Pour retourner ? la page d'accueilUnion des ˇcrivaines et ˇcrivains quˇbˇcois
? propos de l'UNEQServicesActivitˇsMembresCommuniquˇsPrix et boursesDossiersCalendrierLiens
Liberté d'expression - Le (bref) retour de l'enfer

  • Introduction
  • Déclaration
  • Les piliers de la censure
  • Chronologie
  • Accès à l'information
  • Censure et violence
  • Censure et pornographie
  • Censure et cinéma
  • Censure et Internet
  • « Mourir pour des idées »
  • Index
  • Signalez un cas de censure
  • Censure indirecte
  • Quoi faire en cas de plainte ?
  • Conférence audio-visuelle
  • Sources
  • Les étapes qui mènent à la censure d'une œuvre ne sont pas souvent documentées, tant les gens qui s'attaquent aux droits d'autrui craignent la lumière des projecteurs. C'est ce qui confère un statut exceptionnel aux incidents survenus à la bibliothèque de Hull en 2001, la plupart des interventions ayant été consignées noir sur blanc. Vu le nombre de livres affectés, leur nature relativement inoffensive et l'extrémisme des mesures adoptées pour en entraver l'usage, l'affaire a suscité une levée de boucliers rarement égalée dans l'histoire de la censure.

    En quelques mots : une citoyenne s'est plainte de six livres — en fait, de 20 pages -- et la Ville a réagi en faisant ranger 180 albums dans une pièce interdite au public. Consternation du monde littéraire. Souvenir des « enfers » de la Grande Noirceur. Craintes de voir d'autres individus réclamer qu'on accommode leurs préjugés avec autant de zèle, que ce soit à Hull ou dans de plus en plus de bibliothèques. Pour contrer la croisade d'une seule personne, dix associations nationales et un grand nombre de contre-protestataires ont dû se battre pendant plus d'un mois.

    Au travers de tout cela, quelques citations remarquables. « On ne veut pas faire de la censure », a dit l'un des conseillers municipaux en parlant des 180 livres retirés des rayons, « on les a juste mis à l'index » (Bonjour dimanche, 8 décembre). Ou cette réplique d'un éditorialiste lorsque Lise Bissonnette publie un passionné Plaidoyer pour la liberté intellectuelle : « Ne jetez pas vos vieilles BD pornographiques. Ni celles qui exploitent la violence gratuite faite aux femmes. Envoyez-les plutôt à la directrice de la Grande bibliothèque du Québec, qui s'offusque qu'on puisse freiner l'accès à ces cochonneries » (Le Droit, 5 décembre). Si, en 2001, les œuvres de Claire Bretécher et de Hugo Pratt se font qualifier ainsi par un journaliste qui réclame plus de censure, le travail est loin d'être fini.

    Comme le disait une lectrice dans La Presse du 13 décembre, « On ne lutte pas contre les maux de la société en mettant des livres à l'écart. » Et l'écrivaine Élisabeth Vonarburg de renchérir (Le Droit, 18 décembre) : « Les restrictions bien pensantes [...], on sait où ça commence, on ne sait pas où ça finit. Autant ne pas commencer. »

     
    Bretécher: prise dans le même filet
    Marie Tempête: une des scènes contestées

    LES 180 LIVRES RETIRÉS DES RAYONS

    Adamov. Ghetto 9, Glénat, 1993
    Arnoux, Erik. Sophaletta, Glénat, 1994, v.1-3
    Bernet et Abuli. Torpedo, Albin Michel, 1985-87, v.1 (avec Toth), 2, 4; Glénat, 1990-95, v.7, 10, 11, 12
    Berthet et Yann. Pin-up, Dargaud, 1994-..., v.1-6
    Bonnet et Mitton. Attila... mon amour, Glénat, 1998-99, v.1-2
    Boubé et Cothias. L'empereur du dernier jour, Glénat, 1995-98, v.2-5
    Bourgne, Marc. La loi du grand nord, Glénat, 2000
    Bretécher, Claire. Les mères, Bretécher, 1982
    Bretécher, Claire. Agrippine, Bretécher, 1988
    Bretécher, Claire. Mouler démouler, Bretécher, 1996
    Cabanes, Max, et Klotz. La chasse aux ombres, Casterman, 1999
    Caza et Smulkowski. Le monde d'Arkadi, Delcourt, 2000-01, v.1-3
    Chabbert et Bardet. Docteur Monge, Glénat, 19982000, v.1, 3
    Clarke. P.38 et bas nylon, Audie, 2000
    Conrad et Yann. Les innommables, Dargaud, 1994-97, v.2-6
    Courtois et F. Giroud / J.-Paul Dethorey. L'usine, Glénat, 1998
    Coyote. Mammouth et Piston, Audie, 1999-..., v.1-3
    Delaby et Dellisse. L'étoile polaire, Lombard, 1994-96, v.1 (2 ex.), 2 (2 ex.), 3
    De la Fuente et P. Cothias. L'archange Gabriel, Glénat, 1998
    Denis, J.-C. Toutes les fleurs s'appellent Tiaré, Casterman, 2000
    Dethorey et Frank Giroud. Un automne à Berlin, Glénat, 1985
    Dufossé et P. Cothias. Les sanguinaires, Glénat, 199799, v.1-2
    Fowler, Tom, et Vanloffelt, Tom Fowler. Palooka, Paquet, 2000
    Francq et Van Hamme. Largo Winch, Dupuis, 1998-2000, v.9, 11
    Frezzatto et Charyn. Margot, Queen of the Night, USA, 1994
    Frisano, Pierre, et Maric. Tout ce sang pour Eva, Glénat, 1996
    Gabrion, P.-Yves. Les rameaux de Salicorne, Casterman, 1998
    Gillon, Paul. Le contrat, Albin Michel, 2001
    Gioux, Thierry, et Luc Dellisse. Le jaguar éternel, Glénat, 1998
    Gotlib, Marcel. Pervers pépère, Audie, 1982
    Griffo et Jean Dufaux. Giacomo C, Glénat, 1988-..., v.1-11
    Hardy et Yann. Lolo et sucette, Dupuis, 1997-2000, v.2-5
    Heloret et Christophe Gibelin. Ahez, Glénat, 1997
    Hermann et Yves Huppen. Liens de sang, Lombard, 2000
    Hulet et Bucquoy. Les chemins de la gloire, Glénat, 1985-..., v.1-3
    Jokal. Cauchemar pour une marionnette, Arboris, 1993-95, v.1-3
    Jung. L'esprit du lac, Delcourt, 2001
    Juszezak, Erik, et Christian Godard. Oki, Glénat, 1999-2000, v.2-3
    Lamquet. Le pithécanthrope dans la valise, Glénat, 1996-99, v.1-2
    Laporte. Rupert K 2, Mille-Īles, 1998, 2 ex.
    Larnoy et Mills / Skinner. La marque de Mélanikus, Zenda, 1995
    Lax et Bertois. Soleil cou coupé, Dupuis, 1995
    Malès et Dufaux. Hemingway : Mort d'un léopard, Glénat, 1992
    Manara, Milo, et F. Fellini. Voyage à Tulum, Casterman, 1990
    Manara, Milo. HP et Guiseppe Bergman, Casterman, 1991
    Manara, Milo, et Hugo Pratt. Un été indien, Casterman, 1987
    Manara, Milo, et Hugo Pratt. El gaucho, Casterman, 1995, 2 ex.
    Marini et S. Desberg. L'étoile du désert, Dargaud, 1996, v.1-2
    Marini et Jean Dufaux. Rapaces, Dargaud, 1998-..., v.1-3
    Marty et Eric Omond. Les peuples jumeaux, Delcourt, 2000
    Matena, Dick. Flynn, Arboris, 1994, v.1-2
    Meglia, Carlos, et Trillo. Cybersix, Vents d'Ouest, 1994-97, v.1-9
    Mitton, Jean-Yves. Quetzalcoatl, Glénat, 1997-2000, v.2-4
    Mitton. Les survivants de l'Atlantique, MC, 1992, v.1; Soleil, 1997, v.2-3
    Molinari et Mitton. Les survivants de l'Atlantique, Soleil, 1998-2001, v.4-7
    Montellier, Chantal. Faux sanglant, Dargaud, 1992
    Montellier, Chantal. L'île aux démons, Dargaud, 1994
    Norma et Frank Giroud. Pieter Hoorn, Glénat, 1995, v.1-3
    Ortiz et Antonio Segura. L'ultime ennemi, Soleil, 1992
    Picaud, Christophe. Marie, Clair de lune, 2001
    Pontet et Froideval. La guerre des āmes, Glénat, 1996
    Puech, Éric. La perle du dragon, Albin Michel, 2001
    Rahir, Jeanine. Chevalier Walder, Glénat, 1997-98, v.1-2
    Raives et Warnauts. L'orfèvre, Glénat, 2000-01, v.1-2
    Renaud et Dufaux. Santiag, Glénat, 1991-(...), v.1-5
    Renaud et Dufaux. Jessica Blandy, Dupuis, 1990-2001, v.6, 18, 19
    Ribera et C. Godard. Le grand scandale, Dargaud, 199495, v.1-3
    Robet et Patrick Cothias. Bon sang ne peut mentir, Glénat, 1999
    Roosevelt. L'horloge, Paquet, 2000, v.1-2
    Savoia, Sylvain, et Jean-David Morvan. Tiourma, Glénat, 1998
    Schultheiss. Le rêve du requin, Glénat, 1991
    Servais. La mémoire des arbres, Dupuis, 1997, v.5-6
    Sevrin et Pourbaix. La collection d'anatomies, Paquet, 2000, v.1-2
    Stalner et Daniel Bardet. Le boche, Glénat, 1990-94, v.1-7
    Suro et Corbeyran. Tribut, Delcourt, 2000
    Swolfs, Yves. Le prince de la nuit, Glénat, 1994-2000, v.1, 3, 4, 5
    Trantkat et Morvan / Trantkat, HK, Glénat, 1996-98, v.1 (avec V. Tannoy, dessin, et T. Trübe, texte), 2, 3
    Tronchet. J.-C. Tergal découvre les mystères du sexe, Audie, 1995
    Valdman et Bollée. Fatal carnaval, Dargaud, 1994
    Widenlocher et Herlé. Salade de plomb pour Miss Pamela, Dargaud, 1995
    Zirbus et Djaki. Rilax, Vents d'Ouest, 2000-01, v.1-2

    LA SAGA DE A À Z

    Août 2000 : La citoyenne Roseline Brien envoie à la bibliothèque 20 photocopies extraites d'albums non identifiés, et exige la suppression de la « section de bandes dessinées pornographiques ». Elle remet des copies au maire, aux médias et à des groupes féministes. Le Droit en tire un article le 23 août et publie sa lettre le 20 septembre.

    Septembre 2000 : Le directeur de la bibliothèque, Denis Boyer, explique dans Le Droit que son institution ne possède aucun livre pornographique et qu'on doit avoir 16 ans ou plus pour emprunter les volumes de la section adulte étiquetés « lecteurs avertis ». Mme Brien lui ayant énuméré six titres litigieux, il ajoute que ceux-ci sont classés comme suit par les Services documentaires multimédia, qui évaluent tous les livres :

    « Adultes grand public, recommandé » :

    1- Le vagabond des limbes : La petite maîtresse de Julio Ribera et Christian Godard*
    2- Le vagabond des limbes : Les loups de Kohm de Julio Ribera et Christian Godard

    « Adultes grand public, peut être utile » :

    3- Marie Tempête : Le secret d'Émilie de Pierre Wachs et Patrick Cothias
    4- Torpedo : Devine qui va morfler ce soir de Jordi Bernet et Sanchez Abuli
    5a- Attila mon amour : Lupa la louve de Franck Bonnet et Jean-Yves Mitton
    5b- Attila mon amour : Les portes de fer de Franck Bonnet et Jean-Yves Mitton
    6- Les griffes du marais : Annaėlle de Patrick Amblevert et Corbeyran (Éric Corbérand)*

    Malgré tout, des tracts sont malgré tout distribués au public. Le texte intégral se lit : « Les bandes dessinées pornographiques à la bibliothèque municipale de Hull, on n'en veut pas !! Si cette situation vous outrage, vous pouvez signer cette pétition et la poster au Maire de la ville de Hull, Maison du citoyen, 25 rue Laurier, Hull, Québec J8X 4C8. »

    Mars 2001 : Ayant été consulté quant à la valeur des livres contestés, le Conseil du statut de la femme avise la Commission permanente sur la culture de Hull que « tout doute à cet égard doit être tranché en faveur de la liberté d'expression. Nous ne sommes pas en mesure de porter un jugement éclairé sur le caractère obscène ou non des bandes dessinées identifiées. » La Commission engage alors deux experts pour évaluer les BD #2 à 5a ci-dessus, ainsi que trois albums érotiques non disponibles à la bibliothèque (ce dernier détail ne leur étant pas précisé).

    Avril 2001 : Le dessinateur Paul Roux et le libraire François Mayeux distinguent les trois récits érotiques des autres albums et confirment que ces derniers ne sont ni érotiques, ni pornographiques. Ils les considèrent adéquatement classés dans la section 16 ans et plus, et estiment qu'ils ne méritent aucun traitement particulier.

    Mai 2001 : En dépit de l'opinion des experts, le conseil municipal reçoit les recommandations suivantes de la Commission. La Commission affirme que la bibliothèque devrait :

    - exclure... les documents en images qui banalisent ou cautionnent les agressions sexuelles;
    - [engager] au besoin un expert-conseil en bande dessinée pour l'achat et la classification de ses BD;
    - [assurer] un accès réservé aux clientèles visées afin de maintenir son lien de confiance avec les enfants;
    - [se doter] d'une politique sur l'accès à l'internet qui respecte les principes d'environnement protégé...

    Septembre 2001 : La conseillère Louise Poirier, présidente de la Commission, propose que les BD pour lecteur averti soient conservées « dans une section à rayons fermés accessible par les employés(es) seulement » et soient « soumises à un examen interne ». Le conseil municipal accepte à l'unanimité. Les succursales envoient leurs albums à la centrale, où le public doit désormais se servir d'un index pour placer une commande au comptoir.

    Novembre 2001 : Réélection du maire Ducharme, de Louise Poirier et de deux conseillers. Les villes de Aylmer, Buckingham, Hull, Gatineau et Masson-Angers devant se fusionner en janvier 2002, le conseil comportera alors 14 autres édiles.

    Décembre 2001 : L'Union des écrivaines et des écrivains québécois alerte la Writers' Union of Canada, la Canadian Library Association, la Grande bibliothèque du Québec, le Centre québécois du P.E.N. international, la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec, le Book and Periodical Council, l'Association pour l'avancement des sciences et techniques de la documentation, l'Association nationale des éditeurs de livres et l'Association des auteur-es de l'Ontario français, qui exigent l'annulation du règlement. Plus de 40 interventions dans les médias dénoncent cette « régression dangereuse », et trois membres de la Commission renient les mesures adoptées. (De son côté, Mme Brien confie au Ottawa Citizen que la mise à l'écart des livres ne suffit pas et qu'ils devraient être détruits.) Le maire et Mme Poirier finissent par exiger qu'on remette les livres sur les rayons, mais accusent la bibliothèque d'avoir mal appliqué leur « excellente » politique. Une deuxième vague de protestations s'ensuit.

    Février 2002 : La politique au grand complet est « mise à la poubelle » par la Ville de Gatineau. Le Centre d'aide et de lutte contre les agressions sexuelles de l'Outaouais annonce cependant en avril qu'il poursuit la lutte.
    __________

    * Ne contient aucun extrait dénoncé par Brien. Huit de ses photocopies sont par contre tirées de Muskie, encore et toujours (Ribera, Godard); Dieu reconnaîtra les tiens (Bernet, Abuli); Dottore Serpenti (Ferry Van Vosselen, Jean-Luc Vernal); et Le grand ancêtre (Franz Drappier, Vernal). Ces deux derniers albums proviennent de la section des ados et reprennent des séries du journal Tintin. On remarquera que, de tous ces albums, seuls les #4, 5a et 5b se retrouvent parmi les 180 titres mis à l'écart.