Par spelungato
yasminette et sarkozon .Moi qui croyais que l’on était obligé d’acheter seulement les livres de Beidbeger et de BHL me voilà bien étonné. « ils » ont rajouté à ce duo déontique un troisième larron : Yasmina Reza. ( dans une autre gamme, les écrivains obligés des glands, il y a Marc Levy, mais c’est une autre histoire…) Je n’en croyais pas me yeux ! les trois couvertures des plus grosses ventes de la presse française, l’Express, le Point et mon cher NO, fichtre… Intrigué, j’ai d’abord lu les extraits dans les magazines, (autant dire que le contenu était parfaitement défloré par avance) ensuite je suis allé à la FNAC et j’ai continué ma lecture. Pour tout avouer, je n’ai pas acheté le livre de Yasmina, à peine ai-je mis une demi-heure pour finir de le parcourir, en fait c’est une BD sans image. C’est bien le problème avec elle, à peine on commence l’histoire et qu’on se met un peu en bouche, patratas voilà le mot fin qui déboule. Elle doit beaucoup travailler la malheureuse, sans doute qu’écrire un livre lui prend au moins une semaine, samedi et dimanche compris, quelle bosseuse ! Dire qu’elle va s’enrichir avec si peu de labeur ! On se moque du monde. Carton rouge vif au nouvel observateur pour la promotion panégyrique de ce navet, je suis de plus en plus étonné par les circonvolutions labiles de ce magazine.
commentairescommentaires

Certes, cher monsieur. Mais

Certes, cher monsieur. Mais il me semble que vous vous méprenez sur la destination des "petites annonces", qui ne sont pas un forum. Ayez donc le courage de commenter le livre de Reza dans les espaces réservés à cette fin, en réaction des articles publiés sur ce même site.
Fermer Le Commentaire

Merci Anselme. Quel que

Merci Anselme. Quel que soit votre point de vue, l'idée était de l'exprimer, sous la forme d'un commentaire ou d'un article, autour du débat ouvert en "Une". Ici, il est à craindre qu'on ne vous lise guère...
Fermer Le Commentaire

Mmmh... il a raison Anselme.

Mmmh... il a raison Anselme. c'est pas vraiment une petite annonce, ça, spelungato...
Fermer Le Commentaire