navbar

table des matières

andrew cohen

yasuhiko kimura

le gourou et le pandit

père arseny

don beck

dee hock

récits de
transformation


La sagesse spirituelle et pratique de la Dynamique en Spirale

La quête éternelle vers le haut



Je pense que je commence à voir les gens comme des couleurs ! Après trois mois d'immersion dans la Dynamique en Spiraleune théorie sur l'histoire du comportement humain qui plonge dans les profondeursje peux affirmer sans exagérer que la dynamique de cette Spirale est, en effet, une des avancées les plus importantes dans la compréhension et la gestion de la complexitécette complexité qui est nous. Nos diverses visions du monde, nos croyances, nos identités mêmes, sont représentées par huit " mèmes ", ou systèmes de valeurs, qui s'appliquent autant aux individus qu'à des cultures entières. Et, au fur et à mesure que je la découvre, cette représentation de la conscience humaine en forme de spirale dynamique, avec sa hiérarchie de " mèmes " codés en couleurs, est littéralement en train de colorer ma perception.

J'étais au mariage d'un ami quand, tout à coup, je me suis rendu compte que je voyais le mème BLEU (absolutiste) dans cette dame en vêtements guindés qui portait un crucifix, le mème ORANGE (entrepreneur) dans ce jeune arriviste avec sa Rolex, et le mème VERT (égalitaire) dans ce hippie barbu et vieillissant. Pire que ça : je commence à voir à quel point je suis moi-même " VERTE ", avec mon désir de vie communautaire et d'acceptation consensuelle, mon fort parti-pris contre les corporatismes et les conservatismes politiques, et ma passion pour les causes environnementales, même si, je dois l'avouer, je suis attachée à conduire vite (ROUGE-impulsif) mon Audi (ORANGE) !

Dois-je m'en inquiéter ? Suis-je en train de cataloguer les autres, et moi-même, en classant tout selon ces types codés par des couleurs, apparemment brossées à la va-vite, que l'on appelle " mèmes " ? Est-ce que le modèle de la Dynamique en Spirale, constitué de ces mèmes, n'est qu'une façon pratique d'éviter d'être aux prises avec la complexité et la diversité des êtres humains, d'échapper au défi de discerner vraiment qui nous sommes ? Au contraire, j'ai découvert que cette grille d'interprétation, loin de conduire à un froid détachement analytique ou à une perspective plate, unidimensionnelle, éclaire en profondeur les lignes fuyantes de la psychologie humaine, les croyances et les valeurs (y compris les miennes) qui, souvent inconsciemment, guident nos choix et façonnent notre identité même. Le point de vue de la Dynamique en Spirale aboutit également à une objectivité inattendue et libératrice, car elle situe ma propre expérience dans le contexte de l'histoire entière de l'évolution psychologique humaine, dont la totalité se retrouve en chacun de nousdepuis les instincts de survie les plus primitifs (BEIGE) jusqu'aux aspirations spirituelles les plus évoluées (TURQUOISE), avec, dans mon cas, une bonne dose de bonne conscience éco-égalitariste (VERT) à remettre en cause !

Mais pourquoi une spirale, me direz-vous ? Le mouvement spiralé est l'expression dynamique des forces cosmiques et naturelles, une " fractale universelle dominante ", évidente partout, que ce soit dans le code ADN en hélice ou les galaxies en spirale qui peuplent notre univers. La Dynamique en Spirale se donne comme la meilleure façon de représenter l'évolution de la conscience humaine : par une structure en spirale montante et dynamique, qui dresse la carte de nos systèmes de pensée évolutifs se déroulant toujours plus haut en niveaux de complexité croissante. Il est certain que la conscience humaine a considérablement augmenté en complexité au fil des millénaires, comme le démontre le rythme accéléré de notre monde hautement interactif. Mais, en dépit des illusions que je pourrais avoir sur mon positionnement dans la spirale de par ma vie " high-tech post-moderne ", le graphique de la Spirale en mouvement signale que nous, les êtres humains, émergeons seulement du premier grand épisode de l'histoire humaineune ère de 100 000 ans fondamentalement basée sur la survie : le " premier étage " de la Spirale.

Le docteur Don E. Beck développe, enseigne et met en œuvre son concept de Spirale dynamique depuis bientôt trente ans. Transmettant la perspective authentiquement " intégrale ", ou inclusive, qui est l'essence de ce modèle en spirale, Beck dépeint la vaste tapisserie que tissent les cultures globales, avec le soin, la perspicacité, et la familiarité aisée de quelqu'un parlant des membres de sa propre grande famille, attentif aux capacités et aux défis propres à chacun. Et cet humanitarisme évolué transmet la conviction sincère et passionnée que la Dynamique en Spirale peut résoudre les défis et les responsabilités immenses auxquels nous sommes confrontés en ce moment de l'histoire.

En effet, on pourrait qualifier Don Beck de militant-philosophe pour ce nouveau millénaire. En tant que co-fondateur du Centre National des Valeurs à Denton, Texas, et président du Spiral Dynamics Group, une entreprise globale, il est, selon sa propre définition, un " magicien de la Spirale ", qui utilise le modèle dynamique de la Spirale pour effectuer des changements de système à grande échelle, dans différents secteurs et parmi diverses sociétés du monde. Avec Christopher Cowan, il a écrit en 1996 Spiral dynamics : Mastering Values, Leadership, and Change (" La Dynamique en Spirale : maîtriser les valeurs, la direction et le changement "). Cet ouvrage développe et élabore la théorie pionnière des " Systèmes de Valeurs ", relative au développement humain, proposée par le regretté professeur Clare Graves. La longue carrière de consultant de Beck l'a conduit sur des sites aussi différents que le 10 Downing Street, pour rencontrer des membres du bureau politique de Tony Blair ; le cercle dirigeant de Chicago, pour traiter les difficultés rencontrées par les institutions éducatives dans cette ville ; la Banque Mondiale, pour examiner l'avenir de l'Afghanistan ; et les conseils d'administration de grandes banques, de compagnies aériennes, de distributeurs d'énergies, d'agences gouvernementales.

Don Beck a discuté de problèmes raciaux avec le Président Bill Clinton, et de stratégies profondes de réconciliation avec le président Nelson Mandela, jouant notamment un rôle central dans la création pacifique d'une Afrique du Sud démocratique, pour lequel il a reçu un poste législatif honorifique en 1996 dans l'Etat du Texas où il réside. Plus récemment, il a joint ses forces au philosophe intégral Ken Wilber et au président de l'institut Airlington John Petersen, entre autres, pour faire de la Dynamique en Spirale un outil encore plus puissant afin de " gérer les interventions, le changement et la transformation à grande échelle "une nouvelle initiative appelée " Spiral Dynamics integral " (SDi), " l'Intégrale de la Dynamique en Spirale ".

S'appuyant sur sa vaste expérience, Don Beck explique pourquoi la théorie de la Dynamique en Spirale est un instrument de grande portée pour quiconque reconnaît la nécessité d'une transformation humaine et d'une réconciliation globale en cette période aussi critique et exigeante de l'histoire. De fait, plus l'on se familiarise avec la perspective globale de la Dynamique en Spirale, plus l'on comprend pourquoi cette théorie imposante a pu être qualifiée de " nouvelle définition de la nature humaine [et de] la portée évolutive de l'intelligence humaine. "





Commander ce
    numéro
(version anglaise uniquement)


Vous abonner à
    What is
Enlightenment?

(version anglaise uniquement)


envoyer ce lien
à un ami



navbar
accueil numéros précédents page du fonadateur nous contacter nous aider