Sur le RING

Capitaine Romain, pilote de Rafale en Afghanistan

SURLERING.COM - COSMOPOLIS - par Iowan Thoraval - le 05/07/2010 - 3 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Interview exclusive réalisée par Iowan Thoraval.



 

Capitaine Romain, vous avez servi en Afghanistan avec le Rafale. Dans le cadre d'opérations réelles, quelles sont les qualités de l'appareil ? Que vous apporte-t-il dans des situations de stress telles que vous avez pu en vivre ?

En opération réelle, le pilote de Rafale apprécie d’abord l’interopérabilité de sa liaison de donnée (dites L16) qui lui permet de trouver facilement le visuel des autres avions et particulièrement des avions ravitailleurs. Dans un environnement où la règle du voir et éviter prime, c’est très important…

Enfin l’autonomie de notre nouvel avion apporte indéniablement un plus certain : nous pouvons rester plus longtemps en soutien des troupes qui nous demandent de l’aide. Pour un fantassin en plein cœur de l’Afghanistan, ce n’est pas un détail de savoir qu’il pourra compter longtemps sur nous…

Cet hiver, nous serons doté d’un pod de désignation laser qui nous permettra notamment de renseigner depuis le ciel les troupes au sol sur leur environnement ou encore de gagner en autonomie si nous devions leur porter secours.

 

 


La préparation et l'exécution d'une mission sur Rafale diffèrent-t-elles de celles sur un avion comme le mirage 2000 ?

La préparation et l’exécution d’une mission sur Rafale ne différent pas de celles d’un avion comme le Mirage 2000, même si pour les équipages sur Rafale, tout est plus facile et plus sûr, grâce à l’avion : avoir deux moteurs au lieu d’un seul, ça compte en France comme en opération, c’est beaucoup plus de sécurité.


Dans une machine aussi complexe en terme de technologie, quelles sont les aides à la maintenance ? Quel est le taux disponibilité de l'avion par rapport au mirage 2000 également présent en Afghanistan?

La maintenance est informatisée et elle se fait très rapidement et très efficacement : En 12 mois de présence en Afghanistan, le Rafale n’a annulé qu’une seule mission pour un problème technique, ce qui est vraiment très très bon en terme de disponibilité…

 



Vous parlez dans votre livre de la hantise d'un tir fratricide ou mortel pour les populations. Sur un théâtre d'opération comme l'Afghanistan, où les Talibans peuvent étroitement se mêler à la population, le tir des armements semble relever de l'impossible. Quelles sont les procédures a respecter par un pilote ? Et a-t-il le droit de refuser de délivrer son armement si il juge que la situation l'exige ?

Je ne peux pas révéler ici les règles d’engagement que nous sommes tenus de suivre en Afghanistan. Ce qui est certain, c’est que d’une part nos règles d’engagement nous garantissent de ce genre de désastre et que d’autre part les équipages sont très attentifs à ne pas commettre l’irréparable.

 



Votre escadron a participé à l'exercice Red Flag en 2008, dans le but de préparer les forces aériennes françaises à l’interopérabilité tactique. Y étiez-vous présent ? Qu'avez-vous retenu de cet exercice ?

Nos alliés ont clairement été bluffés par notre nouvelle bombe GPS propulsée (dite AASM, pour Armement Air Sol Modulaire), notre autonomie et notre totale polyvalence.

 



Dans une vidéo de débriefing, il est clairement mentionné par le colonel Terrence Fornof  que les Rafales ne se sont pas clairement engagés durant cet exercice mais ont surtout scanné les émissions des autres avions. http://canadadefencesovereignty.blogspot.com/2008/11/indian-air-force-red-flag-critique.html Une précision à ce sujet ?

Faire Red Flag pour un pilote de chasse français, c’est le rêve absolu. Penser une seule seconde qu’un français puisse avoir la chance d’y participer sans s’y engager à fond est juste la preuve d’une méconnaissance de notre état d’esprit.

 

 


Précédemment à cet exercice de guerre « grandeur nature », un détachement s'est rendu sur la base de Luke dans l'Arizona. Une vidéo du Sirpa montre des F-16 en mauvaise posture. Les pilotes américains ont eu l'air très impressionné par l'agressivité du Rafale en combat rapproché. Un officier fait l'éloge des hommes et de l'avion avec un terme sans équivoque : « outstanding ». Au delà des différends politiques entre les gouvernements, des liens très fort semblent lier les pilotes français et américains. A quoi est-ce du selon vous ?

Nos nations sont liées par l’histoire : nous sommes les premiers alliés des USA.

Enfin, au delà des nationalités, la même passion anime tous les pilotes de chasse. Et comme ce métier est notre sujet de conversation préféré, les liens se créent toujours très vites.


Après le salon aéronautique de Dubaï de 2009, un exercice appelé Advanced Tactical Leadership Course (ATLC),  a pour la première fois vu s'affronter les avions de chasses les plus modernes à partir de la base de Al Dhafra. Des informations ont filtrées sur le résultats des engagements et ils sont très surprenant concernant les capacités du Rafale. Surprenant parce que l'habitude est plutôt d'entendre ou de lire dans la presse française des propos peu flatteurs sur  l'avion français. Comment interpréter ce phénomène ?

Un exercice du niveau d’ATLC est l’épreuve de vérité pour les avions, leurs équipages et leurs mécaniciens. En s’appuyant sur les hommes qui le servent, le Rafale a pu montrer lors de cet exercice toute son efficacité au combat. La France a une grande histoire aéronautique, il est normal que nous produisions d’excellents avions et c’est clairement le cas avec le Rafale.


Parlons maintenant des résultats de cet exercice. Le commandant de votre escadron parle d' « avoir mis des tôles » aux participants britanniques équipés d'Eurofhigter, avec un ratio de victoires de sept  pour une, avec l'armement dégradé du côté du Rafale. Qu'appelle-t-on armement dégradé et quelles ont été les règles de l'engagement ?

Lors d’un engagement d’ATLC, deux Rafale ont engagé, en utilisant tout leur système mais en simulant un armement qui impose de prendre beaucoup plus de risque que normalement, 4 Eurofighter. Les 2 Rafale ont détruit les 4 Typhoon qui utilisaient toutes leurs capacités normales, sans subir de perte. Les règles d’engagement étaient « beyond visual range » – « au delà de la portée visuelle ».

(Pour les connaisseurs, les Rafale avaient alors simulé l’utilisation d’un missile semi-actif alors que le missile normalement utilisé par le Rafale est un missile actif, qui permet de se mettre à l’abri plus rapidement après un tir.)

 

 


Et quelles sont les différences entre les deux systèmes d'armes, que se soit en termes de capteurs et d'appréhension de l'information de ceux-ci par le pilote ?

Tout ce qu’ont toujours rêvé les centaines de pilotes de chasse sur Mirage F1 et sur Mirage 2000 est devenu réalité dans le Rafale. C’est le fruit d’une longue aventure commune entre Dassault et l’armée de l’air française. Le Rafale est l’aboutissement de plusieurs décennies d’expérience d’aéronautique militaire.

Au final, le Rafale est un avion de combat des plus complets :

Il est extrêmement manœuvrant et ainsi redoutable en Dogfight. Par exemple, face à un Eurofighter engagé en combat à vue avec un départ à égalité, nous savons qu’il nous faut quelques dizaines de secondes pour valider un « gun kill ».

En combat aérien BVR (au delà de la portée visuelle, c’est à dire à des portées de plusieurs dizaines de kilomètres), le système Rafale fournit de façon synthétique les informations dont il a besoin à partir de plusieurs capteurs. Ces informations sont donc plus précises. Nous pouvons nous passer d’un ou deux capteurs pendant tout un combat tout en restant extrêmement dangereux pour l’ennemi. Cela nous offre l’accès à de nouvelles tactiques particulièrement intéressantes.

Enfin, doté d’une allonge supérieure aux avions de la génération précédente, il emporte 2 fois plus d’armements air-sol. L’AASM, la nouvelle bombe GPS française qui est propulsée sur plusieurs dizaines de kilomètres, donne au Rafale la capacité de remplacer à lui seul plusieurs Mirage en étant tout à la fois plus efficace et en prenant nettement moins de risques.

L’Eurofighter est un avion taillé pour le combat aérien et il le fait moins bien que le Rafale qui est pourtant polyvalent (combat aérien, bombardement, reconnaissance).

 

 


Et les capacités aérodynamiques extraordinaires de l'avion français ?

Dassault a un savoir faire qui est à la pointe de ce qui se fait en avion de combat dans le monde grâce notamment à ses derniers Mirage. Cette expertise ne s’invente pas, elle s’entretient.

 

 


La partie le plus impressionnante de l'exercice ATLC est  la confrontation que des membres de votre escadron ont eu face au chasseur américain F-22 Raptor, décrit par tous les observateurs comme une sorte d'arme aérienne ultime, très largement en avance à tous les niveaux, sans rival. Peu d'informations ont filtrés sur le face à face Franco-américain. Pourquoi les américains ont-ils restreint le combat aux seules passes canon et quelles étaient les configurations d'emport des deux appareils ?

Ce qui est sur, c’est que limiter un combat rapproché au seul combat canon, ça n’a pas vraiment de sens aujourd’hui : même très proche de l’autre avion et face à face, nos missiles infra-rouge Mica sont capables de détruire leur cible. Or, au cours de ses différents combats canons contre le Raptor, le Rafale a eu de nombreuses opportunités de tir Mica IR, non-annoncées puisque ne faisant pas parti du cadre accepté par les américains pour ces engagements. Les deux avions étaient lisses.

 

 


Que vous ont dit vos collègues sur le comportement du chasseur américain ? Que représente un avion aussi avancé pour vous ?

Le Rafale est un avion extrêmement abouti qui n’a pas besoin de son radar pour mener un combat « au-delà de la portée visuelle ». C’est un avion avec lequel tout est facile, probablement LE chef d’œuvre de Dassault. Le Raptor est un bel avion, mais le Rafale est clairement un excellent choix pour la France.

 



Un mirage 2000-9 émirati piloté par un Français a réussi une passe canon sur un F-22. Ce qui donnerai raison à Éric Gérard quand il dit que la poussée vectorielle n’est d’aucune utilité en combat. Vous parlez du combat aérien rapproché comme d’un exercice aléatoire, soumis à des facteurs indépendants des qualités des avions eux-même. Que voulez-vous dire par là ?

Dans un combat rapproché, on enseigne que « la vue c’est la vie ». En effet, si on aperçoit un peu trop tard l’autre avion, le combat peut-être perdu avant d’avoir commencé. Or avoir le « tally » (i.e. voir l’autre avion) à temps est un exercice aléatoire même lorsqu’on a la vue d’un pilote de chasse : les avions se rapprochent l’un de l’autre à environ 2000 km/h et l’autre avion peut en plus venir depuis le secteur éblouissant proche du soleil… C’est un exemple, il a d’autres facteurs aléatoires.

Enfin, je pense qu’ Éric Gérard a raison de dire que la poussée vectorielle ne sert à rien : Nous l’avons constaté.


Le Rafale est, avec le F-22, le seul appareil en service doté de caractéristiques furtives. J'ai entendu  dans un meeting qu'il était furtif de face. Vous disposez d'un instrument unique appelé optronique secteur frontal. En quoi consiste cet outil et quel avantage pouvez-vous en tirer en combat aérien ?

Il s’agit d’une caméra équipée d’une télémétrie laser et implantée sur le nez de notre avion. Ainsi par beau temps, nous pouvons nous passer complètement du radar. Nous pouvons aussi identifier visuellement l’avion que nous avons accroché et ce à des distances assurant notre sécurité.

 



Le Rafale est donc le premier avion véritablement omnirôle. C'est-à-dire qu'il est capable de remplir toutes les fonctions dévolues auparavant à des avions spécialisés à un seul type de missions dans un même vol. Avez-vous une illustration concrète mettant en œuvre toute la panoplie d'outil disponible sur le Rafale, incluant la guerre électronique ?

Tous les jours nous nous entraînons à exploiter au mieux la polyvalence du Rafale. Par exemple, il y a peu j’ai travaillé pour un jeune pilote un scénario où nous devions avancer à l’intérieur d’un territoire défendu par des avions pour effectuer un cartographie radar, y trouver chacun nos 12 objectifs, simuler leur bombardement avec nos A2SM et repartir. Ainsi en quelques minutes, mon jeune équipier et moi même avons simulé à nous deux le tir de 5 missiles air-air et de 12 bombes air-sol en utilisant toutes les capacités de notre radar et tout en brouillant. Nous n’avons pas subi de pertes et nous avons infligé quelques kills à nos adversaires.

 

Le Capitaine Cédric « Rut » Ruet dit parfois encaisser des facteurs de charges allant jusqu'à 11 G selon la configuration de sa démonstration. Comment un pilote peut-il subir de telles accélérations sans perdre connaissance ? Avez-vous eu à subir des accélération aussi fortes lors de vos missions ?

Le Rafale est l’avion le plus confortable que je connaisse. L’inclinaison de son siège nous permet d’encaisser plus facilement les G que sur Mirage 2000 par exemple. L’engagement d’un combat à vue est le moment où nous pouvons être amenés à prendre autant de G : le premier virage détermine souvent l’issue du combat...

 

 


Presque 25 ans nous séparent du premier vol du démonstrateur. Vue la complexité technologique croissante des appareils, un pays comme la France pourra-t-elle construire seule la prochaine génération d'avion de combat ? Y en aurait-il seulement une ?

La France a une histoire prestigieuse dans la construction d’avion de combat. On se souvient tous des qualités pour son époque du Mirage III par exemple. Je ne vois pas comment la France pourrait ne pas prendre sa part dans la prochaine génération d’avion de combat.

 


 


Certains imaginent une aviation militaire entièrement dévolue aux robots, aux drones. Cette vision est-elle réaliste ? Quelle est la singularité d'un pilote au commande d'un avion de combat ?

Je pense le drone piloté à distance est l’avenir. Pas forcément sur le modèle de ce qui vole en Afghanistan en ce moment, mais probablement plus proche de l’avion de chasse. Un pilote apporte sa vue sur 360° et son expérience. Jusqu’à maintenant il est clair que la perception d’un environnement à distance reste beaucoup plus partielle que celle permise par la présence du pilote directement à l’intérieur du cockpit. Lorsque les technologies permettront de s’affranchir du cockpit, le drone prendra définitivement le pas sur l’avion que nous connaissons aujourd’hui.

 

 


Comment se déroule votre entraînement quotidien à Saint-dizier ?

Lorsque nous commençons notre journée, nous organisons notre travail en fonction du vol sur lequel nous sommes programmés. Nous nous consacrons exclusivement à celui-ci, au moins deux heures avant le décollage. Ce délai minimum nous permet de prendre connaissance des conditions météorologiques, d’appréhender les objectifs pédagogiques du vol, de choisir les tactiques que nous allons utiliser et de préparer la mission et le briefing pré-vol.

Lors d’une préparation complexe, le délai de préparation peut très rapidement dépasser la demi-douzaine d’heures.

Le vol dure en moyenne une heure. Fréquemment nous nous entraînons à ravitailler en vol, retardant mécaniquement notre atterrissage. Ceux qui ont lu mon livre comprendront que cet entraînement n’est pas superflu… Parfois nous nous entraînons aussi aux vols longs, dépassant les 5h de vol.

Une fois le vol terminé, nous déchargeons les données du vol pour chaque avion participant dans un système d’analyse qui nous permet de tirer toutes les leçons de notre mission pour tous les membres d’équipages. Cette phase peut prendre une heure à deux heures.

Ainsi un vol standard nous monopolise en moyenne pendant 5 heures.

Notre entraînement est une partie de notre activité quotidienne. Si nous sommes programmés en vol une fois par jour en moyenne, il est certain aussi que les pilotes de chasse expérimentés consacrent la plus grande part de leur temps à la formation des plus jeunes.

C’est vrai sur tous les avions de combat et c’est particulièrement vrai sur Rafale : cet avion est un véritable bond en avant technologique et les nouvelles possibilités qui nous sont ouvertes, nous amènent à repenser et réécrire de front nos programmes de formation ainsi que nos tactiques. C’est un volume proche de 2000 pages très techniques qui ont déjà été réécrites et que nous nous efforçons d’affiner pour toujours plus d’efficacité.

Pendant que les uns rédigent, les autres, plus jeunes, profitent de leur temps ‘libre’ pour apprendre cette documentation.


Pour aborder un sujet plus léger, j'aimerai vous demander ce que sont vos lectures et ce qu'elles vous apportent ?

Je lis pour me sortir de mon environnement spécialisé, déconnecter mon cerveau de ce métier qui me passionne et me tourner pleinement vers ma famille lorsque je suis de repos.

J’ai particulièrement aimé « Le zen dans l’art chevaleresque du tir à l’arc » d’ Eugen Herrigel, « Vol de nuit » d’Antoine de Saint Exupéry, « Le meilleur des mondes » d’Aldous Huxley, « Stupeur et tremblements » d’Amélie Nothomb et « Samouraï » de Saburo Sakaï.

Comme tout pilote de chasse qui se respecte, j’ai bien sur dévoré « Chasseur mes frères » de Marc Lissy et « Le grand cirque » de Clostermann.


Pour finir, qu’est ce que ça fait de voler à 15000 mètres et 1,6 Mach ?

C’est un moment d’un grand calme et d’une rare émotion.

A cette altitude, il n’y a pas beaucoup de monde et le contrôleur aérien n’a plus besoin de multiplier les messages radio pour coordonner notre vol avec les autres avions à proximité : tout notre environnement devient naturellement plus silencieux.

L’air moins dense ne permet plus à l’avion de se mouvoir avec la même vivacité qu’en basse altitude : tout ses mouvements sont plus lents.

A cet hauteur, voler à Mach 1,60 ne se voit pas réellement, mais se mesure avec plaisir. J’ai par exemple eu l’occasion de survoler le centre ville de Dijon, six minutes après avoir quitté le centre ville de Lyon…

Ainsi alors qu’on se déplace clairement plus rapidement, tout semble lent.

Mais ce que je préfère le plus à cette altitude est qu’on peut voir en observant l’horizon sur 360° qu’il a une forme légèrement arrondie… Alors bien sur, j’aimerai monter encore un peu.

 

 

Le Capitaine Romain est l'auteur de Rafale en Afghanistan,  journal de guerre qui relate son expérience au combat contre les Talibans.



Toutes les réactions (3)

1. 05/07/2010 13:31 - Juan Elmers

Juan ElmersUniquement sur Ring, merci au pilote pour partager ce moment en haute altitude, nos héros sont encore trop invisibles, merci à Mr Thoraval.

2. 05/07/2010 20:21 - MotaOne

MotaOneBrillant !
Grand oiseau de feu... glaive d'espoir !

3. 06/07/2010 23:36 - Blacklist

BlacklistTrop bien !

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.
Bashungs, la biographie
Iowan Thoraval par Iowan Thoraval

Responsable rubrique Cosmopolis

Dernière réaction

Uniquement sur Ring, merci au pilote pour partager ce moment en haute altitude, nos héros sont encore trop invisibles, merci à Mr Thoraval.

Juan Elmers05/07/2010 13:31 Juan Elmers
Ring 3.0
Articles les plus lus
  • Capitaine Romain, pilote de Rafale en AfghanistanCapitaine Romain, pilote de Rafale en Afghanistan

    Interview exclusive réalisée par Iowan Thoraval. Capitaine Romain, vous avez servi en Afghanistan avec le Rafale. Dans le cadre d'opérations réelles, quelles sont les qualités de l'appareil ?...

  • Entretien Provoc© avec Pierre MérotEntretien Provoc© avec Pierre Mérot

    Dernier papier de Pierre Poucet, l'Homme Concept, avant la coupure Ring de l'été et face à l'auteur de Kennedy Junior (Robert Laffont, 2010).Sa plume est tout à tour pathétique, drôle,...

  • Iran : l’heure de vérité approcheIran : l’heure de vérité approche

    Face à l’entêtement iranien, peut-on imaginer une action au-delà des sanctions économiques ? On sait que ces dernières ont montré dans le passé qu’elles pouvaient aisément être...

  • Story Musgrave : le destin d'un hommeStory Musgrave : le destin d'un homme

    "L'exploration, c'est juste aller au delà. C'est aller du connu vers l'inconnu, de l'ordinaire à l'extraordinaire. Quitter les chemins tranquilles. Juste aller de l'avant, je pense que c'est ça...

  • La nouvelle propagande antijuiveLa nouvelle propagande antijuive

    La récente affaire de la flottille en témoigne : le traitement médiatique de la guerre israélo-palestinienne est loin d’être impartial. D’un côté les victimes humiliées, martyres...

  • Passeport bleu pour le nihilismePasseport bleu pour le nihilisme

    1. La Genèse.En France, quand un radical-socialiste déclare benoîtement qu’une chose anormale est normale, c’est le signe infaillible que nous sommes partis pour une longue spirale du déclin....

  • Penser la menace : questions terminologiquesPenser la menace : questions terminologiques

    débats & opinionsPenser la menace : "islamofascisme" ou "totalitarisme islamiste" ?par Pierre-André Taguieff (1), essayiste, directeur de recherche au CNRS, Paris, Centre de recherches politiques...

  • La Marche a-t-elle vendu sa fierté ?La Marche a-t-elle vendu sa fierté ?

    La Marche des fiertés, qui a eu lieu ce weekend à Paris, n'est pas politique, qu'on se le dise. Il s'agit simplement de manifester sa fierté d'être différent tout en exigeant un traitement...

  • Mourir à quinze ansMourir à quinze ans

    Cette semaine, une adolescente de quinze ans s’est suicidée dans le sud de la France, du côté de Narbonne, en avalant des médicaments. Trois autres jeunes ont tenté également de le faire. Les...

  • Savez vous vanner ?Savez vous vanner ?

    Le cynisme est devenu le lieu commun de l'humour d'aujourd'hui. Il faut se résigner. Le ressort comique s'est terni depuis des années que dure l'interminable paix des méninges occidentale et il a...

  • Entretien avec Pierre Cassen [Riposte Laïque]Entretien avec Pierre Cassen [Riposte Laïque]

    propos recueillis pour Ring par Alexis Blas et Mathieu Bollon1/ Pouvez vous présenter brièvement l'histoire de votre mouvement ? Pierre: Riposte Laïque est un média électronique, fondé en...

  • Quand Libé fait l'apologie de la violence à Villiers-le-BelQuand Libé fait l'apologie de la violence à Villiers-le-Bel

    L'affaire n'a pas fait grand bruit, noyée dans le maelström des Bleus : le 21 juin dernier, Libération publiait une tribune d'une incroyable violence qui prenait la défense des cinq jeunes de...

  • Les Bécaud ou la preuve de l’existence du DiableLes Bécaud ou la preuve de l’existence du Diable

    Pouzauges, petit village de Vendée perché sur sa colline au cœur du Bocage vendéen, aurait pu être la ville de la demeure de Gilles de Rey, mais ce dernier a préféré le château de Tiffauges...

  • PENSER PUE.PENSER PUE.

    On savait que fumer tuait. A présent, il semblerait que ce soit la pensée elle-même qui soit susceptible de contenir un ferment d'idées odoriférantes et délétères, les fameuses «...

  • Névrose lourde à Cape TownNévrose lourde à Cape Town

    Une émeute de banlieue sur un rectangle vert. Un grand cirque. Onze millionnaires en grève pour soutenir celui qui insulte le douzième homme. C'est tellement gros qu'on se demande si les grimaces...

  • La sueur paye, cousin : les vrais salaires des BleusLa sueur paye, cousin : les vrais salaires des Bleus

    "Il faut te battre pour tes études ma fille, la sueur paye, tu verras" me disait mon père. J'ai emprunté 30000 euros pour financer mes études que je rembourserai encore les huit prochaines...

  • Enquête porcine au coeur de FacebookEnquête porcine au coeur de Facebook

    La guerre du cochon n’aura pas lieu. La préfecture de police, dans un communiqué, a estimé qu’« en raison de ses conditions d’organisation, du lieu, du jour et de l’horaire retenu, ainsi...

  • Villa Médicis : ce que cache l'affaire DiterziVilla Médicis : ce que cache l'affaire Diterzi

    Villa Médicis : tout va très bien, Madame la Marquise…La nouvelle a fait beaucoup de bruit cette semaine dans le petit monde de la musique contemporaine : la Villa Médicis va bientôt accueillir...

  • World Cup : il va falloir trouver un DJ à la hauteurWorld Cup : il va falloir trouver un DJ à la hauteur

    Comme prévu, c'est une compétition extrêmement disputée. Un impressionnant concours de louanges au cœur d'un pays qui n'a jamais été aussi proche de l'implosion, billets invendus, stades...

  • Le manuscrit refusé de BeckettLe manuscrit refusé de Beckett

    «Un Seuil bouché.» Je n’y allai pas avec le dos de la cuillère dans un texte publié en juin 1978 par la revue Subjectif ! Un vrai massacre. Il m’avait suffi d’ouvrir le catalogue de...

  • Le NPA "nique la France"Le NPA "nique la France"

    Pour ceux qui en douteraient, le NPA bouge encore. Dans l'indifférence générale, voilà que le parti anticapitaliste publie ses propres conclusions sur le "débat sur l'identité nationale". En...

  • Le corps détruit du VenezuelaLe corps détruit du Venezuela

    « Que mes yeux ne cessent de pleurer, jour et nuit, car la  fille de mon peuple est affligée d’une grande tristesse : un mal terrible la travaille ». Le prophète Jérémie (XIV, 17) avait tout...

  • Badiou, l'oracle du back in USSRBadiou, l'oracle du back in USSR

    Philippe Muray avait raison. Parfois, « il ne faudrait jamais débattre ». Du moins pas avec tout le monde, pas avec ces gens-là. Pas avec des types qui citent le grand Timonier chez Taddéï. Pas...

  • Israël, l'autre boue du mondeIsraël, l'autre boue du monde

    L'opprobre. Un mot que les israéliens connaissent bien et dont les évènements récents nous confirment la réalité. Des jihadistes armés tentent de rompre le blocus de Gaza et de déclencher un...

  • C’est ce "pschitt" qui m’intéresse [aff. Lapaque]C’est ce "pschitt" qui m’intéresse [aff. Lapaque]

    L'écrivain Marin de Viry revient sur l'affaire Lapaque. Il y a environ un milliard d’années-web, c’est-à-dire une quinzaine de jours sur la terre,   Sébastien Lapaque, essayiste,...

  • Israël : le prix de la souverainetéIsraël : le prix de la souveraineté

    Cet "assaut sur une flottille humanitaire", comme disent les journalistes, permet d'abord un constat précieux. À travers l'unanimité soviétique des médias et des politiques, nationaux et...

  • Nabe, l'homme qui n'arrêta d'écrireNabe, l'homme qui n'arrêta d'écrire

    Chronique du dernier Nabe, L'Homme qui arrêta d'écrire  « Dans ton combat avec le monde, seconde le monde. » Kafka.UNEnfin un bon Nabe ! Je commençais à trouver le temps long. Depuis Alain...

  • But who the fuck is Lady GaGa ?But who the fuck is Lady GaGa ?

    Les insomniaques qui n’ont pas la TNT et laissent tourner les improbables clips qu’M6 diffuse la nuit doivent encore s’en souvenir. Parce qu’une fois qu’elle était apparue sur l’écran,...

  • Rama Yade, le premier snowboard de luxeRama Yade, le premier snowboard de luxe

    "En France, les minorités ça n’existe pas ! Nous ne sommes pas une espèce menacée. Et si on se met à parler l’arabe ou le mandingue, le breton ou le corse, on fera exploser la communauté...

  • Thuram, 20000 euros à l'heure et un bestsellerThuram, 20000 euros à l'heure et un bestseller

     Les Étoiles Noires best-seller. Retour sur l'homme qui va foutre une raclée planétaire au racisme (à 20000 euros de l'heure) Lorsqu'on s'attaque à Lillian Thuram le penseur (Nous verrons que...

  • You phoque the système ?You phoque the système ?

    Gouverner, c'est désormais réagir en catastrophe, et le faire savoir. À la remorque de l'actualité, un œil sur les sondages, Nicolas Sarkozy fait trembler tout bon foyer de gauche qui se...

  • Entretien socialisme© avec Jean-Luc GodardEntretien socialisme© avec Jean-Luc Godard

    Attention concept. Jean-Luc Godard ne nous a pas reçus chez lui en Suisse, à Rolle, pour un entretien provocant et intime. Jean-Luc Godard n’a pas répondu à nos questions, et nous, nos...

  • Réacosphère : underground zeroRéacosphère : underground zero

    Si le café est meilleur que le déca, quelle malédiction pousse donc les blogs franchisés « réactionnaires » à l’être pleinement lorsqu’ils ne le revendiquent pas ? Être...

  • Affaire Courjault : un an par meurtre, qui dit mieux ?Affaire Courjault : un an par meurtre, qui dit mieux ?

    Vous vous rappelez de l'histoire : Jean-Louis ouvre le "congélateur familial" (qui porte son nom à merveille), espérant sans doute qu'il y reste encore quelque cornets chocolat-pistache, et tombe...

  • Kick-Ass : le geek est l’avenir de l’hommeKick-Ass : le geek est l’avenir de l’homme

    Comme beaucoup, je n’ai pas résisté aux trailers de Kick-Ass, je suis donc allé voir le film de Matthew Vaughn quelques jours après sa sortie, en m’efforçant de l’appréhender dans...

  • iPad : le futur de l’édition débarque aujourd'huiiPad : le futur de l’édition débarque aujourd'hui

    La nouvelle machine d’Apple a déjà fait un tabac outre-Atlantique et ouvre enfin le marché du ebook pour tous et tout le monde. Et le sang va couler dès aujourd'hui…Une nouvelle...

  • Entretien tranquille© avec Antoine ChainasEntretien tranquille© avec Antoine Chainas

    Depuis Versus, qui l’a révélé au grand public, Antoine Chainas était considéré comme le mauvais garçon du néo-polar made in France. Des personnages noirs, un peu barrés, des thématiques...

  • J’ai infiltré un stage de citoyennetéJ’ai infiltré un stage de citoyenneté

    La rubrique fictions du Ring publie vos nouvelles, vous pouvez adresser vos textes à david@surlering.com Mon juge m’a dit : « La citoyenneté, on va vous la faire entrer dans le crane à...

  • LOST, fini les vacancesLOST, fini les vacances

    Le Frankenstein mythologique de JJ Abrams ne réussira sans doute pas à prendre vie d’ici l’épisode final dans quelques heures. Pourquoi conserve-t-il alors autant de spectateurs ? Bilan...

  • Pourquoi le pokémon Vendetta a tout comprisPourquoi le pokémon Vendetta a tout compris

    Son concept : La bogossitudeSon  programme : Ne pas boire / Ne pas fumer / Ne pas se droguer / Faire du sport / Manger bioSes centres d'intérêt :     Son...

  • Qui pour succéder à Clotilde Reiss ?Qui pour succéder à Clotilde Reiss ?

    Il faut voir, sur Internet, le nombre de comités de soutiens et le recensement des mobilisations dont elle a fait l'objet. Clotilde, ce fut un peu la relève d'Ingrid, à égalité avec Florence.Le...

  • Retour sur Invictus [sortie DVD/Bluray]Retour sur Invictus [sortie DVD/Bluray]

    Invictus, le dernier film de Clint Eastwood, son trentième long métrage, projeté cette année dans les salles obscures, vient de sortir en DVD/Bluray. Alors que Hereafter, thriller fantastique du...

  • La battle : pourquoi l’Europe ne va pas mourirLa battle : pourquoi l’Europe ne va pas mourir

    La prudence enseigne, à la vérité, que les gouvernements établis depuis longtemps ne doivent pas être changés pour des causes légères et passagères, et l'expérience de tous les temps a...

  • "Jésus, Marie, Joseph""Jésus, Marie, Joseph"

    Calme et droit, Marin de Viry répond à Christian Monnin.la chronique de Christian MonninUne considération esthétique et morale, d’abord : votre critique est globalement élégante, si vous me...

  • Apéros géants : un mort et des milliers de zombiesApéros géants : un mort et des milliers de zombies

    Les crises d'ados s'étalent sur la place publique. Doit-on hurler et se badigeonner le visage pour être festif ? Doit-on se fondre dans ces foules toujours plus anonymes et décérébrées ?...

  • L’homme qui valait moins cinq milliardsL’homme qui valait moins cinq milliards

    Les dieux médiatiques qu’a invoqués Jérôme Kerviel ont soif d’émotions et de sentiments. On les cherche en vain dans cette dénonciation moelleuse, mixte d’entretien d’embauche et...

  • Marin de Viry ou le tourisme intellectuelMarin de Viry ou le tourisme intellectuel

    Deux auteurs Ring face à face. Ouverture du feu par Christian Monnin contre Marin de Viry. A votre gauche, une plume d'élite de la revue Egards et de L’Atelier du roman , à votre droite, un...

  • Forum Elle à Sciences Po, gang bang du politiquement correctForum Elle à Sciences Po, gang bang du politiquement correct

    Il est des événements annuels qu'on ne manquerait pour rien au monde. Le forum Elle organisé à Sciences-Po, qui dresse les états-généraux de la femme (une sorte de vidange intellectuelle du...

  • Martine et son "care" des merveillesMartine et son "care" des merveilles

    "Si tu votes bien en 2012, E.T. et Zahia débarqueront dans ton salon"Extrait des laboratoires des think tanks socialistes tendance printemps-été anglo-saxonne 2010, le « care » – qui n’est...

  • Caroline Fourest : son improbable Kâma-Sûtra à doxolandCaroline Fourest : son improbable Kâma-Sûtra à doxoland

    Ce que nous dit Caroline FourestSi Caroline Fourest était un homme, on pourrait dire d’elle qu’elle a les couilles dans un étau. Critiquée sur sa gauche pour sa lutte contre...

  • West Memphis Three, la téméraire erreur judiciaireWest Memphis Three, la téméraire erreur judiciaire

    « Justice Is Lost, Justice Is Raped, Justice Is Gone, Pulling Your Strings, Justice Is Done, Seeking No Truth, Winning Is All, Find it So Grim, So True, So Real.  Lady Justice Has Been Raped, Truth...

  • Faut-il brûler Sigmund Freud ?Faut-il brûler Sigmund Freud ?

     débats & opinionspar Anthony Ballenato, doctorant de recherche en Histoire à l'Université Paris-Diderot, spécialiste d'histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse aux États-Unis où il...

  • "A l’extrême-droite du Père" [Les infiltrés]"A l’extrême-droite du Père" [Les infiltrés]

    Dans « les infiltrés » une quinzaine de tocards à crânes ras révélerait l’existence de milices fascistes surarmées prêtes à égorger tout ce qui est bâché. Pierre Schneider a donc vu et...

  • Paris Plage et la mystique de l’éclateParis Plage et la mystique de l’éclate

     Générique : Ça commence calmement. Sur le site de la mairie de Paris, un diaporama illustre le projet d’aménagement des berges de la Seine. Un peu plus bas, une vidéo permet de voir Bertrand...

  • Entretien avec Eric ZemmourEntretien avec Eric Zemmour

    Journaliste, essayiste et polémiste célèbre pour ses délits de réel, "Mélancolie française" a fait de lui un écrivain. Rencontre avec un homme au delta.Sur Mélancolie Française- Dans...

  • Avatar DVD/Bluray, de James CameronAvatar DVD/Bluray, de James Cameron

    Sous la bluette écologique, comment ne pas reconnaître un film techniquement  précurseur où James Cameron, à force de trop embrasser, étreint mal un sujet encore trop grand pour lui ? C’est...

  • Iron Man 2 : la Tentation de Saint TonyIron Man 2 : la Tentation de Saint Tony

    Dieu sait pourquoi, on dit souvent des films à suite que le second est le meilleur. Pourtant, une fois n’est pas  coutume, la critique ne vous a pas menti : Iron Man 2, en dépit de...

  • Nabe, l'homme qui continua de mentirNabe, l'homme qui continua de mentir

    Cumulant bides sur bides publication après publication, Marc-Edouard Nabe était pourtant mensualisé des années durant aux éditions du Rocher, à plus de 2000 euros par mois. Un authentique...

  • Elisabeth Roudinesco, entretien exclusifElisabeth Roudinesco, entretien exclusif

     débats et opinionsAprès sa réaction au livre de Michel Onfray  publiée dans Le Monde, puis la réponse du déboulonné sur Mediapart, l'historienne Elisabeth Roudinesco nous accorde un...

  • Le gazon maudit de RibéryLe gazon maudit de Ribéry

    Paris a toujours un temps d'avance, c'est bien connu. Sur la plus belle avenue du monde, en tout cas de la capitale Delanoësque, une boite huppée embauchait une prostituée "de luxe" (TBEG, 1ère...

  • Ce que les français de l’étranger nous disentCe que les français de l’étranger nous disent

     Voilà un livre qui s’attaque à une réalité trop souvent ignorée : si la France accueille beaucoup par les temps actuels, elle voit aussi nombre de ses enfants s’en aller. Près de...

  • Entretien avec Michel HouellebecqEntretien avec Michel Houellebecq

    Avec l'aimable accord de Michel Houellebecq et de la Revue des Deux Mondes. "Apologie de l’action lente"Marin de Viry – Michel Houellebecq, la Revue des Deux Mondes s’interroge sur les raisons...

  • Michel Onfray, le retour du défouléMichel Onfray, le retour du défoulé

    Le crépuscule d’une idole — L’affabulation freudienneMichel Homais (1) n’aime pas Sade. Mais parce que Michel Homais n’aime pas Saint Jean. Michel Homais n’aime pas Bataille. Mais parce...

  • Entretien avec Mike Reiss [Les Simpsons]Entretien avec Mike Reiss [Les Simpsons]

    A l’occasion des 20 ans des Simpson, et pour la fête de l’animation (1) qui s’est tenue à Lille le mois dernier, Mike Reiss, producteur et scénariste de la série culte et du film Les...

  • Villepin, politiquement déjà mort pour 2012 ?Villepin, politiquement déjà mort pour 2012 ?

    "Bel homme, belle âme, bel esprit, beau parleur". PAT, Les Contre-Réactionnaires, Paris, Denoël, 2007Par David Kersan et Laurent Obertone Au commencement de son existence médiatique, le pape de...

  • Marc Besse : sa stèle pour BashungMarc Besse : sa stèle pour Bashung

    Les huit longues années passées à écrire en secret la vie d'Alain Bashung furent à l'évidence essentielles au témoignage du contact, de la collision entre un sanguin journaliste des Inrocks et...

  • La lèpre d'Internet : le cas Lise-Marie JaillantLa lèpre d'Internet : le cas Lise-Marie Jaillant

    Dénuée de talent littéraire, refusée par tous les éditeurs, la blessure narcissique est telle qu'une "wannabe" décide de se venger en créant un blog qui sous couvert de  commenter...

  • Morsay : la Saga qui bicrave ton grand-pèreMorsay : la Saga qui bicrave ton grand-père

    « Malheur à celui par qui le scandale arrive. » Adel, des 2 be 3 L'intégrale du gollum du ter-ter. Interview exclusive de Vince Neil Clément le nolife,...

  • Le vrai crime de JacksonLe vrai crime de Jackson

    Ni vraiment vivant, ni tout à fait mort, Michael Jackson a terminé son show, ce mauvais thriller dont il fut à la fois la victime et le machinateur, dans un tiers et bien piètre état : bambin...

Tous Touristes, de Marin de Viry