Journal N°49 - Octobre 2003

Les titres :

 

>> retour à la liste

DOSSIER : Grands chantiers, 4 ans à venir

Une histoire... des travaux

Société du Commerce Rochelais...

Patrimoine économique, deuxième édition

Les belles étrangères - Plumes algériennes

Simenon, La Rochelle et ses secrets

Libre expression à l'opposition municipale

   
CULTURE
 
Libre expression à l'opposition municipale
 
Après l'Inde l'an passé, La Rochelle reçoit l'Algérie et quatre de ses écrivains, entre le 20 et le 26 novembre Par Marcel Lardeux
 
 

Chaque année, Les Belles Etrangères invitent, en France, des écrivains d'un même pays. Cette opération, initiée par le Centre National du Livre (CNL), constitue une forme de reconnaissance par rapport à des pays avec lesquels nous souhaitons entretenir des échanges de tous ordres, économiques ou culturels. Cette année, c'est au tour de l'Algérie d'être à l'honneur. Au total, treize écrivains, choisis par le CNL, ont été invités pour toute la France. La Rochelle, ville privilégiée, recevra quatre d'entre eux : la jeune romancière arabophone Yasmina Salah, les romanciers Habib Ayyoub et Mustapha Benfodil, ainsi que le poète El Mahdi Acherchour. « Beaucoup d'écrivains algériens habitent et écrivent en France, mais ils n'ont pas été retenus, explique Jacques Charcosset de Larochellivre. Cela montre la volonté du gouvernement algérien de promouvoir les écrivains qui vivent en Algérie. Quelques uns écrivent en arabe comme Yasmina Salah,
 
mais beaucoup le font en français.»

A la rencontre des auteurs
L'événement donnera l'occasion de souligner le gros travail réalisé par ces deux associations pour encourager les rencontres entre les écrivains et le public rochelais. Des rencontres couplées avec le plaisir de lire. Des rencontres publiques avec Yasmina Salah et El Mahdi Acherchour sont programmées aux Médiathèques Michel Crépeau, de Villeneuve les Salines et dans les bibliothèques de Mireuil et de Laleu-La Pallice, avec l'aide de Larochellivre. «Depuis cinq ans environ, poursuit Jacques Charcosset, de gros progrès ont été réalisés en ce qui concerne l'édition en Algérie. Beaucoup de livres et de journaux se publient, aussi bien en français qu'en arabe. La maison d'édition Barzakh, par exemple, effectue un important travail de publication de jeunes écrivains». Les Belles Etrangères donneront aux Rochelais l'occasion de les découvrir.

 
Imprimer cet Article Envoyer cet article à un ami


© raccourci - 2001