Les ouvrages de la rentrée littéraire 2022 ont intérêt à savoir jouer du coude. C’est que les textes originaux, costaux, épatants, intelligents et rafraîchissants sont nombreux cette saison, et la compétition entre eux sera féroce pour trouver grâce à vos yeux. Dans les pages qui suivent, un aperçu des titres importants qui paraissent entre août et la mi-octobre vous est présenté. On vous offre ce tour d’horizon comme on regarde un paysage fascinant : un arrêt sur image dont il ne tient qu’à vous de creuser ensuite et d’aller fureter en librairie pour approfondir vos recherches, afin de mettre la main sur ces livres qui vous accompagneront durant la fraîcheur de l’automne. Préparez-vous : le combat commence!

Dans ce dossier

La rentrée littéraire 2022 : Littérature québécoise

Avec l’été qui s’achève, l’école qui reprend, les soirées qui s’estompent et le soleil qui subrepticement s’éloigne de nous, il y a un certain réconfort à aller chercher dans l’écho de la chaleur des presses et l’odeur caractéristique des livres fraîchement imprimés, porteurs des promesses de la plus attendue des saisons littéraires. Notre littérature, est-il besoin d’en faire mention, se porte merveilleusement bien. De nouvelles maisons d’édition continuent d’émerger, d’autres, désormais bien établies, prouvent année après année la pertinence de leur apport à l’édifice littéraire commun, d’autres encore parviennent à se renouveler tout en honorant les traditions ayant su les faire perdurer. Toutes, enfin, œuvrent de façon complémentaire à faire rayonner ce qui s’écrit ici et maintenant. Voici donc, livré pour vous, le meilleur de ce que la rentrée littéraire québécoise 2022 a à offrir.

Geneviève Drolet : Naître et mourir

Elle porte plusieurs chapeaux qui attisent la curiosité : autrice, artiste de cirque ainsi que marraine d’allaitement et aide natale. En fait, Geneviève Drolet, également maman, semble s’abreuver directement à la source de la création. Mais avec son nouveau roman, Tirer la lune, elle s’aventure en eaux plus sombres, laissant le deuil planer sur sa protagoniste. Étienne est une femme, une sage-femme qui revient à sa première formation pour devenir l’infirmière à L’Isle-Verte. Insulaire, elle affronte un triple deuil : celui d’un enfant, d’un conjoint et d’une relation inexistante avec son beau-fils. Ce dernier vient la rejoindre sur l’île, ravivant les cicatrices et forçant la parole. Une plongée lumineuse — on vous l’assure — au cœur de la maternité, de ses défis et de ses beautés.

Du côté de la littérature autochtone

En cette rentrée 2022, les auteurs autochtones scandent présents et proposent des oeuvres aussi diverses qu'éclairantes. Tour d'horizon des livres attendus entre la mi-août et la mi-octobre.

8 nouvelles plumes à surveiller

En cette rentrée 2022, les nouveaux venus dans le milieu littéraire ou ceux qui en sont à leurs premières armes du côté du roman sont nombreux et ô combien talentueux!

Myriam Ouellette : Quand les souris dansent

Virginie et Paul ne sont plus maîtres chez eux. Couinements, grattements et petits pas font de leur quotidien un combat contre l’envahisseur. Alors que leur sentiment de sécurité s’effrite, que la dramatisation de la situation grandit à des vitesses différentes au sein du couple, que leurs enfants commencent à croiser d’effrayantes bestioles la nuit, le roman Les hôtes, lui, tient son lecteur sur le bout de sa chaise. C’est que Myriam Ouellette a une plume habile qui sait sonder la complexité des situations, des interactions, des émotions. Cet ouvrage intelligent parle bien plus que de la visite non désirée de rongeurs et nous ramène à ce chez-soi, ce lieu illusoire qu’on cherche trop souvent entre quatre murs plutôt qu’en soi.
Publicité