Le retour réussi de Mélanie De Jesus Dos Santos

En juillet 2015, Mélanie représentait la France lors du Festival Olympique de la Jeunesse Européenne lorsqu’elle s’est rompu les ligaments croisés. Une blessure au saut, en pleine compétition, qui l’a tenue éloignée de la Gymnastique durant de longs mois. Depuis son retour à la compétition en juin dernier Mélanie enchaîne les bons résultats : elle remporte la revue d’effectif nationale en octobre, et s’adjuge plusieurs médailles à Barcelone et Marseille.

Comment s’est passé la convalescence ?
La convalescence s'est très bien passée ! Je ne vais pas mentir en disant que je n’ai pas trouvé le temps long mais je savais que c'était nécessaire alors j'allais tous les jours à la rééducation. J’étais très assidue ! J’ai été très entourée et aidée : par les kinés, les entraîneurs, mes amies gymnastes que cela soit du pôle de Saint-Etienne ou bien des autres pôles, et bien sûr par ma famille.

Quand as-tu repris l’entrainement ?
En décembre 2015, soit 6 mois après ma blessure, j’ai tout doucement repris la marche et les barres asymétriques. Durant les 3 mois qui ont suivi, je me suis progressivement remise à courir et à travailler le renforcement musculaire. En avril j’ai finalement repris l'entraînement sur tous les agrès.

Comment as-tu vécu ton retour à la compétition ?
J’étais très contente de faire mon retour à Mulhouse malgré mes 4ème places (NDLR : au Concours Général, en poutre et au sol). Le stress de la compétition m’avait vraiment manqué ! La compétition à Barcelone début novembre n’avait pas de grand enjeu puisque c’était amical, mais je me suis éclatée ! Une super compétition que je referai avec grand plaisir ! Cela m’a également permis de me préparer pour le Massilia qui avait lieu une semaine après. C’était la première fois que je participais à ce tournoi et je vais en garder de très bons souvenirs. C’est une très belle compétition.

Quels sont tes objectifs aujourd’hui ?
Lors de la revue nationale d’effectif à l’INSEP je ne pensais pas forcément à arriver première mais plutôt à faire un bon test. Même si j’ai commis quelques erreurs, ça l'a été et j’étais contente de ma première place. Maintenant j’ai les yeux rivés vers les championnats d’Europe d’avril, les mondiaux à l’automne et puis bien sûr les Jeux de Tokyo.

--> 'use strict';