Travaux publics et Services gouvernementaux Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Notes d'allocution pour l'honorable Michael M Fortier

Ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux

Lors de la Conférence de presse du gouvernement du canada et du gouvernement de la Nouvelle-Écosse sur le projet d’assainissement des étangs bitumineux et des fours à coke de Sydney

Sydney (Nouvelle-Écosse)
Le 28 janvier 2007

La version prononcée fait foi.

Je vous remercie.

Bon dimanche à tous. C’est un plaisir pour moi d’être ici aujourd’hui à Sydney.

Je suis ravi de me retrouver en compagnie du vice-premier ministre MacIsaac, de l’honorable Cecil Clarke, du maire Morgan et, bien sûr, de mes collègues, l’honorable Peter MacKay et le secrétaire parlementaire de la ministre de l’Environnement, Mark Warawa. Mes amis, aujourd’hui est un jour historique pour Sydney. Après de nombreuses années de discussions et d’études, une entente a été conclue concernant l’approche à adopter pour assainir les étangs bitumineux et les fours à coke de Sydney. En effet, j’ai le plaisir de vous annoncer que tous les travaux d’assainissement commenceront lors de la prochaine saison de construction.

Comme vous le savez, la Commission d’examen conjointe indépendante a procédé à une évaluation environnementale des plans d’assainissement de ces sites qui, depuis longtemps, sont une source de préoccupation en matière d’environnement et de santé publique dans cette collectivité. En juillet dernier, la Commission a diffusé son rapport, et aujourd’hui, le nouveau gouvernement du Canada et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse donnent suite officiellement à ses recommandations.

Le nouveau gouvernement du Canada est en accord avec la grande majorité des recommandations de la Commission en ce qui a trait à ses secteurs de responsabilité. Et après avoir examiné en profondeur les conclusions de la Commission, le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Nouvelle Écosse se sont entendus sur l’approche à adopter pour assainir les étangs bitumineux et les fours à coke. La technologie retenue consiste à solidifier et à stabiliser les sols contaminés, puis à les confiner et à les encapsuler. Cette technologie a été utilisée avec succès à de nombreux endroits en Amérique du Nord. Nous sommes heureux que la Commission d’examen ait conclu qu’il s’agissait d’une méthode éprouvée et efficace, et qu’elle était réalisable sur le plan technique et économique.

Il ne s’agit pas d’incinération. Bien que cette option était acceptable sur le plan environnemental pour la Commission d’examen, les deux gouvernements ont conclu que le recours à l’incinération causerait un stress inutile à la collectivité. L’approche que nous avons retenue était aussi jugée acceptable par la Commission. De plus, elle présente moins de risques et plus d’avantages, à un coût moins élevé que l’incinération.

C’est un grand jour, non seulement pour les gens de Sydney, mais aussi pour tous les Canadiens et les Canadiennes. Notre engagement à assainir les étangs bitumineux et les fours à coke de Sydney souligne l’engagement du nouveau gouvernement du Canada à prendre des mesures concrètes et mesurables sur les questions environnementales.

Voilà un autre un bel exemple de la coopération fédérale-provinciale qui arrive au bon moment. Mes collègues et moi avons travaillé étroitement avec nos homologues provinciaux pour arriver à cette décision. Nous continuerons de travailler avec eux pour que les activités liées au projet soient entreprises de façon à respecter l’environnement et à protéger la santé de nos collectivités. Nous veillerons à ce que ce projet d’assainissement soit géré de façon économique. Les deux ordres de gouvernement ont effectué des investissements considérables : le gouvernement fédéral a injecté jusqu’à 280 millions de dollars et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, 120 millions de dollars. Ce sont-là des investissements nécessaires et pratiques pour la santé et la prospérité futures de nos collectivités. La somme de 280 millions de dollars engagée par le nouveau gouvernement du Canada aidera aussi à financer la surveillance continue du site sur une période de 25 ans, une fois que le projet sera terminé.

Cette annonce représente la prochaine étape importante de notre projet d’assainissement. Ces travaux s’étendront sur environ huit ans.

Au cours de cette période, les travaux d’assainissement créeront de l’activité économique dans la région ainsi que des emplois dont elle a vraiment besoin. Pendant chacune des huit prochaines années, environ 150 personnes, en période de pointe de la saison de la construction, travailleront sur les lieux. De plus, les Autochtones auront l’occasion de participer activement au projet, conformément à l’accord signé par la province et le gouvernement fédéral.

Avec ces retombées économiques et sociales à court terme, les travaux d’assainissement des étangs bitumineux et des fours à coke de Sydney auront des répercussions à long terme sur la population de Sydney. Une fois les travaux de nettoyage terminés, il sera possible de réaménager une large parcelle de terrain dans le coeur de la ville.

En tant que ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, je suis heureux que mon ministère puisse jouer un rôle de premier plan dans ce projet. Dans le cadre des programmes fédéraux d’assainissement des sites contaminés, mon ministère offre des services de gestion et d’approvisionnement ainsi que des services techniques et environnementaux aux ministères fédéraux qui réalisent des projets de nettoyage dans tout le Canada. Par l’intermédiaire de ces programmes, le gouvernement du Canada investit quatre milliards de dollars en vue d’assainir les sites contaminés fédéraux et les sites contaminés de compétence fédérale provinciale. En plus des avantages environnementaux évidents, nous fournissons des possibilités de marchés aux entreprises canadiennes spécialisées en environnement, ce qui les aidera à être encore plus concurrentielles sur les marchés nationaux et internationaux.

En plus de fournir des fonds pour les travaux de nettoyage, Travaux publics et Services gouvernementaux Canada surveillera le projet avec notre partenaire, le ministère des Transports et des Travaux publics de la Nouvelle-Écosse, d’autres ministères provinciaux et la Cape Breton District Health Authority. Ainsi, le projet sera réalisé de façon à respecter l’environnement ainsi qu’à protéger la santé de nos collectivités.

Je veux aussi assurer les Néo-Écossais et les Néo-Écossaises ainsi que tous les Canadiens et Canadiennes que ce projet sera exécuté de façon ouverte et transparente et de façon à assurer une meilleure utilisation des deniers publics. La population canadienne s’attend à l’obligation de rendre compte de la part de ses gouvernements, et elle mérite rien de moins.

Je vous remercie. C’est avec plaisir que je répondrai à vos questions après l’allocution des autres invités et après-midi.