logo CFC


Table des matières
L'Institut Nord Sud

Remerciements

1 L'égalité entre les sexes et l'APEC
bullet Introduction
bullet L'égalité entre les sexes et la libéralisation du commerce
bullet Programme de l'APEC : commerce, investissement et coopération
bullet L'égalité entre les sexes et le Programme de l'APEC : progrès réalisés jusqu'à présent

2 Fonctionnement de l'APEC
bullet Processus décisionnel
bullet Réunions des dirigeantes et dirigeantes et des ministres de l'APEC
bullet Réunions des hauts fonctionnaires
bullet Comités de l'APEC
bullet Groupes de travail, groupes spéciaux et groupes d'experts

3 Accès à l'APEC
bullet Participation à l'APEC
bullet Financement de l'APEC

4 L'APEC et la promotion de l'égalité entre les sexes
bullet Réseau des femmes dirigeantes
bullet Expériences de la promotion de l'égalité entre les sexes au sein de l'APEC

5 Annexes
bullet Chronologie de l'APEC
bullet Glossaire
bullet Personnes-ressources clés
bullet Lectures complémentaires et sites Web
bullet Un mot sur l'auteure

3

Accès à l'APEC




Financement de l'APEC


La participation aux réunions de l'APEC est autofinancée, chaque gouvernement assumant les dépenses de sa délégation. Les gouvernements des économies membres de l'APEC financent le Secrétariat de Singapour selon un barème proportionnel à l'importance de l'économie. Le gouvernement de Singapour a fourni l'emplacement pour le Secrétariat.

L'APEC dispose de deux mécanismes pour financer les projetsá: le fonds central de l'APEC (ou le compte des opérations de l'APEC) et le fonds TILF (fonds de libéralisation et de facilitation du commerce et de l'investissement). C'est le gouvernement du Japon qui a établi ce dernier fonds après la réunion des ministres et des dirigeantes et dirigeants à Osaka, en 1995. Les deux fonds sont administrés par le Secrétariat de l'APEC et on peut consulter sur le site Web du Secrétariat les lignes directrices qui en régissent l'utilisation.

Les sommes disponibles dans le compte des opérations pour le financement des projets sont minimesá: le budget annuel d'environ 1,5ámillion de dollars US est réparti entre les groupes de travail et les comités de l'APEC lorsque ceux-ci ont présenté au BAC les programmes de travail proposés. En 1998, par exemple, le Groupe de travail sur le développement des ressources humaines disposera d'environ 200 000 $ US. Les projets ont donc tendance à être petits, limités à un ou deux ans et à disposer de fonds extérieurs. Seuls les projets présentés par les organismes de l'APEC sont admissibles au financement.

Le compte TILF sert à financer des projets de plus grande envergure qui portent sur des éléments du programme de libéralisation et de facilitation du commerce et de l'investissement. Comme c'est le cas pour les fonds provenant du compte des opérations, seuls les projets approuvés par les groupes de travail et les comités de l'APEC sont admissibles.


Page d'accueil logo L'Institut Nord-Sud


mise à jour : le 18 jan 1998