Sur le RING

Nabe, l'homme qui continua de mentir

SURLERING.COM - THE BOOKMAKER - par Raphaël Bartleby - le 23/04/2010 - 164 réactions - Facebook Twitter Wikio print.jpg, 760B

Cumulant bides sur bides publication après publication, Marc-Edouard Nabe était pourtant mensualisé des années durant aux éditions du Rocher, à plus de 2000 euros par mois. Un authentique mécénat pour un auteur qui dépassait rarement les 1000 ventes au compteur et qui aurait dû toucher 2000 euros par an de droits d'auteur. Il a donc été payé douze fois plus que ce qu'il aurait dû percevoir.  Sacrée "victime" de l'édition, n'est-ce pas ? Qu'en pense donc les wannabe ? Désormais, il réécrit la réalité et inverse les rôles : c'est lui, dont le public n'a jamais vraiment voulu, qui aurait été spolié (sic), c'est lui qui aurait été boycotté par la librairie alors que c'est le désintérêt du public qui l'en a éjecté. Bref, un curieux s'est rendu à une soirée de promotion de la nouvelle machine à cash d'Alain Zannini. Son livre d'autofiction ne serait pas terrible, qu'importe, le VRP maudit trademark surfe sur le boycott-marketing, et peu importe si l'histoire qu'il vous raconte est fabriquée, si vous l'achetez, vous vous transformerez un  super-révolutionnaire. Sur son site, l'imitateur génial de ses écrivains préférés présente la soirée comme un triomphe. Dans le monde réel, la soirée fut un flop. Compte rendu du Nabe-Show.

***

"Nabe ? A longtemps essayé d'imiter L.F. Céline, dans ce que celui-ci avait de plus anecdotique, avec une assez bonne simulation de certaines de ses singularités stylistiques, mais il ne suffit pas de porter des costards démodés depuis 1940 pour être un fasciste."

Maurice G. Dantec, Ring, mars 2010



 

"Mais surtout,  parlez-en autour de vous ! Hein ! Achetez mon bouquin !"


Ça se passe à l'espace Victoria, le jeudi 15 avril dernier, à partir de 19h30, à l'occasion des  soi-disant 3000 exemplaires de L'Homme qui arrêta d'écrire.

Nabe  invite ses lecteurs – ceux qui ont commandé son livre via sa plateforme de vente par Internet – à fêter la réussite de son nouvel outil marketing. En réalité, on rentre ici comme dans un moulin. Pas besoin de carton d’invitation, c’est le bouche-à-oreille qui prime. Une trentaine de glandus au départ (pour une salle qui peut en accueillir facile quatre fois plus), majoritairement des jeunes, voire de très jeunes hommes (la vingtaine et moins), à l’exception du père, Marcel, qui est venu voir les exploits de son rejeton, attendent sur le trottoir en faisant le pied de grue. Une jeune femme chargée d’animer la soirée façon tour-operator propose bientôt une visite des lieux et des abords du site « Châtelet Victoria », avec brefs rappels historiques (« Vous savez, ici, y avait des geôles par le passé… ! »), en attendant que le Prince – mais peut-être que le terme Christ convient-il mieux pour les groupies de la première heure – daigne faire acte de présence pour… pour quoi déjà ?
 
Dans l’attente du Prince/Christ, il s’agit désormais d’aller voir une exposition de « natures mortes », parait-il au sous-sol, sur laquelle nous ne nous attarderons pas trop étant donné l’intérêt qu’elle a suscitée de part et d’autre (« hm… ah ouais… bon… ouais… »). La majorité préfère se retrouver dans la rue pour griller une clope. On ne se bat pas pour admirer les déchets exposés aux murs (d’ailleurs, au passage, qu’est-ce que ça a à voir avec Nabe tout ça ?). L’heure tourne. On s’impatiente. Pour l’instant, personne n’a autorisation de toucher aux petits fours et autres « pains surprise ». Enfin ! Peu après 21h… le voilà ! En chair et en os ! Le Prince a toujours aimé faire attendre ses courtisans.

Pourtant, on ne peut pas dire qu’il y a ambiance électrique dans la salle. D’autres "lecteurs" sont rentrés entre-temps, certes. On se cherche. Nombre de personnes s’interrogent aussi, on louvoie d’un groupe à l’autre. Qu’est-ce qu’on est bien venu foutre dans cette galère ? C’est le royaume de Panurge. Des jeunes moutons s’interpellent. On prend la pose. Certains, dans le lot, n’ont même pas lu Nabe. Il s’agit d’une connaissance, a-t-on cru comprendre, pour certaines demoiselles qui sont fières de l’avoir vu à la télé sur le plateau de Frédéric Taddeï, un ami de toujours. « Nabe écrit aussi des livres ? » me chuchote une demoiselle à l’oreille.  « Ah bon… je me disais aussi… » Quelqu’un ajoute : « J’ai cru voir de la lumière, alors je suis entré ! »

Premier constat, tout de suite : Nabe est tout petit, beaucoup plus petit que l’image que l’on peut se faire du bonhomme à la télé. Mais bon, comme dit le dicton, l’habit ne fait pas le moine, donc…

Ca y est, il parle. Il a un discours préparé sur des feuilles volantes qu’il déclame presque comme des vers de mirliton sur son estrade de manière à pouvoir regarder ses lecteurs bien en face, les yeux dans les yeux ; on sent l’urgence du propos qui lui donne des airs d’imprécateur à la Jean-Sol Partre. Avec la cravate rouge sur fond gris, on se croirait aussi un peu à une AG de grévistes de la CGT. Les moutons ont tous dégainé leur appareil photo pour immortaliser l’instant présent, ça fait très défilé de mode de chez Prada quand même… mais avec un amateurisme forcené en sus. Des applaudissements orchestrés par avance par quelques chauffeurs de salle viennent clôturer le discours.

Certains fans relatent un peu plus tard le fameux discours comme un évènement historique, quelque chose du genre « Je vous ai compris » :

A livre "révolutionnaire", fête révolutionnaire.

Hier, le 15 avril, à l'espace Victoria, un individu émancipé de toutes contraintes, un écrivain recevait et découvrait ses lecteurs.
Un livre qui, trois mois après sa sortie, continue de faire des remous. Tsunami sur les blogs, vaguelettes dans la presse. Jamais un auteur n'avait défendu un travail comme sa propre chair dans le monde de l'édition. » (http://lesjeunesvermines.blogspot.com/)


 ou bien encore, sur le site de Nabe  :
«  Énumérant les intermédiaires qu'il avait supprimés, il fit mention des derniers points de vente de son livre : un fleuriste, une boucherie... Inutile de préciser que sur son visage fleurissait, justement, le sourire sardonique et sadique qu'il arbore actuellement sur la couverture de Chronicar't. "On en est à 3300 en 3 mois !" annonça-t-il. »

Nabe, en effet, sait tenir ses comptes d’épicier comme n’importe quel vulgaire boutiquier même s’il n’avait pas pris son boulier ce soir-là. Il est prêt à flatter son ego en taillant la bavette à de jeunes minets en culotte courte et rappeler quelques chiffres sonnants et trébuchants.

Par contre, du bouquin, nous n’en parlerons pas. Désormais, l’intérêt est ailleurs. Fêter son nouveau joujou marketing : la contre-édition ! Après s’être fait lourder de partout, lui, l’honni, le lépreux de l’édition française, le mal-aimé, a trouvé sa revanche. Celui qui a 28 bides à son actif ne va plus se laisser conter fleurette par les éditeurs esclavagistes.
Et la littérature, ici ? bon… on en parlera plus tard, okay ?

Si on résumait le truc : Nabe, le Narcisse des « djeuns rebelles », prend la pose de l’écrivain maudit pour une bande d’adolescents attardés ayant un fort penchant pour le snob/zob de Nabe. Faudrait-il leur rappeler qu’en dehors des écarts langagiers du bonhomme ou d’un mauvais goût/tête à claques qu’il cultive par moments, Nabe est surtout un produit marketing d’un genre pas très nouveau dans le milieu germano-pratin. Le reflet idéologique de la vacuité parfaite d’une certaine jeunesse « dorée » sous les paillettes de l’intello rebelle médiatique. La Star Ac’ des écrivains maudits, prêts pour une reprise de Baudelaire, Rimbaud et compagnie.

Quant au livre, on peut songer, dans le côté plate-forme, au style pastiché de Michel Houellebecq. Hasard ou falsification ? Pas si sûr. Le 27ème livre, missive amère adressée à son voisin de palier qui s’est effectivement fait beaucoup plus de couilles en or que le malheureux Nabe ces quinze dernières années, annonçait déjà la couleur. Le perdant allait prendre sa revanche.

Maintenant, c’est dit. Nabe est là pour prendre sa part du gâteau.

Et d’ailleurs, si on en doute encore, il a quand même confirmé officiellement qu’il n’allait pas arrêter d’écrire. Au contraire, il n’avait jamais cessé d’écrire, bien sûr. On est rassurés ! « Mais, surtout, n’oubliez pas d’en parler autour de vous ! Hein ! Achetez mon bouquin ! »

Ce qui devrait en effet rassurer son lectorat réduit mais fidèle (et vindicatif !).
Et tout ça pour finir par une citation de Nietzsche quand même parce que : « Tous les grands imposteurs présentent un phénomène remarquable auquel ils doivent leur puissance. Dans l’acte même de la tromperie, parmi tous les préparatifs, les frissons qui passent dans la voix, la mine, les gestes, au milieu de cette mise en scène impressionnante, il leur arrive soudain de croire en eux-mêmes : c’est cette foi qui parle alors à leur entourage et le soumet comme par miracle.»

Bartleby

 Bonus : Nabe semble se réjouir des attentats du 11 septembre 2001 :



  • commentaire sélectionné : "pour comprendre la hargne de Nabe, il faut réexaminer, avec méticulosité, les images de son passage chez Giesbert il y a quelques mois. Lorsque Giesbert lui parle de son physique, Nabe commence à se tortiller, gêné, détournant systématiquement le regard. 1m50, 35 kg tout mouillé, mais d'un courage sans borne sur le papier..."


Toutes les réactions (164)

1. 23/04/2010 16:02 - Baron victor

Baron victorOui, j'y étais aussi. J'ai également été décu. Une soirée ennuyeuse ! Triste ! Je n'ai plus d'écrivain préféré. J'ai été trahi par celui que je croyais différent et sincère. A tort !

2. 23/04/2010 16:10 - cyrlus

cyrlusJe connaissais pas Nabe. Un ami m'a dit d'y aller, alors je suis rentré sans que personne ne me demande quoi que se soit. Je n'ai pas trouvé cette soirée très littéraire. Et pour répondre à Bartleby je siterai Herman Melville : "... deux puissances malignes: l'ambition et l'indigestion."
Oui Nabe est ambitieux car les sociétés entières ne font plus que des hommes jaloux, envieux, médisants, désirant surpasser les uns les autres et cette soirée était tout a fait indigeste avec ces petits fours presque ranse au vin blanc et rouge. Pas de champagne, quelle honte !

3. 23/04/2010 16:19 - Salomé

SaloméOui, j'y étais, le type est un vendeur de canapé, très déçue.

4. 23/04/2010 16:47 - Dahlia

DahliaMensualisé à 2000€ par mois? Comme Matzneff quand il était encore chez Gallimard donc... (leurs chiffres de vente sont-ils du même acabit?)

5. 23/04/2010 17:05 - babydrone

babydroneune soirée organisée par un type dont les costards sont démodés depuis 1940 ?
Faut vraiment avoir rien d'autre à foutre.
Les gardes du corps d'Alain Soral faisaient les cheerleaders ?
La prochaine fois inscrivez vous pour faire partie du public chez Laurent Ruquier, il connaît au moins quelques blagues de potaches, lui.

Qu'est ce qu'on boit, chez notre ami catholique-coranique ?

6. 23/04/2010 17:59 - Julien

JulienIl était mécéné à 2200 euros nets par mois pendant plus de 10 ans.

7. 23/04/2010 18:33 - MotaOne

MotaOneNe blâmons pas trop encore cette jeunesse qui s'éprend de la fougueuse "liberté" et de la "réussite" de Nabe. Ils sont tombés dans les "pièges" dont ce gros malin prétend avoir truffé son pavé sans style. Devoir mutiler son être pour enfin parvenir à se faire lire et dire des vérités toutes faites ... il n'a plus qu'à se faire éditeur. Il fini donc bien par la vivre, son Apocalypse!

8. 23/04/2010 20:03 - Kim

KimDommage. Le seul livre qu'ai reussit Nabe est le seul qui ne parle pas de lui: "L'ame de Billie Holiday". Rideau etait pas mal non plus. Le reste est un tres long monologue sur Nabe, Nabe et encore Nabe, se prennant pour Celine, Bloy, et maintenant Houellebecq...

9. 23/04/2010 21:17 - Véro

VéroVous avez vu juste, Kim. "Se prenant pour".

10. 24/04/2010 00:34 - ho

hodéçu par une fête...pauvres chéris... et le livre, vous en pensez quoi?

11. 24/04/2010 00:47 - ho

ho Baron Victor a écrit: "Oui, j'y étais aussi. J'ai également été décu. Une soirée ennuyeuse ! Triste ! Je n'ai plus d'écrivain préféré. J'ai été trahi par celui que je croyais différent et sincère. A tort !"

Faut quand même être bien taré pour perdre son écrivain préféré (c'est à dire qu'on a lu beaucoup....) à cause d'une soirée peuplée d'inconnus ou l'on a probablement très peu parlé à Nabe...

28 livres magnifiques et hors normes, contre une soirée!! En te perdant, Nabe n'a rien perdu!

12. 24/04/2010 01:02 - Agent Smith

Agent SmithAlors les suppots de Nabe, on vient soutenir son nécrivain ?

13. 24/04/2010 01:03 - Julien

Julien28 livres nullissimes que tu n'as pas lu, suppositoire Nabien.

14. 24/04/2010 01:06 - Administrateur

Administrateur3 commentaires soutenants Nabe, 1 seul ip. Marc-Edouard : relax.

15. 24/04/2010 01:26 - Administrateur

AdministrateurInsulte = suppression.

16. 24/04/2010 01:48 - Administrateur

AdministrateurComme d'habitude, les 2 malades délateurs qui viennent défendre systématiquement leur idole partout où ils peuvent sur le net, postent insultes et menaces en commentaire sur ce billet. La prochaine fois, ce sera le bannissement par ip.

Service modération du Ring.

17. 24/04/2010 02:08 - Hantz

HantzIl faut laisser les suppots de Nabe spammer et insulter, cela montre qui ils sont et la nocivité de ce personnage, ils font la pire antipub possible, un écrivain qui a de tels fans est forcement à fuir ! Allez nono, insulte, menace, spam, montre qui est tonton Nabe !

18. 24/04/2010 03:13 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Pouvez-vous m'expliquer au nom de quel principe vous vous autorisez le droit à l'insulte dans vos articles et le déniez aux commentateurs ?

19. 24/04/2010 03:19 - Véro

VéroHeu, ou vois tu des insultes dans ce billet ???

20. 24/04/2010 03:24 - woodoo

woodooLaisse tomber, les suppôts de Nabe sont hystéro, tout le monde le sait sur le net, ils savent que ce billet dit la vérité, pour moi Nabe est un imitateur génial de Céline, là, il essaie de faire du Houellebecq, pensant faire du cash, that's all, il écrit sur le réel, pensant captiver une génération, c'est un fake global, général mais un fake très malin.

21. 24/04/2010 03:54 - Victor

VictorEt voilà, le parfait nabien, hystérique et délateur !

22. 24/04/2010 04:00 - Madrid

MadridC'est le webmaster du site de Nabe.

23. 24/04/2010 10:59 - johannes

johannesNabe c'est pas lui qui a écrit "je suis mort"? je me disais aussi...

24. 24/04/2010 11:46 - rené

renéQu'avez-vous pensé de la brutale virtuose orbitale allégorie biblique ?

Belle pige Bartleby.

25. 24/04/2010 13:46 - prk

prkSi les fans de Nabe sont souvent bien décevants, les "anti" n'ont pas grand chose à dire non plus.
Des dizaines de lignes sur une soirée (probablement sans intérêt) et une seule sur l'oeuvre du monsieur, au conditionnel en plus! (et ça dénonce l'égo de l'auteur tout en faisant un billet entier très people sur l'individu plus que sur l'écrivain!)

Et l'argument du "il ne vendait pas donc n'est susceptible d'intéresser personne, c'est un mauvais" est digne d'un Pascal Nègre!

Belle leçon de journalisme plat.

J'attends la censure de ce message.

26. 24/04/2010 13:53 - Administrateur

AdministrateurRing ne censure pas les messages non calmonieux ni injurieux petit conspirationniste du dimanche.

27. 24/04/2010 13:54 - Salomé

SaloméC'est le même naze qui défend nabe sous différend pseudo depuis hier. Menaces, délations, insultes, voilà le lectorat de Nabe !

28. 24/04/2010 15:06 - rené

renéVous qui aimez la littérature non condescendante avec le système, pourquoi n'appreciez-vous pas l'anti-édition de Nabe ? Vous avez l'air de la trouver malsaine et je ne vous suis plus, car au-delà du personnage qui quand bien même "à prix du fric"chez son ex-éditeur, et alors ! Préferiez-vous voir un homme libre d'expression avec la tête et le corp dans le caniveau entrain de crever pour satisfaire une certaine compassion bourgeoise à lui tendre la main ? Et Nabe pour vous, a eu donc le malheur d'avoir été payé et pour cette raison il ne doit plus critiquer mais remercier indéfiniment cette pseudo largesse financière ! Nous ne sommes pas au cac40. mais de la possibilité qu('un homme ne vous en déplaise s'exprime par l'écriture sans absolument de compromis. En plus si cet homme a un talent reconnu par beaucoup et non des moindres laissons le. Critiquez ses livres et non pas le fait qu'il prenne du fric...Rappelez-vous du suicidé de la société : le peintre Van Gogh.
Appréciez ou n'appréciez pas la création libre à vous, argumentez...mais essayer de rechercher
en vain les points de détail divergeant avec votre paradigme concernant le people d'un écrivain est me semble t'il réducteur et très Voici Paris.
Nabe écrit et pour certain dont moi rend illisible la majorité de ses contemporains, voulez-vous par cet aveu me traiter de petit naze ? Ou au contraire entretenir une sublime différence ?
ps: j'attends la réponse de mon premier post. Mais je ne voudraissurtout pas vous obliger cher Bartleby. J'ai tout mon temps il est si bon.

29. 24/04/2010 18:57 - alfred

alfredau moins au vu des réactions, une chose vraie a été soulignée dans cet article: un lectorat réduit mais fidèle et VINDICATIF! ;)
il n'avait pas tort, s'attendant certainement à ce genre de réactions...

30. 24/04/2010 20:46 - azazello

azazelloBonjours!
Votre article pue l'aigreur et la petite vengeance ou bien la jalousie, je ne sais pas ce que c'est mais en tout cas, ce n'est pas un article honnête et sans idées préconsues.
"c'est lui, dont le public n'a jamais vraiment voulu, "
ah bon?
comment expliquez-vous le fait que ce même public a déboursait des sommes colossales pour se procurer d'un bouquin de Nabe sur e-bay?
"'est lui qui aurait été boycotté par la librairie alors que c'est le désintérêt du public qui l'en a éjecté."
c'est faux!
plusieurs librairies onr retiré les livres de Nabe(les plus polémiques bien-sûr) et en même temps, suite à une demande d'une haute instance ou plainte, je ne m'en souviens plus exactement, c'est après cela que ces livres sont apparus sur e-bay et priceminister aux prix d'or.
"Dans le monde réel, la soirée fut un flop"
j'y étais, la soirée a été énorme, les gens avaient du mal à rentrer tellement c'était blindé, l'ambiance était plutôt drôle et détendue, c'est tres difficile de qualifier ceci par "flop"

"Une trentaine de glandus au départ (pour une salle qui peut en accueillir facile quatre fois plus), majoritairement des jeunes, voire de très jeunes hommes (la vingtaine et moins), à l’exception du père, Marcel, qui est venu voir les exploits de son rejeton, attendent sur le trottoir en faisant le pied de grue."
vous oubliez juste de préciseer qu'il s'agit là de la première demi-heure de la fête, car très vite la salle était pleine à craquer.
"Des applaudissements orchestrés par avance par quelques chauffeurs de salle viennent clôturer le discours."
ah bon? orchestrés?
moi, j'appelle ceci une ovation générale avec des cris d'encouragement, manquaient plus que des chapeaux volants.
bref, votre article est d'une rare mauvaise foi,il ment tout le long.

31. 24/04/2010 20:47 - azazello

azazellosuite:

"Celui qui a 28 bides à son actif ne va plus se laisser conter fleurette par les éditeurs esclavagistes. "
ah, oui, des bides à 200 euros sur priceminister, elle est belle celle-là.
"Si on résumait le truc : Nabe, le Narcisse des « djeuns rebelles », prend la pose de l’écrivain maudit pour une bande d’adolescents attardés ayant un fort penchant pour le snob/zob de Nabe."
vous avez mal regardé, il y avait tous les âges dans le lot et des gens très intéressants d'ailleurs, j'ai eu pas mal de discussions passionnantes, donc pas la peine de les insulter tous par "attardés".

"Maintenant, c’est dit. Nabe est là pour prendre sa part du gâteau."
et vous, vous etes là pourquoi?
pour baver sur son gâteau qu'il a largement mérité?
comme c'est triste et banal...
je vous rassure tout de suite: c'est pas comme ça que vous entrerez dans l'histoire, aucune chance.
Je vous souhaite donc aucune chance.

PS: administrateur a écrit:"insulte=suppression"
mais qu'attendez-vous alors pour supprimer les insultes qui pleuvent de la part des anti-Nabe?
la censure à la géometrie variable?

32. 24/04/2010 21:02 - erwan92

erwan92Demandez à l'éditeur de Nabe au Rocher, Pierre-Guillaume de Roux, il connait la vérité lui, je l'ai rencontré a Paris, Nabe a fait bide sur bide, et outre son comportement des plus antipathiques, il était consterné par ce mécénat et la nouvelle direction du rocher y a mis un terme. Le public n'a jamais voulu de ces livres, tu comprends le français ? La seul bonne vente qu'il ai fait, c'est Une lueur d'espoir, au sujet des attentats du 11 septembre 2001, là il avait un public, les antiaméricains et ceux qui ont la haine d'Israel et de l'occident. Il ne vendait pas, voilà l'unique vérité de sa rareté en librarie, et aux sceptiques, interviewiez Pierre Guillaume de Roux, lui sait quel imposteur est Nabe !

33. 24/04/2010 22:24 - azazello

azazelloLe public n'a pas voulu de Nabe au début, tant pis pour lui, quand ses livres sont devens une rareté,ils se sont saignés pour payer des fortunes pour se procurer ces trésors.
Puis bon, cet argument de "l'écrivain qui se vend pas donc nul" ne fait que témoigner de votre ignorance... Les contemporains de Beethoven n'ont jamais voulu de sa musique, ceux de Schubert non plus, Ni de Baudelaire ni de Van Gogh, dois-je continuer la liste?
Votre seul argument pour distinguer un bon écrivain, c'est le nombre des ventes?
Dans ce cas, vous devriez être content, 3300 exemplaires de " l'Homme qui arreta d'écrire " à été vendu en trois mois.
salutations

34. 24/04/2010 23:04 - Florent Gallaire

Florent Gallaire3300 pour un imitateur d'écrivain, c'est pas mal, ouais. Ca fait 25 ans qu'il se victimise, dès sa première émission, il se victimisait déjà, c'est bien logique qu'il continue.

35. 24/04/2010 23:06 - Sophie

SophieVu les spams et la haine que je ressens chez le psychopathe sous le pseudo "ho", je n'ai plus aucune envie d'acheter son livre, si ce genre de timbré sont les gens qui défendent Marc Edouard Nabe, je préfère m'abstenir.

36. 25/04/2010 00:06 - hai

haiJe suis lecteur de Nabe et antisémite. On vous emmerde, vive Nabe! Allez les gars, on continue les spams!

37. 25/04/2010 00:08 - Martin Buber

Martin BuberIL VOUS MANQUE LA FOI, L AMOUR, LA VIE, Cher Monsieur pour être si vindicatif dans la méchanceté. Vous mentez. Lui le Sait. Si j'étais moine je prierai pour vous. Acceptez l'amour, il est là, autour de vous, regardez cette fleur qui s'ouvre au ciel, sentez là, humez là, voyez cette vérité. Toute vie réelle est rencontre. L'esprit virtuelle téléguidé vous transperce le coeur. Je ne vous plaint pas. J'apprends, pour mieux m'en éloigner, la bêtise de votre engeance mais ça fait mal de vous savoir toujours ignorant du Pure. Depuis tant de massacres, tant d'injustices, tant de dormeurs du val, tant de gabegies d'âme pour rien. Ca continue, ça perdure, ça luxure... pourquoi, pourqui ? Votre article est un miroir, regardez le, il vous défigure. Votre conscience souffre par manque d'honneur, vous colonisez ce qui vous manque : la sincérité. La rancoeur vous ronge à petit feu, soufflez...
Pourquoi pourqui vous vivrez ?

38. 25/04/2010 00:13 - Ja !

Ja !Voilà Martin, LA FOI TOUT ES DIT? IL VOUS MANQUE LA FOI, NOUS NOUS CROYONS EN NABE ET EN LA VIE, PAS EN LES SIONISTES !!!!!MORT AU RING VIVE NABE !!!!

39. 25/04/2010 00:24 - Zoeeo

ZoeeoMartin, t'as obtenu ton BEPC avec un français pareil ?

40. 25/04/2010 00:27 - young ripost

young ripostje vois qu'il y a une bande brochette de timbrés fanatiquo suceurs de nabe dans le coin! Mdr
bande de tarés...! vous avez que ça a faire...

41. 25/04/2010 00:32 - Jo Dalton

Jo DaltonLe sionisme ne passera pas, ils ne passeront pas ? NO PASARAN ! vive Nabe, Alain de Benoist et Dieudonné !

42. 25/04/2010 00:35 - Gisèle

GisèleLe 11 septembre 2001 fus le plus beau jour de ma vie, merci à Marc Edouard Nabe pour sa vie et son oeouvre que les sionistes on voulus censurés. Longue vie à Nabe !

43. 25/04/2010 00:36 - strauss

straussNabe n'a aucun style. pas besoin de sortir de st cyr pour voir qu'il a tout perdu... et qu'il ne lui reste plus qu'à avoir une bande de zombis a sa botte pour esperer encore un peu satisfaire son ego de minus... ce mec se prend pour mishima ou quoi? serieux, Nabe est une chiure de mouche dans la litterature française du 20/21e s.
avant sa mort on ne saura meme plus qui il est! meme pas un antisemite notoire... que dalle... du vent... un pet de mouche...

44. 25/04/2010 00:39 - Martin Buber

Martin BuberLe seul diplôme que j'ai c'est ma vie.
J'ai revu et corrigé et je remets et j'attends la note du professeur à qui je viens de d'envoyer un grain de riz, dans le dos bien-sûr, avec mon stylo sarbacane noir.

IL VOUS MANQUE LA FOI, L AMOUR, LA VIE, Cher Monsieur pour être si vindicatif dans la méchanceté. Vous mentez. Lui le Sait. Si j'étais moine je prierai pour vous. Acceptez l'amour, il est là, autour de vous, regardez cette fleur qui s'ouvre au ciel, sentez là, humez là, voyez cette vérité. Toute vie réelle est rencontre. L'esprit virtuelle téléguidé vous transperce le coeur. Je ne vous plaint pas. J'apprends, pour mieux m'en éloigner, la bêtise de votre engeance mais ça fait mal de vous savoir toujours ignorant du Pure. Depuis tant de massacres, tant d'injustices, tant de dormeurs du val, tant de gabegies d'âme pour rien. Ca continue, ça perdure, ça luxure... pourquoi, pourqui ? Votre article est un miroir, regardez le, il vous défigure. Votre conscience souffre par manque d'honneur, vous colonisez ce qui vous manque : la sincérité. La rancoeur vous ronge à petit feu, soufflez...
Pourquoi pourqui vous vivrez ?

45. 25/04/2010 00:39 - hector

hectorc'est pas en se rejouissant d'un nabe antisemite qui jubile de voir l'effondrement du WTC que vous allez reussir a appater un public potentiel... au contraire, ils vont vomir votre ecrivain... et y aura plus qu'a tirer la chasse, les gars!

46. 25/04/2010 00:47 - Martin Buber

Martin Buber@Hector
Si je devais qu'aimer que ce qui ne me remet pas en question je ne m'aimerais plus.

47. 25/04/2010 01:14 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Eh les modogugusses ! Vous les écrivez vous mêmes les messages de ceux qui prétendent aimer Nabe au nom de son antisémitisme ? Au point ou vous en êtes...

48. 25/04/2010 02:16 - anatole

anatoleIls sont graves les crs du dimanche antisémites de Nabe. Je suis encore plus dégouté de Nabe qu'avant.

49. 25/04/2010 02:22 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Tant mieux ! Nabe n'a pas vocation à te plaire.

50. 25/04/2010 02:24 - Sophie

SophieAlors achète toi une vie et fout la paix à ceux qui vomissent Nabe, sa posture de victime bidon et l'antisémitisme.

51. 25/04/2010 02:31 - Alexandre

Alexandre@strauss : 20/20.

52. 25/04/2010 07:18 - Roméo Joan

Roméo JoanNabe n'est rien.

53. 25/04/2010 07:19 - Roméo joan

Roméo joanEt Dantec en trois lignes l'a vite décrit, jugé, placardé.

54. 25/04/2010 11:56 - Roméo Joan

Roméo JoanRing et Egards sont les sites que je visite le plus. Et c'est sur Ring que je poste des commentaires. Et sur Ring, je vois des gens poster librement des adresses. Je souhaiterai en poster une, une seule. La mienne. L'adresse de mon blog où je fais la promo de mon premier livre, Nouvelles décadentes, livre que j'ai dédié à Maurice G.Dantec pour diverses raisons évoquées ici et ailleurs. Mon blog n'est pas extraordinaire, il est maigrelet, rachitique, anorexique, il est juste un moyen d'être plus visible. www.romeo-joan-ecrivain.skyrock.com Si cela intéresse des gens, plutôt que de leur dire d'acheter immédiatement, sans plus tarder, mon bouquin, je leur dirai de venir m'embêter, me harceler de questions.
Ensuite...libre à vous d'acheter ou non mon livre...

55. 25/04/2010 12:52 - Jo Dalton

Jo DaltonOn s'en contretape de ton blog, petit tocard frustré, nous ce qui compte, c'est NABE tu as compris plagiaire de sioniste ? Mort au ring ! Le 11 septembre 2001, ça vous a fait mal aux fesses, lecteurs du Ring, et ben moi aussi, c'était le plus beau jour de ma vie, une lueur d'espoir comme dit si bien NABE, dans un monde dirigé par les americano-sionistes. Alors Vive la palestine ! Vive Dieudonné, Vive Soral et Faurisson ! Pas de pitié pour les capitalistes de l'édition, Vive Nabe, le spolié et le banni des éditions du rocher, aidons le ! Vive la vie! IL VOUS MANQUE LA FOI, L AMOUR, LA VIE

56. 25/04/2010 13:11 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@sophie : "Alors achète toi une vie et fout la paix à ceux qui vomissent Nabe, sa posture de victime bidon et l'antisémitisme. "

Ah non ! Mon plaisir et ton humilation, c'est justement de voir comme tu es laide quand tu vomis.

57. 25/04/2010 13:12 - Karl

KarlNabe fait la couv de Chronicart car un de ses meilleurs amis est Leo Scheer, propriétaire bien connu de... Chronicart. Pourtant le brillant Leo Scheer est Juif, est ce que les nabiens antisémites vont hurler au complot sioniste, la aussi ?

58. 25/04/2010 13:19 - Cécile Gilbert

Cécile GilbertTrès drôle ce billet, un peu méchant, je me disais et puis en lisant les commentaires ci dessous et contatant comment les défenseurs de Nabe se comporte, en plus d'être à moitié illettrés, je me dis que Ring est encore bien trop aimable. Je vais donner ce lien immédiatement à des amies qui pourrait être tentées par le livre, il faut qu'elles voient les commentaires et les spams des défenseurs de Nabe. Bon baisers de Barcelone!

59. 25/04/2010 13:24 - gilles g

gilles g"Au nom de quoi", à part les "!!!!" et les fautes de français (voir ton post "Mon plaisir et ton humilation"), tu seras à quoi ? Tu en veux aux Juifs parce que tu peux pas payer ta facture d'eau ? De portable ? Parce que ta femme t'a quitté ? Allez, viens défendre ton idole Nabe pro-Hamas, prend un bescherelle par contre, par pitié.

60. 25/04/2010 14:06 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Gillou, pourrais-tu me signaler les fautes que j'ai faites dans le post que tu viens de citer ?

En revanche, on écrit "tu sers à quoi" et non "tu seras à quoi". Et c'est quoi je rapport avec les Juifs dans ce que j'ai écrit ? J'ai rien dit sur les Juifs pourtant. En serais-tu obsédé ?

61. 25/04/2010 14:08 - gilles g

gilles grelis ton post 56 et va prendre un prozac, lâche nous la grappe, sors bobonne au parc, c'est dimanche.

62. 25/04/2010 14:11 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?J'ai bien relu le post 56 et je n'y ai vu aucune faute. Si tu n'es pas d'accord, signale les moi.

Mais passons... Et ton obsession des Juifs ?

63. 25/04/2010 14:14 - Anna

AnnaLe fait que Ring défende les Juifs te dérange, suce Nabe ?

64. 25/04/2010 14:16 - gilles g

gilles gAucune obsession, je sais ce que Nabe dit des Juifs, tu es un de ses sinistres lecteurs, donc je répète : va sortir bobonne.

65. 25/04/2010 14:16 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Et le fait que Léo Scheer défende Nabe, ça te défrise ?

66. 25/04/2010 14:20 - Anna

AnnaJ'aime bien le blog de Leo Scheer, je n'ai rien contre lui et je suis Juive moi-même pauvre rigolo, mais vous, les amis de Nabe, Soral et consorts, vous quoi dénoncez le "complot sioniste" à tout berzingue, là, on ne vous entend pas ? Votre haine des Juifs à les limites du portefeuille, on dirait ?

67. 25/04/2010 14:25 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Ignorante Anna,

Nabe est un des plus fervents opposé aux thèses complotistes. Et puis renseigne-toi un peu sur ce qui l'oppose à Soral avant de ne faire une fixette que sur les points communs.

PS : Ta nervosité se sent dans ton orthographe.

PPS : Donc selon toi, pourquoi Scheer défend-t'il Nabe ? Pour son antisémitisme ?

68. 25/04/2010 14:28 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?La censure semble avoir disparu (jusqu'à quand ?).

Profitons-en pour entamer une conversation de fond.

69. 25/04/2010 14:30 - gilles g

gilles gSors bobonne au parc, on t'a dit.

70. 25/04/2010 14:34 - Anna

AnnaVous avez quitté le fond depuis longtemps, il vous reste la récupération rhétorique, comme Dieudonné qui cherche à faire son tout innocent devant les médias, reste ce que Nabe a écrit sur les Juifs, il est bien trop tard pour réinstaller Nabe dans les problématiques de fond, Nabe a fait son buzz autour de son bouquin, dans moins d'un mois, tout le monde s'en foutra à nouveau. Bon week end quand même "Au nom de quoi".

71. 25/04/2010 14:34 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?D'autre part, sur les Juifs qui défendent Nabe ou ceux que Nabe défend, il existe une catégorie d'arguments récurente : Juif honteux, haine de soi etc.

Le tien est assez inédit : le portefeuille. Mais n'est-il pas en même temps un aveu que ce serait plutôt TA haine du "self hating jew" qui s'arrête au portefeuille ?

72. 25/04/2010 14:36 - Maxou

MaxouAlors les americano-sionistes, on a peur de parler avec les défenseurs de Nabe ? AH AH AH, la vérité vous dérenge, Nabe vous fais peur hein ? Ca n'ait que le début ! Viva la révolution !

73. 25/04/2010 14:38 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@gilles g : Tu t'es déconsidéré. Tu n'as aucun intérêt.

@Anna : Tu ne réponds pas à mes questions sinon par de grossiers amalgames.

Quelqu'un d'autre veut se lancer ?

74. 25/04/2010 14:38 - Fridge Rider

Fridge RiderC'est sûr pauvre gars, ça nous "dérenge". Mais continue puisque c'"ait" le début...

75. 25/04/2010 14:42 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Décidément, orthographe et nervosité n'ont jamais fait bon ménage...

76. 25/04/2010 14:43 - Zdenek

ZdenekSi Ring avait peur les gars, il n'y aurait pas eu d'article, non ?
Ca fait encore une publicité pas trop mal, bien placée et gratuite, moi je dis.
De quel début parlez-vous, Maxou ? De la révolution initiée par Nabe avec son auto-édition ? Quel différence de fond avec le compte d'auteur, finalement ? C'est une question, pas une remarque.

Prosim.
Z.

77. 25/04/2010 14:49 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Alors pourquoi le Ring a-t'il censuré un message n'était pas insultants mais se contentait d'énumérer les insultes contenues dans l'article ?

Pour le compte d'auteur, renseigne-toi : En gros, le type qui fait ça reçoit de l'éditeur ses livres dans un carton et c'est à lui de se démerder pour les distribuer. Rien à voir avec ce que fait Nabe qui s'adresse à l'imprimeur sans intermédiaires.

Mais revenons plutôt à l'antisémitisme réel ou supposé de Nabe.

78. 25/04/2010 15:05 - Zdenek

ZdenekOkay, je m'en vais.
Tout ce qui vous intéresse, c'est de tutoyer des gens que vous ne connaissez pas - je ne me suis même pas adressé à vous "Au nom de quoi", et je parle de ce que je veux avec qui le désire - et paler d'antisémitisme.

J'ai lu six livres de Nabe que j'ai AIMES - pas mal, 6, dans un pays qui compte à peine 3300 lecteurs - tout ça pour me faire dire "renseigne-toi" sur ce ton suffisant.

Zdenek Szajna.

79. 25/04/2010 15:13 - Nadja

NadjaRevenez Zdenek, vous êtes le bienvenu sur Ring, vous allez rendre les armes si vite face à un fanatoc de Nabe ?

80. 25/04/2010 15:43 - Fridge Rider

Fridge RiderTiens, des sujets de discussion à partir de paroles de Nabe :

Ben Laden « veut simplement punir les méchants qui se permettent de massacrer les terres des musulmans — qui sont ses frères — et qui se comportent comme des porcs sur toute la planète depuis des centaines d'années.

Ou bien cette gentille vidéo chopée sur un gentil petit site : http://www.egaliteetreconciliation.fr/Nabe-sur-Israel-et-Ahmadinejad-2558.html

Ou bien encore ce morceau de littérature incomparable :
http://pensetouseul.unblog.fr/2009/11/02/la-bombe-de-damocles-marc-edouard-nabe/

Taguieff l'a démontré depuis un certain temps déjà, avec une littérature plus qu'abondante, ceux qui se disent antisionistes sont antisémitites.

Le bal est ouvert.

81. 25/04/2010 16:10 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Zdenek : Si ça ne tient qu'à ça, je te vouvoies, no problémo. D'autre part, je vous demandais de vous renseigner sur le compte d'auteur, pas sur le contenu des livres.

@Fridge Rider : A propos des attentats du 11 septembre, Nabe a aussi dit qu'ils étaient monstrueux. Renseigne-toi un peu plus.

En revanche, il est vrai qu'il a révélé qu'Ahmadinejad n'avait jamais dit qu'il fallait rayer Israël de la carte.

Sinon, peux-tu me résumer la démonstration de Taguieff ou m'envoyer un lien vers celle-ci ?

Dansons, maintenant.



82. 25/04/2010 17:41 - Fridge Rider

Fridge RiderPour Taguieff, tu as les bouquins : la nouvelle judéophobie, prêcheurs de haine. C'est très documenté.
Pour le petit dictateur iranien, quand bien même Nabe aurait raison sur ce point précis, il y a d'autres déclarations qui ne laissent aucun doute sur ce que pense le despote à propos d'Israël. Tu dois bien connaître la voix du régime iranien en France, le centre Zahra. Sans parler des déclarations régulières du dictateur lui-même. Alors après, Nabe peut très bien défendre un régime qui tue ses opposants par pendaison et organise un concours de caricatures sur la Shoa.

Tiens, des dépêches :

http://www.surlering.com/article/article.php/article/les-relations-sexuelles-illicites-cause-des-tremblements-de-terre-ira-

http://www.surlering.com/article/article.php/article/ahmadinejad-israel-engage-sur-la-voie-menant-a-sa-chute-

http://www.surlering.com/article/article.php/article/la-ambassadeur-da-iran-a-la-rencontre-des-nazillons-frana-ais

http://www.surlering.com/article/article.php/article/en-iran-le-jet-de-pierre-ma-ne-a-la-a-chafaud

http://www.surlering.com/article/article.php/article/ahmadinejad-israel-n-a-plus-de-raison-d-etre-

83. 25/04/2010 17:43 - blue velvet

blue velvetC'est le désert en France les écrivains sont partis.
Dantec est au Canada.
Il ne reste RIEN ni personne.
Alors Nabe qui est un simulacre d'écrivain comble le vide.
Il a démonté chez" l'ami -de- la -famille Taddéi" avec beaucoup de talent l'art contemporain.
Le simulacre que représente l'art contemporain.
Il connait bien son sujet car il EST un simulacre.
Rien que cela.
Un faux.
Ni plus ni moins.




84. 25/04/2010 18:16 - blue velvet

blue velvet@ho
Il faut peut-être apprendre a lire avant d'écrire?

85. 25/04/2010 18:43 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Fridge Rider :

Pour Taguieff, j'ai lu certains de ses textes allant dans ce sens mais ils ne m'ont pas convaincu. Je pourrais y opposer Pierre Vidal-Naquet et bien d'autres par exemple. En quoi ont-ils eu l'heur de te convaincre ?

Sur Ahmadinejad, justement, il me semble que dans la vidéo que tu as posté dans les commentaires, Nabe affirme bien qu'il n'a vocation à soutenir aucun homme politique, même s'il se trouve d'accord sur tel ou tel point, et pas plus Ahmadinejad qu'un autre.

Quant au centre Zahra, dans son interview de Médias, il se moque gentiment de Gouasmi, le qualifiant de chiite sentencieux.

A toujours procéder par amalgames, on risque souvent le contre-exemple.

86. 25/04/2010 18:45 - blue velvet

blue velvetHo lala!!!!
So what?

87. 25/04/2010 18:53 - Fridge Rider

Fridge RiderBon, à ce moment-là Nabe ne serait donc qu'un agitateur sans grande force de frappe, finalement.

Pour Taguieff, c'est surtout la reprise des grands thèmes antisémites des années 30 dans la propagande "antisionniste" des pays musulmans, reprise allégrement chez nous par Dieudonné et consorts. Seulement, être ouvertement antisémite n'étant plus possible aujourd'hui, on se pare du masque antisioniste. Aucun problème ensuite à réclamer la destruction du seul état démocratique du Moyen-Orient.

88. 25/04/2010 19:22 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Fridge Rider :

"Bon, à ce moment-là Nabe ne serait donc qu'un agitateur sans grande force de frappe, finalement."

Je te laisse à ton appréciation. Mais alors pourquoi un tel acharnement sur la question de son antisémitisme réel ou supposé dans les commentaires alors que cette question n'était même pas évoquée dans l'article (mensonger par ailleurs) ? Quoi qu'il en soit, cette question n'est-elle pas finalement la vraie raison de cet article qui aurait gagné à exposer cash ses motivations ?

Sinon, moi je veux bien que certains antisémites portent le masque de l'antisionisme, mais est-ce une raison suffisante pour en arriver au rapport de stricte égalité entre ces deux notions que prétend démontrer Taguieff ?

Si un type met le masque de Sarkozy pour aller braquer une banque, va-t'on en déduire que tous les sarkozystes sont des braqueurs de banque ?

89. 25/04/2010 19:31 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Fridge Rider :

En outre, il existe un autre état démocratique au Moyen orient : le Liban. Du moins, ni plus ni moins démocratique qu'Israël. Ça dépend des aspects.

En revanche, je sais qu'Israël a eu à une époque des rapports partenariaux plus que cordiaux avec la République Islamique (et esclavagiste) de Mauritanie.

90. 25/04/2010 19:49 - Fridge Rider

Fridge Rider@ Au nom de quoi ?
Je crois que c'est toi qui voulait revenir "plutôt à l'antisémitisme réel ou supposé de Nabe."

Oui, je pense que l'antisionisme est fondamentalement judéophobe, ça n'a rien à voir avec la critique de la POLITIQUE menée par Israël. C'est la négation même de son existence.

Pour le Liban, ils devraient se débarrasser du Hezbollah chiite iranien au plus vite, n'est-ce pas ?

Et puis, me fait pas rire, c'est quand même pas nouveau que les démocraties aient des rapports cordiaux avec des despotes foireux. On appelle ça l'offre et la demande.

91. 25/04/2010 20:44 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Fridge Rider :

"Je crois que c'est toi qui voulait revenir "plutôt à l'antisémitisme réel ou supposé de Nabe." "

Pas du tout, c'est Sophie, une anti-Nabe qui a mis la question sur le tapis dans le message 50. Voir aussi les suivants.

"Oui, je pense que l'antisionisme est fondamentalement judéophobe"

Je ne te reproche pas de le penser, je te reproche de ne pas réussir à me le démontrer.

"ça n'a rien à voir avec la critique de la POLITIQUE menée par Israël. C'est la négation même de son existence."

Les antisionistes ne sont pas comme les négationnistes cons au point de nier l'existence d'Israël. Ils se contentent de refuser de reconnaitre sa légitimité, d'en refuser les fondements. Nuance.

Ceci dit, tu as raison sur un point : certains sionistes critiquent la POLITIQUE d'Israël parce qu'ils pensent qu'elle n'est pas encore assez anti-arabe. Je pourrais presque dire avec toi que c'est la négation même de leur existence.

"Pour le Liban, ils devraient se débarrasser du Hezbollah chiite iranien au plus vite, n'est-ce pas ?"

Mais ça, ça les regarde. Le Liban est un état souverain et le Hezbollah a des députés élus démocratiquement. Ça ne regarde pas Israël. Ou alors si ça regarde Israël, il n'y a pas de raisons que le Liban n'ait rien à dire sur la politique israélienne. Sans compter qu'ici on est loin du conflit et qu'on peut même discuter sereinement de la pertinence des fondements du sionisme. De l'opposition des les critères rabinniques de la judéité avec les critères d'admitions à l'Alyiah par exemple . Ces critères qui ont fabriqué des néo-nazis en Israël même parce que nés de parents ayant fait leur Alyiah selon les critères d'Israël, il n'auraient même pas le droit de la faire eux-même.

"Et puis, me fait pas rire, c'est quand même pas nouveau que les démocraties aient des rapports cordiaux avec des despotes foireux. On appelle ça l'offre et la demande."

Si tu ne met aucun principe au dessus de la loi de l'offre et de la demande, c'est ton problème, pas le mien.

Je veux bien continuer à discuter de tout ceci mais je vois que nous nous éloignons de la question de l'antisémitisme réel ou supposé de Nabe. Dois-je y voir le signe que j'ai réussi à te convaincre que la réponse n'est pas si manichéenne que tu le prétendais au départ ? Si oui, ça n'aura pas été peine perdue.

92. 25/04/2010 20:53 - A faire tourner

A faire tournerNabe appelle les Juifs les YOUTRES dans un de ses livres, terme utilisé par les collabos antisémistes français en 1940.

Nabe : "Ben Laden veut simplement punir les méchants qui se permettent de massacrer les terres des musulmans — qui sont ses frères — et qui se comportent comme des porcs sur toute la planète depuis des centaines d'années."

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Nabe-sur-Israel-et-Ahmadinejad-2558.html

Ou bien encore ce morceau de littérature incomparable :
http://pensetouseul.unblog.fr/2009/11/02/la-bombe-de-damocles-marc-edouard-nabe/

93. 25/04/2010 21:00 - Fridge Rider

Fridge Rider@Au nom de quoi ?

Et ben voilà, tu vois quand tu veux. Donc, si je résume, tu me corriges, hein ?

Tu souhaites la destruction d'Israël, état illégitime depuis même la simple idée de son existence.

Israël est un état raciste (anti-arabe) qui fabrique des néo-nazis.

Et tu viens me parler de manichéisme ?

Va donc sophiste !

94. 25/04/2010 21:03 - Administrateur

Administrateur@ho : tu spams Ring depuis hier soir, tu n'es plus le bienvenu, tu as posté près de 100 fois le même message. Tu peux toujours t'amuser à perdre ton temps à poster, nous sommes 12 modérateurs. Pense à consulter un psychiatre, pauvre cinglé.

95. 25/04/2010 21:08 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Tu radotes, "A faire tourner" ! Ce n'est pas à coups de slogans qu'on arrivera à débattre. Ah si ! Il y a du nouveau : le reproche que tu fais à Nabe à l'instar des citations tonquées et falsifiées du gauchiste Gérard Miller d'appeler les Juifs des youtres.

Alors, je te rassure : Nabe a bien écrit le mot "youtre" dans "Au Régal des vermines" mais pas pour les appeler lui-même ainsi. Pour au contraire souligner par ce terme l'intensité de la haine qui visait les juifs entre les deux dernières guerres mondiales. Ainsi que pour affirmer par la suite que l'échec d'un tel tel déchainement de haine était bien une preuve en soi qu'elle ne servait à rien. D'où cette phrase sur les attentats anti-sémites qui ne sont que des "rots bruyants". C'est plus clair comme ça ?

Le débat prend un tournure intéressante, là. Parlons enfin littérature et aussi de tout ce que devrait impliquer le travail d'un écrivain sur la vivacité d'esprit de ses lecteurs. Fiez-vous aux sources et non aux commentateurs si vous ne me croyez pas.


96. 25/04/2010 21:21 - Nadja

NadjaOui oui, Nabe est un grand ami d'Israel, c'est bien connu. Passer ton week end entier à commenter un texte, tu es son attaché de presse ?

97. 25/04/2010 21:38 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Fridge Rider :

"Tu souhaites la destruction d'Israël, état illégitime depuis même la simple idée de son existence."

Ce qui es drôle, c'est que je n'ai jamais dit que j'étais antisioniste pour la bonne raison que ça ne te regarde pas. Je me suis contenté de te faire comprendre que l'antisionisme pouvait aussi être autre chose que le simple masque de l'antisémitisme. Tu es sioniste et tu le revendiques, fort bien. Mais ce n'est pas une raison pour me faire des procès d'intention. Tu es sioniste, fort bien. Mais que je le sois ou pas, j'estime que c'est à moi de te le dire quand je l'aurais décidé.

D'autre part, qu'entends-tu par "destruction d'Israël" ? Ce terme est vague et peut aussi bien évoquer le démantèlement de cet état (ce qui serait une tragédie pour les sionistes mais pas forcément pour les Juifs : l'empire romain a été démantelé et ceux qui étaient auparavant sous sa coupe ne s'en sont pas forcément porté plus mal, qu'ils soient juifs ou goyim) que son atomisation (peu probable ne serait-ce que parce que vu les dimensions réduites de cet état, une attaque nucléaire aurait autant de chances de faire des victimes parmi les Arabes qu'elle serait censée défendre que parmi les Juifs).

"Israël est un état raciste (anti-arabe) qui fabrique des néo-nazis."

Si tu veux t'instruire, compare la définition nazie du Juif, la définition pétainiste du Juif (légères nuances par rapport à la précédente) avec la définition de ceux qui ont le droit de faire leur Alyiah selon l'état juif. Ensuite, compare le tout avec la définition rabbinique. Tu risques d'avoir de bien mauvaises surprises. Tout ceci pour te dire qu'Israël peut aussi être contesté d'un point de vue rabbinique. Je ne te dis pas que c'est forcément mon point de vue mais je te dis qu'il existe aussi. En revanche, je peux me tromper mais il me semble les définitions musulmanes et chrétiennes du juif s'accordent avec la définition rabbinique.

"Et tu viens me parler de manichéisme ?

Va donc sophiste ! "

Ne t'énerve pas. Je t'offre une chance de t'ouvrir à d'autres points de vue et tu me traites de sophiste. Mais pour traiter quelqu'un de sophiste, encore faut-il démonter ses sophismes. Pour l'instant, il me semble que ce soit moi qui y soit parvenu et pas le contraire.

98. 25/04/2010 21:41 - Fridge Rider

Fridge RiderToute cette tartine pour arriver à rien.

99. 25/04/2010 21:46 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Si tu le prends comme ça, je ne vais pas insister. Puisse notre petite conversation avoir au moins enlevé quelques œillères à quelques-une de ses lecteurs.

100. 25/04/2010 22:03 - Roméo Joan

Roméo JoanPost54 & Post 55
J'invite tous les antisionistes à lire mon livre, ils vont vite déchanter, car en effet, moi, Joan Roméo, je suis sioniste. Pas de bol, vous m'avez traité de sioniste et je suis sioniste. Lisez mon livre, cortexs-piratés, nazillons du Oueb, petits perroquets de Soral ayant attrapé la rage, égalitaristes-racorniliateurs.
Il y avait Dantec, il y a encore Dantec et il y a le petiot Joan. Sioniste et pire, nom d'Allah, catholique, oui, CA-THO-LIQUE. Chrétien. Littéralement petit-christ. Vous savez le Juif de Nazareth.

101. 25/04/2010 22:10 - Chris

ChrisIl ne manque plus qu'un Vinceneil pour faire un "clash" des propos laissés par les fans maladifs de Nabe et qui n'ont rien à envier à ceux de Morsay ou Cortex sur le plan intellectuel.

102. 25/04/2010 22:21 - Roméo Joan

Roméo JoanJai vu les prestations télévisées de Sire Nabot chez son ami Taddéi. Et en effet, il est marrant. Comme Soral, Meyssan, l'Irano-Dieudo, Ramadan, bref la belle et lumineuse galaxie islamonazie.
Et puis.
Un homme qui se dit, veut être tour à tour Bloy, Céline et Houellebecq, un homme qui finalement singe des génies et non ses confrères con-sanguins...ma foi n'est rien.

103. 25/04/2010 22:27 - Martin Ruber

Martin RuberMais qu'est-ce que Nabe a avoir avec Israël ? Qu'est-ce fout Israël dans vos échanges ? Ca glisse où là ? Quel mot parle d'antisémitisme dans cet article, vous ramenez Nabe sur le terrain qui vous sied pour jacqueter avec aisance dans votre vent nauséeux. L'article parle d'une soirée littéraire d'anti-édition avec 30 glandus au départ (d'ailleurs j'attends toujours le nombre à l'arrivée) célébrant un écrivain pour ses "soi-disant" 3300 exemplaire vendu en 3 mois, en direct sans intermédiaire et qui se fait beaucoup de fric sur le dos de personne, ça dérange le pigiste apparement. Mais bon, Bartleby parle et critique un écrivain sans dire mot sur ce qui l'écrit ! Non il préfère portraitiser l'image qu'il s'en fait. Un sous miller ce Bartleby c'est dire...Quoique... il en fasse, finalement, la pub, pour l'avoir mis sur ce grand site et dans ce sens je le remercie puiqsque certains s'interesseront à leur propre jugement et le liront. Un mec qui s'est saigné pour écrire un livre d'un auteur libre qui vient de finir son 28 éme livre qui le célèbre qui a des lecteurs. Ne peut qu'émoustiller la curiosité et de se référer qu'a sa propre analyse. Votre article est promotionnel pour l'esprit vivace et individuel, celui, l'esprit, qui en a marre de se faire manipuler et souhaite vérifier par lui-même. Dans ce sens Bartleby, vous faites la promo d'un écrivain que vous excécrez, que c'est drôle, vraiment drôle...Un aveu Bartleby : c'est Gérard Miller chez Ruquier qui m'a donné envie de lire Marc-Edouard Nabe. Alors un conseil, perséverez dans le mensonge tel votre article : ça éveil le doute et ça lève l'autoréflexion !

104. 25/04/2010 22:30 - trib

trib A chris : Pas d'accord, je m'amuse à lire vos interventions depuis le début. Je ne connais pas Nabe, j'ai découvert son existence chez Taddei, 28 livres et incapable d'en faire parler... Incapable ? Pas tant que ça, vu ce texte sur le ring. Il y a bien ce Ho qui n'a pas arrêté de poster à outrance les trois ou quatre même commentaires pour tenter de prouver sa bonne foi. Sauf que ça en devient fou, névrotique. Sinon, "Au nom de quoi" m'a l'air tout à fait à même de défendre et expliquer de quoi il retourne. Que je ne sois pas d'accord avec lui n'intéresse personne - je ne suis pas là pour argumenter - mais il est clair qu'on ne peut pas loger TOUS les lecteurs de cet auteur à la même enseigne.

Merci de m'avoir lu et bonne soirée.

105. 26/04/2010 00:10 - Martin Ruber

Martin RuberVictor Hugo

Tu casses des cailloux, vieillard, sur le chemin;
Ton feutre humble et troué s'ouvre à l'air qui le mouille;
Sous la pluie et le temps ton crâne nu se rouille;
Le chaud est ton tyran, le froid est ton bourreau;
Ton vieux corps grelottant tremble sous ton sarrau;
Ta cahute, au niveau du fossé de la route,
Offre son toit de mousse à la chèvre qui broute;
Tu gagnes dans ton jour juste assez de pain noir
Pour manger le matin et pour jeûner le soir;
Et, fantôme suspect devant qui l'on recule,
Regardé de travers quand vient le crépuscule,
Pauvre au point d'alarmer les allants et venants,
Frère sombre et pensif des arbres frissonnants,
Tu laisses choir tes ans ainsi qu'eux leur feuillage;
Autrefois, homme alors dans la force de l'âge,
Quand tu vis que l'Europe implacable venait,
Et menaçait Paris et notre aube qui naît,
Et, mer d'hommes, roulait vers la France effarée,
Et le Russe et le Hun sur la terre sacrée
Se ruer, et le nord revomir Attila,
Tu te levas, tu pris ta fourche; en ces temps-là,
Tu fus, devant les rois qui tenaient la campagne,
Un des grands paysans de la grande Champagne.
C'est bien. Mais, vois, là-bas, le long du vert sillon,
Une calèche arrive, et, comme un tourbillon,
Dans la poudre du soir qu'à ton front tu secoues,
Mêle l'éclair du fouet au tonnerre des roues.
Un homme y dort. Vieillard, chapeau bas! Ce passant
Fit sa fortune à l'heure où tu versais ton sang;
Il jouait à la baisse, et montait à mesure
Que notre chute était plus profonde et plus sûre;
Il fallait un vautour à nos morts; il le fut;
Il fit, travailleur âpre et toujours à l'affût,
Suer à nos malheurs des châteaux et des rentes;
Moscou remplit ses prés de meules odorantes;
Pour lui, Leipsick payait des chiens et des valets,
Et la Bérésina charriait un palais;
Pour lui, pour que cet homme ait des fleurs, des charmilles,
Des parcs dans Paris même ouvrant leurs larges grilles,
Des jardins où l'on voit le cygne errer sur l'eau,
Un million joyeux sortit de Waterloo;
Si bien que du désastre il a fait sa victoire,
Et que, pour la manger, et la tordre, et la boire,
Ce Shaylock, avec le sabre de Blucher,
A coupé sur la France une livre de chair.
Or, de vous deux, c'est toi qu'on hait, lui qu'on vénère;
Vieillard, tu n'es qu'un gueux, et ce millionnaire,
C'est l'honnête homme. Allons, debout, et chapeau bas!

106. 26/04/2010 01:35 - azazello

azazelloencore et toujours la discute tourne autours du présumé (et inexistant) antisémitisme de Nabe,
c'est dingue, vous en êtes toujours là?
mais suffit de lire les livres de Nabe EN ENTIER et pas des phrases sorties du contexte par les soins des taguieff des millers et consort pour comprendre, une fois pour toutes, que Nabe n'a jamais était antisémite.
c'est stupide.Il est au dessus de ça.
D'ailleurs, tout ceux qui parlent ici de son antisémitisme ne sont pas foutus de donner des exemples concrets, ils préfèrent se référer aux "philosophes" et "journalistes" vendus et citer les analyses des autres.
paresse intellectuelle ça s'appelle.
est-ce que dénoncer des mensonges sur ce qu'on dit sur Ahmadinedjad est la même chose que défendre Ahmadinedjad?
Mais vous avez toujours pas compris, les pauvres, que Nabe est hors l'idéologie quelconque, mais comme vous êtes tous dedans jusqu'au coup, vous ne le voyez pas, c'est normal....
La nevrose de l'antisémitisme est ancrée dans cette société, on ne peut pas parler sereinement de certains sujets, c'est tout de suite une hystérie...c'est très pénible.Merci à BHL.
Pourrait-on un jour enfin parler de la littérature et pas du sionisme quand on évoque le nom de Nabe? pfff..
@Au nom de quoi, j'admire ta patience!
@Martin Ruber: enfin un commentaire sensé...
bonne soirée.

107. 26/04/2010 04:22 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard Bean Ce Nabe est un imposteur qui à partir d'un anagramme idiot sur mon patronyme essaie de se faire une notoriété. Son vrai nom est celui d'un (mauvais) clown. Il vit dans une roulotte (payée, rubis sur l'ongle, par son ancien éditeur) peinte en jaune avec son nom en lettres rouges.

Il se prend pour la réincarnation de Louis-Ferdinand Destouches mais ne craignez rien, il a compris que les pamphlets antisémites ce n'est plus très fun à notre époque. De toutes façons, comme il l'écrit "élégamment" à la page 386 de son petit tas de feuilles, il est une mini-shoah à lui tout seul.

On notera également le grand respect qu'il a pour ses admirateurs (page 191).

108. 26/04/2010 09:45 - Evan Ard

Evan ArdL'article de Bartleby m'a bien fait rire, rien à foutre de la véracité du truc, c'était amusant. Après, les commentaires et les pauvres malades qui s'y répandent... J'ai l'impression de contempler une trace de pneu sur une vieille sloggi, si c'est tout ce que Nabe est capable de susciter, je comprends mieux pourquoi ce type n'éveille aucun intérêt en moi. Antisémitisme ? Légitimer de l'existence d'Israël ? Tout cela demeure beaucoup plus abstrait qu'un tir de Merkawa, ou même qu'une roquette du Hamas, si vous voulez mon avis. Tout ce qui m'importe, c'est qui se tient derrière la gâchette, et pourquoi.

109. 26/04/2010 11:18 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Marc-Edouard Bean : Aurez-vous le courage de recopier intégralement le passage de la page 386 qui va de "-Votre problème..." à "...Dieu a eu tort de me créer", page 387 ? Qu'on puisse voir à quel point vous êtes malhonnête...

"On notera également le grand respect qu'il a pour ses admirateurs (page 191). "

Plus précisément, il y parle de ses fans. Mais Nabe n'a pas plus besoin de fans que d'anti. Il a besoin de lecteurs. Et puis parler de ses fans avec autant de liberté, c'est le tout contraire de la démagogie, ton domaine, non ?

110. 26/04/2010 11:37 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard Bean@ Au nom de quoi
Nabe a besoin de lecteurs, vous avez raison. Libre à eux, ensuite, d'être des admirateurs intelligents et honnêtes comme l'êtes ou des fans un peu ridicules.

Pour le passage que vous demandez, achetez-vous le livre ...

Pour le reste, indiquez-moi vos coordonnées précises que nous puissions prendre contact. Si vous ne prenez pas trop cher, je suis prêt à prendre des cours de lecture honnête et intelligente avec vous.

111. 26/04/2010 12:11 - martin ruber

martin ruber@Raphaël Bartleby post 1o8,
On notera également une sacrée épopée ; picaresque, humoristique, humaine, d'amour, d'absurde, d'enfer, du laid, du beau, de réflexion ; du début de ce siècle ( pages 7 à 686 ).

PS@ marc-edouard bean concernant votre superbe anagramme et masculinisée certainement par erreur, je vous conseil de lire de vraies anagrammes un peu plus amusantes et plus faciles dans - Mon beau dard racé - roman de Beaudrac.

112. 26/04/2010 12:28 - constats

constatsTop five des commentaires publiés, lundi 26 mars 2010 :

1 Nabe, 112 commentaires (sans compter les censurés)
2 Onfray, 54.
3 Ribéry, 37.
4 « les Français de l'étranger... », 31.
5 Roudinesco, 22.

Grâce à Nabe, Ring peut enfin compter quelques lecteurs malgré sa médiocrité éditoriale.

Quant à l'auteur de l'articulet (qui suscite tant de commentaires) nous lui signalons qu'il insulte la mémoire de Melville. Comment peut-on oser un tel pseudonyme quand on écrit comme un journaliste ?!

Enfin, Raphaël B., bien que journaliste se trompe quant à l'affluence de la soirée Nabe, Tristan Ranx dans Libération (du 24 avril 2010) relate une soirée bondée. CQFD.

113. 26/04/2010 12:37 - constats

constatsIl fallait lire lundi 26 avril 2010 !

114. 26/04/2010 12:39 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard BeanTrès Cher Monsieur Martin Ruber, vous faites erreur, je n'ai pas l'honneur d'être Raphaël Bartleby bien qu'auteur du post 108.

Merci pour votre oeil de lynx orthographiquement cultivé qui vous a permis de remarquer que le "e" de "un(e) anagramme" avait disparu à la frappe. Merci également de m'avoir fait l'aumône d'une référence de haute tenue littéraire.

115. 26/04/2010 12:41 - Evan Ard

Evan ArdPauvre garçon, si tu savais...
Ring cumule plus de lecteurs par jour que Nabe n'en aura jamais pour son dernier livre.

Il faudra ajouter à l'auteur de ce billet les lecteurs qui abondent dans son sens.

Sinon, question médiocrité éditoriale, tu peux aussi lire les publications d'Égalité et réconciliation.

116. 26/04/2010 12:52 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Marc-Edouard Bean,

"Pour le passage que vous demandez, achetez-vous le livre ... "

Vous n'êtes pas stupide à ce point j'espère. Vous vous doutez bien que je l'ai. Sinon je ne vous aurais pas cité le début et la fin de tout le passage que je vous demandais de citer. Moi, si je ne cite pas ce passage, c'est pour inciter les lecteurs de ce fil à acheter le livre. Mais libre à vous de le faire si vous souhaitez éviter quelques ventes à Nabe tout en vous ridiculisant un peu plus.

"Pour le reste, indiquez-moi vos coordonnées précises que nous puissions prendre contact. Si vous ne prenez pas trop cher, je suis prêt à prendre des cours de lecture honnête et intelligente avec vous. "

Je ne donne des cours qu'au domicile de mes élèves et ils sont gratuits. Indiquez-moi plutôt vos coordonnées.

117. 26/04/2010 12:54 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard Bean@ 113
Oui, il semblerait que pour ce qui est de l'affluenceà la "soirée Nabe" , les témoignages ne concordent pas :
http://manuscrit.blog4ever.com/blog/lirarticle-391568-1724778.html

118. 26/04/2010 13:05 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard Bean@ 117 "Moi, si je ne cite pas ce passage, c'est pour inciter les lecteurs de ce fil à acheter le livre"

Moi aussi car, tout comme vous, je suis convaincu de l'immense génie littéraire de Nabe ; tout comme de la haute valeur de la philosophique et politique de ses idées. Ô lecteurs et lectrices, n'hésitez plus, offrez-vous pour seulement 34 euros, le dernier opus du plus grand écrivain français vivant !

Pour vos cours magistraux, venez quand vous voulez, ma porte est toujours ouverte.

119. 26/04/2010 13:17 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Marc-Edouard Bean 119,

"Moi aussi car, tout comme vous, je suis convaincu de l'immense génie littéraire de Nabe ; tout comme de la haute valeur de la philosophique et politique de ses idées. Ô lecteurs et lectrices, n'hésitez plus, offrez-vous pour seulement 34 euros, le dernier opus du plus grand écrivain français vivant ! "

28 Euros, pas 34.

"Pour vos cours magistraux, venez quand vous voulez, ma porte est toujours ouverte. "

Je vous laisse m'indiquer votre adresse, code porte étage etc. sur ce fil. Lorsque je les aurai noté pour vous rendre une petite visite amicale, j'autoriserai (une fois n'est pas coutume) l'administrateur à effacer votre message.

120. 26/04/2010 13:29 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard Bean@ 120
- Le port n'est pas gratuit que je sache ...
- Vous êtes le supérieur hiérarchique de l'Administrateur de ce site ?

121. 26/04/2010 13:43 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Marc-Edouard Bean 120,

"- Le port n'est pas gratuit que je sache ..."

Peut-être, mais il fallait être précis. D'autre part, il existe aussi des bouchers, des fleuristes et des bars corses chez lesquels il est sans frais de port.

"- Vous êtes le supérieur hiérarchique de l'Administrateur de ce site ? "

C'est tout ce que vous avez à répondre face à un sarcasme ?

122. 26/04/2010 13:49 - martin ruber

martin ruberMelville auteur également de Moby dick...

123. 26/04/2010 14:02 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard BeanMais comment voulez-vous que je vous puisse vous répondre, Ô Grand Maître de Rhétorique de Blogs , après avoir lu votre profonde réflexion en 98 ("pour traiter quelqu'un de sophiste, encore faut-il démonter ses sophismes. Pour l'instant, il me semble que ce soit moi qui y soit parvenu et pas le contraire").

Vous n'êtes donc pas seulement quelqu'un dont le bon goût littéraire ne peut que nous laisser béats d'admiration, vous êtes manifestement aussi, tout comme plus grand écrivain contemporain de langue française, un génie de la réflexion philosophique et de la géopolitique du moyen-orient .

Je l'avoue humblement. Tout comme le plumitif qui a écrit le billet d'origine de ce fil, je ne suis pas à votre hauteur.

Je ne suis qu'un modeste poète. La preuve :

Nabe le Nabot est beau bien qu'il soit petit
La nuit, il mène de micro-combats dans les boîtes de nuit.

124. 26/04/2010 14:09 - Marc-Edouard Bean

Marc-Edouard Bean@122. Reculez de six cases -> 118 et relisez et surfez.

125. 26/04/2010 14:09 - quick

quickPour répondre à 113. 26/04/2010 12:28 - constatsTop five des commentaires publiés, lundi 26 mars 2010 :
1 Nabe, 112 commentaires (sans compter les censurés)
2 Onfray, 54.
3 Ribéry, 37.
4 « les Français de l'étranger... », 31.
5 Roudinesco, 22.

la QUANTITE ne fait pas la QUALITE... ce fanatisme nabien m'évoque vraiment une poussée de fièvre pubère... les écrivains posés n'ont pas besoin de ce genre de pub...

126. 26/04/2010 14:16 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@quick 126

"la QUANTITE ne fait pas la QUALITE... ce fanatisme nabien m'évoque vraiment une poussée de fièvre pubère... les écrivains posés n'ont pas besoin de ce genre de pub..."

Explique ça plutôt à Bartleby.

D'autre part, Nabe n'est pas un écrivain posé. Manquerait plus que ça.

127. 26/04/2010 14:40 - Myrrhman

MyrrhmanPour comprendre la hargne de Nabe, il faut réexaminer, avec méticulosité, les images de son passage chez Giesbert il y a quelques mois. Lorsque Giesbert lui parle de son physique, Nabe commence à se tortiller, gêné, détournant systématiquement le regard.
1m50, 35 kg tout mouillé, mais d'un courage sans borne sur le papier...
Gen Paul raconte que Céline avait un "corps de gonzesse" (cf docu de Michel Polac dans le DVD Céline Vivant), et tout le monde sait qu'en dehors de ses brûlots antisémites, Louis-Ferdinand était un couard qui fuyait la confrontation physique comme la peste.

Dans ce créneau-là, Zemmour n'est pas mal non plus. Chantre de la virilité dans ses livres, ses apparitions physiques à la télé lui font perdre tout crédit.
Je m'explique : suite à certaines humiliations dans l'enfance, l'individu se façonne un blindage de faux-méchant pour espérer faire oublier ses faiblesses. C'est vieux comme le monde. La société crève de frustrations, d'envies de revanche, c'est LE problème majeur à régler. Les racailles, les skinheads, les gauchistes, les fashion-victims, les "subversifs" exaltés, tous se rejoignent dans la ronde des blessés narcissiques qui bombent le torse pour attirer les regards.

128. 26/04/2010 15:10 - blue velvet

blue velvet@myrrhaman.
Votre remarque est idiote et insultante.
C'est digne de" bréves de comptoir"
Le talent n'a rien a voir avec le physique.
Nabe n'en a pas.Point barre.
Zemmour est courageux.
Il a des neurones c'est suffisant.


129. 26/04/2010 15:12 - Lau

LauArrête tes caricatures ridicules bleuvelvet. Bien sur que Si, Nabe a du talent, c'est un imitateur génial de ses écrivains préférés, imitateur génial, et crois moi, il faut du talent pour imiter aussi bien.

130. 26/04/2010 15:18 - Chris

ChrisA voir : l'attitude de Nabe en direct des événements du 11 septembre.
http://www.dailymotion.com/video/xkht5_apocalypse-nabe-11-septembre-2001
Il semble s'en réjouir, admirer une catastrophe en direct qui a tué des milliers de personnes, quel spectacle jouissif n'est-ce pas ? Pas une seule pensée aux victimes de sa part.



131. 26/04/2010 15:37 - blue velvet

blue velvet@Lau @luc
Je vous demande de ne pas me tutoyer.
Merci d'avance.
Pour le reste,@ Luc :non je ne respire pas je m'entraine.
Par contre je peux faire plusieurs choses en même temps.

132. 26/04/2010 15:46 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Marc-Edouard Bean 125 :

J'ai lu le fil. Mais qu'ai-je à faire de vos marivaudages avec une personne qui a passé la moitié de sont temps à faire semblant de ne pas l'avoir lu l'Homme qui arrêta d'écrire ?

Remarquez, ça change de ceux qui ont fait semblant de l'avoir lu pour une fois.

Quoi qu'il en soit, amusez-vous.

133. 26/04/2010 15:56 - Fridge Rider

Fridge Rider@ Au nom de quoi :

Puisque tu as l'air d'être un expert nabien, peux-tu dire qu'elle est la singularité de ton auteur ? Ce qu'il apporte par rapport à ceux dont il imite le style. Quelle vision porte-t-il ? A quelle tradition est-il lié ? Tradition au sens large.

134. 26/04/2010 16:07 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Fridge Rider 134 :

Déjà, tu pars du fait qu'il imite le style de quelqu'un. Ta façon de tenter d'enfermer les questions que tu poses à tes interlocuteurs dans les réponses que tu crois aborder est trop grossière pour que je m'y attarde.

En revanche, il y a bien une chose que Nabe imite dans son dernier roman. Sauf que ce n'est pas de l'ordre du style mais de la structure. Et dans ce fil, personne n'a été foutu d'en parler pour l'instant. D'ailleurs, quand bien même quelqu'un en parlerait, ça resterait de l'ordre de l'anecdote glanée au petit bonheur la toile.

Vous saurez tout cela en temps voulu. Je n'ai pas à vous macher le travail.

135. 26/04/2010 16:48 - Fridge Rider

Fridge RiderOui... donc, tu ne réponds pas aux questions, pourtant assez simples. Je n'enferme rien du tout, je constate la simple évidence et toi tu fais la bourgeoise qui remet son écharpe dans un grand geste plein d'emphase. Réponds donc banane !

136. 26/04/2010 16:58 - quick

quick@Fridge Rider 134 :
tu parles pas de la Divine comédie j'espere? parce que si c'est le cas il y reference ouvertement dans le bouquin... mais suffit pas de citer quelque chose pour pouvoir se hisser a son niveau...

137. 26/04/2010 17:03 - Fridge Rider

Fridge RiderJe parlais du STYLE mais peu importe.

Donc je repose les questions :

Qu'elle est la singularité de Nabe ?
Quelle vision porte-t-il ?
A quelle tradition est-il lié ?

138. 26/04/2010 17:25 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@ Fridge Rider 138 :

Tu n'es pas flic et je n'ai pas à obtempérer à tes ordres.

En revanche, si tu te montres capable sans sombrer dans le ridicule de répondre aux questions que tu me poses mais à propos de ton écrivain préféré, je verrais ce que je peux faire.

139. 26/04/2010 17:27 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@quick 134,

Tu t'es trompé de destinataire il me semble... C'est à moi que tu m'exprimes ?

140. 26/04/2010 17:38 - Fridge Rider

Fridge RiderMaurice Dantec, en bref :
- Thermodynamique transfictionnelle http://www.mauricedantec.com/article/article.php/article/premiers-principes-de-thermodynamique-transfictionelle
- Évolutionnisme/Futurisme
- Catholique Apostolique Romain

It's up to you.

141. 26/04/2010 17:57 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Tu es impayable, Frigide Raideur. Tu as définitivement sombré dans le ridicule. Aucune raison de te répondre, donc.

Pour ta gouverne, c'est parce que Nabe lui reprochait de se prétendre Catholique Apostolique Romain sans même être baptisé qu'il a fini par lui obéir.

142. 26/04/2010 18:03 - Fridge Rider

Fridge RiderSur que Dantec a besoin de Nabe pour se faire baptiser. C'est comique. Tu devrais postuler pour la place à Guillon, t'es largement au niveau. Foireux. C'est pourtant dommage, tu ne risque rien à répondre. Ça m'aurait peut-être donné envie de lire ton pote. Mais là, je t'assure que c'est grillé.

143. 26/04/2010 19:14 - Bill Muray

Bill MurayDantec se considérait lui-même comme un chrétien hétérodoxe, dans un premier temps. Son rapprochement avec l'église s'est fait dans le temps qui a présidé à sa conversion, c'est-à-dire au moment où il est passé d'un vœu pieu, de quelque chose qui pouvait s'apparenter à un désir, voire une posture, à la foudre divine et la réalité de sa foi.

@ Au nom de quoi ? :
Vous êtes de mauvaise foi, sophiste et donneur de leçons. Votre seule valeur jusqu'à présent résidait dans votre flegme. Vous l'avez perdu au poste 141, abandonnant toute élégance et tout distance, qualifiant de ridicule celui qui vous a répondu, là où vous esquivez toute explication.

Suffisance, médisance, humour douteux.

144. 26/04/2010 21:19 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Bill Muray 144 :

"Dantec se considérait lui-même comme un chrétien hétérodoxe, dans un premier temps."

Tout comme Nabe dans "L'Âge du Christ" publié en 1992, donc. Sauf que Nabe étant déjà baptisé depuis belle lurette à cette époque, ce n'est pas pour juste pour justifier son absence de baptême qu'il s'est considéré hétérodoxe, contrairement à votre grand défenseur de la chrétienté. Nuance.

Ceci dit, j'aime bien ta minuscule à "église" lorsque tu parles du rapprochement de Dantec. Je reconnais bien là son amour des vieilles pierres...

Allez, pour ce que j'affirmais, je vous donne un tuyau. Comme ça, la police ne pourra plus m'accuser d'esquiver toute explication :

"Il ne s'agit pas de se dire catholique au sens intégriste ou scout du terme, ni même de prendre la pose d'intello catho chic défendant nos valeurs de l'Occident menacé par des hordes d'Arabes incultes comme certains beaufs de la plume aujourd'hui qui veulent se donner un petit frisson mystique sans même être baptisé ni pratiquants, encore moins croyants, mais d'être au plus près du geste christique, et de l'accomplir dans celui de dire la vérité."

Marc-Edouard Nabe. La vérité sur la Vérité ; in La Vérité. Propos recueuillis par Laurence Rémila et Laurence Lemaire, de la gazette littéraire Contraband, le dimanche 25 janvier 2004, jour de la conversion de Saint Paul.

Baptême de Dantec : 16 février 2004.

Conclusion :

Et fissa en plus...

145. 26/04/2010 21:21 - Bernie Noel

Bernie NoelCe qu'il y a de bien avec Nabe, c'est que si y a du danger.... eh ben moi... Chui ami avec des Islamistes, eh bé ouai... C'est important la famille.

146. 26/04/2010 21:23 - A faire tourner

A faire tournerAu nom de quoi est le djeuns de 20 ans avec qui Nabe a fait le livre. Allez, passe à table !

147. 26/04/2010 21:31 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Bill Muray 144 :

Démontez mes sophismes si vous estimez que j'en fais. Vous en avez tout le loisir.

148. 26/04/2010 21:33 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Bernie Noel & "A faire tourner" :

Bravo les choristes. Je vous engage dans mon show !

149. 26/04/2010 21:45 - Fridge Rider

Fridge RiderBon, tu connais ton auteur, c'est déjà pas mal... Et à peu près tout. Comment dire...Dantec habite en Amérique du Nord depuis plus de dix ans. Contraband ? Tu veux me faire mourir de rire ou quoi ?

150. 26/04/2010 21:49 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Pas Contraband. La vérité.

Et puis le téléphone, les transports par avion, les scans, BDL&co;, ça existe... Si vous voyez ce que je vaux dire...

151. 26/04/2010 21:53 - Bill Muray

Bill MurayEn référence au commentaire N° 147 :

Laisser entendre sans rire que le baptême de Maurice Dantec, en date du 16 février 2004, serait lié, même de très loin, à une réponse de Marc-Edouard Nabe à un entretien du 25 janvier 2004, a largement dépassé les limites du sophisme : c'est un délire, certes amusant, de lecteur monomaniaque aveuglé par l'auteur qu'il est censé défendre. Ou corrompu par une désarmante mauvaise foi (nous parlons religion ?).

D'autre part, j'ai toujours compris l'hétérodoxie de Dantec comme une distance à l'égard du clergé. Pas comme une absence de baptême. Cela me paraît même évident. Quand j'en aurai le LOISIR, je relirai les trois TdO.

152. 26/04/2010 21:54 - Fridge Rider

Fridge RiderSophisme ?
Tiens :
"Les antisionistes ne sont pas comme les négationnistes cons au point de nier l'existence d'Israël. Ils se contentent de refuser de reconnaitre sa légitimité, d'en refuser les fondements. Nuance."
Mais il n'y a aucune "nuance" autre que celle présente dans ton petit cerveau. Ton argument a une logique interne sans rapport avec le réel puisque la négation de l'existence et le refus de la légitimité aboutissent tous deux à la même chose. A savoir, la destruction d'Israël.

153. 26/04/2010 21:56 - Fridge Rider

Fridge RiderOh que oui je vois ce que tu vaux dire, tu le veau bien !

154. 26/04/2010 21:58 - Bill Muray

Bill MurayParce que Maurice Dantec a un ami qui a pris l'avion pour lui apporter un scan de La Vérité, celui-là a décidé, "fissa", de se faire baptiser.
Non, vous n'êtes pas un sophiste. Vous êtes un bouffon.
Au revoir.

155. 26/04/2010 22:06 - janpallach experiment

janpallach experimentIl y a une mystique des nabiens à l'égard de tous les autres écrivains. Surtout les auteurs à succès. Selon cette vision, c'est Nabe qui leur dit quoi faire, que penser, comment se comporter dans la vie publique et littéraire. C'est passionnant. Nabe est le parrain de Dantec et le père de Houellebecq dans cette optique fascinée.

156. 26/04/2010 22:35 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Bill Muray 151 :

"Laisser entendre sans rire que le baptême de Maurice Dantec, en date du 16 février 2004, serait lié, même de très loin, à une réponse de Marc-Edouard Nabe à un entretien du 25 janvier 2004, a largement dépassé les limites du sophisme : c'est un délire, certes amusant, de lecteur monomaniaque aveuglé par l'auteur qu'il est censé défendre. Ou corrompu par une désarmante mauvaise foi (nous parlons religion ?)."

Quand je me moquais de vous sans références à l'appui, vous me traitiez d'esquiveur. Maintenant que je vous les apporte sur un plateau, vous me traitez de bouffon. Faudrait savoir...

"D'autre part, j'ai toujours compris l'hétérodoxie de Dantec comme une distance à l'égard du clergé."

Normal, il y avait des détails que tu ignorais. Te voilà dessillé maintenant. Je sais, c'est douloureux au début mais quand on s'y fait, on grandit.

"Pas comme une absence de baptême."

Pour Dantec, je ne sais pas mais pour toi, oui. Je te cite pour mémoire :

"Dantec se considérait lui-même comme un chrétien hétérodoxe, dans un premier temps. Son rapprochement avec l'église s'est fait dans le temps qui a présidé à sa conversion [...]"

Si ce n'est pas de ta part une justification de son absence de baptême à l'époque, je ne sais pas ce que c'est mais c'est pas loin de la mauvaise foi. Sophisme, disais-tu ?

@Fridge Rider 152 :

"Mais il n'y a aucune "nuance" autre que celle présente dans ton petit cerveau. Ton argument a une logique interne sans rapport avec le réel puisque la négation de l'existence et le refus de la légitimité aboutissent tous deux à la même chose. A savoir, la destruction d'Israël."

Faux. Je peux te citer des tas de noms de malades qui nient que les chambres à gaz ont existé. Cite-moi un seule personne qui nie que l'état d'Israël existe. Pour le reste, je te renvois à ce que j'ai écrit plus haut :

"D'autre part, qu'entends-tu par "destruction d'Israël" ? Ce terme est vague et peut aussi bien évoquer le démantèlement de cet état (ce qui serait une tragédie pour les sionistes mais pas forcément pour les Juifs : l'empire romain a été démantelé et ceux qui étaient auparavant sous sa coupe ne s'en sont pas forcément porté plus mal, qu'ils soient juifs ou goyim) que son atomisation (peu probable ne serait-ce que parce que vu les dimensions réduites de cet état, une attaque nucléaire aurait autant de chances de faire des victimes parmi les Arabes qu'elle serait censée défendre que parmi les Juifs)."

@Fridge Rider 153 :

"Oh que oui je vois ce que tu vaux dire, tu le veau bien ! "

Allez, un point pour toi. Gagné facilement, mais je te l'accorde.

@Bill Muray 154 :

L'avion n'était qu'une possibilité parmi d'autres. Et quitte à lui faire parvenir un scan, autant utiliser Internet Airways qu'American Airlines. C'est plus rapide et moins cher.

157. 26/04/2010 23:02 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@janpallach experiment 155 :

Vous ne croyez pas si bien dire. Je vous invite donc à acheter illico "Coups d'épée dans l'eau" sur Alainzannini.com et à foncer à la page 318. Vous y serez le témoin privilégié d'une conversation passionnante entre Nabe et Dantec qui eut lieu le 12 octobre 1996 au Théâtre du Mans sur le thème "L'écrivain contre la langue académique".

158. 26/04/2010 23:15 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?Je précise qu'à cette date, Dantec n'avait à son actif que "Les Racines du mal" + une contribution à "Paris Rive noire"

159. 26/04/2010 23:20 - Bill Muray

Bill Muray@ Au nom de quoi.
L'hétérodoxie chez Dantec ? Pas une justification de son absence de baptême. Au moment où il écrit cela, son hétérodoxie est une façon de vivre son christianisme sans l'église. Et sans l'Église.
Avant même son baptême, Dantec s'est rapproché du catholicisme romain. Ce baptême est la conséquence logique de cette conversion-là. Il est devenu un autre chrétien.

Je suis d'accord pour Internet Airways. C'est plus rapide, et surtout plus traçable.

160. 26/04/2010 23:33 - janpallach experiment

janpallach experimentC'est plutôt rafraîchissant de converser avec vous, Nabe.
Vous êtes proche de vos lecteurs, thuriféraires comme détracteurs, c'est marrant. Vous avez réponse à tout, un peu comme un fortune cookie. C'est ça, on croque dedans et vous nous dites la bonne aventure. Quel temps pour demain, Nabe ?

161. 26/04/2010 23:49 - Fridge Rider

Fridge Rider@ 156 :
Je ne fais que reprendre tes termes :
"Les antisionistes ne sont pas comme les négationnistes cons au point de nier l'existence d'Israël. Ils se contentent de refuser de reconnaitre sa légitimité, d'en refuser les fondements. Nuance."

Évidemment que personne ne nie l'existence, on se contente de vouloir la destruction, le "démantèlement". Et c'est ton bord si j'ai bien saisi.

En 1996 Dantec avait plus que ça à son actif mais peu importe.

162. 27/04/2010 01:00 - Au nom de quoi ?

Au nom de quoi ?@Bill Muray 159 :

Sauf que pour Nabe, l'hétérodoxie est une façon de ne pas être orthodoxe sans pour autant être hérétique. Pas une question de simple prudence ou d'hésitation à se considérer comme pleinement dedans, donc.

Tant qu'on n'est pas baptisé, on n'est même pas catholique. Pas même chrétien puisque c'est le sacrement du baptême qui fait que l'on devient chrétien. Point barre.

Mais tant qu'on n'est pas baptisé, on est tout au plus un genre de bab vaguement sentimental envers Jésus. Certainement pas un chrétien hétérodoxe. Et pas la peine de jouer au dur à cuir occidentaliste pour tenter de donner le change. D'un point de vue catholique, le non-baptême, ce sont au mieux les limbes.

@Fridge Rider 161 :

"Évidemment que personne ne nie l'existence, on se contente de vouloir la destruction, le "démantèlement". Et c'est ton bord si j'ai bien saisi. "

Ça, ça ne te regarde pas. Jusqu'à nouvel ordre, on peut encore se contenter de faire le tour des opinions, d'être précis dans la définition de celles-ci sans pour autant avoir un avis bien tranché, non ? C'est quoi ce procès d'intention ? Une autre paire de manche que l'équation douteuse "antisioniste=antisémite" quand elle vire au systématisme, en tout cas. En voila un de sophisme par exemple.

"En 1996 Dantec avait plus que ça à son actif mais peu importe."

Ma source, c'est Electre par ordre chronologique de publication. Si tu en as de plus complètes, je t'écoute.

163. 27/04/2010 01:06 - Bill Muray

Bill Muray1993 : La Sirène rouge
1995 : Les Racines du mal

Sources : Gallimard.

164. 27/04/2010 01:27 - Fridge Rider

Fridge RiderTu as aussi la nouvelle Là où tombent les anges, en 1995.

J'en ai fini avec toi, je crois qu'il ne reste plus rien à gratter.

réagissez, commentez, publiez, vous êtes sur le ring



Veuillez saisir le code Anti-Robot, ce code sert à vérifier que vous n'êtes pas un Robot.
Bashungs, la biographie
Raphaël Bartleby par Raphaël Bartleby

Né à Paris en 1978, ayant étudié le droit en dilettante et passé un certain temps à l'ombre derrière un bureau, continue son bonhomme de chemin pour trouver la lumière.

Dernière réaction

Oui, j'y étais aussi. J'ai également été décu. Une soirée ennuyeuse ! Triste ! Je n'ai plus d'écrivain préféré. J'ai été trahi par celui que je croyais différent et sincère. A tort !

Baron victor23/04/2010 16:02 Baron victor
De Viry sur ring
Articles les plus lus
  • Electric dyslexies [fiction]Electric dyslexies [fiction]

     La rubrique fictions du Ring publie vos nouvelles, adressez vos textes à aurelien@surlering.comSolécismes d'un jeune trentenaire plein d'allant.  J'avais oublié mon portable. Mon téléphone...

  • La nuit au bout du voyageLa nuit au bout du voyage

    Trois ans après la publication du dernier volume du Théâtre des Opérations, Ring publie l'avant-propos d'American Black Box, de Maurice G. Dantec. A l'époque (2004-2006), les avocats des trois...

  • Niqab au volant : crash test du vivre-ensembleNiqab au volant : crash test du vivre-ensemble

     Durant plusieurs jours, les médias ont martelé cette information capitale : une femme voilée à reçu une amende de 22 euros pour conduite avec le niqab.  Le policier (zélé et suspect) aurait...

  • Adèle Blanc-Sec : why so serious ?Adèle Blanc-Sec : why so serious ?

    Le Joker du Dark-Knight avait décidément tout compris : Luc, Why so serious ? J’avais compris, sans doute était-ce un rêve, que Luc Besson ne ferait plus de films. Je me suis pourtant...

  • Skyblog, nouveau partenaire socialSkyblog, nouveau partenaire social

    Si le gouvernement balance des sommes colossales dans l'associatif, on découvre également chaque jour à quel point il existe un trou noir de  communication. Ce trou est-il matériel ou spirituel...

  • Elisabeth Roudinesco, entretien exclusifElisabeth Roudinesco, entretien exclusif

     débats et opinionsAprès sa réaction au livre de Michel Onfray  publiée dans Le Monde, puis la réponse du déboulonné sur Mediapart, l'historienne Elisabeth Roudinesco nous accorde un...

  • Nabe, l'homme qui continua de mentirNabe, l'homme qui continua de mentir

    Cumulant bides sur bides publication après publication, Marc-Edouard Nabe était pourtant mensualisé des années durant aux éditions du Rocher, à plus de 2000 euros par mois. Un authentique...

  • Le gazon maudit de RibéryLe gazon maudit de Ribéry

    Paris a toujours un temps d'avance, c'est bien connu. Sur la plus belle avenue du monde, en tout cas de la capitale Delanoësque, une boite huppée embauchait une prostituée "de luxe" (TBEG, 1ère...

  • Marvel : Rick Jones ad aeternamMarvel : Rick Jones ad aeternam

    L’imminente sortie sur les écrans français d’Iron Man 2, en préambule à une méga-série de crossovers MARVEL (une huitaine de films avec Thor, Captain America, Les Vengeurs… d’ici à...

  • "Pourquoi Sarkozy va partir, comment nous allons l’aider.""Pourquoi Sarkozy va partir, comment nous allons l’aider."

    Un pamphlet est souvent l'occasion d'un régal, surtout quand il va droit au but.C’est souvent une occasion de rire ou de se réjouir, de redécouvrir la jubilation du jeu avec la langue et les...

  • Ce que les français de l’étranger nous disentCe que les français de l’étranger nous disent

     Voilà un livre qui s’attaque à une réalité trop souvent ignorée : si la France accueille beaucoup par les temps actuels, elle voit aussi nombre de ses enfants s’en aller. Près de...

  • LA CHOSE venue de notre mondeLA CHOSE venue de notre monde

    Comme le fait remarquer mon distingué collègue, processeur de liposophie, Pierre Marcelle, pour le fabriquant de papier-toilettes Libération : « on ne dira pas qu´il ne sait rien passé dans le...

  • Entretien avec Michel HouellebecqEntretien avec Michel Houellebecq

    Avec l'aimable accord de Michel Houellebecq et de la Revue des Deux Mondes. "Apologie de l’action lente"Marin de Viry – Michel Houellebecq, la Revue des Deux Mondes s’interroge sur les raisons...

  • Michel Onfray, le retour du défouléMichel Onfray, le retour du défoulé

    Le crépuscule d’une idole — L’affabulation freudienneMichel Homais (1) n’aime pas Sade. Mais parce que Michel Homais n’aime pas Saint Jean. Michel Homais n’aime pas Bataille. Mais parce...

  • Entretien avec Mike Reiss [Les Simpsons]Entretien avec Mike Reiss [Les Simpsons]

    A l’occasion des 20 ans des Simpson, et pour la fête de l’animation (1) qui s’est tenue à Lille le mois dernier, Mike Reiss, producteur et scénariste de la série culte et du film Les...

  • Entretien à rebours© avec Marin de ViryEntretien à rebours© avec Marin de Viry

    photographie Copyright Arnaud Février / FlammarionMarin de Viry, de son vrai nom marin de Viry, est un écrivain cher. J’ai bien dit cher, oui. Cher, si du moins je suis la thèse magistralement...

  • Bienvenue dans la vie Jack BauerBienvenue dans la vie Jack Bauer

    Généralistes des ressources humaines, experts en humanité, spécialistes des macro-gestions des micro-crises globales, ceux qui s'occupent du monde à votre place sont partout. La preuve par...

  • Devenezvousmeme.com : toi aussi, déguise toi en militaire !Devenezvousmeme.com : toi aussi, déguise toi en militaire !

    La vie est particulièrement dure en ce début de XXIe siècle. Réchauffement climatique, crise économique, émissions d’Arthur, chômage, les jeunes d’aujourd’hui « doutent d’eux même...

  • Logorama :  les anti-pubs peuvent aller se rhabiller !Logorama : les anti-pubs peuvent aller se rhabiller !

    Les anti-pubs peuvent aller se rhabiller !Certes, les Oscars ne servent absolument à rien, on est bien d'accord. C'est un incertain voyage au bout de la nuit américaine, un peu ridicule pour les...

  • France Télécom : l'affaire qui n'existait pasFrance Télécom : l'affaire qui n'existait pas

     L'affaire des suicides à France Télécom, montée de bout en bout par les médias, est particulièrement révélatrice du pouvoir exercé par les journalistes. Chiffres à l'appui. Depuis...

  • "Je suis foutu..." [Mort de Bunny Munro]"Je suis foutu..." [Mort de Bunny Munro]

    Tout débute dans le meilleur des mondes. Une entrée en matière de ce « Mort de Bunny Munro » décapante. On est rapidement propulsé dans l’antre de la bête. La crasse immonde cajolée de...

  • Villepin, politiquement déjà mort pour 2012 ?Villepin, politiquement déjà mort pour 2012 ?

    "Bel homme, belle âme, bel esprit, beau parleur". PAT, Les Contre-Réactionnaires, Paris, Denoël, 2007Par David Kersan et Laurent Obertone Au commencement de son existence médiatique, le pape de...

  • Immigration : le retour du réel ?Immigration : le retour du réel ?

    A propos des Yeux grands-fermés : l’immigration en France, de Michèle TribalatUne petite bombe vient d’être lâchée dans le paysage intellectuel et médiatique français. En effet, Michèle...

  • Le Faux est un moment du fauxLe Faux est un moment du faux

    L’Alice au Pays des Merveilles de Tim Burton est un film fantastique. Non pas quant à sa valeur artistique, non pas en tant que genre cinématographique, mais : fantastique, dans le sens que ce...

  • Comment Starbucks investigate pour l'humanityComment Starbucks investigate pour l'humanity

    Voilà une nouvelle qui va faire hurler de joie dans les chaumières du Monde Global : Starbucks, la fameuse chaîne américaine de café, a décidé de se mettre au commerce équitable. Ce choix...

  • Entretien avec Raphaël SorinEntretien avec Raphaël Sorin

    Depuis son domicile parisien, l'éditeur culte Raphaël Sorin a reçu Ring pour lui montrer l'éternelle jeunesse de son fusil à lunettes. Mercenaire et chercheur d'or, bienvenue dans le cerveau du...

  • Quand la vie discrimineQuand la vie discrimine

    «Article 19 - Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de...

  • Comment se libérer de ce foutu... Libé !Comment se libérer de ce foutu... Libé !

    Trois bonnes raisons d'aimer le journal de Laurent Joffrinpar F-X Ajavon Je suis un assez bon client du quotidien Libération. Je lis beaucoup la presse (vous l'aviez remarqué j'en suis sûr), mais...

  • La réponse d'Eric Zemmour au Président de la LICRALa réponse d'Eric Zemmour au Président de la LICRA

    En moins de quarante-huit heures, le journaliste le plus médiatique de France a été sur le point de perdre sa place au Figaro et son siège du samedi soir sur France 2 (Ruquier disait attendre la...

  • Les tribunaux français plus forts que l'ANPELes tribunaux français plus forts que l'ANPE

    Lorsque l'on aborde le thème de la justice et des prisons, il est de bon ton de rappeler les erreurs judiciaires connues (dues à la frénésie répressive, c'est bien connu) et les conditions de...

  • Simone Veil reçue à l'Académie, dernière pensionnaire de l'hospiceSimone Veil reçue à l'Académie, dernière pensionnaire de l'hospice

    En 1922, André Jacob se marie avec Yvonne Steinmetz à Paris. Ils partent pour Nice en 1924. Simone Jacob, bientôt Veil, est la plus jeune d'une fratrie de quatre enfants, les trois autres...

  • La télévision, autorité absolue ?La télévision, autorité absolue ?

    La télé est-elle un vecteur d'obéissance aveugle ? C'est la question à laquelle tente de répondre un documentaire diffusé mercredi 17 mars sur France 2. Initié par Christopher Nick, ce...

  • Interview de Nigel FarageInterview de Nigel Farage

     Interview par Jérôme Di Costanzo, pour Ring Jérôme di Costanzo – Vous avez été condamné par le Parlement européen  à une amende de 3000 euro et invité à faire des excuses après votre...

  • Marc Besse : sa stèle pour BashungMarc Besse : sa stèle pour Bashung

    Les huit longues années passées à écrire en secret la vie d'Alain Bashung furent à l'évidence essentielles au témoignage du contact, de la collision entre un sanguin journaliste des Inrocks et...

  • La journée de quelle femme ?La journée de quelle femme ?

    Les cancéreux ont leur mois, les incontinents ont leur semaine, les femmes ont leur journée. Il y a aussi les journées sans voitures, sans immigrés, pour la tolérance, pour la paix, pour...

  • Wrath : la machine à laver programmable de l'internetWrath : la machine à laver programmable de l'internet

    "La plus belle ruse du Diable est de nous persuader qu'il n'existe pas" Baudelaire Rappel :  En 2010, Lise Marie Jaillant,  blogueuse experte ès-diffamations des éditeurs et écrivains du tout...

  • La lèpre d'Internet : le cas Lise-Marie JaillantLa lèpre d'Internet : le cas Lise-Marie Jaillant

    Dénuée de talent littéraire, refusée par tous les éditeurs, la blessure narcissique est telle qu'une "wannabe" décide de se venger en créant un blog qui sous couvert de  commenter...

  • Les 100 maux de l’édition françaiseLes 100 maux de l’édition française

    Les milieux informés de l’édition ont appris il y a quelques jours le départ de Serge Eyrolles qui quitte la présidence du SNE (Syndicat National de l’Édition). Le patron du groupe du même...

  • Un Prophète, de Jacques AudiardUn Prophète, de Jacques Audiard

    "On écrit vraiment librement que du fond d'une cellule."                              Maurice G Dantec, American Black BoxLe dernier film de Jacques Audiard ("Un...

  • Morsay : la Saga qui bicrave ton grand-pèreMorsay : la Saga qui bicrave ton grand-père

    « Malheur à celui par qui le scandale arrive. » Adel, des 2 be 3 L'intégrale du gollum du ter-ter. Interview exclusive de Vince Neil Clément le nolife,...

  • Vince Neil poursuivi en Justice (interview)Vince Neil poursuivi en Justice (interview)

        "Pour moi, Morsay est une victime de la vie". propos recueillis par Evan Ard, pour Ring Bonsoir Vinceneil, tu t'es fait connaître à travers de multiples vidéos dans lesquelles tu...

  • BHL s'est-il faché avec Kayser Söze ?BHL s'est-il faché avec Kayser Söze ?

    Bon, tout le monde doit être au courant des dernières aventures de BHL et de son botulisme accéléré et du dernier truc un peu crade qu'on lui reproche. La question qui se pose quand même est :...

  • METACORTEX : the ghost writerMETACORTEX : the ghost writer

    METACORTEX : Verbomotricité  Doppelgänger« Pédophile ET zoophile, tu ne trouves pas que ça fait beaucoup ? »   Le monde prend fin dans 808 pages. Quel type de meurtrier...

  • Avatar réinvente le réel... Or not.Avatar réinvente le réel... Or not.

    Quand le marketing dénonce le marketing pour le marketingA l’heure où j’entame l’écriture de cet article, je viens tout juste d’assister à la projection cinématographique du plus grand...

  • Tout, Va, BienTout, Va, Bien

    Tout va bien. Je me dis ces mots : tout, va, bien, alors que les images des corps déchiquetés par les attentats en Espagne défilent sur ce qui me tient lieu de lien avec le monde.

Métacortex, nouveau roman de Maurice G. Dantec