îles Laquedives et les îles Andaman-et-Nicobar.

Archipel des Laquedives

Situé en mer des Laquedives, l'archipel des Laquedives est constitué de douze atolls coralliens, trois récifs coralliens et cinq bancs de sable. Il couvre une superficie de 18,75 kilomètres carrés ; 10 de ces îles sont inhabitées ; la plus proche est à 220 kilomètres de la côte, la plus éloignée est à 440 kilomètres.
L'archipel abrite environ 35 000 habitants, et constitue avec les îles Amindivi et Minicoy le territoire de Lakshadweep.

Archipel Andaman-et-Nicobar

Situées dans le golfe du Bengale, à 800 kilomètres au sud-Est de l'inde et à 190 kilomètres des côtes du Myanmar, les îles Andaman et les îles Nicobar couvrent une superficie de 8 250 kilomètres carrés, et regroupent une population estimée à 380 000 personnes en 2012.
Elles séparent la mer d'Andaman à l'est, du reste de l'Océan Indien.
Les 550 îles Andaman dont 26 sont habitées, s'étirent sur une distance de 350 kilomètres et couvrent 6 400 kilomètres carrés ;
150 kilomètres plus au sud, les 22 îles Nicobar dont seulement 12 sont habitées, couvrent une superficie de 1 850 kilomètres carrés.
Le point le plus méridional du territoire indien se trouve dans le sud des îles Nicobar, à 190 kilomètres au nord-ouest de l'île indonésienne de Sumatra.

Parmi les autres îles indiennes, citons Diu, une ancienne enclave portugaise ; Majuli, la plus grande île asiatique d'eau douce ; l'île Saicette, la plus peuplée où se trouve Bombay ; Elephanta, dans le port de Bombay.

Le territoire indien ressemble sommairement à un gigantesque "Y" dont le pied serait une immense péninsule qui s'avance dans l'océan indien,, et dont les deux bras rejoingnent la Chine ; à la naissance de ces deux bras se trouvent le Népal et le Bhoutan. À l'Est du bras oriental se trouvent le Myanmar et le Bangladesh ; à l'ouest du bras occidental se trouve le Pakistan.

De la frontière avec le Pakistan à l'ouest, jusqu'à la frontière avec le Bangladesh à l'Est, le littoral indien longe la péninsule et parcourt 7 516 kilomètres. Il se définit en côte occidentale baigné par la mer d'Arabie, et en côte orientale baigné par le golfe du Bengale.

La côte occidentale

Golfe de Kutch

Elle débute à la frontière indo-pakistanaise par le golfe de Kutch qui est un bras de la mer d'Arabie situé dans l'État du Goujerat.
Long d'environ 160 kilomètres et alimenté par le fleuve Rukmavati, le golfe sépare le Rann de Kutch de la péninsule du Kâthiâwar.

Le Rann de Kutch

Le Rann de Kutch est un marais salé saisonnier de 28 000 kilomètres carrés, situé au Nord-Ouest de l'Inde et au Sud-Est du Pakistan, composé du grand Rann de Kutch au nord et du petit Rann de Kutch à l'est.
Il représente un ancien golfe de la mer d'Arabie à laquelle il est relié à l'ouest au niveau du delta de l'Indus et au golfe de Kutch à l'est.

Péninsule du Kâthâwar

La péninsule du Kâthiâwar est limitée au nord par le Rann de Kutch ; au nord-ouest par le golfe de Kutch ; à l'ouest et au sud par la mer d'Arabie ; au sud-Est et à l'Est par le golfe de Cambay.
Le centre de la péninsule est occupée par une chaîne de collines basses, les Gir Hills, dont le point culminant est le Girnar avec 1117 mètres.
Le parc national de Gîr situé dans les collines forestières autour du Gîrnar, est le sanctuaire des derniers lions d'Asie vivants dans un habitat naturel.

Golfe de Cambay

Long de 150 kilomètres et très peu profond, le golfe de Cambay est un bras de la mer d'Arabie qui baigne la péninsule du Kâthiâwar à l'ouest et la péninsule indienne à l'Est.
Depuis le golfe de Cambay le littoral suit la péninsule selon une direction nord-ouest sud-Est et prend les noms de côte de Konkan, côte de Kanara et côte de Malabar, pour finir au cap Comorin qui constitue l'extrêmité sud des Ghâts occidentaux, et le point le plus méridional de la péninsule indienne.

La côte orientale

Depuis le cap Comorin la côte prend une direction sud-ouest nord-Est et se prolonge par le golfe de Mannar et une longue plaine côtière, large de 100 à 135 kilomètres, située entre les Ghâts Orientaux et le golfe du Bengale.
Elle est entrecoupée par les deltas des fleuves qui descendent des Ghâts Occidentaux comme le Mahanadi, le Godavari, le Kaveri et le Krishnâ.

Description et symbolisme du drapeau indien

Le drapeau indien est rectangulaire, de proportion 2 sur 3, et a été adopté le 22 juillet 1947.

Il se compose de trois bandes horizontales égales, safran en haut, blanche au centre, verte en bas.
Au centre de la bande blanche se distingue une roue bleu marine avec 24 rayons appelée Chakra d’Ashoka.
Le diamètre de ce chakra est égal aux trois quarts de la hauteur de la bande blanche.

Symbolisme :
Vérité et vertu doivent être les principes de ceux qui travaillent sous ce drapeau.
Le safran exprime le courage, le sacrifice, la renonciation et le désintéressement des dirigeants qui doivent être indifférents aux gains matériels et se dédier entièrement à leur pays.
le blanc évoque la paix, la lumière, la vérité qui guide les indiens.
le vert désigne la foi, la courtoisie, la relation avec la nature de laquelle dépend toute autre vie.
Le Chakra d'Ashoka qui tourne représente la roue éternelle de la loi et la dynamique d'un changement paisible.

Principaux fleuves indiens

Le réseau fluvial descendant de l'Himalaya est alimenté par l'eau provenant de la fonte des neiges et a donc un flot continu tout au long de l'année. Les deux autres bassins dépendent de la mousson et se transforment en ruisseaux durant la saison sèche.

Douze des rivières indiennes sont classées comme principales. La surface totale de leurs bassins dépasse 2 528 000 kilomètres carrés.

Les rivières himalayennes ou rivières du nord qui coulent en direction de l'ouest vers le Pakistan sont l'Indus, le Beas, la Chenab, la Ravi, le Sutlej et la Jhelum.
Le Chambal, un autre affluent du Gange, est originaire du bassin hydrographique Vindhya-Satpura. La rivière coule vers l'est.
Deux fleuves se dirigent vers l'ouest : la Narmada (aussi appelée Berbudda) et la Tapti se jettent dans la mer d'Arabie dans l'État du Gujarat.
Les fleuves s'écoulant d'est en ouest constituent 10 % du débit total.

Toutes les rivières du Dekkan prennent leur source dans les Ghâts occidentaux.
Les principales rivières de ce plateau sont le Mahanadi, le Godavari, la Krishnâ et la Kaveri qui se jettent toutes dans le golfe du Bengale. Ces rivières représentent environ 20 % du débit total des rivières indiennes.

Les lacs les plus importants sont le lac Chilika (le plus grand lac salé du pays), le lac Kolleru, le lac Loktak, le lac Dal, le lac Sambhar et le lac Sasthamkotta.

Le delta des Sundarbans est la plus grande forêt de mangrove du monde. Elle est située à l'embouchure du Gange, au Bangladesh et au Bengale occidental (Inde). Les portions bangladeshies et indiennes de cette jungle ont été classées par l'Unesco sur la liste du patrimoine mondial, respectivement en tant que Sundarbans et parc national des Sundarbans, bien que ces appellations concernent deux parties de la même forêt.
Les Sundarbans sont parcourues par un réseau complexe de chenaux de marée, des vasières et de petites îles où se développe une forêt de mangrove tolérant le sel, l'ensemble offrant un excellent exemple de processus écologique dynamique.
Cette zone est également connue pour sa faune variée, notamment le célèbre tigre du Bengale (400 environ), mais aussi de nombreuses espèces d'oiseaux, ainsi que le daim tacheté (Axis axis au nombre de 30 000), des crocodiles et des serpents.

La Yamunâ

- parfois appelée Jumna, Jamna, Yamna dans les dialectes locaux - est une rivière majeure de l'Inde, d'une longueur de 1 370 kilomètres, affluent du Gange. La Yamunâ fait partie des Sept rivières sacrées de l'Inde.
La Yamunâ prend sa source à Yamunotri, au nord de Haridwar dans l'Himalaya, coule en direction du sud-est, traverse la chaîne des Siwalik et après Delhi et Âgrâ se jette dans le Gange à Allâhâbâd, dans l'État de l'Uttar Pradesh. La Chambal et la Betwâ sont ses affluents principaux. Le confluent de la Yamunâ et du Gange est sacré pour les hindous, Allâhâbâd est un centre important de pèlerinage où se situe tous les 12 ans le rassemblement de la Kumbhamelâ.
On trouve tout le long de la Yamunâ, un grand nombre de monuments historiques, tel que le Taj Mahal à Âgrâ ou encore le Fort Rouge à Delhi. Autrefois artère commerciale importante, le Yamunâ sert aujourd'hui principalement à l'irrigation des États d'Uttar Pradesh et du Panjâb.
Environ 57 millions de personnes dépendent des eaux de la Yamunâ. Avec un volume annuel d'environ 10 000 millions de m³ et l'utilisation de 4 400 millions de m³ - dont 96 % pour l'irrigation - la rivière participe pour plus de 70 % à l'approvisionnement en eau de Delhi.
La Yamunâ est, après le Gange et la Sarasvati aujourd'hui disparue, le cours d'eau le plus sacré en Inde. Elle est considérée comme la fille de Sûrya, le dieu du soleil, et la sœur de Yama, le dieu de la mort et, selon la tradition, ceux qui prennent un bain dans les eaux saintes du fleuve ne craignent pas la mort. Elle est également étroitement liée au Mah?bh?rata et au dieu Krishna dont l'enfance se passe sur ses rives.

Le Godâvarî

Est un fleuve important de l'Inde, long de 1500 km qui prend sa source à Trimbak dans les Ghâts occidentaux, près de Nasik, à près de 120 km au nord-est de Mumbai dans l'État du Maharashtra, coule en direction du sud-est au travers du Dekkan dans l'Andhra Pradesh, et se jette dans le golfe du Bengale dans un delta commun avec la Krishnâ.

La Narmad

Est un fleuve (appelé aussi Narbad?) qui coule d'est en ouest dans le centre de l'Inde. Elle fait partie des sept rivières sacrées de l'Inde.
Un grand barrage sur son cours est l'objet de très vives controverses, notamment suite à un rapport de la Banque mondiale.

Principaux reliefs indiens

Le Kangchenjunga est un sommet de l'Himalaya, sur la frontière indo-népalaise, à l'est du Népal.
Avec une altitude de 8 586 mètres, c'est le troisième plus haut sommet sur Terre, après l'Everest et le K2, et le point culminant de l'Inde.
Le Kangchenjunga regroupe 4 sommets reliés entre eux par des arêtes enneigées ou glacées, au nord, le sommet principal 8 586 mètres, relié au sommet Ouest le Yalung Kang 8 505 mètres ; le sommet Sud 8 490 mètres ; le sommet central 8 496 mètres.

Les plaines fertiles traversées par le Gange et l'Indus occupent les territoires au nord, au centre et à l'est de l'Inde, tandis que le plateau du Dekkan s'étend au sud. À l'ouest de l'Inde se trouve un désert de roche et de sable, le désert du Thar. Au nord se trouve l'Himalaya.

L’Himalaya est la plus haute chaîne montagneuse du monde ; elle occupe le nord du pays et le sépare du reste de l’Asie. 73% de l'hymalaya sont indiens.

À l'Est du pays près de du Myanmar, la chaîne du Patkai comprend trois massifs montagneux émoussés parcourus de vallées profondes, le Patkai-Bum, le Garo-Khasi-Jaintia, et les Monts Lushai.

Au centre, le massif du Vindhya s'étend sur 1 050 kilomètres. La hauteur moyenne de ces collines est de 300 mètres.

Le massif de Satpura est une chaîne de collines au centre du pays. Elle mesure 900 kilomètres, avec de nombreux sommets dépassant les 1 000 mètres.
La chaîne s’étend parallèlement au massif du Vindhya, situé plus au nord, et ces deux massifs orientés d'est en ouest séparent la plaine indo-gangétique (nord de l’Inde) du plateau du Deccan situé plus au sud.

Le massif des Ârâvalli est le plus ancien d’Inde. Il s’étend du nord-est vers le sud-ouest sur environ 500 kilomètres.

Les Ghâts occidentaux s'étendent sur 1600 kilomètres le long de la bordure ouest du plateau du Deccan, et séparent celui-ci d’une étroite plaine côtière qui longe la mer d'Arabie.

Les Ghâts orientaux forment un massif discontinu qui a été érodé et découpé par les quatre grands fleuves du sud de l'Inde, le Godavari, le Mahanadi, la Krishnâ et le Kaveri. Ces montagnes s’étendent le long du golfe du Bengale du Bengale occidental au nord, jusqu’à Tamil Nadu au sud.
Gâths orientaux et occidentaux se rejoignent dans le Nilgiri, au Tamil Nadu.

La plaine indo-gangétique est une vaste plaine inondable le long de l'Indus et du bassin Gange-Brahmapoutre.
Elle est parallèles aux montagnes de l'Himalaya, depuis le Jammu-et-Cachemire à l'ouest jusqu'à l'Assam à l'est.
Elle couvre une zone de 700 000 kilomètres carrés et sa largeur varie de plusieurs centaines de kilomètres.

Le désert du Thar (aussi appelé Grand Désert Indien) est un désert chaud qui occupe une part importante de l'ouest de l'Inde et couvre une surface de 208 110 kilomètres carrés.
Ce désert s'étend aussi sur le territoire du Pakistan sous le nom de désert du Cholistan. Le désert du Thar se situe en grande partie au Rajasthan, couvrant 61 % de sa surface géographique. Il est en majorité rocheux, avec une partie sableuse à l'extrême ouest.
Le désert peut être divisé en 2 régions, le grand désert et le petit désert. Le grand désert s'étend au nord depuis la pointe de la région du Rann de Kutch dans le Gujarat. Le petit désert s'étend de la rivière Luni entre les villes de Jodhpur et Jaisalmer jusqu'au nord.

La région centrale est composée de trois plateaux principaux - le plateau du Malwa à l'Ouest, le plateau du Deccan au sud (qui recouvre la plus grande partie de la péninsule indienne) et le plateau Chota Nâgpur dans le Jharkhand vers l'est.

Le plateau du Deccan est un large plateau triangulaire, entouré par le massif du Vindhya au nord et par les Ghâts orientaux et occidentaux. Le Deccan couvre une superficie totale de 1,9 million de kilomètres carrés.
Il est principalement plat, avec une altitude variant entre 300 et 600 mètres.
Il est faiblement incliné de l'ouest vers l'est et donne naissance à de nombreuses rivières péninsulaires telles que le Godavari, la Krishnâ, le Kaveri et le Narmada.

Le plateau de Chota Nagpur est un plateau de l'est de l'Inde, qui recouvre une grande partie du Jharkhand ainsi que les parties adjacentes de l'Orissa, du Bihar et du Chhattisgarh. La superficie totale du plateau de Chota Nagpur est approximativement de 65 000 kilomètres carrés.
Il est lui-même constitué de trois plateaux plus petits : le Ranchi, le Hazaribagh et le Kodarma. Le plateau de Ranchi est le plus étendu des trois, avec une altitude moyenne de 700 mètres.
Ce plateau est célèbre pour ses importantes réserves de minerais et de charbon.

l'Inde en bref ...:

Superficie : 3 287 263 kilomètres carrés.
Population : 1 210 193 422 habitants en 2011.
Capitale : New Delhi.
Régime : République fédérale.
Indépendance du Royaume-Uni 15 août 1947.
Monnaie : Roupie indienne (INR).
Religion : La religion la plus pratiquée en Inde est l'hindouisme (80,7 %). Viennent ensuite l'islam (13,2 %), le christianisme (2,4 %), le sikhisme (2 %), le bouddhisme (0,6 %), le jaïnisme (0,4 %), le judaïsme et le zoroastrisme 0,009 % (pârsîs).
Langue : Hindi, anglais, ainsi que 23 autres langues, et beaucoup de dialectes
Gentilé : Indien, indienne
Indicatif téléphonique : +91
Domaine internet : .in
Monument célèbre : le Taj Mahal

> Retour vers la liste des pays d'Asie du Sud