Sur le RING

Le nouveau chasseur venu du froid

SURLERING.COM - OUTREMONDE - par Aldo-Michel Mungo - le 15/09/2010 - 3 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Par Aldo-Michel Mungo, analyste en géostratégie, directeur de la rédaction du magazine militaire Carnets de Vol.




Le chasseur expérimental russe de cinquième génération T-50 développé par le bureau d'études Soukhoï s’est envolé pour la première fois à Komsomolsk-sur-l'Amour pour un  vol de 47 minutes.

Le principal bilan du vol du T-50 est que la Russie se voit confirmée, avec les USA, dans son statut de principale puissance aéronautique. Les deux pays sont seuls à disposer de leurs propres appareils de cinquième génération et à posséder une industrie aéronautique capable de produire tous les types d’avions militaires et civils, des appareils de sport légers aux bombardiers stratégiques. Les autres pays n’en ont pas aujourd'hui les moyens et sont contraints d’utiliser toutes sortes de schémas de coopération pour pouvoir créer des appareils de nouvelle génération. Néanmoins, même la coopération aéronautique européenne n’a pas permis aux pays de l'UE de créer après l’Eurofighter son propre avion de cinquième génération, et par conséquent, la plupart des participants au projet Eurofighter sont engagés dans le programme JSF F-35 aux États-Unis. Les perspectives des projets suédois et français sont également peu claires. Le Gripen et le Rafale  figurent parmi les avions de la génération 4+ et aucun de ces deux pays ne sera à même d'assurer seul le développement d’un avion de cinquième génération dont le coût est de plusieurs milliards de dollars. Les perspectives de la Chine sont aussi douteuses. Selon la majorité des spécialistes, elle ne pourra créer un appareil de cinquième génération qu’en se servant de l’expérience étrangère, et avant tout Russe.
Le T-50 est le premier avion de combat entièrement conçu et construit en Russie depuis la désintégration de l'URSS. En ce moment, seuls les États-Unis disposent d'avions de combat de cette classe fabriqués en série : les chasseurs F/A-22 déjà en service et F-35 en développement.

L’étude du projet d’un chasseur de cinquième génération, le MiG I-44 connu comme MFI (chasseur polyvalent), a commencé en URSS en 1981 ; peu après les premiers vols du chasseur de 4ème génération MiG-29. L'appareil devait être fabriqué en série dans les années ‘90 et devancer le projet américain ATF.

La réduction considérable des dépenses militaires à la fin des années ‘80, suivie de la désintégration de l'URSS, a eu comme conséquence le ralentissement du développement de ce programme. Les essais en vol prévus en 1991-1992 n’eurent pas lieu et le nouvel avion n’effectuera son premier vol qu'en 2000. A la même époque, le deuxième projet de chasseur de cinquième génération, l'avion expérimental S-37 (désigné ensuite Su-47 Berkut) du bureau d'études Soukhoï était également prêt.

En 1998, les forces aériennes russes soumettent aux constructeurs un nouveau cahier des charges pour le projet PAK FA: le nouveau chasseur doit être super-manœuvrable, capable de voler en supersonique sans postcombustion, avoir des signatures radar et infrarouge faibles et de meilleures caractéristiques de décollage et d'atterrissage.
Soukhoï est décidé a concevoir un avion de combat entièrement nouveau en tenant compte des informations disponibles sur les performances, les qualités et les défauts du chasseur américain F/-22 Raptor.
En 2002, le bureau d’études, qui a proposé un projet de biréacteur de 35 tonnes au décollage, remporte la compétition parmi différents avant-projets. Le premier vol du nouvel avion est prévu pour 2007, mais ce délai est reporté à 2008, puis à 2009, puis finalement à janvier 2010. Ce retard est compréhensible compte tenu de la complexité du nouveau projet et du volume des problèmes scientifiques, techniques, organisationnels et financiers qu'il faut régler tout au long de la conception. Ces problèmes coïncident avec la crise qui frappe l’ensemble de l'industrie russe.
Peu après le lancement des travaux de développement du nouvel avion dénommé T-50 (désigné également comme Article 701 et I-21), le projet de Soukhoï suscite l'intérêt des forces aériennes indiennes. Il convient de signaler que les sympathies de l’Inde allaient d'abord pour un projet de chasseur plus léger et plus simple du bureau d'études Mikoyan qui a proposé au nouveau concours deux avions : le bimoteur sans dérive I-2000 (LFI), extrapolé du MiG-29, et un monomoteur fortement proche du projet JSF (F-35).



Mais l’Inde souhaite mettre en service rapidement un appareil ultramoderne, elle se tourne dès lors vers le PAK FA qui est mieux adapté à ses besoins dans une version biplace côte-à-côte qui remplacera à l’horizon 2020-2030 ses Su-30MKI. L’Inde se portera acquéreuse de 250 avions, dont une partie sera construite sous licence, et qui seront rebaptisés pour l’occasion FGFA (Fifth Generation Fighter Aircraft). L'Inde sera le seul partenaire stratégique de la Russie dans la construction de l’appareil.
Le chasseur Russe de 5ème génération T-50 effectuera plus de 2.000 vols d'essai avant le début de la production en série. De son côté le commandant en chef de l'Armée de l'air russe Alexandre Zeline a annoncé les premières livraisons à l'armée en 2015. A Komsomolsk, le T-50 devrait effectuer une troisième série de vols d'essai avant d'être transféré au Centre d'essai de Joukovski, près de Moscou, où commencera le programme principal de tests techniques.

Le chasseur est équipé d'une avionique foncièrement nouvelle intégrant une fonction de pilotage électronique et un radar ultramoderne, ce qui va permettre au pilote de se concentrer uniquement sur la mission de combat. Les équipements de bord assurent un échange de données en temps réel aussi bien avec les systèmes de commande au sol qu'avec les autres avions du groupe aérien. Le chasseur russe est doté d'un nouveau moteur unique au monde : "C'est un moteur résolument nouveau. Il ne s'agit pas d'une version modernisée du moteur destiné au chasseur Su-35 comme certains médias et certains spécialistes l'ont affirmé. Le moteur répond à toutes les exigences formulées par l'avionneur Soukhoï", a indiqué Michaël Fedorov, le directeur du projet. A la différence du moteur destiné au Su-35, celui du T-50 possède une plus grande force de propulsion et un système d'automatisation complexe qui rend l'avion très maniable, a ajouté le responsable tout en refusant de fournir de plus amples détails.

Une bataille à l’export ?

Après le vol inaugural du T-50, ce dernier va commencer une longue carrière dans une bataille médiatique, politique, militaire et économique qui l’opposera à ses concurrents américains. Soukhoï exportera une version aux performances dégradée de son appareil. Les chasseur-bombardiers furtifs américain F/A-22 et F-35 dominent pour l’instant le marché des appareils de combat de cinquième génération. Un marché qui n’en n’est d’ailleurs pas vraiment un. Interdit à l’exportation en dehors des Etats-Unis, le F/A-22 sera peut-être décliné dans une version export avant l’arrêt de sa production en 2011. Quand au F-35 il entre dans sa phase définitive de développement. En attendant, Soukhoï compte bien être un concurrent digne de ce nom. Compte tenu de son développement déjà partagé avec l’Inde, le PAK FA est résolument tourné vers la conquête de nouveaux marchés pour redonner ses lettres de noblesse à l’industrie aéronautique russe.

Le marché est largement porteur aux yeux de Moscou. "Pour ce qui est des appareils de ce type, il y a un marché pour plus de mille exemplaires", explique Mikhaïl Pogosian, directeur du constructeur. Des appareils destinés aux aviations russes et indiennes, mais aussi à de nouveaux marchés export. Le PAK FA sera alors la seule alternative aux concurrents américains. Cependant, le Raptor a été développé il y une dizaine d’années alors que le PAK FA devrait entrer en service opérationnel d’ici cinq ans, après le F-35. D’aucuns critiquent le manque de maitrise de l’industrie russe qui renait petit à petit de ses cendres. Et pourtant, on connait la détermination de Moscou, et le PAK FA semble être un appareil en phase d’aboutissement. Malheureusement, on n’a pas encore beaucoup de détails sur les performances de l’avion.
L’avionneur russe a de fortes ambitions à l’export et ce, notamment en Asie. Deux pays, pourtant sous influence américaine, le Japon et la Corée du sud, sont en ligne de mire. Pour ces deux pays, l’attitude de Washington a profondément déplu ces derniers temps. Ainsi, le Japon n’a pas du tout apprécié que les Etats-Unis n’acceptent pas de leur vendre des Raptor, alors que le pays se sent l’un de ses meilleurs alliés, notamment comme tête-de-pont pour une stratégie de contre-influence face à la montée en puissance chinoise.
Pour Washington, ce refus aura des conséquences. Ceci même si une version export du Raptor est à l’ordre du jour au Pentagone. Forts de cette situation tendue entre Tokyo et Washington, Moscou sera à l’affut d’un coup hors-norme. Ainsi, puisque seulement deux offres s’affronteraient sur le marché, les Japonais pourraient envisager de s’équiper du FGFA russe, en profitant pour faire pression sur le F/A-22. D'autant que le T-50 devrait être moins cher avec un coût unitaire avoisinant les 60 millions US$, tandis que le F/A-22 a un coût de 180 millions US$ dans la version pour l’US Air Force. Quant au F-35, son coût unitaire est actuellement estimé à plus de 130 US$.

Le F-22 Raptor présente des avantages en termes de maintenance puisque le personnel nécessaire à sa préparation est réduit de moitié par rapport à celui nécessaire pour un F-15 Eagle. De fait, l’appareil peut voler deux fois plus longtemps que son prédécesseur avant toute période de maintenance. Enfin, il peut être prêt au combat en un tiers du temps autrefois nécessaire pour le F-15. Mais Soukhoï travaille sur ces mêmes problématiques, mais une quinzaine d’années plus tard.
Selon les médias sud-coréens, ce fidèle allié serait également intéressé par un achat du PAK FA. Un tel choix, s’il avait lieu, serait une énorme surprise. Sa flotte d’avions de combat comporte: 60 F-15E Strike Eagle (en cours de livraison), 180 F-16C/D fabriqués sous licence par KAI, 147 F-4 Phantom II et 174 F-5E Tiger II qui seront bientôt remplacés par des FA-50. Cependant, l’achat de F-35K pourrait très bien être repensé en fonction de cette nouvelle donnée qu’est le T-50. Pour les médias coréens il n’y en tout cas pas de doute que la version export du PAK FA soit proposée à Séoul. Selon eux, les Russes seraient d’ailleurs en train de gagner du terrain en tentant de vendre des Su-35 et MiG-35. La Russie qui possède une dette de plus 7 milliards de dollars vis-à-vis de la Corée du Sud pourrait profiter de transferts de technologies et de la vente de ses appareils pour combler sa facture.

En attendant tout marché export, le FGFA russe devra encore parcourir un bon bout de chemin. Mener à bien sa campagne de mise en service opérationnel reste sa priorité d’autant plus que le programme est ambitieux.


Toutes les réactions (3)

1. 15/09/2010 15:31 - A.C

A.CMagnifique coucou!

2. 15/09/2010 23:46 - un appelé

un appeléCet article me laisse quelque peu perplexe.
Il est bon de préciser que ce chasseur est "expérimental", en effet, je ne pense pas que la russie soit capable à l'heure actuelle de développer toute cette technologie ultra complexe.
Les américains ont grillés un maximum d'argent pour développer le f-22 et ont rencontré beaucoup de problèmes technique, ils ont du revoir à la baisse leur nombre de f-22 ansi que de f-36.
Je vais régulièrement sur des sites internet militaires et je ne pense pas que l'optimisme du rédacteur de cet article soit partagé par tout le monde, voir l'article sur " athéna et moi..." : le PAK-FA a effectué son premier vol (29 janvier 2010)

3. 16/09/2010 18:55 - un rappelé

un rappeléLE YF-22 a effectué son premier vol en... 1991. Les russes disposeront de leur avion de 5e génération quand les américains entreront dans les essais de leur 6e génération d'avions de combat. Possible que ce ne soit plus qu'un "avion". C'est déjà prévu, à l'horizon 2020. Cela dit, il est beau l'oiseau, comme de coutume chez les russes. Mais le parachute à l'atterrissage ça fait désordre, pour la 5e génération...

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.
Bashungs, la biographie
Aldo-Michel Mungo par Aldo-Michel Mungo

Universitaire, analyste en géostratégie Directeur de la rédaction du magazine militaire Carnets de Vol.

Dernière réaction

Magnifique coucou!

A.C15/09/2010 15:31 A.C
Ring 3.0
Articles les plus lus
  • La Main gauche de David LynchLa Main gauche de David Lynch

    Ami lecteur, je vais te confier un secret. Chaque jour, une fois par jour, offre-toi un cadeau. Ne le planifie pas, ne l’attend pas, mais laisse-le advenir. Ça peut être une sieste en milieu...

  • Pacôme Thiellement, le Ta’wîl de la PopPacôme Thiellement, le Ta’wîl de la Pop

    Pacôme Thiellement travaille sur la pop music, la magie noire, le vedettariat, les eskimos, la folie qu’on enferme, les fantômes, la bande dessinée, Twin Peaks, l’hypnose, la grande note, les...

  • Delarue, toute une histoire pour un peu de poudreDelarue, toute une histoire pour un peu de poudre

    Avant on laissait ses avocats gérer les problèmes judiciaires, aujourd’hui les célébrités prises la main dans le sac de farine cherchent avant tout l’absolution médiatique.L’époque est...

  • Union pour la Méditerranée, fin de l'histoire ?Union pour la Méditerranée, fin de l'histoire ?

    Deux ans après son lancement fastueux, la montagne de l’Union Pour la Méditerranée a accouché d’une souris. Analyse d’un échec.Idée chère à Henri Guaino, le projet d’Union...

  • Espace teenager au Pompidou CenterEspace teenager au Pompidou Center

    Après le partenariat gouvernemental avec Skyblog pour toucher "les jeunes", voilà que le Centre Poopidoo a ouvert un espace spécial pour les adolescents, histoire qu'ils kiffent comme il faut le...

  • La carte et le territoire, une éthique de la contemplationLa carte et le territoire, une éthique de la contemplation

    par Pierre PoucetTerminer un Houellebecq est, au sens fort, une épreuve. Au terme d’une succession de chapitres douloureux et denses, agencés dans une narration parfaite au rythme rond,...

  • Murakami brûlera-t-il Versailles ?Murakami brûlera-t-il Versailles ?

    Pourquoi avoir les pieds qui touchent terre lorsqu'on peut invoquer le culte de Louis XIV pour décrier une exposition presque anodine, et être pris au sérieux? Les ennemis du homard pop sont de...

  • Petit lexique de science sarkozystePetit lexique de science sarkozyste

    C'est un livre de combat. Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot ont passé leur vie de sociologues à examiner à la loupe les riches et les puissants, avec l'idée bien ancrée qu'ils ne doivent...

  • Punishment Park en correctionellePunishment Park en correctionelle

    Nicolas Sarkozy, en pleine rentrée sociale et entre une bonne quarantaine d'annonces, de petites phrases, de dérapages, de mesures et de polémiques, a laissé entendre qu'il faudrait introduire...

  • Les larmes de Philippe MexèsLes larmes de Philippe Mexès

    C’était le 25 avril 2010, au Stade Olympique, la Roma recevait la Sampdoria de Gênes.Gamin, sans trop savoir pourquoi, je soutenais la Samp. En 1992, Gianluca Vialli et Roberto Mancini hissaient...

  • Quand l’imam de Drancy reprend le programme de Villiers 2007Quand l’imam de Drancy reprend le programme de Villiers 2007

    Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy vient de sortir un livre aux éditions du cherche midi intitulé « Pour l’Islam de France. » (1) C’est ainsi qu’il vole au secours des valeurs de la...

  • Un moment nuUn moment nu

    « La carte et le territoire » de Michel Houellebecq, par Marin de Viry (initialement publié par la Revue Des Deux Mondes).Une sorte de gravité énigmatique émane du dernier roman de Michel...

  • Faut-il gracier la Corrida ?Faut-il gracier la Corrida ?

    Le 28 juillet dernier, les medias du monde entier ont annoncé tel un coup de tonnerre le vote par le Parlement de Catalogne de la proposition de la Loi d'Initative Populaire entraînant...

  • L'affaire Lemaire ou l'homophobie des ploucsL'affaire Lemaire ou l'homophobie des ploucs

    L'affaire débute en juin 2009, par un premier épisode bien étrange sur le terrain de Chooz… Devant une caméra de France 3 à peine déballée, Yoann Lemaire, homosexuel revendiqué, entre sur...

  • Opéra géant à DuisburgOpéra géant à Duisburg

    Rends-moi le son de la joie et de la fête :qu’ils dansent, les os que tu broyas !Psaume 51, 10L’amour est enfant de bpm. Vingt-et-un de ses épigones sont morts et plusieurs centaines ont été...

  • Entretien avec William GibsonEntretien avec William Gibson

    Père littéraire du cyberespace, William Gibson, 60 ans, basé à Vancouver, a croisé le masque de notre meilleur prophète de l´apocalypse, l´écrivain Alex D. Jestaire, qui revient avec lui sur...

  • "Nous les salauds qui étions du côté de Roman Polanski""Nous les salauds qui étions du côté de Roman Polanski"

    pages débats & opinions.[Le point de vue de l'auteur n'engage pas l'opinion de la toute la rédaction du Ring.]A l’instant, j’apprends que la Suisse refuse d'extrader Roman Polanski, et ce...

  • Pendaison de crémièrePendaison de crémière

     La rubrique fictions du Ring publie vos nouvelles, vous pouvez adresser vos textes à david@surlering.comJ’aime bien les gens. En général. Je dis : en général, parce qu’il y a tout de...

  • Capitaine Romain, pilote de Rafale en AfghanistanCapitaine Romain, pilote de Rafale en Afghanistan

    Interview exclusive réalisée par Iowan Thoraval. Capitaine Romain, vous avez servi en Afghanistan avec le Rafale. Dans le cadre d'opérations réelles, quelles sont les qualités de l'appareil ?...

  • Iran : l’heure de vérité approcheIran : l’heure de vérité approche

    Face à l’entêtement iranien, peut-on imaginer une action au-delà des sanctions économiques ? On sait que ces dernières ont montré dans le passé qu’elles pouvaient aisément être...

  • Story Musgrave : le destin d'un hommeStory Musgrave : le destin d'un homme

    "L'exploration, c'est juste aller au delà. C'est aller du connu vers l'inconnu, de l'ordinaire à l'extraordinaire. Quitter les chemins tranquilles. Juste aller de l'avant, je pense que c'est ça...

  • La nouvelle propagande antijuiveLa nouvelle propagande antijuive

    La récente affaire de la flottille en témoigne : le traitement médiatique de la guerre israélo-palestinienne est loin d’être impartial. D’un côté les victimes humiliées, martyres...

  • Passeport bleu pour le nihilismePasseport bleu pour le nihilisme

    1. La Genèse.En France, quand un radical-socialiste déclare benoîtement qu’une chose anormale est normale, c’est le signe infaillible que nous sommes partis pour une longue spirale du déclin....

  • Savez vous vanner ?Savez vous vanner ?

    Le cynisme est devenu le lieu commun de l'humour d'aujourd'hui. Il faut se résigner. Le ressort comique s'est terni depuis des années que dure l'interminable paix des méninges occidentale et il a...

  • Entretien avec Pierre Cassen [Riposte Laïque]Entretien avec Pierre Cassen [Riposte Laïque]

    propos recueillis pour Ring par Alexis Blas et Mathieu Bollon1/ Pouvez vous présenter brièvement l'histoire de votre mouvement ? Pierre: Riposte Laïque est un média électronique, fondé en...

  • Quand Libé fait l'apologie de la violence à Villiers-le-BelQuand Libé fait l'apologie de la violence à Villiers-le-Bel

    L'affaire n'a pas fait grand bruit, noyée dans le maelström des Bleus : le 21 juin dernier, Libération publiait une tribune d'une incroyable violence qui prenait la défense des cinq jeunes de...

  • Névrose lourde à Cape TownNévrose lourde à Cape Town

    Une émeute de banlieue sur un rectangle vert. Un grand cirque. Onze millionnaires en grève pour soutenir celui qui insulte le douzième homme. C'est tellement gros qu'on se demande si les grimaces...

  • Enquête porcine au coeur de FacebookEnquête porcine au coeur de Facebook

    La guerre du cochon n’aura pas lieu. La préfecture de police, dans un communiqué, a estimé qu’« en raison de ses conditions d’organisation, du lieu, du jour et de l’horaire retenu, ainsi...

  • Badiou, l'oracle du back in USSRBadiou, l'oracle du back in USSR

    Philippe Muray avait raison. Parfois, « il ne faudrait jamais débattre ». Du moins pas avec tout le monde, pas avec ces gens-là. Pas avec des types qui citent le grand Timonier chez Taddéï. Pas...

  • Israël, l'autre boue du mondeIsraël, l'autre boue du monde

    L'opprobre. Un mot que les israéliens connaissent bien et dont les évènements récents nous confirment la réalité. Des jihadistes armés tentent de rompre le blocus de Gaza et de déclencher un...

  • Israël : le prix de la souverainetéIsraël : le prix de la souveraineté

    Cet "assaut sur une flottille humanitaire", comme disent les journalistes, permet d'abord un constat précieux. À travers l'unanimité soviétique des médias et des politiques, nationaux et...

  • La Question Mein Kampf (Part. I)La Question Mein Kampf (Part. I)

    "On sait que les droits d'auteur du livre-manifeste d´Hitler tomberont dans le domaine public le 31 décembre 2015."

  • Nabe, l'homme qui n'arrêta d'écrireNabe, l'homme qui n'arrêta d'écrire

    Chronique du dernier Nabe, L'Homme qui arrêta d'écrire  « Dans ton combat avec le monde, seconde le monde. » Kafka.UNEnfin un bon Nabe ! Je commençais à trouver le temps long. Depuis Alain...

  • Martine et son "care" des merveillesMartine et son "care" des merveilles

    "Si tu votes bien en 2012, E.T. et Zahia débarqueront dans ton salon"Extrait des laboratoires des think tanks socialistes tendance printemps-été anglo-saxonne 2010, le « care » – qui n’est...

  • Caroline Fourest : son improbable Kâma-Sûtra à doxolandCaroline Fourest : son improbable Kâma-Sûtra à doxoland

    Ce que nous dit Caroline FourestSi Caroline Fourest était un homme, on pourrait dire d’elle qu’elle a les couilles dans un étau. Critiquée sur sa gauche pour sa lutte contre...

  • Faut-il brûler Sigmund Freud ?Faut-il brûler Sigmund Freud ?

     débats & opinionspar Anthony Ballenato, doctorant de recherche en Histoire à l'Université Paris-Diderot, spécialiste d'histoire de la psychiatrie et de la psychanalyse aux États-Unis où il...

  • Paris Plage et la mystique de l’éclateParis Plage et la mystique de l’éclate

     Générique : Ça commence calmement. Sur le site de la mairie de Paris, un diaporama illustre le projet d’aménagement des berges de la Seine. Un peu plus bas, une vidéo permet de voir Bertrand...

  • La nuit au bout du voyageLa nuit au bout du voyage

    Trois ans après la publication du dernier volume du Théâtre des Opérations, Ring publie l'avant-propos d'American Black Box, de Maurice G. Dantec. A l'époque (2004-2006), les avocats des trois...

  • Nabe, l'homme qui continua de mentirNabe, l'homme qui continua de mentir

    Cumulant bides sur bides publication après publication, Marc-Edouard Nabe était pourtant mensualisé des années durant aux éditions du Rocher, à plus de 2000 euros par mois. Un authentique...

  • Elisabeth Roudinesco, entretien exclusifElisabeth Roudinesco, entretien exclusif

     débats et opinionsAprès sa réaction au livre de Michel Onfray  publiée dans Le Monde, puis la réponse du déboulonné sur Mediapart, l'historienne Elisabeth Roudinesco nous accorde un...

  • Le gazon maudit de RibéryLe gazon maudit de Ribéry

     Franck Ribery et son beau-frère mis en examenRetour sur le billet de Laurent Obertone lors des premiers jours de l'affaire ZahiaParis a toujours un temps d'avance, c'est bien connu. Sur la plus...

  • Ce que les français de l’étranger nous disentCe que les français de l’étranger nous disent

     Voilà un livre qui s’attaque à une réalité trop souvent ignorée : si la France accueille beaucoup par les temps actuels, elle voit aussi nombre de ses enfants s’en aller. Près de...

  • Michel Onfray, le retour du défouléMichel Onfray, le retour du défoulé

    Le crépuscule d’une idole — L’affabulation freudienneMichel Homais (1) n’aime pas Sade. Mais parce que Michel Homais n’aime pas Saint Jean. Michel Homais n’aime pas Bataille. Mais parce...

La carte et le territoire