Vie de Jésus, Volume 1

Couverture
Michel Lev́y frères, 1864 - 462 pages

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page vi - Quelque recherche qu'on ait faite, jamais un miracle ne s'est produit là où il pouvait être observé et constaté. Jamais, dans les amphithéâtres d'anatomie et sous les yeux des médecins, un mort ne s'est relevé et ne leur a montré, par sa seule apparition, que la vie ne tient pas à cette intégrité des organes qui, d'après leurs recherches, fait le nœud de toute existence animale, et qu'elle peut encore se manifester avec un cerveau détruit, un poumon incapable de respirer, un cœur...
Page 33 - ... qui exige une intervention surnaturelle de forces supérieures. Pour lui , Jésus n'est pas le Fils de Dieu dans le sens de l'Église, mais c'est un homme sage et vertueux; ce ne sont pas des miracles qu'il accomplit, mais ce sont des actes tantôt...
Page 106 - Nous nommons mythe évangélique un récit qui se rapporte immédiatement ou médiatement à Jésus et que nous pouvons considérer, non comme l'expression d'un fait, mais comme celle d'une idée de ses partisans primitifs.
Page 97 - ... qui l'ont formé y ont été conduits par des impulsions qui agissaient sur tous également, et que les deux éléments du mythe s'y sont confondus, sans que les auteurs de cette confusion aient eux-mêmes reconnu la différence des deux éléments et en aient eu conscience. Une certaine nécessité dans la production du mythe, l'ignorance de son caractère parmi ceux qui le produisent, telle est la double idée sur laquelle nous insistons.
Page xxxv - Le temps, qui est beaucoup pour les individus, n'est rien pour ces longues évolutions qui s'accomplissent, dans la destinée de l'humanité. Déjà, du sein de la vie individuelle, il est permis de s'associer à cet avenir, de travailler à le préparer, de devenir ainsi, par la pensée et par le cœur, membre de la société éternelle, et de trouver en cette association profonde, malgré les anarchies contemporaines et les découragements, la foi qui soutient, l'ardeur qui vivifie, et l'intime...
Page 562 - Ninivites, et d'autre part, qu'on n'allume point une lampe pour la mettre en «n lieu caché, on ne peut montrer aucune connexion entre ces deux propositions, à moins qu'on ne l'y introduise (1). Le fait est que nous avons ici encore, entre le discours contre la demande de miracles et les discours pendant le dîner du pharisien, une lacune remplie par des fragments détachés de harangues. Nous passons (5, 17 seq.) au véritable sujet du discours, à savoir, l'assurance de Jésus, qu'il est venu,...
Page vi - L'inexorable phrase de M. Littré : « Quelque recherche qu'on ait faite, jamais un miracle ne s'est produit là où il pouvait être observé et constaté, » cette phrase, dis-je, est un bloc qu'on ne remuera point.
Page 73 - Cet argument serait en effet décisif, s'il était prouvé que l'histoire biblique a été écrite par des témoins oculaires. ou du moins par des hommes voisins des événements.
Page 62 - Au surplus, le procédé de ces éclectiques est tout ce qu'il ya de plus arbitraire : c'est, la plupart du temps , d'après leurs propres impressions qu'ils décident ce qui doit appartenir à l'histoire, et ce qui doit appartenir au mythe; de pareilles distinctions sont également étrangères aux auteurs évarigéliques, à la logique, et à la critique historique qui en dépend.
Page 3 - BARNI avec une introduction analytique. 1 vol. in-8 8 fr. — La logique, traduction par M. TISSOT. 1 vol. in-8 4 fr. — Mélanges de logique, traduction par M. TISSOT. 1 vol. in-8.. 6 fr.

Informations bibliographiques