Marc-Olivier Fogiel : "Ce ne sont pas les médias qui créent le phénomène Zemmour"

écouter (8min)

Le directeur de BFM TV explique sur franceinfo son choix de faire débattre le polémiste avec Jean-Luc Mélenchon jeudi 23 septembre à 20h45.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Marc-Olivier Fogiel, directeur de l'information de BFMTV. (CAPTURE D'ECRAN FRANCEINFO)

Jamais Eric Zemmour n’a eu une telle couverture médiatique. Pas même lorsqu’il avait une heure d’antenne chaque soir sur CNews. Depuis qu’il a dû quitter l’émission Face à l’info, il est invité partout ou presque, chaque média espérant décrocher l’annonce de sa candidature à la présidentielle ou a minima une déclaration-choc qui fera le buzz toute la journée.

Ce jeudi 23 septembre sur BFMTV, c’est carrément à un débat qu’il est convié face à Jean-Luc Mélenchon. Un face-à-face qui suscite la controverse. Pourquoi donner une telle place à un homme si décrié, sans aucune fonction élective et officiellement prétendant à rien ? La réponse du directeur de BFMTV, Marc-Olivier Fogiel, sur franceinfo : "Eric Zemmour bouscule la pré-campagne présidentielle. Il fait considérablement baisser Marine Le Pen dans les sondages, il sème le trouble à droite. C’est un élément de campagne. Ce soir, ce sera un débat entre deux figures politiques qui représentent des oppositions très fortes."

"Je ne pense pas que les médias créent le phénomène Zemmour. Cet homme plait à certains et déplait à d’autres. A BFMTV, on n’a pas d’avis. On regarde et on montre le monde tel qu’il est."

Marc-Olivier Fogiel

sur franceinfo

Si Marc-Olivier Fogiel assume de chercher à marquer la campagne présidentielle, il se défend d’avoir voulu jouer un mauvais tour à France 2, qui programme ce même soir le premier numéro de sa nouvelle émission politique Elysée 2022 , avec en invités Valérie Pécresse et Gérald Darmanin. "J’aurais d’ailleurs préféré qu’on fasse ce débat un autre jour. Quand j’ai vu qu’Eric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon étaient prêts à débattre entre eux, je les ai contactés l’un et l’autre. Toutes nos émissions politiques sont le jeudi . Côté Mélenchon, ils voulaient y aller très vite. Côté Zemmour, un peu moins. On a regardé les emplois du temps, le seul jour possible était ce jeudi-là. Ce n’est pas Jean-Luc Mélenchon qui a imposé cette date."

Reste à savoir lequel des deux programmes va attirer un plus large public.  "Je ne pense pas qu’on va les battre", confie le patron de BFMTV.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.